Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #161
    Membre éclairé
    Tout à fait d'accord. Ou la recherche.
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  2. #162
    Membre émérite
    Citation Envoyé par Médinoc Voir le message
    Dans le temps ils avaient l'épouvantail communiste. Puis l'épouvantail terroriste. Maintenant c'est l'épouvantail pédophile qu'ils agitent...
    L'essentiel c'est qu'il y ait une détestation médiatique. Peu importe laquelle, d'ailleurs. D'ailleurs le terme m'a toujours fait tiquer : une "philie" qui n'est donc pas une "érastie" est-elle si abominable ? N'allez pas mettre des peintures de Le Caravage et des marbres de Ganymède sur votre site Web, on vous accuserait de touche (h)ado pipi

    Citation Envoyé par Rayec
    Dire qu'on paie des impôts pour ça

    500 000€ pour les locaux de la Hadopi par an
    + 115 000€ par an pour payer le présidents de la commission (voir sur PcInpact ils ont fait un bon résumé)
    + Les futurs frais postaux (ils veulent 50 000 mails/recommandé par mois )
    + D'autres que j'ai oublié
    Oui, je croyais qu'ils devaient "réduire les dépenses publiques" au lieu de donner des bons postes bien payés à leurs copains. Dans mon patelin (Toulouse) ils ne savent faire que ça : construire en permanence des palais à bureaucrates pendant que le reste de l'économie plonge
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  3. #163
    Membre émérite
    Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
    Ces moyens n'ont toujours pas été dévoilés et restent un mystère, et sont sujet à une consultation publique (imposée par la loi) qui a été lancée cette semaine.

    A noter, concernant la consultation, qu'elle ne sera pas publiée sur Internet. Le document d'étape n'est fourni qu'aux professionnels qui le demandent par e-mail, à l'adresse consultation-sfh@hadopi.net
    Ma contribution à l'analyse des spécifications : Le logiciel HADOPI est impossible.

  4. #164
    Membre à l'essai
    L'Hadopi semble néanmoins très bien remplir son effet d'épouvantail. Un sondage mené par l'Ifop il y a un mois a reçu 6% de réponses positives à la question suivante : «Dans l’hypothèse où vous auriez l’habitude de télécharger illégalement, risquer la suspension de votre abonnement ou une amende de 1.500 euros vous ferait-il renoncer à cette pratique?».
    Ah ? j'avais lu 69% moi au lieux de 6%.

    En tout cas c'est ce que j'ai lu : >ici<

  5. #165
    Invité1
    Invité(e)
    Bonjour,

    Sans vouloir faire hurler tout le monde (quoique cela va arriver vite ), je me pose une question très intéressante...

    Puisque c'est illégale, c'est donc interdit (oui, des heures de réflexion)

    Dans ce cas, le fait de télécharger outre les dommages financiers dont ne discuterons pas, nous rend alors hors la loi.

    D'une part, je ne vois pas le mal à s'outiller pour rétablir "l'ordre" et d'autre part, si c'est soit trop chère, ou soit contre le mode économique des major, ben ne pas acheter et ne pas écouter reste le meilleurs moyen de lutter non ?

    En effet, toute l'énergie est mis sur le fait de lutter contre des pirate qui eux même lutte pour ne pas se faire prendre.

    Alors que promouvoir l'achat en ligne via des site légaux eux peut permettre de faire évaluer les choses.

    Mais peut-être certains sont-ils aussi immatures qu'ils diront (ils l'ont déjà dit d'ailleurs) : "oui, mais moi, j'aime bien cette chanson, ce chanteur, ce groupe. Pourquoi m'en priverai-je ?"

    Alors, naïvement je répondrais... "Oui, mais moi, j'aime bien cette voiture, cette moto. Pourquoi m'en priverai-je ?"

    Un bien et un bien. Qu'il soit matériel ou intellectuel, cela reste un bien régis par des droit de propriété.

    Pirater est voler. Rien de plus, rien de moins.

    Je sais fort bien que je serai cité et critiqué. Mais qu'importe. Toute la discussion tourne autour du droit d'être dans l'illégalité. Un comble non ?

    Quant au détournement de connection wifi, il conviendrait peut-être de rendre des dispositions intelligentes comme stopper le wifi si on ne s'en sert pas.

    Et tirer un câble pour très souvent 50 cm entre la base et le PC, cela n'ai pas des plus difficile non ?

    Même si je e crois pas à l'efficacité d'HADOPI (mais alors, pas du tout), il n'en reste pas moins qu'il existe la NETIQUETTE. L'aurait-on oublié ?

    voilou, histoire de faire râler beaucoup de mauvaise fois.
    Couik

  6. #166
    Membre émérite
    Citation Envoyé par couik Voir le message
    Un bien et un bien. Qu'il soit matériel ou intellectuel, cela reste un bien régis par des droit de propriété.

    Pirater est voler. Rien de plus, rien de moins.
    Tu fais la même erreur que les majors qui comparent le partage d’un fichier audio avec le vol d’une baguette de pain (un vol c’est une soustraction, une copie c’est une multiplication).


    Supposons qu'on invente une machine qui duplique les objets matériels. Plus personne ne serait pauvre, plus personne ne mourrait de faim (il suffirait de dupliquer les oranges, les baguettes de pain). Les bases de l'économie de distribution seraient totalement démolies, les entreprises alimentaires, automobiles, de vêtements crieraient au scandale : tout le monde serait capable de copier la voiture de son voisin. D'ailleurs, que deviendrait l'argent? Tout le monde serait capable de copier ses billets et ses pièces...

    Faudrait-il nier les avantages induis par cette évolution, et tenter à tout prix de les restreindre et de les interdire, en traitant de pirates ceux qui copient une orange? Tout ceci afin de préserver les modèles économiques adaptés au monde d'avant cette innovation?

    Ou faudrait-il réfléchir à une société adaptée à cette évolution?


    Ce que tu appelles le "piratage" n'est rien d'autre que l'usage commun des œuvres dans une société où la révolution numérique aurait été prise en compte.

    Mais la transition est brutale, beaucoup trop brutale pour avoir le temps de mettre en place des mesures justes et adaptées. Pas pour l'interdire, mais pour l'accompagner. Du coup, le choix qui est fait à court terme est de tenter d'empêcher une révolution qui a déjà eu lieu. C'est voué à l'échec.

    C'est ce que m'a appris la loi Hadopi. Avant je pensais que le piratage, c'était mal, mais que c'était difficilement réversible car très répandu ("et puis après tout, tout le monde le fait"). Maintenant, j'ai compris que ce n'est que l'usage normal qui rencontre la résistance des modèles d'avant la dématérialisation...

    Comme quoi, Albanel avait raison, la loi Hadopi était pédagogique !

  7. #167
    Invité1
    Invité(e)
    Alors changeons "voler" par "contrefaire"... Cela reste illégal

    Alors pourquoi tant de soucis avec les copyright de Microsoft (ici c'est une exemple) ?

    Par contre, la transition est effectivement brutale et les Majors encore très en retard

    Il n'en reste pas moins que d'un coté je trouve normal de lutter contre ce piratage, ou ce plagia, ou ce contrefait est normal, pour que chacun comprennent hormis les problème<s les majors (qui ne concerne que les majors et les contractants), le fait de discuter en premier lieu avec les auteurs serait une bonne chose en leur montrant les bien fait de la vente en ligne (vente = payer)

    Mais qui parmi tous les contrefacteurs (téléchargeurs) payeraient ?
    Je ne suis pas persuadé que beaucoup le fasse...

    Le débat reste difficile dès que l'on touche au porte-monnaie. Et il y a une différence entre télécharger un peu pour écouter et télécharger tout le temps pour collectionner...

    Certainement un dérapage des habitudes.

    Je suis à la fois contre HADOPIE qui est déjà voué à l'echec de par les conplication technique et les VPN. Mais aussi contre le téléchargement qui au final n'est justifié que par des "moi pas content alors moi prend" alors qu'en réalité, il n'y a pas que les musiques ou films qui sont concernés

    Quid des téléchargement de jeux, d'OS (windows entre autre) de soft...

    Une simple question à vous, informaticiens éméritent qui vivaient de par vos développements... que feriez vous si je copiais vos softs et le partageais ?

    Je reste convaincu que nous sommes très en retard sur les moyens de vente... mais je reste aussi convaincu que la lutte pour la liberté (enfin cette liberté) profite plus à des pirates qui diffuse qu'au copieurs...

    Voilou

  8. #168
    Membre émérite
    Citation Envoyé par couik Voir le message
    Il n'en reste pas moins que d'un coté je trouve normal de lutter contre ce piratage, ou ce plagia, ou ce contrefait est normal, pour que chacun comprennent hormis les problème<s les majors (qui ne concerne que les majors et les contractants), le fait de discuter en premier lieu avec les auteurs serait une bonne chose en leur montrant les bien fait de la vente en ligne (vente = payer)
    Ce qu'ils imposent, ce n'est pas simplement de payer, c'est de restreindre les usages pour forcer les gens à utiliser un seul canal de distribution, car leur modèle économique est basé sur la vente de copies (alors que la copie est accessible à tous pour un coût nul).

    Au final, avec toutes ces menaces pour "sensibiliser" les gens à payer (alors que de toute façon ils peuvent avoir le contenu gratuitement), plutôt que de dire :

    « acceptez nos moyens de contrôle de la copie et notre surveillance, utilisez nos canaux de distribution pour avoir accès à nos contenus, ne les partagez pas, tout ceci afin que les auteurs soient rémunérés »

    (ça donne vachement envie, non?)

    Il ne serait peut-être pas stupide de dire :

    "acceptez de rémunérer les auteurs (pay-what-you-want), et diffusez le contenu au plus grand nombre"


    Citation Envoyé par couik Voir le message
    Une simple question à vous, informaticiens éméritent qui vivaient de par vos développements... que feriez vous si je copiais vos softs et le partageais ?
    Tu parles à ceux qui vivent de leurs développement, ou uniquement le sous-ensemble qui vivent de la revente de la copie de ceux-ci?
    Moi je suis dans une SSII, donc je fais des logiciels interne pour des entreprises, c'est un peu le modèle propriétaire (même si on n'en revend pas de copie, vu qu'il n'y a qu'une seule utilisation du logiciel). Mais d'autres font des développements dans des SSLL ou autres sociétés qui ne vivent pas de la revente de copies.

    Citation Envoyé par couik Voir le message
    mais je reste aussi convaincu que la lutte pour la liberté (enfin cette liberté) profite plus à des pirates qui diffuse qu'au copieurs...
    La question de la liberté sur Internet dépasse de très loin les petits enjeux commerciaux à court terme.

    Je te conseille le livre Confessions d'un voleur écrit par Laurent Chemla en 2002, mais qui est on ne peut plus d'actualité. Le livre est en accès libre (mais pas sous licence libre), et également à acheter en version papier. J'attends d'ailleurs mon exemplaire par la poste que j'ai commandé la semaine dernière (comme quoi, ça peut être gratuit, ça n'empêche pas d'acheter).

  9. #169
    Invité1
    Invité(e)
    Bonjour (re )

    Où voit-on l'obligation de n'utiliser qu'un seul canal ?

    Si aujourd'hui certaines oeuvres snt l'exclusivité d'un seul canal, rien n'empêche d'en créer un. Mais encore faut-il le vouloir, se donner les moyens et accepter effectivement de payer.

    Mais là, payer, c'est ça le soucis.... Personne ne veut payer

    Quand je parle des informaticien, ce ne sont pas le revendeur qui ne sont pas informaticien mais vendeurs, mais belle et bien de developpeurs qui vivent de leur développement. Ils en vendent un et hop plus de recette...

    J. Haliday a fait l'impasse sur ce qu'il a fait dans le passé de fait des contrats. Cela ne l'a pas empêcher de recommencer.

    Personne ne peut arguer le fait d'être interdit d'ouvrir de nouveau canaux avec ce qui n'est sous contrat avec les majors.

    Il faut relever les manches et le faire.

    Là, Hadopi ne servirait plus à rien, les Majors seront soit en fin de vie, soit dans l'obligation de s'adapter. Mais encore une fois, beaucoup refuseraient de payer pour de nouvelles causes obscures...

    Mais pas de remarques pour les jeux ? les OS ?

    Voilou
    couik

  10. #170
    Expert éminent
    Citation Envoyé par couik Voir le message
    Où voit-on l'obligation de n'utiliser qu'un seul canal ?

    Si aujourd'hui certaines oeuvres snt l'exclusivité d'un seul canal, rien n'empêche d'en créer un. Mais encore faut-il le vouloir, se donner les moyens et accepter effectivement de payer.
    Rien n'empêche ? On voit que tu es parfaitement au courant du cadre légal actuel... Peut-être serait-il intéressant de te renseigner et de lire quelques uns des ouvrages qui t'ont été proposés avant d'expliquer que le problème est "simplement" que tout le monde refuse de payer (payer avec quoi ? Penses-tu vraiment que la majorité des Français ont les ressources actuellement pour financer leur consommation culturelle au tarif des majors tout en gardant un niveau de vie décent ?).

    Soyons clair, je ne suis pas en train de dénier tout moyen de subsistance aux créateurs, je critique un système où les intermédiaires (les majors, ou plutôt leurs actionnaires) s'en mettent plein les poches aux détriment à la fois des auteurs et des consommateurs. L'apparition d'un nouveau mode de diffusion menaçant leur contrôle provoque alors fatalement leur ire et la mise en branle de leur poids médiatique pour le présenter comme le mal absolu (la piraterie dans le passé ça faisait des vrais morts/violés/volés). Tout ceci est bien naturel, ce qui est plus dur à avaler c'est que nos politiques protègent ces intérêts-là au lieu de chercher à mettre en place des alternatives qui profiteraient à la fois aux consommateurs (les citoyens qu'ils sont censés servir) et aux auteurs. Et non, à notre échelle, nous n'y pouvons pas grand chose, le cadre légal actuel n'est pas favorable aux alternatives (qui ont été tenté, cf Jamendo et autres) et le matraquage médiatique orchestré par les majors n'est pas contrebalancé par un discours étatique équilibré.

    --
    Jedaï

  11. #171
    Invité1
    Invité(e)
    Nous en sommes tous là.

    Mais je sais, le monde est pourrit, les politiques, tous des vendus... etc...

    Pourquoi je ne peux pas emmener mes enfants en vacances ?
    Pourquoi je ne peux pas acheter les vêtements de marques ?
    Pourquoi je fume (ha là, on peut en faire des économie )

    Non, la raison financière en disant que c'est trop chère alors je me sert n'est pas une bonne raison !

    Ne pas acheter provoque une baisse des prix. Vouloir à tous prix (sans je de mots) en copiant, piratant (on choisira le mot que l'on veut) ne fait que démontrer la valeur d'une oeuvre et justifie aux yeux de certains Majors le prix.

    Non, non et non, qu'on ne m'explique pas le prix pour justifier la bêtise car dans ce cas, il faut regarder aussi la vie de famille qui disparait au nom de l'inutile (le jeux vidéo).

    Avant, il n'y avais pas tant de technologie et les gens étaient plus proche les uns des autres, la notion de famille existait. Aujourd'hui, un formidable outil de communication qu'est internet sert à s'isoler, s'enfermer... et quid des relation vrai entre gens non virtuels ?

    En plus, en terme de culture, on ne me la fait pas... un jeux vidéo culturel ? Des cacas bruyants qu'on appel musique pour les uns, chef d'oeuvre pour d'autres ou encore du boucan pour les dernier n'a rien de culturel

    C'est un outil de loisir et de divertissement ayant pour but de faire du fric et rien que du fric.

    Nous vivons dans une société de consommation poussée à l'extrême par la pub et comme des gros boeufs, nous fonçons tête baissé dedans.

    Allons, d'autres loisirs existent...

    Les prix de la "musique" (pas des jeux, des programmes informatique, des OS...)

    Regardons le prix des disques de nos parents et mettons en relation avec leurs revenus. je ne suis pas persuadé d'une changement...
    Sauf que le support aujourd'hui permet un plus grand nombre de musique dessus... mais pour le reste... plein de musique caca...

    Et de toute façon, hormis les dites oeuvres, reste le cas des jeux (vraiment utile ? rien d'autre existent pour s'amuser ?) des soft comme des taitement de texte (il n'en existe pas des gratuit très bien fait pour des particulier ? est-ce indispensable d'avoir la derniere de la derniere version du dit logiciel ? - OS, TTX, tableurs... etc... - )

    Non, ne parlons pas que de musique, ce serait trop simple... aussi de tout ce qui se copie sur la toile...

    là, on verra que le problème est tout autre...

    Je confirme être contre HADOPI mais comme je l'ai déjà dit : la mauvaise foi permanente de chacun fait naître une ignominie à peine viable appelé HADOPI

    Merci à tous ceux qui argumente derrière leur PC qui ont eux les moyens de payer mais qui on en sais pourquoi estimes qu'il devrait avoir plus pour moins chère...

    J'avoue ne pas être contre, mais pourquoi un tel raisonnement juste pour une partie de ce qui se vend ?

    Non, les arguments ne sont pas bons. u pire, ils sont si mal présenté car caché par d'autres actions non justifiables qu'ils (les arguments ne valent plus un clou)

    Si les habitudes ne changent pas, alors HADOPI se renforcera et là, on pourra dire que la liberté disparait car les connection seront tellement bridées que personne ne pourra plus rien faire... (ha ce bon vieux minitel )

    Bon, c'est limite du troll pour certain, mais chacun défendant son droit à être légalement malhonnête...

    Bref, certain veulent la révolution... hop demain tout change...
    Pour d'autre, ben impossible de faire évoluer

    Pour moi, oui, cela va évoluer. Oui les majors aurnt de moins en moins de profit. Et oui, la vente d'oeuvres (pas de jeux et autres) qui ne seront pas détenues par les majors pourra ce faire... mais le monde ne <s'est pas fait en un seul jour...

    Bref, inutile de continuer la discussion, j'ai torts, je m'en rend bien compte, il faut pirater..., copier, voler (oops, ce n'est pas du vole, juste une contrefaçon...)

    Vous me décevez car vous ne prenez qu'un bout du sujet et cachez l'autre.
    Il faut tout prendre ! et faire le ménage chez soi (je l'ai déjà dit il y a longtemps... mais comme aujourd'hui, je provoque et on me parle de culture... Quelle utopie...
    C'est vrais que la copie de Wondows 7 et une oeuvre d'art, de même pour le progiciel de gestion...

    Voilou
    Je suis de plus en plus déçu de ses <discussion où l'on refuse de regarder plus loin que son nombril...

    Donc ceci est ma dernière élocution, je vous laisse dans la médiocrité de pas mal d'arguments (heureusement pas tous), avec vos larges œillères, se voilant la fasse pour ne pas voir ce qui est réellement copier...

    Bye

  12. #172
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par couik Voir le message
    Donc ceci est ma dernière élocution, je vous laisse dans la médiocrité de pas mal d'arguments (heureusement pas tous), avec vos larges œillères, se voilant la fasse pour ne pas voir ce qui est réellement copier...
    Et bien et bien,

    Tu te fermes à la discussion car elle ne va pas dans ton sens (sens rétro) c'est dommage. Votre discussion était très intéressante, une sorte de résumé des pages précédentes .

  13. #173
    Inactif  
    Ce que visiblement, ceux qui prônent "les copies sont gratuites" alors pourquoi est-ce que je les paierai oublie, c'est que le prix d'une marchandise est calculé par rapport au nombre de vente.

    ®om les logiciels uniques que tu développes pour tes clients, combien coûtent-ils ? Compares ce prix avec le prix d'un Windows, tout en regardant ce que fait ton logiciel et ce que fait Windows.

    Je parie que la complexité d'un Windows (avec tous les outils packagés) dépassent de loin celle de tes logiciels, pourtant le prix de ton logiciel dépasse très largement celui de Windows ? Pourquoi ? Justement parce que Microsoft table sur la vente de nombreuses COPIES afin de rentrer dans ses frais.

    Regardes le prix d'un tableau de Picasso... des centaines de millions de dollars. Pourquoi ? Parce qu'il ne peut pas être copié ! Il est unique ! Si on appliquait ce mode à la chanson, alors chaque enregistrement serait unique et couterait des millions, et seul une personne pourrait l'écouter. Après, il existerait des "musées audio" dans lesquels à certaines heures et pour un prix plus ou moins modiques, il serait possible d'écouter certaines oeuvres.

    Le modèle des copies n'est peut-être pas parfait, mais il permet autant aux artistes (et toutes les personnes nécessaires à l'enregistrement) de vivre, tout en permettant au plus grand nombre d'en profiter, contrairement aux oeuvres d'art telles les tableaux ou les sculptures.

  14. #174
    En attente de confirmation mail
    Il faudrait donc si je suis ton raisonnement que plus personne ne prenne de l'essence pour en voir le prix diminué, c'est tellement simple que je me demande pourquoi personne ne le fait ! (ceci dit je vais au boulot en vélo donc je suis pour se genre de chose )

    vraiment utile ? rien d'autre existent pour s'amuser ?
    Peut tu m'expliquer pourquoi se genre de phrase existe dans ton argumentaire ?
    A part énerver les gens et passé pour un vieux shnok en quoi ça fait évoluer le débat… bas simple en rien.
    Qu'es que sa peux te foutre si des gens préfère rester chez eux à jouer toute la journée?
    Quel est le rapport entre hadoppi et le fait que des gens préfère avoir des relation sociale virtuel (via internet) plutôt que réel?

    Rien qu'avec ses quelques phrase disséminer dans ton discourt tu à réduit à néant tout le reste de "argumentaire" (dont certains argument était valable) et te fait passer au yeux de tous (ou du moins à mes yeux) comme un vieux con…

    alors pour le
    Je suis de plus en plus déçu de ses <discussion où l'on refuse de regarder plus loin que son nombril...
    il faudrait peut etre commencer par soit même et accepter les différences des autres tant que ses différences ne sont pas discriminatoire, mais bon soyons en conscient la discrimination tu as l'air de t'y connaitre…

    C'est grosso modo pour ses raison que je ne vais pas argumenter avec toi plus que ça, peut être que si tu fait un post en mettant à pars tes préjuger et ton discours discriminatoire alors là oui je sortirai des arguments probant et on fera des débat de laïus, mais dans le contexte actuel te ton intervention tu devras te contenter de mon mon opinion générale sur le sujet.

    J'étais un pirate des l'age de 8ans, bas oui à 8ans j’avais compris que l'on pouvait ré-enregistrer sur les cassette audio, ducoup je me fessai plein de cassette avec les musiques que j'aimais prise sur la radio sans jamais avoir payé le moindre droit d'auteur.

    La véritable raison pour laquelle je "pirate" c'est que ça fait chier les major et qu'ils perdent de l'argent et que cela va dans le sens de mon idéologie politique.

    Pour info : j'ai une copie légal de windows 7, les films que je télécharge ne sont pas vendu en france, je finance les artistes que j'aime en achetant leur t-shirt et surtout, surtout en allants les voir en concert se qui en générale me permet par la même occasion d'acheter leur cd moins chère (5e-10e).
    les jeux que je télécharge sont soit des abandonwares ou par envie de les tester avant de les acheter.
    Merde en fait quand je réfléchis je suis très loin d être un pirate et mon téléchargement est plus qu' occasionnel, mais je soutiens ceux qui le font et les encourages à continuer

  15. #175
    En attente de confirmation mail
    Regardes le prix d'un tableau de Picasso... des centaines de millions de dollars. Pourquoi ? Parce qu'il ne peut pas être copié ! Il est unique !
    pfft dis pas nimp des faussaire peuvent reproduire un tableau de tel facon que sans analyse scientifique il serait impossible de distinguer le vrais du faux …
    La seule raison pour laquelle tout le monde n'as pas un picasso chez lui c'est parsque c'est quasiment autant condamnable qu'un vol à main armé … (outre le fait de trouver un bon faussaire)

  16. #176
    Inactif  
    Citation Envoyé par Caly4D Voir le message
    pfft dis pas nimp des faussaire peuvent reproduire un tableau de tel facon que sans analyse scientifique il serait impossible de distinguer le vrais du faux …
    La seule raison pour laquelle tout le monde n'as pas un picasso chez lui c'est parsque c'est quasiment autant condamnable qu'un vol à main armé … (outre le fait de trouver un bon faussaire)
    Tu donnes l'argument toi même. La copie coute aussi chère que l'original.

    Mais, bon, les voleurs sont des voleurs. Qui vole un oeuf vole un boeuf, disait ma grand-mère.

  17. #177
    En attente de confirmation mail
    oui car c'est pas très rependu… et fortement surveiller.

    Rend la copie des œuvres d'art légal (je suis pour ) et demain tu trouveras des picasso à 1000eu … (j'ai mis 1000eu pour ceux qui utiliserai les techniques et les peinture de l'époque, avec des peinture moderne t'en trouvera surement à 100eu)

    j'aimerais bien avoir des picassos chez moi !

  18. #178
    Modérateur

    Citation Envoyé par Caly4D Voir le message
    oui car c'est pas très rependu… et fortement surveiller.

    Rend la copie des œuvres d'art légal (je suis pour ) et demain tu trouveras des picasso à 1000eu … (j'ai mis 1000eu pour ceux qui utiliserai les techniques et les peinture de l'époque, avec des peinture moderne t'en trouvera surement à 100eu)

    j'aimerais bien avoir des picassos chez moi !
    Euh ... ca existe déjà la copie légale d'œuvre d'art.
    La seul chose c'est qu'ils n'ont pas le droit de faire une copie dans les mêmes dimensions que l'original (J'avais vu une émission qui en parlait, et une bonne partie venait de ....chine ...).
    Modérateur Delphi

    Le guide du bon forumeur :
    __________
    Rayek World : Youtube Facebook

  19. #179
    Inactif  
    Citation Envoyé par Caly4D Voir le message

    Rend la copie des œuvres d'art légal (je suis pour )!
    C'est exactement cela. Rendre le vol légal, le crime autorisé... bref, supprimons la société, vivons dans l'anarchie !

  20. #180
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message
    C'est exactement cela. Rendre le vol légal, le crime autorisé... bref, supprimons la société, vivons dans l'anarchie !
    en quoi la copie d'un picasso c'est du vol .
    Tu crois qu'il touche des droit d'auteur ?

###raw>template_hook.ano_emploi###