Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre averti
    L'Etat demande à Renault et PSA de boycotter Molex, après l'annonce de bénéfices records
    voir http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/10/27/l-etat-demande-a-renault-et-psa-de-boycotter-molex-apres-l-annonce-de-benefices-records_1431717_3234.html

    Quelqu'un peut m'expliquer au nom de quoi un ministre de droite donc sensément libéral, favorable à la loi du marché, à la libre concurrence, au capitalisme et à la non-ingérence du politique dans l'économique tient de tels propos??? on dirait du Mélenchon !!!

  2. #2
    Acropole
    Invité(e)
    Ben faut bien faire des efforts pour que l'électorat de gauche vote à droite.

  3. #3
    Expert confirmé
    Personnellement, je pense que l'on a affaire justement a quelqu'un qui croit dur comme fer que les société sont raisonnable... et qui a l'impression de s'etre fait "enculer" a sec par leurs déclarations des années passées.

    Après, plutot qu'un boycott, une plainte en justice pour demander le paiement des frais du plan social, puis si cela ne marche pas, une déclaration l'illégalité avec saisie voir liquidation judiciaire serait plus dans un cadre "droitier" selon moi.

    Le problème, c'est que pas un seul état n'osera attaquer une multinationnale de front comme ca.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev python / Cloud sur Toulouse sud.
    Produit fun et belle refonte du code.

  4. #4
    Inactif  
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Personnellement, je pense que l'on a affaire justement a quelqu'un qui croit dur comme fer que les société sont raisonnable... et qui a l'impression de s'etre fait "enculer" a sec par leurs déclarations des années passées.

    Après, plutot qu'un boycott, une plainte en justice pour demander le paiement des frais du plan social, puis si cela ne marche pas, une déclaration l'illégalité avec saisie voir liquidation judiciaire serait plus dans un cadre "droitier" selon moi.

    Le problème, c'est que pas un seul état n'osera attaquer une multinationnale de front comme ca.
    salut

    Incroyable !
    Est-il besoin de rappeler ici que :
    - ce sont très précisément les organismes syndicaux, CGT en tête, qui ont exprimé des doutes quant à l'efficacité d'une procédure juridique ?
    - que ces mêmes organismes ont estimé que ce serait là une procédure lente, qui durerait au moins deux ans ?
    - que les décisions de justice ne sont pas celles de l'état (faudrait savoir, non ?) ?
    - qu'en droit international, toute décision de justice d'un pays doit, pour pouvoir être exécutée dans un autre pays, faire l'objet d'un exequatur ?
    - que l'Etat français s'est donc proposé de se substituer dans un premier temps à Molex pour indemniser que :
    tant PSA que RENAULT sont libres de décider maintenant s'il vont ou non :
    - soit aller dans ce sens de "forcing/boycott" et continuer à bénéficier de certaines aides en tous genres
    - soit n'en faire qu' "à leur tête" et .... perdre alors certaines "faveurs".

    Dans la vraie vie, voyez-vous, il ne faut jamais perdre de vue tous les aspects, UN par UN !

  5. #5
    Membre éprouvé
    L'état francais est le principal actionnaire de Renault http://www.boursorama.com/profil/res...symbole=1rPRNO

    Donc ça ne me choque pas que le principal actionnaire de Renault qui s'est fait en**** par Molex demande à Renault de ne plus traiter avec eux car au final les principaux actionnaires de Renault sont ceux qui se retrouvent sans travail.

    Mangez Quick
    Pensez à la fonction Recherche

  6. #6
    Modérateur

    Citation Envoyé par j.peg Voir le message
    voir http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/10/27/l-etat-demande-a-renault-et-psa-de-boycotter-molex-apres-l-annonce-de-benefices-records_1431717_3234.html

    Quelqu'un peut m'expliquer au nom de quoi un ministre de droite donc sensément libéral, favorable à la loi du marché, à la libre concurrence, au capitalisme et à la non-ingérence du politique dans l'économique tient de tels propos??? on dirait du Mélenchon !!!
    Volontiers.

    L'UMP n'est pas un parti libéral.

    Les libéraux (les vrais) en France c'est quoi ... 2% de la population ? Et ils sont pas à l'UMP.

    Ceci dit, outre le caractère criminel de l'action de Molex, je trouve particulièrement hypocrite la position de l'UMP sur ce sujet. Quand on fait tout pour dé-réguler le marché il ne faut pas venir ensuite se poser en justicier en guerre contre l'injustice que l'on a soit même créé. C'est vraiment du foutage de gueule. Une position de principe qui ne sera suivi d'aucun acte véritablement utile.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  7. #7
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par babaothe Voir le message
    salut

    Incroyable !
    Est-il besoin de rappeler ici que :
    - ce sont très précisément les organismes syndicaux, CGT en tête, qui ont exprimé des doutes quant à l'efficacité d'une procédure juridique ?
    - que ces mêmes organismes ont estimé que ce serait là une procédure lente, qui durerait au moins deux ans ?
    - que les décisions de justice ne sont pas celles de l'état (faudrait savoir, non ?) ?
    - qu'en droit international, toute décision de justice d'un pays doit, pour pouvoir être exécutée dans un autre pays, faire l'objet d'un exequatur ?
    - que l'Etat français s'est donc proposé de se substituer dans un premier temps à Molex pour indemniser que :
    tant PSA que RENAULT sont libres de décider maintenant s'il vont ou non :
    - soit aller dans ce sens de "forcing/boycott" et continuer à bénéficier de certaines aides en tous genres
    - soit n'en faire qu' "à leur tête" et .... perdre alors certaines "faveurs".

    Dans la vraie vie, voyez-vous, il ne faut jamais perdre de vue tous les aspects, UN par UN !
    Je ne comprends pas trop en quoi c'ets incompatible avec ce que je disais...

    Pour moi, il y a quelques années, molex a lartmoyer pour ne pas respecter la loi et pour garder les faveurs l'etat a accepter de payer a sa place, 1ere chose inadmissible.
    deuxiemement, l'état se rend compte qu'il s'est fait entubé.
    3ème étape pour moi, l'tat depose un recours en justice contre molex france pour leur faire payer les sommes dues. S'ils refusent, il y aura surement pas mal de chose a saisir pour que l'état se rembourse(si la justice lui done raison).

    En quoi est ce illégal ?
    L'état ici ne décide pas de l'illégalité, il attaque juste en justice, comme il le fait tous les jours pour d'autres affaires, une entreprise qui n'a pas respecter la loi.

    ici, le boycott me parait pas super, mais plus rapide. C'est pour cela que ca m'étonne de la part d'un ministre de droite quee j'aurais cru plus enclin a preferer la voix de la justice lente et pas forcement efficace.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev python / Cloud sur Toulouse sud.
    Produit fun et belle refonte du code.

  8. #8
    Modérateur

    Quelqu'un pourrait-il nous donner des infos sur la légalité de cet appel au boycott par l'état ?

    Il me semble que la loi dit que l'état doit garder une certaine neutralité, il n'a pas le droit de chercher à influencer des contrats et des marchés entre partenaires privés (Renault est une société privée, même si l'état est actionnaire), ce qu'il fait avec cet appel au boycott.
    Ce n'est pas cela que l'on appelle Ingérence ???

    En gros, l'état en demandant ce boycott, s'occupe de chose qu'il n'a pas le droit de s'occuper

    C'est une aspect que je ne maitrise pas du tout, et j'aimerais bien avoir des précisions la dessus


    Boycott impossible à appliquer d'ailleurs, puisque les pièces fabriquées par Molex sous brevet pour l'industrie automobile, Molex est le seul à les fabriquer. Donc les constructeurs sont toujours obliger d'acheter chez Molex pour les modèles en cours de production et ce pendant plusieurs années même après l'arret de production du modèle.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  9. #9
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Quelqu'un pourrait-il nous donner des infos sur la légalité de cet appel au boycott par l'état ?

    Il me semble que la loi dit que l'état doit garder une certaine neutralité, il n'a pas le droit de chercher à influencer des contrats et des marchés entre partenaires privés (Renault est une société privée, même si l'état est actionnaire), ce qu'il fait avec cet appel au boycott.
    Ce n'est pas cela que l'on appelle Ingérence ???

    En gros, l'état en demandant ce boycott, s'occupe de chose qu'il n'a pas le droit de s'occuper

    C'est une aspect que je ne maitrise pas du tout, et j'aimerais bien avoir des précisions la dessus


    Boycott impossible à appliquer d'ailleurs, puisque les pièces fabriquées par Molex sous brevet pour l'industrie automobile, Molex est le seul à les fabriquer. Donc les constructeurs sont toujours obliger d'acheter chez Molex pour les modèles en cours de production et ce pendant plusieurs années même après l'arret de production du modèle.
    L'état à bien demandé à Renault et PSA de ne plus "délocalisé", ça ne me choque pas qu'il y ai des accords étant donné l'importance de ces sociétés. Par contre il est sûr que pour PSA rien ne l'oblige à obéir ce n'est certainement pas le même cas pour Renault.

    Par contre ça me surprendrai qu'un fournisseur automobile tiennent les constructeurs par les c... c'est plutôt le contraire qui se passe dans ce monde industriel.
    dam's

  10. #10
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Quelqu'un pourrait-il nous donner des infos sur la légalité de cet appel au boycott par l'état ?

    Il me semble que la loi dit que l'état doit garder une certaine neutralité, il n'a pas le droit de chercher à influencer des contrats et des marchés entre partenaires privés (Renault est une société privée, même si l'état est actionnaire), ce qu'il fait avec cet appel au boycott.
    Ce n'est pas cela que l'on appelle Ingérence ???

    En gros, l'état en demandant ce boycott, s'occupe de chose qu'il n'a pas le droit de s'occuper

    C'est une aspect que je ne maitrise pas du tout, et j'aimerais bien avoir des précisions la dessus


    Boycott impossible à appliquer d'ailleurs, puisque les pièces fabriquées par Molex sous brevet pour l'industrie automobile, Molex est le seul à les fabriquer. Donc les constructeurs sont toujours obliger d'acheter chez Molex pour les modèles en cours de production et ce pendant plusieurs années même après l'arret de production du modèle.
    Régulièrement on voit aux infos : "Le président était en visite officielle dans tel pays en compagnie de grands industriels français où ils ont signés des contrats dans l'aviation, le nucléaire, l'armement...."
    Le Président de la république est le premier VRP des entreprises privées françaises. L'état fixe également, avec l'UE, les règles du jeu sur son territoire : taxes, aides, régulations, dérégulations, conflits ... Donc l'état regarde en permanence dans les affaires des entreprises privées. Après au niveau de la loi c'est autre chose ^^

    La remarque concernant els brevets détenus par Molex est intéressante. Cela voudrait dire que le gouvernement demande à Renault de boycotter. Les pauvres ouvriers applaudissent cette décision de vengeance, les médias relaye l'info ... Mais au final Renault ne peut appliquer cette recommandation mais ça personne ne le sait et le saura (on peut l'imaginer). En gros comment remonter dans les sondages avec du vent, ils sont forts au gouvernement.
    Pensez à la fonction Recherche

  11. #11
    Membre averti
    Citation Envoyé par Hebus_Beer Voir le message
    En gros comment remonter dans les sondages avec du vent, ils sont forts au gouvernement.
    Tant que ça marche , ils auraient tort de se gêner; au vu du précédent à Gandrange on se demande comment des gens arrivent encore à les croire...

  12. #12
    Inactif  
    Franchement, c'est de la poudre aux yeux de la part de l'état qui essaie tout bonnement de se racheter une légitimité sociale après la dérive de la réforme des retraites.

    Un recours en justice, aurait montré la volonté de l'état de s'en prendre à Molex, un appel au boycot, c'est juste une fanfaronnade médiatique.

    En gros, Nicolas Sarkozy envoie un message aux gens mécontents de sa politique sociale (soit environ 70% des français) : «regardez comme je m'occupe de vous, je vais m'occuper de Molex, ils vont voir de quel bois je me chauffe»

    Ça ne vous rappelle pas Gandrange ?

  13. #13
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message
    Un recours en justice, aurait montré la volonté de l'état de s'en prendre à Molex
    Est ce possible?
    J'ai lu que l'état pouvait par contre demander à Molex de le rembourser sur les frais que la fermeture du site a engendré.
    dam's

  14. #14
    Membre habitué
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Quelqu'un pourrait-il nous donner des infos sur la légalité de cet appel au boycott par l'état ?
    Il y a une tres bonne discussion sur ce sujet sur divers sites.

  15. #15
    Modérateur

    Il y a une tres bonne discussion sur ce sujet sur divers site.
    Le cadre n'est pas tout à fait le même.
    Dans cet article, si j'ai bien compris, c'est une association (américaine qui plus est) qui demande aux consommateurs de boycotter les produits d'un éditeur de logiciel.
    Il n'y a là, je pense, même en France, aucune illégalité.



    Dans le cas de Molex, c'est l'Etat Français qui demande à des sociétés privées de rompre de manière unilatérale des contrats commerciaux qui les lies à d'autres sociétés privées.
    Il me semble que cela n'est pas permis par la loi. L'Etat n'a pas le droit de s'immiscer dans les échanges commerciaux qui lie 2 sociétés privées sur un simple prétexte commercial ou politique. Je ne suis pas juriste mais il me semble que c'est ce genre d'action qui peut être qualifié du terme d'ingérence.
    C'est sur ces points que je souhaitais avoir précisions et confirmations si possible de personnes connaissant un minimum le droit français.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  16. #16
    Membre habitué
    A oui pardom , je n'avait pas vu la difference.
    Vous avez raison, ici il s'agit plus d'un probleme de "ingerence de l'etat dans l'economie" que de "droit du boycott".
    Est-ce que cela pourrait etre vu comme une violation du principe de "concurrence loyale et non faussee" (presente dans le traite de lisbonne, et surement dans les lois francaises)?

  17. #17
    Inactif  
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Le cadre n'est pas tout à fait le même.
    Dans cet article, si j'ai bien compris, c'est une association (américaine qui plus est) qui demande aux consommateurs de boycotter les produits d'un éditeur de logiciel.
    Il n'y a là, je pense, même en France, aucune illégalité.



    Dans le cas de Molex, c'est l'Etat Français qui demande à des sociétés privées de rompre de manière unilatérale des contrats commerciaux qui les lies à d'autres sociétés privées.
    Il me semble que cela n'est pas permis par la loi. L'Etat n'a pas le droit de s'immiscer dans les échanges commerciaux qui lie 2 sociétés privées sur un simple prétexte commercial ou politique. Je ne suis pas juriste mais il me semble que c'est ce genre d'action qui peut être qualifié du terme d'ingérence.
    C'est sur ces points que je souhaitais avoir précisions et confirmations si possible de personnes connaissant un minimum le droit français.
    Je pense que l'Etat à le droit de le faire pour Renault, en tant qu'actionnaire majoritaire, mais pour Peugeot, en effet, il est en dehors des clous !

  18. #18
    Membre chevronné
    N'oubliez pas que l'état n'a pas obliger les constructeurs à le faire, il leur a juste demandé...
    Maintenant il y a peu l'état à prêté 3 milliards à ces mêmes compagnies donc bon...
    dam's

  19. #19
    Modérateur

    Je pense que l'Etat à le droit de le faire pour Renault, en tant qu'actionnaire majoritaire, mais pour Peugeot, en effet, il est en dehors des clous !
    Renault est une entreprise privée même si l'Etat est actionnaire majoritaire.

    L'Etat en tant qu'Etat n'a pas plus le droit d'intervenir dans Renault que dans tout autre entreprise privée.

    L'Etat (et encore pas l'Etat directement, probablement, mais la structure qui représente l'état actionnaire, je sais pas trop comment c'est foutu) n'a pas plus de droit que tout autre actionnaire de Renault
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  20. #20
    Inactif  
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Renault est une entreprise privée même si l'Etat est actionnaire majoritaire.

    L'Etat en tant qu'Etat n'a pas plus le droit d'intervenir dans Renault que dans tout autre entreprise privée.

    L'Etat (et encore pas l'Etat directement, probablement, mais la structure qui représente l'état actionnaire, je sais pas trop comment c'est foutu) n'a pas plus de droit que tout autre actionnaire de Renault
    Si tu as raison, et je ne met pas tes paroles en doute, ça ne fait que conforter mes dires : "c'est de la poudre aux yeux" ! Bref, du Sarko pur souche !