IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Réseaux Discussion :

Microsoft vient de s'offrir pour 7.5 millions de dollars d'adresses IPv4


Sujet :

Réseaux

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Avatar de Katleen Erna
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 547
    Points : 75 990
    Points
    75 990
    Par défaut Microsoft vient de s'offrir pour 7.5 millions de dollars d'adresses IPv4
    Microsoft vient de s'offrir pour 7.5 millions de dollars d'adresses IPv4, les entreprises vont-elles se ruer sur les derniers lots restants ?
    Mise à jour du 24.03.2011 par Katleen


    La valeur des adresses IPv4 pourrait bien s'enflammer, alors qu'elles vivent leurs dernières heures.

    En effet, d'après les prédictions de l'Internet Governance Project, les entreprises pourraient sur ruer sur les derniers lots disponibles pour faire des réserves avant le passage à l'IPv6. Beaucoup d'entre elles redoutent en effet cette transition, et d'autres n'y sont pas prêtes. Du coup, les administrateurs se jettent sur les anciennes adresses restantes.

    Et, comme les registrars ont bien épuisés leurs stocks, les compagnies doivent se tourner vers d'autres vendeurs.

    Microsoft a ainsi déboursé 7.5 millions de dollars pour s'offrir 666.624 adresses IPv4 (soit 11.25$ chacune), achetées auprès de Nortel (qui les as mises en vente suite à sa faillite).

    Les experts du secteur pensent que les prix des adresses IPv4 vont s'envoler, car les entreprises auront besoin d'elles dans le cadre du "dual stack" (lors du changement de l'ancien protocole pour le nouveau).

    Mais tout ceci n'est que supposition de la part des analystes.

    Source : Le blog d'IGP

    Selon-vous, le prix des adresses IPv4 va-t-il augmenter ou baisser ? Pourquoi ?

    L'ICANN distribue les dernières plages d'adresses IPv4
    La pénurie d'adresses Internet est proche et touchera l'Asie en premier

    Mise à jour du 04/02/2011 par Idelways


    L'IANA, l'autorité en charge de la gestion de l'espace d'adressage IP composante de l'ICANN, vient de livrer les dernières adresses IPv4.
    Elle a en effet annoncé la fin imminente de l'ère IPv4 lors d'une cérémonie organisée hier à Miami.

    « C'est un tournant majeur dans le développement continu de l'Internet », a déclaré Rod Beckstrom, Président directeur général de l'ICANN, l'autorité suprême de régulation de l'Internet, lors de la cérémonie.

    Les cinq derniers lots d'adresses IP de premier niveau (comprenants chacun environ 16 millions d'adresses) ont été livrés aux registres Internet régionaux (RIR). Ces dizaines de millions d'adresses IPv4 restantes devraient s'épuiser d'ici quelques mois.



    Un signal d'alarme qui rappelle aux entreprises et aux fournisseurs d'accès la nécessité et l'urgence absolue de la migration vers l'IPv6.

    Ce protocole, qui tarde à succéder à l'IPv4, produit des adresses à 128 bits (au lieu de 32), pouvant générer ainsi un nombre considérable et théoriquement inépuisable d'adresses.

    Son adoption se heurte néanmoins à d'énormes difficultés techniques, des experts prédisent que la transition entre les deux protocoles plongera le réseau mondial dans une période d'instabilité pouvant s'étendre sur plusieurs années (lire ci-devant).

    La première pénurie en adresses IPv4 touchera vraisemblablement l'Asie où la demande dans les pays et les économies émergentes bat son plein.

    Le déploiement à grande échelle de l'IPv6 est donc désormais « une obligation, pas une option » d'après l'ICANN.


    Source : ICANN

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la situation actuelle ?
    Comment se passera la transition selon vous ?




    Un test de l’IPv6 sur les plus grands sites
    Facebook, Yahoo et Google se joignent au test

    le 17/01/2011
    Google, Facebook et Yahoo, les sites les plus populaires du Net (avec plus d’un milliard de visites par jour pour les trois), acceptent de tester à l’échelle mondiale le nouveau protocole internet IPv6 sur leurs principaux services le 08 juin 2011 pour une durée de 24 heures, dans le cadre d'une initiative organisée et lancée par « Internet Society ».

    « 2011 est une année charnière dans le déploiement de l'IPv6, et la Journée mondiale de l'IPv6 se révélera être une étape importante» a déclaré Leslie Daigle, chef du Département Internet et Technologie chez Internet Society.

    L’IPv6 a été conçu dans les années 1990, mais n’a pas encore pu voir son déploiement de masse.

    Cependant, avec l’épuisement des adresses IPv4 d’ici à novembre 2011, l’industrie ne peut plus se permettre d’attendre.

    Google avait déjà utilisé une version de l’IPv6 depuis 2008 et cela sur ipv6.google.com.

    La journée permettra entre autre, l’identification d’éventuels erreurs ou problèmes sur le système, sachant que le passage vers l’IPv6 se passera sans changement sur les infrastructures réseaux d’origine utilisés par les sites web existants.

    La journée sera cruciale pour le passage à l’extension d’Internet, sachant que l’IPv6 offre 4 milliards de fois plus d’adresses que la version actuelle du protocole, l’IPv4.

    Et on estime que plus de 99% de ses futurs utilisateurs devraient être en mesure d’accéder aux services sans problèmes.

    Source : Internet Society newsletter

    l’IPv6 sera-t-elle inépuisable comme on le pensait pour l’IPv4 ?

    Emma Hernandez, en collaboration avec Katleen Erna

    Mise à jour du 12.11.2010 par Katleen
    La transition de l'IPv4 à l'IPv6 pourrait rendre l'Internet instable pour une période pouvant atteindre plusieurs années, d'après Vint Cerf

    Vint Cerf, un pionnier en informatique que certains considèrent comme le père du Net s'est exprimé cette semaine concernant le changement de protocole des URLs.

    Ce changement, nécéssaire pour que le web puisse poursuivre son expansion, l'inquiète. Il en veut également aux entreprises, qui "ne voient pas assez loin" et qui n'ont pas prévu la migration plus tôt.

    En effet, il va falloir passer de l'IPv4 (qui sera vraisemblablement saturé en janvier 2012) à l'IPv6.

    Et la transition pourrait être chaotique, puisque les deux systèmes d'adresses ne sont pas compatibles entre eux.

    Durant la conversion, certaines pages pourraient devenir inaccessible (car encore en IPv4). Et donc, même si le Net ne connaitra pas un crash total, il pourrait souffrir de certaines zones d'ombre.

    Une instabilité qui pourrait s'étendre sur plusieurs années, d'après Vint Cerf, qui précise que son actuel employeur, Google, a mis 3 ans à mettre en service la totalité de son réseau IPv6.

    Actuellement, seul 1% des données qui transitent sur le web le sont dans des paquets IPv6.

    Et les nations ne sont pas égales en termes de bons élèves concernant la transition. La Chine et la République Tchèque sortent du lot avec le meilleur taux d'adoption du nouveau protocole.

    Source : Interview de Vint Cerf pour la BBC

    Mise à jour du 19.10.2010 par Katleen
    Il reste moins de 5% d'adresses IPv4 disponibles, comment se passera la transition vers l'IPv6 ?


    La NRO (Number ressource Organization) américaine vient de dresser le bilan de l'utilisation de l'IPv4.

    Alors qu'en janvier 2010, 10% des adresses de ce protocole restaient à pourvoir, il n'en reste désormais plus que 5%, et même un peu moins. Dans cet intervalle, ce sont plus de 200 millions d'adresses Ipv4 qui ont été allouées.

    La saturation, de plus en plus proche, doit faire réagir les acteurs du Net, pour qu'ils prennent des dispositions pour garantir l'adoption, dans les temps, de l'IPv6.

    Ce protocole de la «*nouvelle génération*» ouvrira de nouveaux horizons numériques, permettant à la Toile de continuer à s'étendre.
    2010 devrait voir le nombre d'attribution de ces adresses augmenter de 70% par rapport à 2009. Malgré tout, cela ne représente que 2000 blocs d'adresses, l'adoption de l'IPv6 n'étant pas encore un grand mouvement de masse.

    Mais le web est en train de changer. En comparaison, la croissance des adresses Ipv4 pour 2010 est attendue à hauteur de 8%, ce qui laisse à montrer que personne ne se jette sur les derniers spécimens.

    La NRO explique mener en parallèle une campagne de sensibilisation sur l'IPv6 auprès des professionnels de l'Internet, pour en favoriser le déploiement dans les meilleures conditions.

    En effet, beaucoup craignent que la transition entre les deux protocoles se fasse de façon un peu chaotique avec de grandes tensions et pressions. Les derniers blocs d'adresses IPv4 devraient être distribués en 2011. L'échéance est proche. Et comme tout grand changement, celui-ci apporte aussi ses craintes.

    Certains voient déjà venir avec l'arrivée de l'IPv6 une augmentation des coûts du web, mais aussi une mise à mal de sa stabilité et de sa sécurité.

    Source : Rapport de la NRO

    84% des entreprises se préparent à passer à l'IPv6, pensez-vous que la transition vers ce nouveau protocole soit obligatoire ?

    La Commission Européenne s'est associée au cabinet de conseil GNKS pour mener une enquête sur l'adoption de l'IPv6 dans les entreprises.

    En effet, à l'échelle mondiale, le protocole IPv4 se dirige vers une saturation totale. D'ici quelques années, il est fort probable que plus aucune adresse IPv4 ne soit disponible. En réponse à cela, l'étude démontre que 84% des entreprises mondiales font progressivement la transition vers le nouveau protocole (seules 16% des compagnies n'auraient pas préparé de migration vers l'IPv6). Et ce mouvement pourrait s'amplifier prochainement, d'après GNKS, avec une plus grande prise de conscience de l'arrivée à son terme du modèle de l'IPv4.

    Malgré ce contexte poussant au changement, tous les fournisseurs d'accès n'amorceraient pas la transition : seuls 70% de ces prestataires proposent (ou vont proposer) des adresses IPv6. Pire, 10% de ces professionnels n'auraient fait aucune action dans ce sens, et ne l'envisageraient même pas.

    La demanderait serait « trop faible » pour leur permettre de proposer dès à présents le nouveau protocole.

    Aujourd'hui, le trafic en ipv6 ne représenterait que 0.5% du trafic total.

    Source : GNKS

    pensez-vous que l'utilisation de l'IPv6 se généralisera bientôt ? Votre entreprise y est-elle passée, ou compte-t-elle le faire ? Sinon, pourquoi ?

    A votre avis, à quelle date l'IPv4 sera-t-il « complet » ?

  2. #2
    Membre chevronné Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    895
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 895
    Points : 2 055
    Points
    2 055
    Par défaut
    Les entreprises, je ne sais pas mais pour que les particuliers y passent, il faudrait deja que les fournisseurs le gèrent ainsi que les fabriquants de routeurs grand public dans leur firmware (sans avoir à passer par des firmwares alternatifs).
    Ça commence. Les NAS grand public de chez QNap par exemple, comme le TS-119 gère l'IPV6 depuis peu.

  3. #3
    Membre expert
    Avatar de FailMan
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    1 602
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 1 602
    Points : 3 832
    Points
    3 832
    Par défaut
    La Freebox depuis la V5 si je ne me trompe pas gère également l'iPv6.
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

  4. #4
    Membre chevronné Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    895
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 895
    Points : 2 055
    Points
    2 055
    Par défaut
    Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
    La Freebox depuis la V5 si je ne me trompe pas gère également l'iPv6.
    Exact.
    mais comme beaucoup, je trouve la freebox en mode routeur un peu "limitée", alors elle n'est pas dans ce mode et j'ai un routeur derrière qui fait le boulot. Avec un DD-wrt, ça gère l'IPV6, faut juste bricoler un peu mais pour le commun des mortels, c'est pas simple...bref, les constructeurs seront un moteur essentiel dans le passage à l'IPv6 et ils n'ont pas l'air d'être pressés.

    ps: Je suis plus Jason Becker que J. Petrucci

  5. #5
    Membre expert
    Avatar de FailMan
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    1 602
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 1 602
    Points : 3 832
    Points
    3 832
    Par défaut
    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    Exact.
    mais comme beaucoup, je trouve la freebox en mode routeur un peu "limitée", alors elle n'est pas dans ce mode et j'ai un routeur derrière qui fait le boulot. Avec un DD-wrt, ça gère l'IPV6, faut juste bricoler un peu mais pour le commun des mortels, c'est pas simple...bref, les constructeurs seront un moteur essentiel dans le passage à l'IPv6 et ils n'ont pas l'air d'être pressés.
    Je suis en iPv4 chez moi, à ma boîte ils ont carrément désactivé tout ce qui était iPv6 sur les PC fixes, les laptop et les VM, parce que le service réseau dit que ça fait des "interférences" avec l'iPv4. Donc à mon avis, l'iPv6, si c'est pas poussé devant en dénigrant l'iPv4... On est pas barrés, ça va faire comme avec IE6.

    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    ps: Je suis plus Jason Becker que J. Petrucci
    J'aime beaucoup Vai aussi. Malmsteen un peu moins, mais ça m'empêche pas d'admirer son talent énorme. Comme son égo un peu, d'ailleurs
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

  6. #6
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 44
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 9
    Points : 16
    Points
    16
    Par défaut
    Bonsoir,

    Donc après de bons et loyaux services, le NAT va tirer sa révérence ?

  7. #7
    Expert éminent
    Avatar de Michaël
    Profil pro
    Ingénieur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    3 497
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 34
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 3 497
    Points : 8 201
    Points
    8 201
    Par défaut
    non le nat pourra continuer d'exister vu qu'on touche pas à tcp/udp

  8. #8
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 018
    Points
    3 018
    Par défaut Il est sûr que changer quelque chose qui fonctionne bien (l'IPV4)...
    ... pour autre chose mal documenté (jamais vu un bon manuel en français sur l'IPV6) et que les actuels routeurs ne reconnaissent même pas, n'est pas fait pour pousser au changement. Donc tout le monde attend car visiblement ce n'est pas encore mûr.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  9. #9
    Expert confirmé
    Avatar de shenron666
    Homme Profil pro
    avancé
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    2 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : avancé

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 2 430
    Points : 4 860
    Points
    4 860
    Par défaut
    En réseau interne, passer en IPv6 n'a aucun intérêt, à moins que votre réseau ne soit saturé
    C'est la passerelle connectée au net qui doit passer en IPv6, et ce le plus tôt sera le mieux.
    Tutoriels OpenGL
    Je ne répondrai à aucune question en MP
    - Si c'est simple tu dis que c'est compliqué et tu le fait
    - Si c'est compliqué tu dis que c'est simple et tu le sous-traite ou le fait faire par un stagiaire.

  10. #10
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    12
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 12
    Points : 17
    Points
    17
    Par défaut
    Je vois pas l'intéret de passage vers IPv6 pour l'adressage LAN "inside" , sinon pour les adressage WAN, ça sera un grand soulagement pour le routage IPv4 actuel... vue le nombre croissant de clients.

  11. #11
    Expert éminent
    Avatar de Michaël
    Profil pro
    Ingénieur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    3 497
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 34
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 3 497
    Points : 8 201
    Points
    8 201
    Par défaut
    La QoS est censée être mieux intégrée à IPv6 que IPv4. Le passage à ipv6 peut se justifier pour la voip, videoconf, etc En ce moment, ça marche à peu près bien, ça ne pourra être que mieux... si les routeurs/switchs IPv6 gèrent correctement la QoS.

  12. #12
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 999
    Points : 27 321
    Points
    27 321
    Par défaut
    Bonjour,

    Les seules machines que j'ai vu en IPv6 sont 2 nœuds d'un même cluster, pour effectuer un heartbeat (adresse obligatoire en IPv6, pas configurable en v4). Cela a foutu une grouille sur de très nombreux logiciels qui ne supportaient pas la taille des adresses.

    Donc avant de passer en IPv6 partout, je pense qu'on va devoir ré-écrire un sacre nombre de lignes de code. Un peu dans le genre du bug de l'an 2000
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Avatar de Katleen Erna
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 547
    Points : 75 990
    Points
    75 990
    Par défaut
    Mise à jour du 19.10.2010 par Katleen
    Il reste moins de 5% d'adresses IPv4 disponibles, comment se passera la transition vers l'IPv6 ?


    La NRO (Number ressource Organization) américaine vient de dresser le bilan de l'utilisation de l'IPv4.

    Alors qu'en janvier 2010, 10% des adresses de ce protocole restaient à pourvoir, il n'en reste désormais plus que 5%, et même un peu moins. Dans cet intervalle, ce sont plus de 200 millions d'adresses Ipv4 qui ont été allouées.

    La saturation, de plus en plus proche, doit faire réagir les acteurs du Net, pour qu'ils prennent des dispositions pour garantir l'adoption, dans les temps, de l'IPv6.

    Ce protocole de la «*nouvelle génération*» ouvrira de nouveaux horizons numériques, permettant à la Toile de continuer à s'étendre.
    2010 devrait voir le nombre d'attribution de ces adresses augmenter de 70% par rapport à 2009. Malgré tout, cela ne représente que 2000 blocs d'adresses, l'adoption de l'IPv6 n'étant pas encore un grand mouvement de masse.

    Mais le web est en train de changer. En comparaison, la croissance des adresses Ipv4 pour 2010 est attendue à hauteur de 8%, ce qui laisse à montrer que personne ne se jette sur les derniers spécimens.

    La NRO explique mener en parallèle une campagne de sensibilisation sur l'IPv6 auprès des professionnels de l'Internet, pour en favoriser le déploiement dans les meilleures conditions.

    En effet, beaucoup craignent que la transition entre les deux protocoles se fasse de façon un peu chaotique avec de grandes tensions et pressions. Les derniers blocs d'adresses IPv4 devraient être distribués en 2011. L'échéance est proche. Et comme tout grand changement, celui-ci apporte aussi ses craintes.

    Certains voient déjà venir avec l'arrivée de l'IPv6 une augmentation des coûts du web, mais aussi une mise à mal de sa stabilité et de sa sécurité.

    Source : Rapport de la NRO

  14. #14
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    ip v6 est intéressant en interne pour éviter toutes les techniques de réécriture d'adresse IP (genre nat).
    Dernière modification par Mejdi20 ; 19/10/2010 à 18h36.

  15. #15
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 16
    Points : 41
    Points
    41
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bourgui Voir le message
    ip v6 est intéressant en interne pour éviter toutes les techniques de réécriture d'adresse IP (genre nat).
    Oui ça c'est juste une des possibilités qu'offre l'IP v6, mais la news traite surtout le problème de la pénurie d'adresses IP avec l'ip v4, car d'après la news (et des prévisions) en 2012 y'aura plus d'adresse IP v4 de disponible.

    Après moi je trouve aussi que les "responsables" du web devraient pousser la migration vers l'ip v6 le plus rapidement possible.

  16. #16
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    320
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 320
    Points : 309
    Points
    309
    Par défaut
    D'après ce que je comprends, on va donc vers des réseaux avec deux types d'adresses: IPv4 pour les LAN, et IPv6 dès qu'on est sur le WAN?
    *.Har(d)t
    ---
    "Je donnerais mon bras droit pour être ambidextre"
    Brian W. Kernighan

  17. #17
    Membre expérimenté Avatar de Firwen
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    472
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 472
    Points : 1 539
    Points
    1 539
    Par défaut
    D'après ce que je comprends, on va donc vers des réseaux avec deux types d'adresses: IPv4 pour les LAN, et IPv6 dès qu'on est sur le WAN?
    Y a au contraire aucun interet à ça.

    L'avantage d'ipv6 justement réside dans le fait que l'on peut atribuer une Ip publique à chaque équipement, meme chez un particulier.
    ça permet :
    - d'une part de s'affranchir de tous les hack douteux sur lesquel repose les NAT ( translation d'adresse, introspection de protocoles, retransmission de broadcast ) et de tous les bugs associés.
    - d'avoir une technologie bien plus adapté aux réseaux modernes ( mobilité et haut débits ).

    la vrai question est : Pourquoi les ministères associés ne force pas les FAI / fournisseurs de contenus à se hater à passer en v6 ?
    Car parti, comme c'est parti, on n'aura jamais un web 100% compatible ipv6 en 2012.
    It's not a bug, it's a feature

  18. #18
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 999
    Points : 27 321
    Points
    27 321
    Par défaut
    Citation Envoyé par Firwen Voir le message
    Y a au contraire aucun interet à ça.

    L'avantage d'ipv6 justement réside dans le fait que l'on peut atribuer une Ip publique à chaque équipement, meme chez un particulier.
    ça permet :
    - d'une part de s'affranchir de tous les hack douteux sur lesquel repose les NAT ( translation d'adresse, introspection de protocoles, retransmission de broadcast ) et de tous les bugs associés.
    - d'avoir une technologie bien plus adapté aux réseaux modernes ( mobilité et haut débits ).

    la vrai question est : Pourquoi les ministères associés ne force pas les FAI / fournisseurs de contenus à se hater à passer en v6 ?
    Car parti, comme c'est parti, on n'aura jamais un web 100% compatible ipv6 en 2012.
    Parce que de très nombreux logiciels, même écrit ces derniers mois, ne sont pas capables de gerer l'IPv6.
    Il ne suffit pas de changer l'adresse des machines/switchs/routeurs : encore faut-il que le reste fonctionne. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas dans la plupart des entreprises.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  19. #19
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    J'avais pas pensé à ça, mais c'est vrai que tout les logiciels ou l'ip est sur une variable de longueur 15, ou sur 4 octets ... Ça sent l'anarchie en fait.

  20. #20
    Membre expérimenté Avatar de Firwen
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    472
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 472
    Points : 1 539
    Points
    1 539
    Par défaut
    Parce que de très nombreux logiciels, même écrit ces derniers mois, ne sont pas capables de gerer l'IPv6.
    Il ne suffit pas de changer l'adresse des machines/switchs/routeurs : encore faut-il que le reste fonctionne. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas dans la plupart des entreprises.
    Sauf erreur de ma part, omme les Piles IP sont différentes, rien n'empeche de mettre un LAN en adresse v4 privé tout en collant des adresses publics v6 individuellement.
    On evite ainsi le coté dégeu du NAT tout en gardant la compatibilité "local"
    It's not a bug, it's a feature

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 29/04/2014, 14h32
  2. Réponses: 53
    Dernier message: 04/12/2010, 14h42
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 09/07/2009, 20h22
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 13/06/2009, 00h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo