Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Membre émérite
    Citation Envoyé par JeitEmgie Voir le message
    c'est la même chose avec beaucoup d'autres produits Apple, ce qu'ils ont inventé n'est pas toujours l'aspect technique en lui-même mais souvent le "petit truc" supplémentaire - parfois d'ordre technique (il suffit de voir la quantité de brevets hardware à leur nom…), parfois d'ordre commercial (les bons accords avec les bons partenaires au bon moment…) - et le discours marketing qui va avec, qui font que le tout devienne un produit vendable dans des quantités jamais vue auparavant…
    Le petit truc supplémentaire c'est le prix en fait?

    (Désolé, pas pu résister. Je suis déjà dehors)
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C :Sélectionner tout -Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  2. #42
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message

    PS : c'est vrai qu'il ne faut pas confondre innover et révolutionner, mais franchement qu'est-ce qu'on s'en fout de savoir qui innove ou pas, l'important pour une société c'est d'être le premier à faire le produit qui marche, être en avance sur son temps est aussi stupide que d'être en retard.
    Une innovation est généralement liée à un succès commercial, un produit en avance sur son temps ( et qui est un échec commercial ) n'est pas une innovation. En tout cas microsoft n'innove pas avec ses pubs

  3. #43
    Membre expert
    Citation Envoyé par gilwath Voir le message
    Tu te rappelles de la définition de l'ordinateur ? Tu sais, la machine à laquelle on peut ajouter des programmes... Ah, ma calculatrice graphique est un ordinateur alors ? Ouah, Casio et Texas Instruments doivent être vachement bien placés en terme de PDM sur les ordinateurs portables alors !

    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

  4. #44
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par gilwath Voir le message
    Une innovation est généralement liée à un succès commercial, un produit en avance sur son temps ( et qui est un échec commercial ) n'est pas une innovation. En tout cas microsoft n'innove pas avec ses pubs
    Je ne suis pas d'accord sur le lien de cause à effet entre innovation et succès commercial.

    Et quel intérêt de savoir qu'Apple ou Microsoft innove ou pas dans des pubs ?
    Yoshi

    PS : tous les propos tenus dans le message ci-dessus sont à préfixer avec "A mon humble avis", "Je pense que". Il serait inutilement fastidieux de le rappeler à chaque phrase.

  5. #45
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message
    Je ne suis pas d'accord sur le lien de cause à effet entre innovation et succès commercial.

    Et quel intérêt de savoir qu'Apple ou Microsoft innove ou pas dans des pubs ?
    L'innovation est censé donner un avantage concurrentiel à l'entreprise donc de facto il y a succès commercial si c'est une innovation sur un produit.

    et pour ce qui de l'innovation dans les pubs, je faisais un lien avec le sujet de la news et ce dont je parlais.

  6. #46
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par gilwath Voir le message
    L'innovation est censé donner un avantage concurrentiel à l'entreprise donc de facto il y a succès commercial si c'est une innovation sur un produit.
    N'importe quoi, il y a des milliers d'autres facteurs qui déterminent le succès commercial d'un produit comme le marketing, le prix, le réseau de distribution etc...

    Et si, un produit en avance sur son temps est aussi une innovation, mais une innovation qui ne connait pas de succès commercial.
    Yoshi

    PS : tous les propos tenus dans le message ci-dessus sont à préfixer avec "A mon humble avis", "Je pense que". Il serait inutilement fastidieux de le rappeler à chaque phrase.

  7. #47
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par shaoling Voir le message
    Puis pour ceux qui connaissent, et ne connaissent pas l'histoire, si Microsoft en est là aujourd'hui (pas en terme de marketing, mais au niveau technique), c'est grâce à Apple. C'est Apple qui a toujours innové (souris, interface graphique (avec son fameux glisser/déposer), etc. ... ), et ça continuera !
    Si Microsoft en est là aujourd'hui, c'est parce qu'ils ont vendu à des tarifs très bas des produits qui étaient hors de prix chez les concurrents.
    Par exemple, MS-DOS coutait 40$ alors que son concurrent CP/M se vendait à 240$.

    Et ce n'est pas une question de qualité. Il ne faut pas oublier que l'informatique coûte très cher pour les entreprises et les particuliers (et c'était encore pire à l'époque).

    De plus, il ne faut pas oublier qu'une licence logicielle, ça ne coûte rien à produire. Ce qui coûte, c'est la conception du logiciel lui-même. Qu'une entreprise vende une copie ou un million, cela ne changera pas beaucoup ses frais. Et Microsoft a compris qu'il valait mieux vendre des millions de licences à bas coût qu'en vendre très cher quelques unes.

    Enfin, je ne pense pas que le produit phare de Microsoft soit Windows. Un système d'exploitation reste inutile s'il n'y a pas de logiciels qui tournent dessus (il y a d'ailleurs eu beaucoup d'éditeur d'OS qui ont fait faillite car personne n'y développait d'applications compatibles).

    Le produit qui a vraiment lancé Microsoft, c'est Excel. Et bizarrement, les premiers ordinateurs sur lesquels Excel fut lancé, furent les Macintosh.
    C'est d'ailleurs la raison qui à fait qu'Apple a mis beaucoup de temps avant de poursuivre Microsoft pour plagiat à la sortie de Windows (alors qu'Apple n'avait pas hésiter à poursuivre et à évincer beaucoup d'autres concurrents).
    Apple avait peur que Microsoft retire ses produits phares du Macintosh (Word avait lui aussi été développé pour Mac, il s'agissait à l'époque du premier traitement de texte avec une souris).

    On peut donc supposer que si Microsoft n'existerait pas sans Apple, l'inverse est tout aussi vrai.
    Je rappelle enfin que lors du retour de Steve Jobs à la tête d'Apple en 96 et alors qu'Apple était au bord du gouffre, l'aide financière pour redresser l'entreprise est venue de Microsoft.
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  8. #48
    Membre confirmé
    Si le produit en avance sur son temps ne donne pas un avantage concurrentiel à l'entreprise alors ce n'est pas une innovation. Par contre j'ai pas dit que succès commercial implique une innovation du produit, et de toute façon un produit n'est il pas caractérisé par son prix, sa distribution, ... ( surtout que le marketing englobe tout ce qui est prix, packaging, distribution, publicité, etc ... )

  9. #49
    Membre expert
    Citation Envoyé par Barsy Voir le message
    Si Microsoft en est là aujourd'hui, c'est parce qu'ils ont vendu à des tarifs très bas des produits qui étaient hors de prix chez les concurrents.
    Par exemple, MS-DOS coutait 40$ alors que son concurrent CP/M se vendait à 240$.
    parce qu'IBM a choisi MS-DOS (un produit qui n'existait même pas quand Gates leur a vendu… chapeau le coup de poker…)
    pour être mis sur tous leurs PC moyennant grasses royalties…
    ce qui a permis à Microsoft de brader les prix face à des concurrents dont la vente directe de leur produits était la seule source de revenu…

  10. #50
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par JeitEmgie Voir le message
    parce qu'IBM a choisi MS-DOS (un produit qui n'existait même pas quand Gates leur a vendu… chapeau le coup de poker…)
    pour être mis sur tous leurs PC moyennant grasses royalties…
    ce qui a permis à Microsoft de brader les prix face à des concurrents dont la vente directe de leur produits était la seule source de revenu…
    Gates n'a pas fait croire à IBM que MS-DOS existait. D'ailleurs, IBM a imposé des contraintes très fortes à Microsoft durant le développement (par exemple, les développeurs devaient travailler dans une salle sans fenêtre et fermée à clé pour garantir le secret alors que les ordinateurs produisaient une très forte chaleur).
    Non, si IBM s'est tourné vers MS, c'est qu'ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord avec Kindall, le propriétaire de CP/M (plusieurs légendes racontent d'ailleurs comment Kindall aurait échoué à signer avec IBM).

    Enfin, à l'époque ou l'IBM-PC est sorti, le succès n'était pas garanti. A l'époque, il existait énormément de concurrents. Et d'ailleurs, Microsoft n'a pas mis tous ses œufs dans le même panier. MS-DOS était développé pour IBM, mais Excel et Word était développé pour Apple. Et en outre, Microsoft avait de nombreux autres logiciels tournant sur plusieurs autres machines.

    Sinon, je ne suis pas sur que si IBM était sorti avec comme unique solution un OS à 240$, ils auraient réussi à écraser tous leurs concurrents. Donc je confirme, c'est bien le prix de MS-DOS qui est une des cause du succès de la firme.
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  11. #51
    Membre expert
    Citation Envoyé par Barsy Voir le message
    Gates n'a pas fait croire à IBM que MS-DOS existait.
    ce n'est pas ce que j'ai écrit…

    quand le contrat a été signé, PC-DOS n'existait pas et Microsoft n'avait jamais développé d'OS…
    il s'agit bien d'un coup de poker : relever un challenge dans un domaine où on n'a pas spécialement d'expérience… ensuite courir chez un tiers pour racheter un produit existant - QDOS - pour 50.000USD, et cacher ce rachat à IBM… et arriver à garder les droits pour commercialiser le produit sous le nom MS-DOS…

  12. #52
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par JeitEmgie Voir le message
    ce n'est pas ce que j'ai écrit…
    Et pourtant :

    Citation Envoyé par JeitEmgie
    un produit qui n'existait même pas quand Gates leur a vendu… chapeau le coup de poker…
    La tournure de ta phrase laisse supposer que Bill Gates a vendu un produit qui n'existait pas en faisant croire qu'il existait.

    Pour information, le métier de beaucoup d'entreprise aujourd'hui est de vendre des logiciels qui n'existent pas encore. C'est le cas de nombreuses boîtes d'informatique : le client passe d'abord une commande avant que le logiciel soit développé.
    Comme quoi, des pratiques qui peuvent te sembler extraordinaires ne sont en fait qu'ordinaires.

    Enfin, sur le coup du rachat de QDOS, rien n'indique qu'IBM ait été trompé sur la provenance de l'OS. D'ailleurs, il ne me semble pas qu'IBM ait poursuivi Microsoft pour tromperie par la suite.
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  13. #53
    Membre expert
    Citation Envoyé par Barsy Voir le message

    Pour information, le métier de beaucoup d'entreprise aujourd'hui est de vendre des logiciels qui n'existent pas encore. C'est le cas de nombreuses boîtes d'informatique : le client passe d'abord une commande avant que le logiciel soit développé.
    Comme quoi, des pratiques qui peuvent te sembler extraordinaires ne sont en fait qu'ordinaires.

    Enfin, sur le coup du rachat de QDOS, rien n'indique qu'IBM ait été trompé sur la provenance de l'OS. D'ailleurs, il ne me semble pas qu'IBM ait poursuivi Microsoft pour tromperie par la suite.
    n'essayez pas de vous rattraper aux branches…
    et ne prenez pas ce ton de donneur de leçon… ce n'est pas vous qui allez m'apprendre les pratiques commerciales du secteur IT…

    dans les circonstances où tout cela s'est déroulé, qui ont bien été décrites par tous les participants de l'époque dans diverses biographies et interviews, il s'agissait bien d'un coup de poker…
    Quand le contrat a été signé, Microsoft n'avait ni les compétences en interne pour développer un OS et Gates ne savait pas s'il trouverait ni pourrait convaincre les ressources externes nécessaires…

    Ce genre d'improvisation n'est plus de mise à notre époque pour des contrats d'importance… il y a maintenant trop d'avocats autour de la table des négociations…

    Le fond de la question étant la raison du prix bas de MS-DOS : je maintiens que c'est bien parce que les revenus de Microsoft étaient assurés par le contrat PC-DOS et ses accessoires… qu'ils pouvaient se permettre de pratiquer un prix aussi bas face à celui ce CP/M…

    C'est d'ailleurs un classique de l'histoire industrielle - pas seulement de l'IT : de gros acteurs perdent leur place dominante sur un marché face à un challenger qui propose un produit similaire - et même souvent avec des qualités moindre - à un prix bas parce que pour le challenger, ce produit est déjà amorti par ailleurs, n'est pas son core business et n'est qu'un by-product…
    Des secteurs comme l'acier et la chimie foisonnent de ce genre d'histoire…

    (Avant que le développement de PC-DOS ne commence, CP/M avait déjà été vendu à plus de 600.000 exemplaires… )

  14. #54
    Candidat au Club
    oui, mais ...
    Citation Envoyé par numberouane Voir le message


    Et avouons le, une pub trop sérieuse, c'est assomant. Cotisons nous pour offrir une thérapie par le rire au service marketing de MS !
    Je suis parfaitement d accord.

    Cependant je me permets de rebondir sur le fait que M$ est en période de chute, le cours de l'action a fortement chuté ces derniers temps, d'où les multiples conférences visant à sabrer le principal concurrent. Je ne dénonce pas, il suffit de voir les mouvements médiatiques autour de cette affaire et ce n'est pas la première fois qu'on a à faire à ce genre de pratique.
    Par exemple : il n'y a pas longtemps encore un projet est monté pour équiper des matériels en grande surface de versions simplifiées de Linux.
    Une guerre s'est installée et M$ s'est mis à développer des programmes fermés à la concurrence avec des formats incompatibles sur les autres supports (Office avec l'apparition des extensions .docx, xlsx...) qui ne permettaient pas d'exporter dans des modes de compatibilités lors des premières moutures.
    Suite à cela un jugement pour monopole et hop, pas le choix et ouverture à la concurrence des outils basiques de bureautique et rétrocompatibilité.
    Vu qu'ils ont une assise manifeste sur le marché de l'informatique, ils ont découragé à l'avance la concurrence, qui déjà entachée de timidité par la minorité d'utilisateurs officiels restreints à des spécialistes (honnêtement, ayant pratiqué de multiples sondages, on ne remarque que 3% sur un échantillon de 20000 personnes à utiliser Linux), la tâche n'était pas compliquée.

    Le souci est le même depuis des lustres chez M$, comme vous l'avez bien dit, ils se basent sur des principes rationnels de rentabilité alors qu'Apple vise sur une liberté d'expression, le design.

    En fin de compte, en écrivant cela je me rends compte qu'il y réside des relans de compétition nonobstant dans le fond on ne peut pas comparer deux ou trois approches complètement différentes du marché, d'autant plus que Linux est en licence GNU donc gratuit et ne rentrant pas en compte dans un principe rationnel de mercatique et de rentabilité.

    Étant informaticien indépendant, je baigne dans les 3 non pas sans me prendre la tête, et je reconnais que pour certains travaux, il faut prendre du temps pour travailler l'interopérabilité de certains médias et autres documents.

    Cela paraitra surement utopiste, mais j'espère que l'on aura un jour un OS unique qui nous permettra de réunir toutes les méthodes de travail afin que tout le monde puisse y trouver son compte.

  15. #55
    Membre expert
    Citation Envoyé par jywebbs Voir le message
    Linux est en licence GNU donc gratuit
    http://www.april.org/articles/divers...e-gratuit.html
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

  16. #56
    En attente de confirmation mail
    Le souci est le même depuis des lustres chez M$, comme vous l'avez bien dit, ils se basent sur des principes rationnels de rentabilité alors qu'Apple vise sur une liberté d'expression, le design.
    ou est le p0rn sur iphone ? ..

  17. #57
    Membre expert
    Citation Envoyé par Caly4D Voir le message
    ou est le p0rn sur iphone ? ..
    et encore si il n'y avait que ça... j'ai même pas relevé ce genre d'inepties... parler de liberté alors qu'Apple contrôle tout ce qui passe dans ses propres machines sur l'autel de la "simplicité"
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams

  18. #58
    Membre expert
    Citation Envoyé par Caly4D Voir le message
    ou est le p0rn sur iphone ? ..
    as you would have known, the Apple's sexy toys are not for the wankers but for those performing…

    http://photos.appleinsider.com/cupid-100811-1.jpg

  19. #59
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par JohnPetrucci Voir le message
    et encore si il n'y avait que ça... j'ai même pas relevé ce genre d'inepties... parler de liberté alors qu'Apple contrôle tout ce qui passe dans ses propres machines sur l'autel de la "simplicité"
    Ah bon ?

    C'est curieux parce que lorsque j'installe une machine sous Os X, Apple ne m'oblige pas à passer par une verification de licence, au contraire de Ms, il me semble.

    D'ailleurs à partir d'un seul DVD de Mac Os X, ou de n'importe quel autre logiciel Apple, je peux multiplier les installations sans le moindre blocage ni la plus petite ingérence de la part d'Apple.

    On est très loin des pratiques de Microsoft dont par exemple Office est si bavard sur les lan, voire au delà.

    Apple ne m'empêche meme pas d'utiliser mon iPhone jaibreaké et pourtant ils auraient tous les moyens de le faire.

    Franchement, C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

  20. #60
    Membre expert
    Citation Envoyé par Perplexe Voir le message
    Ah bon ?

    C'est curieux parce que lorsque j'installe une machine sous Os X, Apple ne m'oblige pas à passer par une verification de licence, au contraire de Ms, il me semble.

    D'ailleurs à partir d'un seul DVD de Mac Os X, ou de n'importe quel autre logiciel Apple, je peux multiplier les installations sans le moindre blocage ni la plus petite ingérence de la part d'Apple.

    On est très loin des pratiques de Microsoft dont par exemple Office est si bavard sur les lan, voire au delà.

    Apple ne m'empêche meme pas d'utiliser mon iPhone jaibreaké et pourtant ils auraient tous les moyens de le faire.

    Franchement, C'est l'hôpital qui se fout de la charité.
    Brisons là, toujours les mêmes arguments bidon, toujours ce manque d'objectivité face à une politique d'entreprise... A quoi bon discuter avec un sourd. (j'ai retrouvé un de mes posts qui expose quelques-uns de mes arguments)
    Une erreur fréquente que les gens font quand ils tentent de réaliser quelque chose à l'épreuve des imbéciles est de sous-estimer l'ingéniosité de ceux-ci. - Douglas Adams