IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 148
    Points : 365
    Points
    365
    Par défaut
    Le temps de développement et la complexité de mise en œuvre d'une architecture modulaire (pourtant très simple en java et c#).

    Trop de possibilités offertes aux développeurs de faire n'importe quoi (ex : les différents type de chaines de caractères).

    Une lecture trop complexe pour les non-initiés.

    Cela dit, le c++ a beaucoup d'avantages en termes de déploiement, de rapidité du code, de parallélisme, et de choix d'architecture, par rapport aux langages "plus" évolués.

  2. #42
    Membre régulier
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    135
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 135
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    Bonjour,

    n'ayant pas fait beaucoup d'autre langage, je ne me permets pas de donner un avis!

    par contre, je n'arrive pas à comprendre l'argument :
    complexité de mise en œuvre d'une architecture modulaire (pourtant très simple en java et c#)
    Pour moi, une des différences principale entre le C++ et les 2 autres langages citées est le garbage collector!

    Pourriez-vous m'éclairer ou approfondir l'argument?

  3. #43
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    549
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 549
    Points : 667
    Points
    667
    Par défaut
    Citation Envoyé par zenetcalme Voir le message
    Bonjour,

    n'ayant pas fait beaucoup d'autre langage, je ne me permets pas de donner un avis!

    Par contre, je n'arrive pas à comprendre l'argument :


    pour moi, une des différences principal entre le C++ et les 2 autres langages citées est le garbage collector!

    Pourriez-vous m'éclairer ou approfondir l'argument?
    Tu sais que des garbage collector existe aussi en C++?

  4. #44
    Rédacteur
    Avatar de pseudocode
    Homme Profil pro
    Architecte système
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    10 062
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte système
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 10 062
    Points : 15 892
    Points
    15 892
    Par défaut
    Citation Envoyé par lequebecois79 Voir le message
    tu sais que des garbage collector existe aussi en C++?
    C'est le problème et l'avantage du C++ : tout existe... mais personne n'utilise la même chose.
    ALGORITHME (n.m.): Méthode complexe de résolution d'un problème simple.

  5. #45
    Expert éminent sénior
    Avatar de Luc Hermitte
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 273
    Points : 10 827
    Points
    10 827
    Par défaut
    Citation Envoyé par lequebecois79 Voir le message
    tu sais que des garbage collectors existent aussi en C++?
    Malheureux, tu n'imagines pas. Les pointeurs doivent toujours tous être gérés à la main en C/C++. Toujours!

    PS: lien rajouté
    PPS: (pɹɐbé un,p snןd à ʇǝ) ¿ uıǝɥ 'zǝʌɐs snoʌ 'ǝnbıuoɹı ʇsǝ,ɔ
    Blog|FAQ C++|FAQ fclc++|FAQ Comeau|FAQ C++lite|FAQ BS|Bons livres sur le C++
    Les MP ne sont pas une hotline. Je ne réponds à aucune question technique par le biais de ce média. Et de toutes façons, ma BAL sur dvpz est pleine...

  6. #46
    Membre éclairé
    Avatar de divxdede
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    525
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 525
    Points : 844
    Points
    844
    Par défaut
    Bonjour,

    J'ai une experience de quelques années en C, puis C++ pour finir sur Java.

    Le C était pour moi un trés bon langage, certes avec des défauts.
    A l'inverse C++, m'a beaucoup déçu et ce pour plusieurs raisons:
    - Mixité entre C et C++ comme déja beaucoup souligné ici
    - Surcharge d'opérateur : Au début c'est magique, on adore... mais on adore pour soit !!! quand on se reprend un code source où la surcharge d'opérateur a été utilisée à profusion, ça devient complétement illisible. Avec du recul, c'est un mécanisme à éviter en POO même si c'est tentant (c'est un peu le champ de la siréne...)
    - Pour moi, le pire dans tout ça, concerne le polymorphisme désactivé par défaut (faut déclarer explicitement les méthodes polymorphes), ce qui va à l'encontre même de la POO...

    Pour le reste, il hérite quelques inconfortabilité du C, la compilation et l'édition de lien peuvent vite devenir galère quand on a 10000 libs et qu'on veut mettre en place des scripts de compilation multi-plateforme (voire de cross-compil).

    Bref, pour moi C++ ne vaut pas la star qu'est son grand père (C).
    JBusyComponent, une API pour rendre occupé un composant swing.
    SCJP Java 6.0 (90% pass score)

  7. #47
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    40
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 40
    Points : 103
    Points
    103
    Par défaut
    Citation Envoyé par unBonGars Voir le message
    Tout ça et 99.99% du reste est écrit en C/C++ ...
    Voilà pour le scoop
    Pour ce qui est du mac ( et donc iphone ...) il me semble que c'est plutôt de l'objective C non?

    Pour tout ce qui est WEB, je pense qu'on a plus de Java/php/c# ... que de C/C++ ( il doit plus en rester beaucoup à faire du CGI ..), et ça je pense que ça commence à représenter un gros pourcentage des développements actuels.

    En fait on pourrait se passer de C++ : on peut le replacer par du Java/c# dans la plupart des cas, sauf là où la performance est primordiale ( embarqué, noyaux des OS) mais dans ce cas le C est souvent utilisé.

    Le seul avantage qu'il lui reste, c'est qu'il est l'un des rares langages objets à générer du code natif.

    Sinon un autre inconvénient du C++ est sa très faible évolutivité comparé à des langages plus 'vivants' comme Java ou c#. ( mais ça peut être considéré comme un avantage)...

    JB

  8. #48
    Membre régulier
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    135
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 135
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    Effectivement, je ne savais pas qu'on pouvait avoir aussi un garbage collector en C++.
    mais bon, du coup, je comprends encore moins la différence entre le C++ Java C# etc...

    une architecture logicielle est quasi indépendante du langage de prog utilisé non?

  9. #49
    Expert éminent sénior
    Avatar de Luc Hermitte
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 273
    Points : 10 827
    Points
    10 827
    Par défaut
    Citation Envoyé par divxdede Voir le message
    a- Surcharge d'opérateur : Au début c'est magique, on adore... mais on adore pour soit !!! quand on se reprends un code source où la surcharge d'opérateur à été utilisée à profusion, ca devient complétement illisible. Avec du recul, c'est un mécanisme à éviter en POO même si c'est tentant (c'est un peu le champ de la siréne...)


    b- Pour moi, le pire dans tout ca, concerne le polymorphisme désactivé par défaut (faut déclarer explicitement les méthodes polymorphes), ce qui va à l'encontre même de la POO...
    a- Parfois j'ai l'impression que les gens critiquent les vélos parce qu'ils ne sont pas adaptés aux escaliers et que du coup il faudrait toujours se balader à pieds.
    Oui, il y a aura toujours des garnements qui utiliseront de travers ce qu'ont leur met à disposition. Reste que c'est bien plus agréable à utiliser que les interfaces SAXPYiennes des BLAS, ou même de ce que l'on trouvera en Java.

    b- Bien au contraire. Je me permets de copier-coller de la prose que j'avais écrite pour un doc de qualité:

    3.7.8. Les fonctions membres d'une classe ne seront pas déclarées virtuelles par défaut. Elles le seront uniquement si cette fonction correspond à un point de variation prévu lors de la conception de classe.

    Une école tend à définir toutes les fonctions en virtuel : « mettons la fonction en virtuel, quelqu'un pourrait vouloir la supplanter ». Seulement...

    Si une fonction ne correspond pas à un point de variation [Coplien1998] prévu lors de la conception, il reste peu probable que l'on puisse étendre le système simplement parce que la fonction était virtuelle. Bien souvent, rajouter correctement un point de variation non initialement prévu demande un refactoring non trivial du code, c'est-à-dire bien plus qu'ajouter un simple "virtual".

    Bien sûr, plus les fonctions d'une classe respectent la règle Section 3.1.3, « Une fonction doit faire une chose, et doit le faire bien. Ainsi, le nombre de lignes d'instructions efficaces (générant du code exécutable) d'une fonction doit être limité à 50 lignes, soit environ un demi écran moderne. On évitera également l'abondance de niveaux d'imbrications. », plus il est simple d'introduire des points de variations à la volée. Seulement si toutes sont virtuelles, cela veut aussi dire que toutes ces fonctions membre (en nombre plus ou moins important) peuvent être supplantées. Les classes filles auraient alors une visibilité complète de la classe mère. De cette rupture d'encapsulation inter-générations, il devient alors vite complexe de savoir ce qui peut être supplanté, et sous quelles conditions (contraintes).

    De plus, les hiérarchies polymorphes ayant naturellement une sémantique d'entité, définir virtuelle une quelconque fonction membre d'une classe à sémantique de valeur n'a aucun sens. C'est aussi pour cela qu'aucun conteneur de la bibliothèque standard ne dispose de fonction membre virtuelle (voir la règle Section 3.7.7, « Éviter de dériver de classes non prévues pour être des classes de base. »).

    Enfin, virtual introduit un sur-coût lors d'un appel de fonction où il n'était pas nécessaire. De fait, pour des raisons d'optimisation, on évite également de payer inutilement pour un service dont on n'a pas besoin : à savoir un branchement conditionnel déterminé à l'exécution (NB: il n'y aucune différence de rapidité, voire de meilleures performances sont à attendre de virtual par rapport à des if en chaîne, un switch-case, des tables d'indirection, etc.).

    Références
    [Meyers2002], [Hejlsberg2003].
    Un petit exemple qui illustre cela : les listes et les listes triées. Quelqu'un d'un peu naïf pourra croire qu'il suffit de dériver une classe liste pour définir une classe listetriée après avoir redéfini la fonction d'insertion pour insérer au bon endroit. Sauf que cela sabotera complètement le contrat de la liste.


    Accessoirement, la liaison tardive n'est qu'un des aspects du polymorphisme (d'inclusion -- mine de rien, le C++ en supporte 3 autres). virtual n'est pas nécessaire pour utiliser en place de.
    Blog|FAQ C++|FAQ fclc++|FAQ Comeau|FAQ C++lite|FAQ BS|Bons livres sur le C++
    Les MP ne sont pas une hotline. Je ne réponds à aucune question technique par le biais de ce média. Et de toutes façons, ma BAL sur dvpz est pleine...

  10. #50
    Membre actif
    Profil pro
    Directeur technique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    107
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur technique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 107
    Points : 200
    Points
    200
    Par défaut
    Pour moi un des plus gros défaut du c++ ( qui vient probablement plus des compilateurs que du c++ lui même ) est le manque d'avertissement.

    Combien de fois je me suis arraché les cheveux avant de voir que j'avais initialisé la variable ... ( et vu que c++ prend ce qui est a l'emplacement pointe a la place de l'initialiser .... )

    un petit Warning disant "variable non initialise" ne ferait pas de mal certaines fois.

    De plus je ne peux qu'être d'accord sur l'obscurantisme des messages d'erreur des templates .. ( dommage que ça ait finalement été rejeté pour le c++1x)


    Cela dit je suis contre les arguments pur OO avances par certains dans ce thread, c'est, à mon avis ce qui fait la grand force du c++.
    L'OO, de par le manque de formation est-ce que je considère comme un des pires fléau de l'optimisation.

    Certes, c'est très pratique, et il n'y a aucune raison de s'en priver, mais il n'y a non plus aucune raison de l'évangéliser.
    Combien de fois un design oriente plus "data" que strictement "Object" peut nous faire gagner en performances, et c'est justement là la force du c++, nous laisser faire nos propres choix.

    On retombe tout a fait dans ce qui a été dis dans certains post, le manque de formation et de gens compétents et un des plus gros problème du c++.

  11. #51
    Rédacteur
    Avatar de pseudocode
    Homme Profil pro
    Architecte système
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    10 062
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte système
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 10 062
    Points : 15 892
    Points
    15 892
    Par défaut
    Citation Envoyé par Luc Hermitte Voir le message
    Les fonctions membres d'une classe ne seront pas déclarées virtuelles par défaut. Elles le seront uniquement si cette fonction correspond à un point de variation prévu lors de la conception de classe.
    Ça me fait penser que le mot-clé "virtual" n'était peut-être pas le plus clair pour annoter une méthode pouvant être redéfinie. A moins de s'intéresser au fonctionnement interne du runtime du C++, c'est même assez abstrait.
    ALGORITHME (n.m.): Méthode complexe de résolution d'un problème simple.

  12. #52
    Membre chevronné Avatar de Jbx 2.0b
    Homme Profil pro
    Développeur C++/3D
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++/3D
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 476
    Points : 1 868
    Points
    1 868
    Par défaut
    Citation Envoyé par ilys05 Voir le message
    La meilleure façon de savoir comment utiliser un code est de lire la documentation associé.
    Quand tu utilises une fonctionnalité de Qt par exemple, tu ne vas pas t'amuser à chercher le .h correspondant à la classe. Un rapide coup d'œil sur la doc et tu as tout ce dont tu as besoin. En Java pareil avec la Javadoc.
    Et donc je réitère que la séparation du .h et du .c est une complexité en plus pour rien (ou si vous voulez pour une chose que l'on peut faire autrement et proprement).
    Et j'ajouterais qu'avec des éditeurs modernes comme Eclipse, quand on programme en Java(c'est aussi valable pour C# sous VStudio), on peut réduire le code aux déclarations de méthodes/classes (grâce au symbole +). Une fois réduit le fichier ressemble à un .h. Sauf qu'en Java ou C# pas de redondance .h/.cpp...

    Je suis largement pro-C++ mais il faut avouer qu'en terme de productivité le couple Java/Eclipse explose littéralement C++/Visual ou tout autre éditeur que j'ai pu tester. En C++ je me retrouve à recopier sans cesse du code, alors qu'en Java je peux remplir des pages en tapant quelques lettres et en jouant du click (ah la complétion sur une lettre quel bonheur <3 ).
    Mon seul espoir réside dans QtCreator qui reprend justement beaucoup de principes d'Eclipse ( détections d'erreurs de syntaxes à la volée, complétion bien plus avancée que VC++...).

  13. #53
    Membre actif Avatar de SKone
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    333
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 333
    Points : 249
    Points
    249
    Par défaut
    Citation Envoyé par unBonGars Voir le message
    Tout ça et 99.99% du reste est écrit en C/C++ , généralement aux états unis !
    Je n'est pas d'info là dessus par contre :
    d'après un conférencier au TechDays 80% des richesses produites par le développement logiciel est fait par 5% des entreprises qui font du C++. Ce qui est normal lorsque l'on sait qu'il y a Windows, Visual Studio, Office et de nombreux autre et surtout quasiment toute l'industrie vidéo ludique ce qui fait beaucoup d'argent...

  14. #54
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    1 415
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 1 415
    Points : 3 132
    Points
    3 132
    Par défaut
    Salut

    Citation Envoyé par ilys05 Voir le message
    La meilleure façon de savoir comment utiliser un code est de lire la documentation associé.
    Quand tu utilises une fonctionnalité de Qt par exemple, tu ne vas pas t'amuser à chercher le .h correspondant à la classe. Un rapide coup d'œil sur la doc et tu as tout ce dont tu as besoin. En Java pareil avec la Javadoc.
    Et donc je réitère que la séparation du .h et du .c est une complexité en plus pour rien (ou si vous voulez pour une chose que l'on peut faire autrement et proprement).
    Ca mon cher, c'est vrai dans un beau monde utopique ou tout le code livré est documenté. Quand tu développes en environnement industriel, les codes des collègues sont mieux documentés par les *.h que par autre chose.

    Je suis par contre d'accord pour dire que la dualité *.h/*.cpp est un peu lourde, mais elle présente tout de même des avantages. C'est plus facile pour moi de lire les *.h des collègues que de lire des implémentations directement. Elle a aussi le mérite de séparer la description structurelle des objets et le code procédural applicatif dans deux fichiers différents. Ce n'est pas si mal.
    Find me on github

  15. #55
    Membre confirmé Avatar de saad.hessane
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 315
    Points : 495
    Points
    495
    Par défaut
    Citation Envoyé par jblecanard Voir le message
    Ca mon cher, c'est vrai dans un beau monde utopique ou tout le code livré est documenté.
    Ça par contre c'est la faute au chef d'équipe qui n'a pas entretenu la qualité de son code. Je peux comprendre que du temps de la création du C++, la plupart des informaticiens étaient des barbues dans leurs caves qui avaient la flemme d'écrire de la doc. Il fallait bien faire une séparation claire entre l'implémentation et la déclaration pour favoriser la ré-utilisabilité. Aujourd'hui avec une dizaine(centaine?) de petites équipes de 5 personnes, le minimum est une doc bien faite. C'est plus important que le code lui même. D'ailleurs tous les outils actuels permettent l'ajout simplifié de commentaire pour chaque action effectuée par un membre de l'équipe.

  16. #56
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    2 743
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 2 743
    Points : 3 937
    Points
    3 937
    Par défaut
    Est-ce que sérieusement on peut se passer du .h (ou équivalent) pour des langages compilés en code natif ?

    Si Java et assimilés peuvent s'en passer c'est que le mécanisme de Reflection et le parsing du byte code permet de connaître exactement le prototype d'une méthode…

    Une fois compilé - et sans l'aide de fichier de symboles pour le debugging - il ne reste plus que la taille des paramètres sur le stack dans le binaire…
    même l'ordre des paramètres peut-être affecté par des pragma…
    (par exemple pour indiquer l'ordre "Pascal" plutôt que "C"…)
    ou le namespace ("C" ou "C++"…) qui va affecté l'édition des liens…

    le "header file" reste, faute de mieux, la solution la plus pratique pour donner le minimum d'informations nécessaires pour utiliser une librairie compilée dont on ne dispose pas des sources…


    et pour ce qui est de la POO et C++ :

    "Actually I made up the term "object-oriented", and I can tell you I did not have C++ in mind.",
    Alan Kay

  17. #57
    Membre confirmé Avatar de saad.hessane
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 315
    Points : 495
    Points
    495
    Par défaut
    Citation Envoyé par JeitEmgie Voir le message
    Est-ce que sérieusement on peut se passer du .h (ou équivalent) pour des langages compilés en code natif ?

    Si Java et assimilés peuvent s'en passer c'est que le mécanisme de Reflection et le parsing du byte code permet de connaître exactement le prototype d'une méthode…

    Une fois compilé - et sans l'aide de fichier de symboles pour le debugging - il ne reste plus que la taille des paramètres sur le stack dans le binaire…
    même l'ordre des paramètres peut-être affecté par des pragma…
    (par exemple pour indiquer l'ordre "Pascal" plutôt que "C"…)
    ou le namespace ("C" ou "C++"…) qui va affecté l'édition des liens…

    le "header file" reste, faute de mieux, la solution la plus pratique pour donner le minimum d'informations nécessaires pour utiliser une librairie compilée dont on ne dispose pas des sources…
    Ça par contre je n'y avais pas pensé

  18. #58
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    4 756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 4 756
    Points : 11 346
    Points
    11 346
    Par défaut
    J'interviens juste pour faire quelques remarques :

    Ne prenez pas le C/C++ pour les Dieux des langages.
    Beaucoup de firmeware utilisent des langages adhoc, beaucoup de BIOS (celui des Mac notamment) utilisent du Forth, qui est bien plus adapté pour faire du code compact et performent que le C.
    Le problème du Forth, c'est qu'il est spécialisé et donc avec très peu de fonctions.
    A la fin, code natif ou code interprété, c’est du code machine, qui est un langage, qui est exécuté. Sans compter le microcode dans les CPU.

    C/C++ sont des langages polyvalents qui ont servi au début dans les OS, doit leur omniprésence dans ce domaine (plus le C que le C++). Mais les OS ont généralement besoin d'être polyvalents, mais rarement les applications. Le développeur, lui, aime être polyvalent donc un dédain/peur des langages spécialisés.

    Il ne faut pas non plus se leurrer, un avantage indéniable pour l'acceptance du C++ était sa proximité supposé avec le C.
    Maintenant, cela joue en sa défaveur mais on ne peut pas tous avoir.

    Le fait de la multitude d'intervenant dans la norme C++ peut expliquer bien des choses que je voudrais souligner par un exemple.

    Bon nombre de personnes n'aime pas le diptyque .H/.CPP. D'autres trouve cela indispensables pour une bonne organisation.
    Les deux ont raison et le fait qu'il y ai un nombre très important d'intervenant dans C++, interdit de compenser des lourdeurs par de l'outillage.

    Si l'on prend des langages comme C# ou Java, avec les IDE VS et Eclipse, les outils de refactoring influences directement le langage.

    La qualité d'un langage tient, maintenant que la puissance CPU des stations des développeurs est "considérables", énormément dans son "écosystème".

    Le C++, par son ouverture, ne dispose pas actuellement d'un écosystème aussi efficace au niveau productivité. Quantitativement, grâce à Intellisence par exemple, mais aussi qualitativement, par les outils de tests automatiques et d'analyse de code.
    "lint" contre "Code Analysis" : au moins 20 ans d'écart.

    Je pense que le fait que le C++ reste un langage "Notepade-aware" bride énormément son évolution.
    Les fichiers d’en-tête ont été conçus pour accélérer la compilation. N’oubliez pas que C a été conçu au début des années 70, sur des PDP-11 je crois.
    Avec un IDE, qu’il y est un fichier d’en-tête ou pas ne devrait être qu’un détail qui n’influence pas le langage.
    Java qui début publiquement en 1995 sur Pentium Pro n’a pas les même contraintes.
    Le fait de définir des interfaces avec les .h n’est qu’un effet de bord, vertueux je l’admets, mais ne remplace par la définition de vrais interfaces. Un IDE peut facilement faire l’extraire l’API d’une classe de manière automatique (facile aujourd’hui mais pas en 1971)

    En résumé, le langage n’est pas le problème, c’est sont écosystème hétérogène qui bride son évolution aux besoins des années 2010 et non aux besoins de 1971 (C) ou de 1985 (C++).

  19. #59
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    1 415
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 1 415
    Points : 3 132
    Points
    3 132
    Par défaut
    Salut

    Citation Envoyé par ilys05 Voir le message
    Ça par contre c'est la faute au chef d'équipe qui n'a pas entretenu la qualité de son code.
    Même idée, le jour ou tous les chefs d'équipe pourront toujours tout faire proprement et documenté dans le délai imposé par leur supérieur n'est pas arrivé, sinon ça se saurait. Il y a effectivement des commentaires formatés, et nous nous en servons, et c'est ce qui sert de doc. Commentaires + signatures des méthodes, dans la majorité des cas, c'est une doc suffisante pour développer. Dans mon cas, on est 2000 à taffer en intégration continue sur un code commun, alors autant te dire qu'au niveau qualité, il y a un suivi et des outils assez poussés, sinon ça se casse vite la gueule .

    Mais qu'on soit bien clair : là je parle de code en interne. le code exposé aux clients est documenté, cela va de soi.
    Find me on github

  20. #60
    Expert éminent sénior
    Avatar de Luc Hermitte
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 273
    Points : 10 827
    Points
    10 827
    Par défaut
    Citation Envoyé par Christuff Voir le message
    a- un petit Warning disant "variable non initialise" ne ferait pas de mal certaines fois.

    b- De plus je ne peux qu'être d'accord sur l'obscurantisme des messages d'erreur des templates .. ( dommage que ça ait finalement été rejeté pour le c++1x)
    a- Ne déclare plus jamais une variable autrement que const (ou comme indice de boucle-for), et tu verras ce problème disparaitre.
    La règle en C++ est de toujours retarder la définition d'une variable jusqu'au moment où l'on peut l'initialiser à une valeur qui a du sens, et de préférence à une valeur finale.
    Maintenant, une fois de plus l'héritage de langages d'une autre époque font que beaucoup croient qu'il est plus propre de déclarer toutes les variables en début de fonction -- et à côté de ça ils feront des fonctions de 3km de long sans sourciller.

    b- les concepts reviendront peut-être pour une prochaine mouture, en attendant il y a toujours STLfilt (je vous ai parlé de STLfilt ? (je ne sais pas pourquoi, je sens que cela va revenir))
    Blog|FAQ C++|FAQ fclc++|FAQ Comeau|FAQ C++lite|FAQ BS|Bons livres sur le C++
    Les MP ne sont pas une hotline. Je ne réponds à aucune question technique par le biais de ce média. Et de toutes façons, ma BAL sur dvpz est pleine...

Discussions similaires

  1. Réponses: 32
    Dernier message: 26/03/2010, 11h22
  2. Quel est pour vous le meilleur éditeur xml ?
    Par neo.51 dans le forum XML/XSL et SOAP
    Réponses: 87
    Dernier message: 20/02/2010, 21h04
  3. Quel est selon vous le plus gros flop d'Apple ?
    Par Katleen Erna dans le forum Actualités
    Réponses: 90
    Dernier message: 13/09/2009, 17h16
  4. Quel est, selon vous, le plus gros flop de Google ?
    Par Katleen Erna dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/09/2009, 00h35
  5. Quel est le langage de programmation le plus pertinent pour du traitement audio ?
    Par LeTouriste dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/11/2006, 12h42

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo