Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Invité
    Invité(e)
    il faut avouer que pour le coup ils on fait fort chez google

    J'ai réussi à trouver une vidéo dans ce format l'extention est (webm) et apparement elle est incorporée dans un conteneur matroska et le son est en ogg

    Ce qui m'a impressioné hormis la qualité c'est le niveau de précision quand on fait defiler la vidéo avec le curseur

    http://scriptevol.toile-libre.org/video5/vp8.html

  2. #22
    Membre confirmé
    Précisions :

    webm est le conteneur, et est un sous-ensemble de Matroska (une sorte de Matroska light).

    La vidéo est au format VP8.

    Le son est au format Vorbis.

    Ogg n'est pas un format audio, c'est un conteneur.

  3. #23
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Je disais dans un autre post qu'avec son SDK pour programmer en C/C++ dans chrome, Google voulait tuer silencieusement Adobe (Apple est moins discret, surtout Steve ) ce codec rendu open source n'est qu'une confirmation...
    Non, Adobe soutient le webM également...

  4. #24
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Je disais dans un autre post qu'avec son SDK pour programmer en C/C++ dans chrome, Google voulait tuer silencieusement Adobe (Apple est moins discret, surtout Steve ) ce codec rendu open source n'est qu'une confirmation...
    Après, il faut garder en tête que les temps de développement/debug ne sont pas les mêmes en c++...
    J'ai l'impression que la cible est différente.
    Personnellement, je pense qu'ils s' adressent aux personnes créant des solutions d'entreprise, qui peuvent se permettre d'imposer un navigateur particulier a leur usagés. Personnes dont le but est plus de répondre à un problème que de communiquer au plus grand monde. Tout en permettant de protéger un peu les sources ( difficulté d'utilisation du code désassemblé).
    Je rajouterais que coder une bannière animée en c++ me semble un peu disproportionné.

    Donc je pense que google apporte une belle technologie. Qui ne vise pas a tuer flash. Mais vise à répondre aux besoins d'une certaine tranche de développeur.
    Flash player ActionScript Virtual Machine 2 http://www.mozilla.org/projects/tamarin/
    fonctionnement de la machine virtuel : (ActionScript Virtual Machine 2 (AVM2)) :
    http://www.adobe.com/content/dam/Ado...m2overview.pdf

  5. #25
    Invité
    Invité(e)
    Ogg n'est pas un format audio, c'est un conteneur.
    tout a fait petite confusion de ma part

  6. #26
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par eclesia Voir le message
    Ca montre une fois de plus que Google est incapable de s'entendre avec tout autre projet ou format libre. Il arrive avec sa techno et ecrase tous les autres... drole d'open-source ...
    Euh... ils ont travaillé avec Xiph, pour créer webM, hein.

    http://xiph.org/press/2010/webm/
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  7. #27
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Je disais dans un autre post qu'avec son SDK pour programmer en C/C++ dans chrome, Google voulait tuer silencieusement Adobe (Apple est moins discret, surtout Steve ) ce codec rendu open source n'est qu'une confirmation...
    C'est sans doute vrai, mais Apple est une cible plus prioritaire.

    Je verrais bien un rachat d'Adobe par Google, personnellement. Avec ouverture de Flash...

    Ça aurait du sens : la gamme de service en ligne Express est très complémentaire de ce que Google Documents, Flash est un des fondements du web, de facto, et est donc stratégique, de même que le PDF, Google semble vouloir se développer dans le domaine de la photo (rachat récent de Picnik), et là, on a Photoshop, etc.

    Bref une belle palette de technos et de produits.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  8. #28
    Membre confirmé
    Flash est un des fondements du web
    Un fondement sert de base à une construction.

    Si on enlève un fondement, tout s'écroule.

    Si on enlève flash, le web ne s'écroule pas.

    Donc flash n'est pas un fondement du web.

  9. #29
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Camille_B Voir le message
    Un fondement sert de base à une construction.

    Si on enlève un fondement, tout s'écroule.

    Si on enlève flash, le web ne s'écroule pas.

    Donc flash n'est pas un fondement du web.
    +1

    Un incontournable, peut-être (cela dépend de ton utilisation du web) certainement pas un fondement.

    Personnellement, je regarde peu de vidéos en streaming, je déteste les sites en flash qui sont souvent beaux mais lourds et je ne joue pas aux jeux flash. Par exemple l'absence de flash sur mon iPhone ne m'a réellement manqué qu'une fois ou deux en deux ans.

    Tout ça pour dire que chacun a son utilisation du web et que pour certains, le flash c'est loin d'être indispensable...
    Geeker c'est comme manger, on ne peut pas s'en passer !!!

    Tout est objet !!!

    ____________________________________

    http://www.geekingmania.com

  10. #30
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Camille_B Voir le message
    Un fondement sert de base à une construction.

    Si on enlève un fondement, tout s'écroule.

    Si on enlève flash, le web ne s'écroule pas.

    Donc flash n'est pas un fondement du web.
    Un fondement sert de base à une construction.

    Si on enlève un fondement, tout s'écroule.

    Si on enlève html, le web ne s'écroule pas, car il restera flash, silverlight, java, le protocol http, etc...

    Donc html n'est pas un fondement du web.

    la communication, l'information, la connaissance, les loisirs, le X, la vente sont les fondements du web ( et possiblement les fautes d'orthographes ). Html flash etc, c'est la déco.... si on enlève la communication, l' information, la connaissance, les loisirs etc : le web perd tout.
    Flash player ActionScript Virtual Machine 2 http://www.mozilla.org/projects/tamarin/
    fonctionnement de la machine virtuel : (ActionScript Virtual Machine 2 (AVM2)) :
    http://www.adobe.com/content/dam/Ado...m2overview.pdf

  11. #31
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par ferber Voir le message
    Un fondement sert de base à une construction.

    Si on enlève un fondement, tout s'écroule.

    Si on enlève html, le web ne s'écroule pas, car il restera flash, silverlight, java, le protocol http, etc...

    Donc html n'est pas un fondement du web.

    la communication, l'information, la connaissance, les loisirs, le X, la vente sont les fondements du web ( et possiblement les fautes d'orthographes ). Html flash etc, c'est la déco.... si on enlève la communication, l' information, la connaissance, les loisirs etc : le web perd tout.
    En même temps, flash ne fait pas partie du Web, contrairement au HTML.

  12. #32
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    En même temps, flash ne fait pas partie du Web, contrairement au HTML.
    Heureusement sinon Flash serait toujours aussi bien implémenté que le svg.
    Flash player ActionScript Virtual Machine 2 http://www.mozilla.org/projects/tamarin/
    fonctionnement de la machine virtuel : (ActionScript Virtual Machine 2 (AVM2)) :
    http://www.adobe.com/content/dam/Ado...m2overview.pdf

  13. #33
    Expert éminent sénior
    Mise à jour du 21.05.2010 par Katleen
    Le codec VP8 de Google déjà critiqué, il serait instable et lent


    Nous vous parlions avant hier du VP8, le nouveau codec vidéo de Google. Mais, selon certains experts en la matière, il ne serait pas aussi incontournable que le dit son créateur...

    Jason Garett-Glaser, spécialiste en vidéo digitale, en livre une analyse bien peu flatteuse : "Ses spécifications consistent majoritairement en du code C copié-collé du code source de son noyau." Se faisant plus critique, il continue : "La spécification VP8 est imprécise et non claire. Trop courte, elle laisse de larges portions du format trop vaguement expliquées. Certaines parties refusent même explicitement d'expliquer totalement une fonction particulière, en renvoyant à des références impossibles à comprendre".

    Il va encore plus loin, affirmant que le VP8 n'est "absolument pas compétitif" avec le H.264 : "Le VP8, en tant qu'encodeur, se situe entre Xvid et le VC-1 de Microsoft au niveau des qualités visuelles. Mais, en tant que décodeur, il est encore plus lent que le H.264. Ceci a peu de chances de pouvoir être amélioré".

    Poursuivant dans sa lancée, il ajoute : "Eu regard aux brevets, le VP8 copie bien trop le H.264, même s'il se veut libre de droits. Il n'est pas prêt à être distribué, les spécifications sont un empilage de code C copié-collé ; et l'interface de l'encodeur manque de fonctions et n'est pas stable."

    Des mots durs, mais qui ont le mérite d'être clairs.

    Source : Le blog de Jason Garett-Glaser

    Que pensez-vous de la qualité du VP8 ? Comment le comparer au H.264 ?

  14. #34
    Membre à l'essai
    Notons quand même que Jason Garett-Glaser est un développeur qui travaille majoritairement sur x264, l'encodeur h.264 libre le plus utilisé actuellement. À partir de là, je n'ai pas les connaissances pour savoir si ce qu'il dit est objectif ou non, mais peut-être faut-il s'en méfier.

    Le vrai problème qui n'a pas été mis en emphase dans la mise à jour postée au dessus, en rapport avec les spécifications de VP8, est que définir un codec par son implémentation de référence signifie également que tous les bugs de l'implémentation sont à considérer comme des comportements normaux. Jason donne un exemple dans l'article commenté dans cette actualité : un correctif de bug pour le décodeur a dû être rejeté car toutes les vidéos encodées jusqu'à maintenant avaient été mal encodées.

    Par rapport aux brevets, j'ai des doutes sur ce qui est dit. Google a à mon avis suffisament d'avocats pour ne pas prendre de risques inutiles sur WebM. Il y a toujours possibilité de « submarine patents », mais ça serait très étonnant tout de même. Le MPEG-LA est connu pour menacer de poursuites un peu tout le monde (Theora les premiers) pour violation de brevet, mais ne passe que très rarement à l'action, surement à cause de l'inexistance des supposés brevets violés. Un peu comme quand Microsoft dit que Linux viole une soixantaine de leurs brevets sans jamais citer lesquels.

    Également, contresens complet dans la dernière mise à jour de l'actualité qui a été faite : ce n'est pas le codec qui est instable mais l'interface de la bibliothèque d'encodage (libvpx). C'est beaucoup moins problématique quand même.

  15. #35
    Invité
    Invité(e)
    Également, contresens complet dans la dernière mise à jour de l'actualité qui a été faite : ce n'est pas le codec qui est instable mais l'interface de la bibliothèque d'encodage (libvpx). C'est beaucoup moins problématique quand même.
    Apparement c'est le problème du vp8 les encodeurs ne sont pas toujours de bonne qualité il faut savoir que h264 à ses debuts a connu les mêmes problèmes et il a fallu attendre quelques temps avant que les encodeurs soient de bonne qualité.

  16. #36
    Membre habitué
    Bonjour,

    Citation Envoyé par eclesia Voir le message
    Ça montre une fois de plus que Google est incapable de s'entendre avec tout autre projet ou format libre. Il arrive avec sa techno et écrase tous les autres... drole d'open-source ...
    Je suis le premier à encourager l'open-source, mais (mal?)heureusement très peu de projets open-source conséquents sont l'oeuvre uniquement de la communauté. Pour réaliser un codec qui puisse être considéré comme un "standard" il fallait l'intervention du grande (et influente) boîte comme Google. Quant au fait qu'ils "arrivent avec leur techno", ça me paraît plutôt être un avantage : pourquoi la communauté ne pourrait-elle pas profiter de l'expertise des créateurs de VP8 (je ne parle pas de Google) pour ensuite l'améliorer ?


    Citation Envoyé par delroth Voir le message
    Notons quand même que Jason Garett-Glaser est un développeur qui travaille majoritairement sur x264, l'encodeur h.264 libre le plus utilisé actuellement. À partir de là, je n'ai pas les connaissances pour savoir si ce qu'il dit est objectif ou non, mais peut-être faut-il s'en méfier.

    Le vrai problème qui n'a pas été mis en emphase dans la mise à jour postée au dessus, en rapport avec les spécifications de VP8, est que définir un codec par son implémentation de référence signifie également que tous les bugs de l'implémentation sont à considérer comme des comportements normaux. Jason donne un exemple dans l'article commenté dans cette actualité : un correctif de bug pour le décodeur a du être rejeté car toutes les vidéos encodées jusqu'à maintenant avaient été mal encodées.

    Par rapport aux brevets, j'ai des doutes sur ce qui est dit. Google a à mon avis suffisament d'avocats pour ne pas prendre de risques inutiles sur WebM. Il y a toujours possibilité de « submarine patents », mais ça serait très étonnant tout de même. Le MPEG-LA est connu pour menacer de poursuites un peu tout le monde (Theora les premiers) pour violation de brevet, mais ne passe que très rarement à l'action, surement à cause de l'inexistance des supposés brevets violés. Un peu comme quand Microsoft dit que Linux viole une soixantaine de leurs brevets sans jamais citer lesquels.

    Également, contresens complet dans la dernière mise à jour de l'actualité qui a été faite : ce n'est pas le codec qui est instable mais l'interface de la bibliothèque d'encodage (libvpx). C'est beaucoup moins problématique quand même.

    Très bonne intervention Ce sont effectivement des précisions à connaître...

  17. #37
    Rédacteur

    Citation Envoyé par tHE_fLAmMinG_mOE Voir le message

    Je suis le premier à encourager l'open-source, mais (mal?)heureusement très peu de projets open-source conséquents sont l'oeuvre uniquement de la communauté. Pour réaliser un codec qui puisse être considéré comme un "standard" il fallait l'intervention du grande (et influente) boîte comme Google. Quant au fait qu'ils "arrivent avec leur techno", ça me paraît plutôt être un avantage : pourquoi la communauté ne pourrait-elle pas profiter de l'expertise des créateurs de VP8 (je ne parle pas de Google) pour ensuite l'améliorer ?
    Le problème est que les copyright Google sont très nombreux, ils peuvent donc à tout moment decider de changer la licence et garder une version bien plus efficace de cette librairie pour ses propres outils (navigateur chrome et chrome os). Pendant ce temps là, toute la communauté aura adopté ce format et sera alors coincé avec ce copyright, lui laissant aucune possibilité de le changer.

    Google a-t-il déjà fait don de son copyright sur un projet à une fondation ? pas que je sache.

    Il ne faut pas non plus idéaliser les developpeurs google, ils sont comme les autres, ni meilleur ni pire. Leur "expertise" ne vaut pas plus qu'une autre.
    Et comme dit plus haut, le plagiat existe aussi chez eux.
    Systèmes d'Informations Géographiques
    - Projets : Unlicense.science - Apache.SIS

    Pour un monde sans BigBrother IxQuick ni censure RSF et Les moutons

  18. #38
    Rédacteur

    Citation Envoyé par delroth Voir le message
    Notons quand même que Jason Garett-Glaser est un développeur qui travaille majoritairement sur x264, l'encodeur h.264 libre le plus utilisé actuellement. À partir de là, je n'ai pas les connaissances pour savoir si ce qu'il dit est objectif ou non, mais peut-être faut-il s'en méfier.
    Effectivement Jason Garett-Glaser travaille sur le projet x264, mais dans ce cas je ne pense pas qu'il fasse preuve de mauvaise foi.

    Il suffit de regarder la spec de VP8 pour se rendre compte que ça ressemble plus à une "doc technique de code source C" qu'à une spécification agnostique vis-à-vis du langage.

    Pour ce qui est des performances, ça peut toujours s'optimiser... sauf que le code actuel EST la spécification. Donc optimiser/modifier le code, c'est ne plus être "conforme" à la spec mais juste "compatible".

    Quant à l'aspect visuel, je laisse ça aux puristes. Franchement, les différences visuelles entre les codec actuels (h264, theora, vp8, ...) ne sautent pas aux yeux, surtout quand il s'agit de regarder des vidéos rigolotes sur youtube encodées à l'arrache.
    ALGORITHME (n.m.): Méthode complexe de résolution d'un problème simple.

  19. #39
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
    Quant à l'aspect visuel, je laisse ça aux puristes. Franchement, les différences visuelles entre les codec actuels (h264, theora, vp8, ...) ne sautent pas aux yeux, surtout quand il s'agit de regarder des vidéos rigolotes sur youtube encodées à l'arrache.
    Faut aussi penser à la VOD qui aura besoin de qualité.
    If it's free, you are not the customer, you are the product.

  20. #40
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    Faut aussi penser à la VOD qui aura besoin de qualité.
    je doute que les gens faisant de la VOD reposeront sur html5 pour diffuser, aucune gestion avancées des droits n'a l'air incluse.

###raw>template_hook.ano_emploi###