IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #121
    Expert éminent sénior
    Avatar de koala01
    Homme Profil pro
    aucun
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    11 462
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : aucun

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 11 462
    Points : 29 691
    Points
    29 691
    Par défaut
    Salut,

    Je n'ai, je dois l'avouer, pas lu l'ensemble de la discussion, mais...

    J'en viens presque à me poser une question idiote: vu que chaque contributeur à un projet open source reste malgré tout "propriétaire" de la partie de code qu'il met en place, que se passerait-il si, se sentant logiquement lésé par l'action d'oracle, tous les contributeurs extérieurs venaient à demander à oracle de retirer le code qu'il a fournis et de revenir à la version précédente

    Bien sur, s'il n'y a que deux ou trois (ou même cent ou mille ) contributeurs qui le font, cela ne se remarquera pas outre mesure (allez, mettons que java reviendrait peut être une ou deux versions en arrière ), mais si c'était vraiment une réaction générale et que TOUS prenait cette décision...

    Nous pourrions dire que Java en reviendrait à... ce qu'il était avant que de passer en open-source, ou peu s'en faut, et donc à quelque chose au sujet duquel j'ai quelques mauvais souvenirs (en tant qu'utilisateur, et non en tant que développeur).

    Je crois que si l'on venait à présenter aujourd'hui un nouveau langage / système aussi mal foutu que ce que pouvait être java à l'époque, on ne trouverait sans doute pas un seul développeur assez idiot pour commencer à l'utiliser, et ce serait donc le "bide magistral".

    Oracle aurait peut être du penser à cette conséquence avant d'attaquer... même si le risque de voir tous les développeur open-source réagir de la sorte est, malheureusement, fort limité

    D'un autre coté, je suis d'accord avec le fait que oracle est une société commerciale, je peux être d'accord sur le fait qu'il est bon de protéger par brevet des avancées informatiques (quoi que je grince malgré tout des dents à cette idée) et je peux même globalement comprendre que l'on se batte pour faire appliquer des brevets lorsqu'ils sont contournés.

    Mais il ne faut pas oublier que, à la base, un brevet est destiné à assurer la certitude du retour sur investissement au développeur de l'idée pendant une période donnée.

    Seulement, voilà, Sun a implicitement (et même plus ou moins explicitement, d'ailleurs) renoncé à faire valoir le brevet en passant le produit de son développement en open-source, et par voie de conséquence au retour sur investissement que celui-ci lui assurait.

    Je n'irai surement pas jusqu'à dire que ce passage à l'open source est la cause du rachat de Sun par Oracle, mais je suis convaincu qu'il l'a, dans une certaine mesure (aussi minime soit-elle), facilité en privant finalement Sun d'une partie de ses sources de revenus.

    De ce seul point de vue, et bien que l'on puisse considérer que l'attaque d'Oracle soit légale, pour autant que les brevets soient effectivement applicables, ce dont je doute malgré tout, cette attaque est pour le moins cavalière, pour ne pas dire purement et simplement crapuleuse et justifierait presque la réaction dont j'ai parlé plus haut...
    A méditer: La solution la plus simple est toujours la moins compliquée
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vous viennent aisément. Nicolas Boileau
    Compiler Gcc sous windows avec MinGW
    Coder efficacement en C++ : dans les bacs le 17 février 2014
    mon tout nouveau blog

  2. #122
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    657
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 657
    Points : 1 227
    Points
    1 227
    Par défaut
    De ce seul point de vue, et bien que l'on puisse considérer que l'attaque d'Oracle soit légale, pour autant que les brevets soient effectivement applicables, ce dont je doute malgré tout, cette attaque est pour le moins cavalière, pour ne pas dire purement et simplement crapuleuse et justifierait presque la réaction dont j'ai parlé plus haut...
    Oracle veut et va transformer java en une sorte de .net.
    Le modèle économique de Sun a échoué, Oracle ne fera pas la même erreur, et tant mieux ,il fera de java un produit très rentable.Quand on voit le succès et la puissance de C#, on est content du fait que Sun aie forcé M$ à laisser tomber java. Donc même si elles sont parfois excessives , toutes ses histoires de procès force les éditeurs à sortir des produits innovants si ils veulent survivre.
    Google perdra son procès et va être contraint de couper le cordon avec java, et devra innover une fois de plus. Ou alors Oracle veut juste une part du gâteau et des royalties sur Android , c'est possible aussi.

  3. #123
    Expert éminent sénior
    Avatar de koala01
    Homme Profil pro
    aucun
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    11 462
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : aucun

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 11 462
    Points : 29 691
    Points
    29 691
    Par défaut
    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    Oracle veut et va transformer java en une sorte de .net.
    Le modèle économique de Sun a échoué, Oracle ne fera pas la même erreur, et tant mieux ,il fera de java un produit très rentable.Quand on voit le succès et la puissance de C#, on est content du fait que Sun aie forcé M$ à laisser tomber java. Donc même si elles sont parfois excessives , toutes ses histoires de procès force les éditeurs à sortir des produits innovants si ils veulent survivre.
    Peut être...

    Mais c'est oublier aussi un peu vite que java est devenu ce qu'il est en bonne partie grâce aux contributeurs extérieurs.

    Or, il n'y aurait même pas eu de contributeurs extérieurs susceptibles de participer à son amélioration s'il n'était pas passé open-sources, merveilleux monde du closed-sources oblige!!!

    Les contributeurs extérieurs ont donc pleinement le droit de se sentir floués, d'autant qu'Oracle en arrive à utiliser commercialement quelque chose qui a été mis à disposition par les contributeurs sous réserve de respecter certaines règles (entre autre de libre accès aux sources et de libre utilisation).

    Je ne suis pas sur qu'Oracle s'en tirerait sans casse si un consortium de développeur extérieur venait à porter plainte contre lui...
    Google perdra son procès
    Peut-être... Ou pas...

    S'il le perd, les implications seront énormes...
    et va être contraint de couper le cordon avec java, et devra innover une fois de plus.
    Si google y est contraint (donc sous réserve qu'il perde son procès), et s'il arrive effectivement à rebondir et à innover (ce que l'on peut malgré tout espérer ), je ne suis pas loin de croire que cela pourrait être une bonne chose... Pour google et pour les développeurs... Mais surement pas pour tous ceux qui ont tout misé sur Java ces dernière années

    Personnellement, je m'en fous plus ou moins: je suis C++iste dans l'âme... Mais cela n'empêche que je reste ouvert aux autres langage
    Ou alors Oracle veut juste une part du gâteau et des royalties sur Android , c'est possible aussi.
    Ah, c'est plus que probable, en effet...

    Ou bien, Oracle part simplement du fait que "même si on parle ne mal de moi, on moins on parle de moi" et que donc une discussion comme celle-ci lui sert de pub, vu que les raisons que l'on aurait de parler d'Oracle autrement sont relativement limitées (je me trompe peut-être, mais, c'est derniers temps j'ai croisé beaucoup plus de nouvelles qui parlaient d'Oracle à cause de sa reprise de Sun que de nouvelles qui en parlaient à cause de la sortie d'un nouvel outil... n'hésitez pas à me contredire )
    A méditer: La solution la plus simple est toujours la moins compliquée
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vous viennent aisément. Nicolas Boileau
    Compiler Gcc sous windows avec MinGW
    Coder efficacement en C++ : dans les bacs le 17 février 2014
    mon tout nouveau blog

  4. #124
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    351
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 351
    Points : 432
    Points
    432
    Par défaut
    J'en viens presque à me poser une question idiote: vu que chaque contributeur à un projet open source reste malgré tout "propriétaire" de la partie de code qu'il met en place, que se passerait-il si, se sentant logiquement lésé par l'action d'oracle, tous les contributeurs extérieurs venaient à demander à oracle de retirer le code qu'il a fournis et de revenir à la version précédente

    Bien sur, s'il n'y a que deux ou trois (ou même cent ou mille ) contributeurs qui le font, cela ne se remarquera pas outre mesure (allez, mettons que java reviendrait peut être une ou deux versions en arrière ), mais si c'était vraiment une réaction générale et que TOUS prenait cette décision...

    Nous pourrions dire que Java en reviendrait à... ce qu'il était avant que de passer en open-source, ou peu s'en faut, et donc à quelque chose au sujet duquel j'ai quelques mauvais souvenirs (en tant qu'utilisateur, et non en tant que développeur).
    Le langage java est passé open source après la version 1.6 ... La prochaine "version" du langage sera fait en collaboration avec la communauté mais elle est pas encore sortie.

    Donc le java telle que tu le connais aujourd'hui , "tout" viens de sun microsystems.

  5. #125
    Expert éminent sénior
    Avatar de koala01
    Homme Profil pro
    aucun
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    11 462
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : aucun

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 11 462
    Points : 29 691
    Points
    29 691
    Par défaut
    Citation Envoyé par Elendhil Voir le message
    Le langage java est passé open source après la version 1.6 ... La prochaine "version" du langage sera fait en collaboration avec la communauté mais elle est pas encore sortie.

    Donc le java telle que tu le connais aujourd'hui , "tout" viens de sun microsystems.
    Au temps pour moi...

    Il me semblait qu'il était passé open source depuis beaucoup plus longtemps que cela, en fait...
    A méditer: La solution la plus simple est toujours la moins compliquée
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vous viennent aisément. Nicolas Boileau
    Compiler Gcc sous windows avec MinGW
    Coder efficacement en C++ : dans les bacs le 17 février 2014
    mon tout nouveau blog

  6. #126
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    351
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 351
    Points : 432
    Points
    432
    Par défaut
    Mais bon tu as pas tout à fait tord non plus ^^

    A partir de la version 1.4 , c'est la java community process qui décide des "spécifications" du langage qui est composé de divers sociétés et de fondations du monde du logiciel libre.

    Mais le code source des apis java n'étais pas encore ouvert.

  7. #127
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 148
    Points : 12 640
    Points
    12 640
    Par défaut
    Citation Envoyé par koala01 Voir le message
    J'en viens presque à me poser une question idiote: vu que chaque contributeur à un projet open source reste malgré tout "propriétaire" de la partie de code qu'il met en place, que se passerait-il si, se sentant logiquement lésé par l'action d'oracle, tous les contributeurs extérieurs venaient à demander à oracle de retirer le code qu'il a fournis et de revenir à la version précédente
    Non cela ne fonctionne pas comme cela.
    Il y a deux écoles pour gérer la propriété des contributions :
    - Pour certains projets comme Linux, chaque contributeur est propriétaire de son code. Un changement de licence de Linux est donc quasiment inenvisageable, car il parait impossible de contacter la totalité des contributeurs.
    - D'autres projets demandent que les contributeurs abandonnent la propriété de leur code à l'entité qui organise le tout avant de l'intégrer. C'est le fonctionnement que Sun à choisi pour tous ses projets open source. Ainsi il reste le seul qui puisse changer la licence.

    Mais peut importe le modèle de propriété choisi, un changement de licence n'est pas rétroactif.
    Le propriétaire d'un code peut tout a fait changer la licence de son code pour par exemple l'intégrer dans une application propriétaire, ou pour vendre les prochaines versions de son logiciel.
    Mais le code déjà publié restera libre et utilisable par tous.

    Citation Envoyé par koala01 Voir le message
    Oracle aurait peut être du penser à cette conséquence avant d'attaquer... même si le risque de voir tous les développeur open-source réagir de la sorte est, malheureusement, fort limité
    Oracle n'est pas idiot, il y a forcément pensé. Il a juste estimé que le risque était bien inférieur à ne rien faire. La situation de java n'étant pas brillante sur tous les tableaux:
    - JavaEE, tient bien la route mais reste clairement menacé par .net.
    - Sur le desktop, la guerre semble déjà perdue depuis longtemps : Microsoft a réussi à le tuer Java dans l'oeuf.
    - Sur les Mobile, JavaME est passé en quelque années de la techno de référence, à une techno complètement has been.

    Tout cela est clairement du au manque de réactivité de java qui n'à pas su évoluer assez vite. En reprenant la main seul, Oracle espère sans doute impulser une nouvelle dynamique à Java.

    Citation Envoyé par koala01 Voir le message
    Seulement, voilà, Sun a implicitement (et même plus ou moins explicitement, d'ailleurs) renoncé à faire valoir le brevet en passant le produit de son développement en open-source, et par voie de conséquence au retour sur investissement que celui-ci lui assurait.
    Non, la licence n'a pas été choisie au hasard Sun aurait très bien pu choisir la GPL 3 pour libérer Java, mais il a délibérément choisi la GPL 2 parce qu'elle ne garantit rien au niveau des brevets.

    Citation Envoyé par koala01 Voir le message
    Je n'irai surement pas jusqu'à dire que ce passage à l'open source est la cause du rachat de Sun par Oracle, mais je suis convaincu qu'il l'a, dans une certaine mesure (aussi minime soit-elle), facilité en privant finalement Sun d'une partie de ses sources de revenus.
    Le passage à l'open-source n'a privé Sun d'aucun revenu : ses JDK et JRE ont toujours été gratuits.

  8. #128
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 214
    Points
    2 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message

    - l'OpenJDK est bien totalement libre(aussi bien la JVM, le compilateur que l'API) sous licence GPL+classpath exception
    C'est justement tout le débat. Oracle prétend que Java est couvert par des brevets. OpenJDK en est une implémentation, et serait donc également couvert par ces brevets. Et ne serait donc pas libre du tout !

  9. #129
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 214
    Points
    2 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    C'est un peu plus compliqué que ça. Oracle reconnait tout a fait que l'OpenJDK est libre sous licence GPL.
    Mais la particularité de la GPL est qu'elle est dite virale. Si du code utilisé sous GPL est modifié ou intégré à un autre code, le résultat doit être sous licence GPL.
    S'il est avéré que l'API d'Android à repris directement du code à l'OpenJDK, elle aurait du passer sous licence GPL.

    Par contre ce qu'Oracle n'apprécie pas, c'est qu'il y ait d'autres implémentations de Java, sous des licences plus permissives que la GPL, comme c'est le cas d'Harmony(licence Apache) qui a servi de base à l'API de Google.
    En effet le business model de java repose en bonne partie sur la vente des droits d'utilisation de leur l'implémentation de référence à ceux qui souhaitent avoir une machine virtuelle non GPL.

    C'est pour cela que Oracle refuse de fournir le TCK (la suite de test permetant d'obtenir la certification Java) à Harmony et attaque Google.
    Les revendications d'Oracle ne portent pas, à ma connaissance, sur le non-respect de la GPL, mais bien sur la violation de brevets. Le but est évidemment de toucher des royalties juteuses sur les ventes de téléphone Android.

  10. #130
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 214
    Points
    2 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par koala01 Voir le message
    Salut,

    Je n'ai, je dois l'avouer, pas lu l'ensemble de la discussion, mais...

    J'en viens presque à me poser une question idiote: vu que chaque contributeur à un projet open source reste malgré tout "propriétaire" de la partie de code qu'il met en place, que se passerait-il si, se sentant logiquement lésé par l'action d'oracle, tous les contributeurs extérieurs venaient à demander à oracle de retirer le code qu'il a fournis et de revenir à la version précédente
    Aucune licence ne permet cela. Publier son code est définitif, on ne peut pas retirer ses contributions. Sinon, FirebirdSQL, par exemple n'existerait pas : Borland a publié le code d'Interbase avant de se raviser et de ne plus publier les versions ultérieures.

  11. #131
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 148
    Points : 12 640
    Points
    12 640
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    C'est justement tout le débat. Oracle prétend que Java est couvert par des brevets. OpenJDK en est une implémentation, et serait donc également couvert par ces brevets. Et ne serait donc pas libre du tout !
    Liberté du code et brevet sont deux choses bien distinctes.

    Les brevets, s'il sont reconnus valides, ce qui est loin d'être évident dans le cas de Java, peuvent il est vrai exposer les utilisateurs des implémentation de java (libres ou non) à des royalties dans des pays qui jugent ces brevets valides.
    Mais au niveau de la propriété intellectuelle, il n'y a aucune contestation sur le fait que le code de l'OpenJDK soit libre.

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Les revendications d'Oracle ne portent pas, à ma connaissance, sur le non-respect de la GPL, mais bien sur la violation de brevets. Le but est évidemment de toucher des royalties juteuses sur les ventes de téléphone Android.
    En fait si.
    On ne parlait plus de la plainte pour violation de brevets qui à mon avis n'aboutira pas, mais de la seconde plainte plus récente et a mon avis plus sérieuse qui porte sur du plagiat de code dans le SDK Android : lien

  12. #132
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 214
    Points
    2 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Liberté du code et brevet sont deux choses bien distinctes.

    Les brevets, s'il sont reconnus valides, ce qui est loin d'être évident dans le cas de Java, peuvent il est vrai exposer les utilisateurs des implémentation de java (libres ou non) à des royalties dans des pays qui jugent ces brevets valides.
    Mais au niveau de la propriété intellectuelle, il n'y a aucune contestation sur le fait que le code de l'OpenJDK soit libre.
    Un brevet ne serait donc pas de la propriété intellectuelle ? Une application pourrait être libre alors qu'elle est couverte par des brevets et qu'un acteur unique peut décider de son destin ? Ça n'a aucun sens...
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    En fait si.
    On ne parlait plus de la plainte pour violation de brevets qui à mon avis n'aboutira pas, mais de la seconde plainte plus récente et a mon avis plus sérieuse qui porte sur du plagiat de code dans le SDK Android : lien
    Le plagiat, en l'occurence, ça veut dire violation du copyright. Mais il n'est question nulle part de la GPL. On peut consulter le texte de la plainte ici :

    oraclegoog102710complaint

    Le Count VIII parle particulièrement de la violation de copyright (l'essentiel porte bien sur des brevets, comme je le disais plus haut), et ne fait nullement mention de la licence du code, mais bien du copyright d'Oracle.

    Edit : tiens, le forum de dvp essaye d'intégrer le document scribd. Cool...

  13. #133
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 148
    Points : 12 640
    Points
    12 640
    Par défaut
    Un brevet ne serait donc pas de la propriété intellectuelle ? Une application pourrait être libre alors qu'elle est couverte par des brevets et qu'un acteur unique peut décider de son destin ? Ça n'a aucun sens...
    Pour moi oui, car sinon on peux dire qu'une application libre n'existe tout simplement pas. Toute application peut potentiellement être menacée par un brevet dormant.
    De plus ces brevets ne sont applicables que dans certains pays.

    Le plagiat, en l'occurence, ça veut dire violation du copyright.
    En effet et même les licences libre s'appuient juridiquement sur le copyright. Si tu enfreins la GPL, tu violes un copyright: http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence...NU#Le_copyleft

    Mais il n'est question nulle part de la GPL. On peut consulter le texte de la plainte ici :
    Ton texte correspond à la plainte pour violation de brevets.
    Je ne crois pas qu'il y ait encore eu de plainte déposée pour plagiat. Oracle c'est pour le moment limité à des accusations publiques.

  14. #134
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 214
    Points
    2 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Pour moi oui, car sinon on peux dire qu'une application libre n'existe tout simplement pas. Toute application peut potentiellement être menacée par un brevet dormant.
    De plus ces brevets ne sont applicables que dans certains pays.
    On ne parle pas de danger potentiel, mais effectif, ici.
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    En effet et même les licences libre s'appuient juridiquement sur le copyright. Si tu enfreins la GPL, tu violes un copyright: http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence...NU#Le_copyleft
    Mais qui dit le contraire ? Ca ne veut pas dire que l'inverse est vrai.
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Ton texte correspond à la plainte pour violation de brevets.
    Je ne crois pas qu'il y ait encore eu de plainte déposée pour plagiat. Oracle c'est pour le moment limité à des accusations publiques.
    Il n'y a qu'une seule plainte en cours, et c'est celle-ci. La partie sur le copyright, comme je l'ai déjà écrit plus haut, c'est le Count VIII.

  15. #135
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    549
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 549
    Points : 657
    Points
    657
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Oracle n'est pas idiot, il y a forcément pensé. Il a juste estimé que le risque était bien inférieur à ne rien faire. La situation de java n'étant pas brillante sur tous les tableaux:
    - JavaEE, tient bien la route mais reste clairement menacé par .net.
    - Sur le desktop, la guerre semble déjà perdue depuis longtemps : Microsoft a réussi à le tuer Java dans l'oeuf.
    - Sur les Mobile, JavaME est passé en quelque années de la techno de référence, à une techno complètement has been.
    suffit de regarder la demande pour java et .net, java est encore très loin devant

    avec Java tu disposes de nombreux choix et cela à tout les niveaux que tu n'as absolument pas en .net

    il y a absolument aucune menace de JavaEE, face à .net et ce pour

    niveau desktop, c'est pu vraiment l'avenir, le web si
    ta encore une fois regarder les offres d'emploie, c'est majoritairement du web

    JavaME reste malgré tout la techno qui permet de faire fonctionner un programme sur le plus de mobile possible

  16. #136
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 049
    Points
    2 049
    Par défaut
    Citation Envoyé par lequebecois79 Voir le message
    le web si
    ta encore une fois regarder les offres d'emploie, c'est majoritairement du web
    C'est magnifique comme phrase

  17. #137
    Membre expert
    Avatar de FailMan
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    1 602
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 1 602
    Points : 3 442
    Points
    3 442
    Par défaut
    Citation Envoyé par lequebecois79 Voir le message
    JavaME reste malgré tout la techno qui permet de faire fonctionner un programme sur le plus de mobile possible
    Avec l'avènement des smartphones, JavaME est mort depuis belle lurette... Ceux qui veulent un téléphone avec des applis ont un smartphone, les autres ont un téléphone portable simple et ne savent même pas qu'on peut installer des applications supplémentaires qui sont bien généralement d'une qualité médiocre.
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

  18. #138
    Membre confirmé Avatar de gtraxx
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    1 043
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 1 043
    Points : 565
    Points
    565
    Par défaut
    Pour le moment Oracle fait pas mal de bêtise, déjà il vire le projet openoffice et en plus il démontre parfaitement que java n'est pas si libre que sa.
    Des glands je vous dit, donc faire du java = evil car le code est donc propriétaire.
    Oracle s'amuse à démanteler tous les projets opens source disponible dés qu'il devient intéressant la preuve avec openoffice, puis bientôt ce sera le tour de mysql et puis quoi encore.
    Au petit déjeuner, je prend du PHP et au souper du jQuery.
    AFUP 2009 : Bien optimiser son code pour le référencement
    Mon projet open source de librairie PHP 5: magix cjquery

  19. #139
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 214
    Points
    2 214
    Par défaut
    Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
    Avec l'avènement des smartphones, JavaME est mort depuis belle lurette... Ceux qui veulent un téléphone avec des applis ont un smartphone, les autres ont un téléphone portable simple et ne savent même pas qu'on peut installer des applications supplémentaires qui sont bien généralement d'une qualité médiocre.
    Je te conseille de te renseigner sur le développement pour blackberry. C'est du 100% JavaME...

  20. #140
    Membre expert
    Avatar de FailMan
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    1 602
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 1 602
    Points : 3 442
    Points
    3 442
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Je te conseille de te renseigner sur le développement pour blackberry. C'est du 100% JavaME...
    Et c'est parce que c'est du 100% JavaME que ça en fait un langage populaire ? C'est un langage adopté par UN constructeur pour 3 téléphones qui se battent en duel. Sans compter que le nombre d'applications semble pas réellement imposant...

    Et JavaME, on a vu ce que ça donnait...
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

Discussions similaires

  1. Google, 90% de parts de marchés en France, et 98% sur les informaticiens
    Par Kerod dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 36
    Dernier message: 09/08/2011, 18h06
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 08/04/2011, 15h16
  3. Question aux historiens d'Oracle
    Par Keihilin dans le forum Oracle
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/07/2008, 09h03
  4. [Oracle 8i & 10g] Une question sur les séquences
    Par Bahan dans le forum Administration
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/04/2007, 14h54
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 30/10/2006, 16h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo