Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Le PDG d'Oracle a touché 1,84 milliards de dollars
    Le PDG d'Oracle a touché 1,84 milliards de dollars
    Et Steve Jobs 748 millions sur les dix dernières années : justifié ou scandaleux ?



    Larry Ellsion est le PDG qui a touché la plus forte rémunération des dirigeants d'entreprise sur les dix dernières années. Il avait pourtant – symboliquement – renoncé à se verser un salaire pour montrer qu'il était, lui aussi, préoccupé par les conséquences de la crise financière.

    Mais le salaire du PDG n'est qu'une infime partie de ses revenus (3 %). Actions, options (possibilité d'acheter des actions à des conditions données), dividendes, bonus divers complètent l'éventail de sa rémunération.

    Rémunération qui s'élèverait donc sur 10 ans à la somme record de 1,84 milliard de dollars.

    Un chiffre qui donne le vertige mais qui ne doit pas faire oublier que Larry Ellison est le créateur d'une société qui représente à elle seule 4 fois plus que toutes les entreprises françaises dans la production mondiale de logiciels.

    Le numéro deux de ce classement est Barry Diller, le PDG du site de voyage Expedia.com (1,15 milliard). Steve Jobs, autre créateur de son entreprise, pointe à la quatrième place, derrière un magnat du pétrole, avec 748,8 millions de dollars... soit moins de la moitié de Larry Ellison (pour mémoire, le PDG d'Apple touche lui aussi un salaire annuel de 1$).

    Ces chiffres sont ceux annoncés par le Wall Street Journal qui note par ailleurs que les dirigeants les mieux payés ne sont pas toujours (voire rarement) les meilleurs.

    Le journal financier souligne en effet que les stcok-options (rémunération sous forme d'actions) poussent souvent les PDG à privilégier le court terme pour valoriser leur patrimoine au détriment du long terme et de la bonne santé de l'entreprise.

    A contrario, Larry Ellison et Steve Jobs font partie des « bons élèves ». Sous leur règne, leurs actionnaires à long terme (et eux-mêmes) ont vu leurs actions tripler (pour Oracle) et multiplier par douze (pour Apple).

    A comparer avec le créateur de Dell qui a empoché 454 millions de dollars... et fait perdre 66 % des fonds de ses investisseurs.

    Pour la petite histoire, Larry Ellison possède encore aujourd'hui 23 % des parts de sa société. 23 % qui s'évaluent aujourd'hui à environ 30 milliards de dollars.

    Mérité ou scandaleux ?

    A chacun son opinion.

    Source : le Wall Street Journal


    Lire aussi :

    Le PDG de Sun s'occupait trop de ses blogs et pas assez de ses ventes, d'après le PDG d'Oracle qui s'exprime sur le rachat de la société
    Sun affiche des bénéfices, la stratégie du PDG d'Oracle était-elle la bonne ?

    Et vous ?

    Les rémunérations de Steve Jobs et Larry Ellison vous semblent-elles méritées ou scandaleuses ?

  2. #2
    Membre habitué
    Ainsi va la vie on ne peut pas renier des gens qui ont réussi
    Certes leur salaire sont peut-être hors norme mais bon ...

  3. #3
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par DjiLow Voir le message
    Ainsi va la vie on ne peut pas renier des gens qui ont réussi
    Certes leur salaire sont peut-être hors norme mais bon ...
    Ben quand on sait que ce genre de patron n'hésite généralement pas à licencier 1 000 personnes d'un coup d'un seul avec une seule signature sur une feuille de papier. Et qu'à coté de ça il touche en 10 ans le salaire équivalent de 7 000 personnes. On se dit que ça pourrait faire des efforts

  4. #4
    Membre à l'essai
    Liliane Bettencourt touche ~280 millions d'euros par an de dividende de la part des actionnaires, soit 2,8 milliards en 10 ans
    Pour une "retraitée" c'est pas mal LOL

  5. #5
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par DjiLow Voir le message
    Ainsi va la vie on ne peut pas renier des gens qui ont réussi
    Certes leur salaire sont peut-être hors norme mais bon ...
    C'est déjà un scandale pour des salaires aussi élevé ! il faut que ça s'arrête ces salaires à faire couper le souffle, ça ne donne pas de sens.
    Des personnes plus créatives et productives que ses messieurs milliardaires n'ont pas 1/1000 de leur revenus annuels.
    Cependant, je suis complètement d'accord que Steve ait moins que Larry, car c'est le système du business qui obéit à ses lois scandaleuses.

  6. #6
    Membre expérimenté
    mais qu'est-ce qu'ils foutent de tout ce fric sans déconner ????
    Même avec la meilleure volonté du monde je ne sais pas si j'arriverais à dépenser tout ça.

  7. #7
    Membre à l'essai
    ça me fait toujours marrer ce genre de news. On dirait que ces journaux prennent un malin plaisir à faire du populisme et exciter le petit peuple en montrant du doigt les vilains-pas-beaux-qui-gagnent-trop! Ne serait-ce pas plus intéressant et constructif de montrer plutôt ces gens en exemple et d'inciter les autres à créer et innover et éventuellement gagner autant un jour? Mais ainsi va la vie, les médiocres du monde entier se sentent rassurés et confortés dans leur.. médiocrité.

  8. #8
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par moussajunior Voir le message
    Des personnes plus créatives et productives que ses messieurs milliardaires n'ont pas 1/1000 de leur revenus annuels.
    Euh, Larry Ellison est le fondateur de sa boite hein. Qu'il a fondé de mémoire avec 1500 $ de capital de départ (une petite SARL quoi). A partir de là, je pense qu'en terme de productivité et de créativité il est quand même pas trop mal placé.

    On peut débattre sur les rémunérations des PDG "embauchés" par les actionnaires, mais lorsque la personne en question est le fondateur de sa boite, je pense qu'il n'y a même pas débat. Surtout quand on voit Bettancourt dont le seul "mérite" dans la vie est d'avoir été l'héritière d'Oréal...
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  9. #9
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message

    On peut débattre sur les rémunérations des PDG "embauchés" par les actionnaires, mais lorsque la personne en question est le fondateur de sa boite, je pense qu'il n'y a même pas débat.
    Je pense plutôt qu'il y a débat. C'est pas parce qu'une personne a réussi dans un truc (ce qui implique évidemment beaucoup de travail/talent, mais aussi un gros facteur chance/hasard) qu'elle doit automatiquement bénéficier de revenus complètement délirants pendant que d'autres ont à peine de quoi bouffer ou se loger ou ont du mal à finir leur fin de mois. Remarque: ce n'est pas la personne qui est nécessairement à mettre en cause, mais plutôt la société qui laisse couler ce genre de choses.

  10. #10
    Invité
    Invité(e)
    Le terme "Salaire" est inaproprié, surtout en France, pourriez vous le remplacer par "revenu" ?

    Ensuite, on peut se demander si l'absence de revenu maximum (ou de tranche fiscale >= 100%) ne va pas de pair avec l'industrie du logiciel qui est l'une des plus multipolaire de toutes. Absence de contrainte géographique (donc fiscale) , possibilité de levier illimité (marge incontrôlable) etc...
    Ce débat a une signification décidément différente selon l'endroit où il a lieu.. D'ailleurs je n'ai jamais vu cette question posée dans ces termes dans un autre pays sauf peut être lors des campagnes présidentielles US(WBush/Kerry - McCain/Obama).

    Il faut aussi mentionner l'incroyable virage de Bill Gates avec sa fondation. Cela aurait-il changé le monde que cette fondation soit le fait d'un état plutôt qu'un "privé" ?

  11. #11
    Membre du Club
    Etant donné qu'ils n'ont pas de salaire fixe mais que ce sont des parts sur les bénéfices de la société, je trouve cela justifié puisqu'il se sont investis dans l'entreprise depuis sa création et que c'est normal donc qu'ils aient leur part sur les bénéfices de l'entreprise (c'est quand même les PDG...)

  12. #12
    Modérateur

    Ce genre de rémunération ne me choque pas outre mesure quand ce sont les créateurs des sociétés. Ces mecs ont quand même à un moment donnée eu une idée géniale et ont pris les risques pour la lancer. Y'en a qui finisse à la rue et n'ont plus rien en faisant ça.

    Par contre là ou c'est choquant c'est quand un mec sorti d'une grande école se retrouve parachuté à la tête d'un grand groupe , ne fait que suivre les conseils qu'on lui donne et se barre avec un gros chèque quand ça va mal.

    Citation Envoyé par mosto Voir le message
    Ben quand on sait que ce genre de patron n'hésite généralement pas à licencier 1 000 personnes d'un seul coup avec une seule signature sur une feuille de papier. Et qu'à côté de ça il touche en 10 ans le salaire équivalent de 7 000 personnes. On se dit que ça pourrait faire des efforts
    Clair que quand tu licencies des gens une année tu évites de te faire un chèque de 10M. Licencier pour sauver une boite ça se comprend , licencier pour sauver son nouveau yatch de 40m c'est autre chose ^^
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  13. #13
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Setsuna_00 Voir le message
    Etant donné qu'ils n'ont pas de salaire fixe mais que ce sont des parts sur les bénéfices de la société, je trouve cela justifié puisqu'il se sont investis dans l'entreprise depuis sa création et que c'est normal donc qu'il aient leur part sur les bénéfice de l'entreprise (c'est quand même les PDG...)
    Dans ce cas tous les employés, qui ont eux aussi contribué au succès de l'entreprise (oui parce qu'un PDG tout seul, ça ne sert à rien), devraient aussi être bénéficiaires d'une bonne partie de la fortune dont on parle.
    Et en plus ça les motiverait pour être plus efficaces.

  14. #14
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Le journal financier souligne en effet que les stcok-options (rémunération sous forme d'actions) poussent souvent les PDG à privilégier le court terme pour valoriser leur patrimoine au détriment du long terme et de la bonne santé de l'entreprise.
    Exactement, ce type de rénumérations devraient être mieux encadrées. Il se passe exactement la même chose en France avec des sociétés comme Orange où le PDG n'a qu'une seule ambition : faire des chiffres sur le peu de temps où il tient les rennes.
    On en connaît tous les conséquences...

    Citation Envoyé par Hellwing Voir le message
    Dans ce cas les employés, qui ont eux aussi contribué au succès de l'entreprise (oui parce qu'un PDG tout seul, ça ne sert à rien), devraient aussi être bénéficiaires d'une bonne partie de la fortune dont on parle.
    Et en plus ça les motiverait pour être plus efficaces.
    En France tu as la participation pour ça.
    dam's

  15. #15
    Invité
    Invité(e)
    Le revenu de Larry Elison est basé sur la notion de propriété. Elle ne dépend pas directement de son travail ou de sa compétence. Cela ne l'empêche pas d'être travailleur et compétent. Il n'y a simplement aucun rapport entre les deux.

    Cette façon de penser (qui relie prestation et revenu) est martelée aux français par les syndicats qui ne démordent pas de cette vision dirigiste de l'économie.

    L'état décide in fine ici. L'état parle aux autres états et ainsi de suite. Les revenus américains relèvent d'une autre conception. Opposer ces deux visions sans cesse "stérilise" le jugement puisque un media français finira toujours par donner raison à son pays. Les deux systèmes ne sont pourtant pas si différents que cela. Les deux ont des forces et des faiblesses , ils ont raison tous les deux ! L'un d'eux a fourni une industrie du logiciel plus performante, l'autre a réduit sa mortalité infantile !

    Pour dire qui est scandaleux ou gentil, il faut entrer dans des discussions d'un autre type, plus philosophique, sans doute un peu religieux et très historique.

  16. #16
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Exactement, ce type de rénumérations devraient être mieux encadrées. Il se passe exactement la même chose en France avec des sociétés comme Orange où le PDG n'a qu'une seule ambition : faire des chiffres sur le peu de temps où il tient les rennes.
    On en connaît tous les conséquences...
    Oui mais là on parle d'un gars qui est fondateur de sa boite. Je le vois mal faire ça ne serait-ce que pour des raisons élémentaires de bon sens.

    Citation Envoyé par dams78 Voir le message

    En France tu as la participation pour ça.
    Bah sinon t'as aussi liés à la performance individuelle du salarié (qui sont soit dit en passant assez elevés aux US).

    Citation Envoyé par grunk Voir le message

    Licencié pour sauver une boite ca se comprend , licencier pour sauver son nouveau yatch de 40m c'est autre chose ^^
    Bah c'est surtout quand tu rachètes une autre boite, tu te retrouves avec des posts en doublons que tu peux pas forcément reconvertir.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  17. #17
    Nouveau membre du Club
    Totalement mérité
    Je ne comprends pas vos réactions qui sont irréfléchies. En quoi ça vous pose problème qu'un gars qui crée sa boite gagne autant de thune qu'il veut sur ses bénéfices ? C'est la liberté d'entreprendre, il a réussi, il fait ce qu'il veut, après si vous voulez que le gouvernement empêche de tels salaires, votez communiste, parce que c'est exactement leur idéologie. Arrêtez de cracher tout le temps sur nos dirigeants, ils ont du mérite, ils ont réussi, et j'accepte complètement l'idée qu'ils fassent ce dont ils ont envie concernant leur entreprise.
    Bien entendu je parle des gens comme Larry Elison ou Steve Jobs qui ont cravaché et commencé au plus bas pour finir au plus haut. Après les gens qui font des études et qui sont directement mis à des positions de dirigeants, c'est une autre histoire.

  18. #18
    Membre habitué
    Citation Envoyé par Hellwing Voir le message
    Dans ce cas tous les employés, qui ont eux aussi contribué au succès de l'entreprise (oui parce qu'un PDG tout seul, ça ne sert à rien), devraient aussi être bénéficiaires d'une bonne partie de la fortune dont on parle.
    Et en plus ça les motiverait pour être plus efficaces.
    Les stock options dont sont parfois gratifiés certains employés servent justement à s'exposer à la hausse de l'action, et donc à motiver l'employé à créer de la valeur. Tu ne peux pas offrir uniquement ce type de rémunération à un employé puisqu'un tel produit financier peut très bien avoir une valeur nulle à maturité...

    C'est un peu comme dire que tout investisseur devrait investir dans des actions (ou options) et jamais dans des obligations, parce que les actions rapportent plus en moyenne. Ca n'a pas de sens car on oublie le facteur risque.

  19. #19
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Oui mais là on parle d'un gars qui est fondateur de sa boite. Je le vois mal faire ça ne serait-ce que pour des raisons élémentaires de bon sens.
    Dans ce que j'avais cité on parlait plus d'autre patrons. D'ailleurs j'avais bien précisé que cela s'appliquait au court terme : genre j'arrive, je vire 10% des effectifs, j'augmente les objectifs et au bout de quelques mois le résultat net augmente (moins de charge et autant de CA), yeahhhh bingo, sauf qu'au bout d'un certain temps le CA baisse, etc.
    dam's

  20. #20
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Nanocom Voir le message
    C'est la liberté d'entreprendre, il a réussi, il fait ce qu'il veut, après si vous voulez que le gouvernement empêche de tels salaires, votez communiste, parce que c'est exactement leur idéologie.
    Je crois qu'Obama avait parlé de revenu maximum autorisé pendant un temps... C'est un communiste?
    Tu sais, certains pensent au bien commun, sans être forcément "communistes", pendant que d'autres regardent seulement leur nombril...