Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    TDK dévoile un disque optique d'une capacité de 1 terabyte, ce produit réussira-t-il à percer sur le marché ?
    TDK dévoile un disque optique d'une capacité de 1 teraoctet, ce produit réussira-t-il à percer sur le marché ?

    TDK a présenté un disque optique racé, dont la capacité impressionnante est de 1 teraoctet.

    Cet exploit a pu être réalisé en superposant 16 couches d'enregistrement, chacune ayant une capacité de 32 GB sur chaque face du disque.

    En effet, le matériau composant le disque, et crée par TDK, est presque transparent. Il permet ainsi une bonne transmission de la lumière, qui peut de plus le traverser. "La transmission de la lumière de l'une des couches est de 95.1%. Et pour les 16 couches, elle est de 72.6%.

    Le composant de ce disque est de plus très résistant (il a déjà été utilisé pour la fabrication de supports Blu-Ray.

    TDK espère que son produit sera adopté par le grand public, à des fins d'enregistrements privés, de backups, ou bien pour regarder et/ou diffuser des contenus. Reste à savoir si ce format fera mouche, à l'heure du stockage en cloud ou sur appareils externes (qui mettent donc hors jeu les graveurs de disques).

    Source : Annonce au Ceatec au Japon

  2. #2
    Modérateur

    L'avantage par rapport à par exemple 100 disques de 10Go c'est que, si on raye le disque, le rendant inutilisable, on perd comme ça 1To de données (contre 10Go avec les 100 disques).

    C'est la nouvelle mode, maintenant, la course au stockage

    Il est quand même plus productif d'apprendre à gérer ses données, de ne pas garder n'importe quoi, de faire le ménage de temps en temps, plutôt que d'investir dans des stockages importants pour garder toutes les saloperies que l'on peut rencontrer.

    De plus, toute personne ayant déjà perdu des disques (optiques ou durs) sans avoir pu en récupérer ou sauvegarder les données, sait qu'il vaut mieux stocker sur plusieurs disques de capacité moindre que sur un seul de grande capacité
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    on peut aussi graver 10 fois le meme disque au cas ou l'un d'eux est rayé et on economise 90 disques bon après faut voir combien coutera un seul de ces cd et aussi le graveur.

  4. #4
    Nouveau Candidat au Club
    Et ça prend combien de temps de graver 1 To de données ?

  5. #5
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par downyves Voir le message
    Et ça prend combien de temps de graver 1 Go de données ?
    Un giga ça va, un tera bonjour les dégâts

  6. #6
    Membre confirmé
    TDK espère que son produit sera adopté par le grand public, à des fins d'enregistrements privés, de backups, ou bien pour regarder et/ou diffuser des contenus. Reste à savoir si ce format fera mouche, à l'heure du stockage en cloud ou sur appareils externes (qui mettent donc hors jeu les graveurs de disques).
    Sony fera en sorte que ça n'arrive pas, jusqu'à ce qu'ils puissent s'en emparer...
    Si malgré ça TDK arrive à s'imposer, alors Sony tentera de s'imposer dans le groupe pour avoir sa part du gâteau... Comme d'habitude...

  7. #7
    Membre habitué
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    L'avantage par rapport à par exemple 100 disques de 10Go c'est que, si on raye le disque, le rendant inutilisable, on perd comme ça 1To de données (contre 10Go avec les 100 disques).

    C'est la nouvelle mode, maintenant, la course au stockage

    Il est quand même plus productif d'apprendre à gérer ses données, de ne pas garder n'importe quoi, de faire le ménage de temps en temps, plutôt que d'investir dans des stockages importants pour garder toutes les saloperies que l'on peut rencontrer.

    De plus, toute personne ayant déjà perdu des disques (optiques ou durs) sans avoir pu en récupérer ou sauvegarder les données, sait qu'il vaut mieux stocker sur plusieurs disques de capacité moindre que sur un seul de grande capacité
    oui c'est vrai.
    si on pousse cette logique a fond, dans ce cas il vaut mieux copier ces données sur 1000 disques de 1Go ou 10000 disques de 100Mo et comme ca les degats en cas de perte seront moindre.

    amha, il vaut mieux faire une deuxieme copie voir une 3eme copie et gerer 3 a 4 disques de 1 To que 300 a 400 disques.

  8. #8
    Modérateur

    Surtout lorsqu'on sait que la durée de vie de support optique gravé par ses propres soins ne dépasse pas en moyenne les 4-5 ans.


    Bon nombre d'entreprises l'ignorent ou ne veulent pas en tenir compte et se retrouve avec des archives, pas si vieilles, mais pourtant déjà inexploitable, surtout celles travaillant dans les domaines nucléaire, aéronautique ou militaire ou les exigences de rétentions des données sont souvent de 30 ans
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  9. #9
    Expert éminent
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message

    De plus, toute personne ayant déjà perdu des disques (optiques ou durs) sans avoir pu en récupérer ou sauvegarder les données, sait qu'il vaut mieux stocker sur plusieurs disques de capacité moindre que sur un seul de grande capacité
    Ou mieux encore, tu mets tes données sur un serveur upload, innaccessible sur le net et comme ca tu es peinard, tout est en securité et pas de risque de se trouver a tout perdre.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  10. #10
    Membre du Club
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Surtout lorsqu'on sait que la durée de vie de support optique gravé par ses propres soins ne dépasse pas en moyenne les 4-5 ans.


    Bon nombre d'entreprises l'ignorent ou ne veulent pas en tenir compte et se retrouve avec des archives, pas si vieilles, mais pourtant déjà inexploitable, surtout celles travaillant dans les domaines nucléaire, aéronautique ou militaire ou les exigences de rétentions des données sont souvent de 30 ans
    Je pense que ce genre d'entreprises utilise des serveurs de données depuis un bon bout de temps.

  11. #11
    Modérateur

    Je pense que ce genre d'entreprises utilise des serveurs de données depuis un bon bout de temps.
    Justement non, pas toutes. Les grosses comme Dassault, Airbus, Thales, ... ont effectivement ce qu'il faut (enfin j'espère).

    Mais les sous-traitants, qui ne sont parfois (souvent même, + de 75% des sous traitants Airbus par exemple) que des PME de moins de 50 salariés voire moins de 20, n'ont pas souvent les infrastructures idoines et font l'archivage sur du classique CD ou DVD.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  12. #12
    Expert éminent
    Il faudrait sûrement des bandes magnétiques et des supports plus haut de gamme que les tours de 100CD à 15 euros.
    C'est clair qu'un DVD archival grade coûte facilement 3-5 euros. Et perso j'ai moi aussi été surpris du nombre de DVD que j'ai gravé il y a maintenant 8-9 ans qui ont des erreurs CRC sur certains fichiers.

  13. #13
    Modérateur

    Il faudrait sûrement des bandes magnétiques
    Les bandes magnétiques nécessitent des conditions de stockage (température, hydrométrie, ...) encore plus draconiennes que les supports optiques pour du stockage longue durée.
    Elles nécessitent surtout une absence totale de champ magnétique car sinon elles s'effacent assez vite

    Le stockage longue durée des données informatiques est un véritable problème mondial et finalement très peu d'entreprises et d'état s'en préoccupent malgré les alertes régulièrement levées par des spécialistes depuis presque 20 ans maintenant.

    Si, à l'heure actuelle, on retrouve encore des manuscrits qui datent de plus de 2000 ans, dans 2000 ans, il y aura bien longtemps que nos données actuelles auront disparues.

    Et quand bien même on arriverait à les conserver, ne serait-ce que 30 ans, qui, dans 30 ans, aura conservé les logiciels capables de les exploitées ???
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  14. #14
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Les bandes magnétiques nécessitent des conditions de stockage (température, hydrométrie, ...) encore plus draconiennes que les supports optiques pour du stockage longue durée.
    Elles nécessitent surtout une absence totale de champ magnétique car sinon elles s'effacent assez vite

    Le stockage longue durée des données informatiques est un véritable problème mondial et finalement très peu d'entreprises et d'état s'en préoccupent malgré les alertes régulièrement levées par des spécialistes depuis presque 20 ans maintenant.

    Si, à l'heure actuelle, on retrouve encore des manuscrits qui datent de plus de 2000 ans, dans 2000 ans, il y aura bien longtemps que nos données actuelles auront disparues.

    Et quand bien même on arriverait à les conserver, ne serait-ce que 30 ans, qui, dans 30 ans, aura conservé les logiciels capables de les exploitées ???
    Faudra juste relancer une machine virtuel avec le vieil OS dedans
    Au pire, si tu connais le format d'enregistrement de tes données et leur significations, tu peux réécrire le logiciel.
    A mon taf, réglementairement, les données de fabrication doivent être conservées sans limites dans le temps (domaine pharma). et certaines tables enflent de pas loin d'un million d'enregistrement (chacun faisant deja sa petite taille à lui) par mois. Donc toute solution de stockage massive et durable est la bienvenue.
    Et quand on fait une nouvelle version d'un soft, on s'arrange toujours pour qu'il puisse lire les anciens formats de données si changement il y a eu.
    Ca fonctionne comme ça depuis 20 ans, alors pourquoi pas 30

  15. #15
    Modérateur

    Oui pour ton logiciel, qui est un logiciel critique, le phénomène est pris en compte, mais qu'en est-il de toute la floppé de fichiers plus "standards" dans ton entreprise, comme la masse de documents Word, Excel, ....


    Il y a quelques temps, j'ai eu besoin d'ouvrir un document Word 2c, c'est pas vieux, ça a à peine plus de 15 ans.
    Impossible de l'ouvrir avec Office 2007, il ne reconnaissait pas le format, et pourtant c'est toujours du Word.

    Heureusement, que j'ai une connaissance qui utilise encore un Word 97, qui a pu l'ouvrir et me le convertir, pour que moi-même, je puisse l'ouvrir et le convertir avec Word 2007 (une bonne partie du format du document a été perdu au passage).

    Mais avec un gros bémol, j'ai créé de la sorte une grosse faille de sécurité puisque ce document, pas confidentiel, mais à usage interne tout de même, à transiter par un tiers qui n'aurait jamais dû l'avoir entre les mains.
    J'ai toute confiance à la personne, heureusement, mais quand même.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  16. #16
    Futur Membre du Club
    dieu merci un disque de 1 to ,maintenant on pensera plus au % d'espace libre

  17. #17
    Membre à l'essai
    Pour le cloud à mon avis on va pouvoir attendre encore un peu pour que cela soit massivement adopté par le grand public, s'il l'adopte un jour.

  18. #18
    Modérateur

    Et même pour les entreprises, même si il semblerait que ça commence à prendre un peu, ce n'est pour le moment qu'un phénomène de mode.

    Personnellement, je serais chef d'entreprise, je pense que j'aurais beaucoup de mal à confier les données sensibles de la boite à des tiers, aussi sérieux soient-ils. Je préfèrerais encore avoir un bon vieux serveur dans les locaux, sur lequel je garde une maitrise totale.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  19. #19
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Je préfèrerais encore avoir un bon vieux serveur dans les locaux, sur lequel je garde une maitrise totale.
    Surtout en cas d'incendie

  20. #20
    Modérateur

    Il y a les backups

    Et puis en cas d'incendie, serveur ou pas serveur, de toute façon il n'y a plus de poste client pour y acceder, ça revient donc au même
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

###raw>template_hook.ano_emploi###