Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1161
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Je vois pas en quoi dire j’achète un cd alors je peux en pirater dix, t’excuses.

    Maintenant après ce long débat où tout le monde campe sur ses positions, je demande juste ce que chacun propose. Parce que tu es bien d'accord qu'on ne peut pas rester dans la situation actuelle, la loi dit que télécharger est illégale, et comme c'est la loi, le gouvernement doit l'appliquer où bien la changer. Donc moi je me pose juste la question, comment est ce qu'on pourrait changer la loi, et est ce faisable, puisque je suis persuader que si demain tu légalises le téléchargement en disant c'est bon les pirates sont des grands consommateurs de cd / dvd, tu vas avoir des grosses chutes de ventes (en tout cas pour ma part, je vois pas pourquoi j’achèterai des dvd si on peut les télécharger légalement).
    Tu fais parti d'une infinitésimale minorité. Ce sont des dizaines de millions de français qui téléchargent. Si tu légalises (ou plutôt dépénalise) le téléchargement sans but lucratif demain ça ne changera rien du tout.

    Exactement comme si demain tu dépénalises l'usage du canabis ça ne changera rien aux habitudes des français. Cela supprimera juste une épée de Damocles rétrograde.

    Si par contre tu légalises le canabis tu n'auras pas les mêmes effets car des business pourront se monter et là c'est plus pareil. La modification est beaucoup plus forte (et moins hypocrite).

    Simplement dépénaliser le téléchargement sans but lucratif une bonne fois pour toute c'est forcer les Majors à cesser leurs actes de lobbying et à enfin se mettre à tenter des choses. C'est aussi un premier pas vers le bon sens.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  2. #1162
    Membre chevronné
    J'ai pensé à vous ce matin Plus exactement à la phrase qui revient souvent "si je télécharge, je ne fais pas de mal" : en général le matin je vais à la gare à pied et ce matin le bus était là et comme j'avais de la monnaie je l'ai pris, mais au final si je l'aurai pas payer ça n'aurait rien changé puisqu'en général je ne le prend même pas. Donc ça aurait tout à fait été normal que j'utilise ce service gratuitement, puisque je ne fais pas de mal ?

    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message
    T'as pas compris...
    Je disais de NORTON: même avec plusieurs autres anti-virus gratos, ils arrivent à vendre beaucoup pour les particuliers...

    Même avec le P2P, avec une bonne PUB, l'industrie de la musique peut vendre des disques physiques (comme toujours) et plus les MP3 payants. Il faut faire de la PUB et changer un peu leur modele...

    (sans oublier McAfee, Kaspersky, etc...). Il y a beaucoup plus de concurrence là, contrairement à la musique, par exemple, qu'est um monopole (pas plus, heureusement)
    Je vois ce que tu veux dire, le truc c'est que si tu fais de la pub en disant au lieu de télécharger sur un P2P venez plutôt sur notre site, tu vas aussi faire la pub du P2P. Mais je pense que tu as raison en disant que certaines personnes vont quand même aller acheter ces titres, après est ce que ça sera suffisant?
    Par contre pour revenir sur le P2P, franchement quand je vois dans mon entourage tout le monde a déjà utilisé la mule que ce soit des initiés ou non, donc bon...

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Tu fais parti d'une infinitésimale minorité. Ce sont des dizaines de millions de français qui téléchargent. Si tu légalises (ou plutôt dépénalise) le téléchargement sans but lucratif demain ça ne changera rien du tout.
    Le truc c'est que tu vas clairement dire au gens : c'est bon vous pouvez télécharger vous ne risquez rien, et ça c'est dangereux puisque clairement tu vas faire exploser les utilisations du P2P, ça c'est sûr.
    C'est comme ton exemple pour le Cannabis, beaucoup de personne n'y touchent pas parce que c'est interdit (la peur du gendarme).
    dam's

  3. #1163
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    (.../...)
    Le truc c'est que tu vas clairement dire au gens : c'est bon vous pouvez télécharger vous ne risquez rien, et ça c'est dangereux puisque clairement tu vas faire exploser les utilisations du P2P, ça c'est sûr.
    C'est comme ton exemple pour le Cannabis, beaucoup de personne n'y touchent pas parce que c'est interdit (la peur du gendarme).
    Si j'ai arrété le P2P, c'est à cause de mauvaises surprises(virus, fichiers ne correspondant pas à leur titre). Pas parceque c'est illégal. Mais je ne pirate plus, c'est promis. Marre de devoir faire confiance à mon anti-virus.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  4. #1164
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    J'ai pensé à vous ce matin Plus exactement à la phrase qui revient souvent "si je télécharge, je ne fais pas de mal" : en général le matin je vais à la gare à pied et ce matin le bus était là et comme j'avais de la monnaie je l'ai pris, mais au final si je l'aurai pas payer ça n'aurait rien changé puisqu'en général je ne le prend même pas. Donc ça aurait tout à fait été normal que j'utilise ce service gratuitement, puisque je ne fais pas de mal ?

    Je vois ce que tu veux dire, le truc c'est que si tu fais de la pub en disant au lieu de télécharger sur un P2P venez plutôt sur notre site, tu vas aussi faire la pub du P2P. Mais je pense que tu as raison en disant que certaines personnes vont quand même aller acheter ces titres, après est ce que ça sera suffisant?
    Par contre pour revenir sur le P2P, franchement quand je vois dans mon entourage tout le monde a déjà utilisé la mule que ce soit des initiés ou non, donc bon...
    Je pense honetement qu'il serait suffisant pour faire vivre l'industrie (rappelons-nous que les téléchargements sont un complement à la vente des suports physiques). Peut-être leur revenu allait baisser un peu, mais je crois que ça c'est normal quand on perd le monopole, non? C'est beaucoup plus coherent et honet que tous ces processus et lois qu'on voit aujourd'hui.

    Je pense qu'on voit le reflexe d'une industrie qu'a un certain pouvoir economique, alors une certaine influence politique et sait qui sa marge de profit va diminuer un peu avec cette "perte de pouvoir" (monopole). Je trouve normal leur reaction, mais il faut arreter un moment.

    C'est la vie, avant ils étaient les seules capables de diffuser, pas aujourd'hui. L'internet est venu et elle a revolutioné plusieurs secteurs, pas seulement la culture. Mais pour une raison quelconque les autres secteurs on reussi a s'adapter (pas dans toutes les cas, mais plusieurs).

    Concernant le bus, si tu le fais quelques fois pour marcher presque rien, ça ne me derrange pas, mais c'est mon avis personnel. Par contre si ça devient souvent, je dirais qu'il faudrait payer, parce que c'est pas honet par rapport aux autres que le font...

  5. #1165
    Membre averti
    Pour le bus, je prends un abonnement. De plus, il existe des villes ou le bus est gratuit.
    La sécurité de l'emploi
    "Ce n’est pas une pratique médicale sensée que de risquer sa vie en se soumettant à une intervention probablement inefficace afin d’éviter une maladie qui ne surviendra vraisemblablement jamais."
    Docteur Kris Gaublomme, médecin belge ("Vaccins et maladies auto-immunes")

  6. #1166
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par OWickerman Voir le message
    De plus, il existe des villes ou le bus est gratuit.
    "Financés avec les impôts locaux" serait plus juste.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  7. #1167
    Inactif  
    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message
    T'as pas compris...
    Je disais de NORTON: même avec plusieurs autres anti-virus gratos, ils arrivent à vendre beaucoup pour les particuliers...
    Norton ou MacCaffee ont une approche différente pour toucher les particuliers. Ils ont des accords avec des constructeurs pour qu'une version soit pré-installés sur les PC. Les particuliers (sensibilisés de toute part à la sécurité de leurs nouvel engin) qui n'ont pas forcément les connaissances nécessaires se laissent prendre au jeu ( 2 mois gratuits, et puis ils payent)
    C'est très différent de la musique, qu'il faut aller chercher, et non le contraire !
    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message

    (sans oublier McAfee, Kaspersky, etc...). Il y a beaucoup plus de concurrence là, contrairement à la musique, par exemple, qu'est um monopole (pas plus, heureusement)
    Quel monopole ? Il y a plein de labels concurrents !

  8. #1168
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message
    Norton ou MacCaffee ont une approche différente pour toucher les particuliers. Ils ont des accords avec des constructeurs pour qu'une version soit pré-installés sur les PC. Les particuliers (sensibilisés de toute part à la sécurité de leurs nouvel engin) qui n'ont pas forcément les connaissances nécessaires se laissent prendre au jeu ( 2 mois gratuits, et puis ils payent)
    C'est très différent de la musique, qu'il faut aller chercher, et non le contraire !
    Et les autres? Il y a beaucoup d'anti-virus payant. L'argument là c'est que le fait d'avoir du gratos n'impeche pas que les gens payent pour quelque chose similaire, il ne faut que faire de la PUB, je suis sure que tu le sais
    C'est ça une economie de masse, non?

    Des arguments ils ont beaucoup: virus, simplicité, entre autres qu'ils peuvent inventer à leur volonté...

    Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message
    Quel monopole ? Il y a plein de labels concurrents !
    C'est un monopole de distribuition. Et je le sais qu'ils sont 4 ou 5 grands acteurs là, mais c'est quand même un lobby.

    Quand je dis monopole de distribuition je veux dire que avant, la seule façon d'avoir une musique chez nous c'était en acheteant un disque. Il faudrait enregistrer le disque, distribuer le disque, etc, etc, et les majors on pris ce role, et il n'y avait aucune autre option possible.

    Aujourd'hui, celle-là n'est plus la seule façon de le faire. Quand je dis qu'ils ont perdu leur monopole, je dis qu'ils doivent partager cette distribuition avec l'internet, de la même façon, par exemple, que la telephonie a fait avec les appels gratuits Skype-Skype (il n'est peut-être pas le meilleur exemple, mais c'est le seule qui me vient à la tête maintenant...)

  9. #1169
    Membre éprouvé
    Tu es capable d'interpréter la phrase en gras? C'est juste que tu te mélanges entre la partie Universal qui faisait des films et la branche musique

    Pff, ça devient lourd. Je t'ai parlé de la cession à GE, pas à Universal, et les pertes et passe-droits de Vivendi sont cités sur le wiki Français. Mais bon, si pour avoir l'info valide sur Vivendi France il faut aller voir Universal sur Wiki USA, ça veut dire que tes références sont... curieuses.

    Et, comme je l'ai dit: je m'en tamponne des bénéfices et pertes de Vivendi, le but est clairement ici de prendre de l'argent dans la poche de tout le monde pour le redistribuer à des gens qui n'en ont manifestement pas besoin.

    Les? La seule chaine cryptée que je connaisse c'est Canal+
    Plus tu parles, plus tu t'enfonces dans le délire.

    Ce n'est pas parce que toi tu peux les capter en France avec ton décodeur ou via ta télédistribution qu'elles ne sont pas cryptées. J'ai suivi les chaînes française durant des années par sat (désolé, mais la télédistribution française ne distribue pas hors France, LOL) et les chaînes numériques sont majoritairement cryptées, les autres n'existant pratiquement plus. Donc, ces chaînes ne peuvent plus être captées hors France, et la culture Française se retrouve isolée de fait. Même pour vos chaînes TNT par sat il faut un décodeur, fournit gratuitement (enfin, plus ou moins) chez vous, mais INTERDIT de revente hors France.

    [quote]Oui enfin quand tu vois que la France est à peu près le seul pays Européen qui arrive à tenir la route avec sa propre production cinématographique par exemple, on peut quand même questionner ce genre de conclusions.

    Tu ne comprends rien à ce que je t'explique. La production cinématographie française ne fait pas vivre la France, Renault et les autres grosses boîtes, oui. Et si tu bloques la culture française et les pubs françaises, tu réduis l'impact de ces marques à l'étranger, et donc c'est le citoyen Français qui paye cache ce protectionnisme à la noix.

    Et là, tu as marché sur ton propre râteau. C'est que la voix de cet idiot compte autant que la tienne, et s'ils sont suffisamment nombreux, leur point de vue - même stupide - prévaudra tout simplement par la force du nombre.
    Je ne marche sur rien du tout, je n'ai jamais dit le contraire. Reste simplement à prouver qu'une fois qu'on aura expliqué aux gens comment ils vivront avec et sans impôts ce qu'ils décideront de faire. Mais si ton but est d'expliquer que mieux vaut ne pas leur demander leur avis, alors tu dis clairement que tu préfères échanger ta démocratie contre une technocratie. Ce n'est même pas discutable, c'est la définition même des choses.

    Et là tu remarquera que le démocrate (hihi) que tu es vient de séparer la population en deux parties - les idiots qui ont tort et les autres. Tous les hommes sont égaux, mais certains ont tort... Tiens c'est presque de l'Orwell ça
    Non, j'ai juste expliqué que les moins nantis ont un intérêt évident à préférer l'impôt aux taxes : ce n'est pas le moins du monde une opinion subjective, c'est un simple calcul mathématique. Partant de là, si on n'a pas compris le résultat d'un simple calcul c'est qu'on décide sans comprendre ce qu'on décide. Mais ça DOIT rester le choix du citoyen, même s'il est dans l'erreur, sinon ce n'est plus une démocratie : des ouvriers ont bien voté pour sarko, on n'a pas annulé leur vote, LOL.

    Mais, de nouveau, tu tournes sans arrêt autours des points de la discussion, tu noies le poisson et tu n'argumentes jamais sur le fond.

    Parce que l'auteur, lui, n'est pas un citoyen?
    Si. Il n'est pas encore assez protégé avec les droits qu'il avait déjà? Il faut ajouter une couche de répression contre toute la population uniquement pour augmenter encore sa protection? Et pendant ce temps, l'ouvrier qu'on licencie pour délocalisation, on le protège, lui?

    On doit protéger celui qui a besoin d'être protégé, ajouter la surveillance d'internet pour tout citoyen pour protéger les producteurs (surtout) et quelques artistes nantis, c'est tout sauf justifié.

    N'exagérons pas.
    Aucune exagération : quand on affirme que tout DOIT être rémunéré, je vois mal au nom de quoi on ferait des exceptions pour les sujets qui t'arrangent.

    Par contre, ça te choque pas que quand tu prends une ambulance privée on te présente une facture. Et que - omg - même un hôpital peut te présenter une facture (qui te sera remboursée partiellement ou totalement, certes)?
    Quand on me rembourse, je ne paye pas.
    Ce qui me dérange, c'est que pour pouvoir faire payer les gens on va intruser dans leur vie privée, et aussi les punir sans jugement, avec renversement de la présomption d'innocence. Tout ça pour aucun intérêt pour la société française.

    Peu importe si c'est matériel ou immatériel, l'important c'est qu'il y a eu du travail et de l'argent investi dans la production de ce contenu, et que la moindre des choses, c'est que l'auteur (ou le producteur suivant les cas) puisse récupérer sa mise.
    Justement, il l'a largement récupérée, sa mise, et déjà actuellement, sans ajouter de répression supplémentaire absolument injustifiée. La juste rémunération, on y revient, est atteinte depuis longtemps.

    L'étudiant qui se tape des années d'études pour se retrouver au chômage à cause des droits des multinationales dont on parle, quelque se tracasse pour qu'il puisse récupérer sa mise? Celui qui a cotisé toute sa vie pour au final se voire dire qu'il doit reculer l'âge de sa retraite, au risque de mourir avant, on se tracasse pour voir s'il récupérera sa mise?

    Que le producteur défende ce genre de lois inacceptable dans l'unique but d'augmenter la richesse de ses actionnaires, je peux comprendre, mais que ce soit le citoyen lui-même qui réclame des mesures qui vont contre ses intérêts dans l'unique but de favoriser des nantis, sorry, ça je ne peux pas comprendre, SAUF si on n'est pas celui qu'on prétend être et qu'on argumente pour des intérêts moins clairs.

    [quote]Mais c'est parce que c'était très compliqué d'en faire une enfin! /QUOTE]

    C'était compliqué d'enregistrer un vinyl sur cassette? LOL.
    C'était compliqué d'enregistrer un concert de la TV sur magnétoscope? D'aller louer une cassette et d'en faire une copie? D'enregistrer des tubes de la radio?

    Arrêtes, tu délires de plus en plus. Ca a TOUJOURS existé, et à chaque fois on nous a ressorti le même baratin comme quoi ça allait ruiner la culture. A l'époque où Philips a sorti sa cassette, les producteurs ont hurlé que c'était la fin de la musique : on voit la réalité aujourd'hui. Et ne parle pas "qualité", parce que ça a toujours été du pipeau et que la "qualité" de la copie n'a jamais intéressé qu'une infime minorité des gens (preuve en est le mp3 qui n'existerait pas si on voulait une copie numérique parfaite).

    Non, 1789 c'était avant tout une révolution des intellectuels et des journalistes à la base. C'est que la poignée de nantis et de journalistes voulait l'accès au pouvoir.
    Tes compatriotes seront ravis de constater ce que tu fais de la révolution française. Les "intellectuels" ne visent pas leurs intérêts personnels dans une révolution de ce type, ils visent à mettre fin aux privilèges.

    Oui enfin, la musique sort quand même plutôt sur CD (sauf les concerts évidemment).
    Arf. Quand un type qui a un budget "loisirs" pour acheter des média, s'il achète un blu-ray il manque ensuite de "soussous dans la popoche" pour aller acheter un CD. Après, on peut toujours prétendre qu'il n'y a pas concurrence, sauf pour les concerts, mais il me semble que ça ne vaut que pour ceux qui ont un budget illimité.

    Et c'est la faute d'Universal et de Sony je présume?
    Tu tournes tout en dérision pour sembler pouvoir répondre à des arguments, alors qu'en fait tu ne réponds à rien : tu nies tout simplement ou tu tournes en dérision. C'est limite "troll".

    La CCIA a protesté contre l'installation possible d'un logiciel "mouchard" sur l'ordinateur (ce qui en effet une idée... euh moyenne), pas contre Hadopi dans son intégralité.
    Je te suggère de lire la lettre.
    En outre, je vois mal comment on peut prétendre vouloir juguler le téléchargement d'oeuvres si on ne place pas des mouchards.
    Déjà aujourd'hui, ton p2p ne représente plus qu'une infime partie des téléchargement multimédia, on utilise plutôt des serveurs comme Megaupload, rapidshare, et Cie.

    Et si on ferme ça, je te l'ai dit : les gens s'échangeront des média de main à main : faudra alors organiser une perquisition généralisée dans toutes les maisons françaises?

    Il est IMPOSSIBLE techniquement d'interdire le téléchargement qu'on juge "illégal" sans surveiller TOUT ce qui transite sur internet au départ du provider (mails inclus), et sans censurer des sites.
    Ensuite, il faudra interdire les mots de passe dans les fichiers compactés (ben oui, suffit de s'arranger pour donner un titre différent à ce qu'on charge, le compacter avec password, et hop, plus de preuve).

    Si on veut, comme toi, faire appliquer l'illégalité du téléchargement, alors la seule méthode est de rendre Hadopi encore plus efficace, et donc de bloquer tout site non "autorisé" (modèle chinois) et d'interdire tout protocole "non sécurisé" (fin de torrent et Cie).

    Vouloir défendre l'illégalité et prétendre que l'idée du mouchard n'est pas bonne, c'est tout simplement être hypocrite ou n'avoir strictement rien compris à ce qui va arriver. Du reste, il est clair que tu n'es pas un technicien, vu tes remarques curieuses lorsqu'on parle technique.

    Ah oui, tu devrais regarder la part de chiffre d'affaire d'un Orange qu'il se fait avec les entreprise vs celle avec les particuliers et comprendre que ça risque pas d'arriver.
    Décidément, tu as des problèmes d'analyse. Tu crois que ça va intéresser les entreprises de parler entre elles, sans n'avoir plus aucun internaute particulier? LOL. Les entreprises font du chiffre sur le net parce que les particuliers y vont en masse. Sans particuliers, plus d'intérêt à Internet, il redeviendra un mécanisme d'échange d'infos entre universités, tu verras qui pleurera le plus, et c'est pourquoi ça inquiète les multinationales américaines.

    Parce que les entreprises ne créent pas d'emplois c'est bien connu
    Pour l'instant, la situation montre surtout que plus on veut augmenter les dividendes des actionnaires, plus l'emploi passe à la trappe. L'argent qui sera récolté éventuellement (mais il y aura des pertes, pas des gains) ne sera pas injecté dans l'emploi, car ces entreprises n'ont pas besoin de plus de main d'oeuvre, et surtout pas de main d'oeuvre occidentale chère : l'argent sera reversé aux actionnaires et servira à produire des bénéfices en bourse.

    S'imaginer que l'argent récolté sera redistribué aux travailleurs c'est une idée du capitalisme qui a vécu, mais qui n'est plus la réalité (suffit de suivre les actus).

    Ben regarde où ça nous a mené.
    2 choses avec ta remarque :

    1) Elle signifie que tu considères la démocratie comme une mauvaise chose. Ca confirme tous tes autres propos basés sur l'élitisme, et permet de mettre en évidence qui tu es vraiment : en tout état de cause, pas un citoyen lambda voulant vivre en démocratie. A rapprocher avec ta vision de 1789 qui tend à sous-entendre que tu déplores la perte de "ton" propre pouvoir au dépend des intellectuels.

    2) Avant de dire où nous a mené la démocratie, encore faut-il démontrer que notre société continue de fonctionner comme un système démocratique. Or, je dis, moi, que ce n'est plus le cas : les décisions ne sont plus prises dans l'intérêt du peuple, mais dans l'intérêt du marché et d'une "élite". Ces décisions sont de plus prises d'une façon non démocratique (voir acta, Dadsi etc), les média sont privatisés (donc plus de contrepouvoir), et lorsque le citoyen donne sa désapprobation (non à la constitution européenne) les textes sont quand même adoptés.

    Ajoute que le seul outil d'un état pour orienter sa politique, c'est sa monnaie, et constate que l'euro est aux mains d'entités qui ne sont pas élues et n'ont aucun compte à rendre à aucun état et aucun citoyen, en gérant selon ce qu'ils trouvent techniquement le plus "intéressant" (pour qui?) et c'est clairement la définition d'une technocratie.

    Donc, la démocratie, on l'a perdue en chemin, insidieusement, et maintenant on risque bel et bien de perdre en plus nos libertés

    Ben tu va rire, mais il y a eu une étude d'impact sérieuse à l'époque (il y a plus de 10 ans) pour comparer les bénéfices et les manques à gagner dans le domaine (en gros, moins de traitement médical vs allongement des retraites à payer)
    Je sais, mais justement ça ne me fait pas rire que la santé publique soit étudiée sur base de données commerciales. C'est justement vers ça que je refuse d'aller.

    Elle ne donne pas d'ordres en l'occurrence, mais la France a signé les accords de l'OMC sur le copyright. De son plein gré qui plus est. Alors si demain, tu dis "ah bah non, finalement à la poubelle ce truc", c'est un peu grave.
    Quand l'OMC sera une organisation démocratique indépendante de tout intérêt privé, il conviendra que le citoyen respecte un traité qui a été signé par quelqu'un qui ne le représentait manifestement pas. Et encore, quand je signe un loyer, moi je ne le signe JAMAIS à vie, je pars moyennant un préavis.

    Ce qui est délirant avec tes "accords" et surtout la façon dont tu en fais état, c'est que ça fonctionne comme ceci :

    - Si un politicien quelconque refuse de signer un accord, c'est un refus provisoire, on le reproposera plus tard

    - Si un politicien quelconque accepte de signer un accord, c'est une acceptation définitive que ses successeurs ne pourront pas annuler.

    Moralité, il arrive toujours bien un moment où un politicien véreux signe un accord, et donc la conclusion est "si un accord est proposé par une organisation non démocratique, il finit TOUJOURS par être accepté".

    La France a dit "non à la constitution". On a dit "pas grave, on en reparlera plus tard". Sarko arrive et dit "oui" (contre l'opinion du peuple, tu sais, ces pauvres débiles qui n'avaient pas compris les enjeux du "oui"?). Et hop, maintenant qu'il a dit "oui", c'est définitif.

    Excuse-moi de penser que c'est une curieuse façon de proposer des "accords" et une aussi curieuse façon de mettre en application un fonctionnement démocratique.

    C'est pourquoi je dis qu'il est urgent qu'on en revienne au fonctionnement normal d'une démocratie, parce que là, ce n'est plus du tout le cas.

    La c'est une "prévision" qui ne repose sur rien
    Ce n'est pas une prévision, c'est un simple raisonnement sur base du fait qu'on ne peut pas interdire sur le net sans y placer des mécanismes de censure, et, évidemment, censurer les sites des pays qui n'ont pas les mêmes règles.

    La réponse est simple: un citoyen lambda veut payer le moins d'impôt
    Non, c'est biaisé comme affirmation.
    Le citoyen qui veut payer moins d'impôts, c'est uniquement à condition qu'on continue de lui proposer les mêmes services en payant moins.
    Le citoyen pense qu'on n'utilise pas l'argent de ses impôts de façon pertinente, et donc il estime qu'il doit pouvoir payer moins en continuant d'avoir les mêmes services.

    Si on gère son argent correctement et qu'on lui calcule le juste prix, puis qu'ensuite on lui demande la meilleure façon de contribuer aux deniers publics, il est clair que la majorité des gens n'étant pas des nantis, il sera plus avantageux pour eux que la contribution se fasse sur base d'impôts proportionnelles aux revenus plutôt que de taxes proportionnelles aux besoins.

    Tout le monde râle quand il doit payer ses impôts. Mais tout le monde râle en faisant le plein et ne désire pas pour autant s'arrêter de rouler en voiture.

    et avoir accès à un spectre le plus large possible de choses bon marché (ou gratuites de préférence)
    C'est ce qui se passe pourtant : les gens achètent chinois parce que c'est moins cher.

    Le problème c'est que à l'échelle d'un pays ça marche pas - l'argent n'apparait pas comme par magie.
    Sauf pour les USA, vu qu'ils pressent autant de billets qu'ils veulent quand ça les arrange.

    Pour les autre pays, c'est la balance commerciale qui importe : quand un citoyen français va payer un droit pour télécharger, il le payera :

    - Soit à la France : donc impact nul car aucun bénéfice apporté à la France, et vu que la loi ne concerne pas les autres pays (pour l'instant), les autres pays continueront de télécharger sans payer à la France

    - Soit à l'étranger (cas majoritaire, quoi que tu en dises) : donc impact négatif puisque c'est de l'argent français qui sort du pays, et donc de la poche des citoyens.

    Faudra donc m'expliquer par quel principe légiférer sur l'accès internet et le téléchargement en France va rapporter de l'argent à la France.

    D'où la réponse à ta 2eme question - ses désirs sont applicables dans la mesure ou ceux-ci n'interfèrent pas avec les désirs des autres composantes de la sociétés. Des autres citoyens, mais aussi des entreprises, de l'Etat et j'en passe.
    Les désirs des sociétés sont de rendre plus riches leurs actionnaires. Tu dis donc qu'on ne peut pas appliquer les désirs du citoyen d'un peuple souverain si ces désirs interfèrent avec les désirs des actionnaires.

    En disant ça, tu as tout dit en ce qui me concerne, j'ai compris tes motivations. En tout cas, ce n'est pas mon interprétation de ce qu'est une démocratie, ce n'est pas celle du Larousse non plus.

    En gros pour sauver la culture il faudrait faire passer, puisque c'est le peuple qui le veut (ça j'adore, on reparlera des impôts ensuite ), une loi qui autorise le téléchargement?
    On télécharge déjà partout dans le monde. Ils ont disparu, les artistes?
    On a besoin d'espionner le citoyen pour augmenter leurs bénéfices?

    Mais vous pensez réellement que c'est possible, qu'on puisse dire à un artiste : non tu ne vendra plus ta musique, à un acteur : non tu ne vendra plus de dvd, etc?
    C'est de la caricature :

    - On ne dit pas qu'il ne doit plus vendre : on télécharge déjà et il en vend toujours (fans, cadeaux, plaisir perso, etc).

    - Il touchera toujours ses droits sur les TV, radio, discothèques

    - Il gagnera toujours un max avec ses concerts (qui rapportent bien plus à un chanteur que les CD, il faut le savoir)

    - Il gagne aussi avec les taxes sur les mémoires de masse (énormes)

    - Il gagnera toujours avec les produits dérivés

    Personne n'a dit qu'il ne devait plus rien gagner, on dit qu'il gagne déjà assez sans qu'on s'en prenne au droit à la copie privée (qui a toujours existé) et sans qu'on n'aie "argumenté" pour "démontrer" qu'un échange d'un titre entre deux internautes n'est pas de la copie privée.

    L'artiste veut aussi bouffer
    C'est clair que Johnny a faim, LOL.

    Et qu'on ne me parle pas des "petits" artistes : ceux-là ne sont pas téléchargés (pas de pub) et de plus ils voudraient bien l'être pour se faire connaître.

    Pour les films, tu parles des entrées au cinéma, mais ce que tu trouves sur le net n'est pas comparable aux cinémas,
    Tu dois mal chercher, LOL. On trouve de tout sur le net, toute qualité, exactement comme pour la musique.

    En fait ce que je voulais dire c'est qu'on soit pour ou contre le téléchargement, qu'est ce qu'on doit faire (au niveau législatif), est ce qu'on doit obliger les professionnels à partager leurs oeuvres ou bien doit on faire appliquer la loi actuelle?
    Excellente question : J'y ai répondu :

    - Si tu veux faire appliquer la loi actuelle : il faut légiférer encore plus, jusqu'à censurer complètement internet et surveiller tout échange privé (mails, torrent, p2p, téléchargements sur serveur, sites etc)

    - Si tu veux un état de droit sans hypocrisie et sans en venir à ces extrémités, tu es obligé de rendre le téléchargement sur internet équivalent à de la copie privée.

    Entre ces deux solutions, tu te retrouves avec des lois non appliquées mais sans poursuite des criminels : ce n'est pas honnête comme système.

    Depuis le début du sujet il a été dit plusieurs fois qu'on peut tout à fait télécharger (illégalement) et acheter les CD et DVD ou Blu-ray de nos films et ou artistes favoris.
    C'est ce que je fais, et ça ne changera pas demain, que ce soit pour l'achat ou pour le téléchargement.
    +1
    C'est déjà ce que font 99% des gens qui téléchargent. Il suffit d'acter de ça et d'en faire une loi

    Moi je sais que si demain le téléchargement était disons "dépénalisé", j'arrêterai tout téléchargements légales au profit du p2p (plus pratique) et je continuerai à acheter un cd de temps en temps. Et je pense que malheureusement avec cette façon de faire cela ne serai pas bénéfique aux artistes et autres professionnels de la musique.
    Si tu payes pour du téléchargement "légal" (LOL), c'est ça de moins que tu as pour t'acheter des CD (ou autre chose). Donc, aucune perte pour les artistes.

    Sinon, rien que le fait de dire que le p2p est plus pratique que le téléchargement "légal" montre que tu ne connais pas le sujet.

    Mais bon pour un succès qui va rapporter de l'argent, combien de film vont faire un bide et être à perte
    Les internautes ne téléchargent pas les "bides" et de toutes façon l'achèteraient encore moins. On télécharge ce qui est bon ou qui a du succès, et donc on télécharge ce qui a déjà rapporté.

    Je vois pas en quoi dire j’achète un cd alors je peux en pirater dix, t’excuses.
    "Pirater", tu sais ce que ça veut dire?
    Sinon, tu achètes un CD avec ton budget, donc les artistes tu les as payés. Tu ne payeras pas plus si tu ne télécharges pas.

    En outre, dans tous les pays du monde on peut faire une copie directe du CD légalement, donc ce droit de "pirater" comme tu dis, il existe déjà et est déjà dans les textes de loi (même français).

    Si on va dans ta direction, il faut alors interdire carrément la copie à usage privé, ça dépasse le cadre internet.

    Internet est juste une particularité technique, pas le fond du problème, et cette particularité s'est vue huée à chaque avancée technique (même tollé avec la cassette, même tollé avec le magnétoscope, même tollé avec les CD vierges, même tollé avec les DVD vierges, même tollé avec les playeurs multimédia sur PC, etc). A chaque fois on nous ressort "la mort des artistes" et à chaque fois c'est faux.

    Ici, on sait de plus que c'est faux, parce que le monde entier télécharge déjà et qu'il n'y a jamais eu autant d'artistes ni autant de sorties de titres.

    A partir de là, moi la seul chose qui me ferait acheter plus de CD et de Blu-ray, ça serait une hausse du pouvoir d'achat.
    +100

    La madame Michu va aller voir son fils / neveu / petit fils et va lui demander quel logiciel utilisé pour télécharger puisque maintenant c'est légalisé.
    Madame Michu, ça fait une plombe qu'elle est morte ou qu'elle demande directement à son petit-fils de lui graver des CD, LOL.

    Pour le moment ce qui l'en empêche c'est que c'est illégal.
    LOL.
    Et personne ne commet d'infractions au code de la route, c'est illégal.
    Ceux qui téléchargeront, ce sont ceux qui téléchargent déjà. Ceux qui ont peur de l'illégalité auront aussi peur des virus, LOL.
    Sans compter que les producteurs innondent déjà (de façon illicite, comme quoi, la loi quand ça ne les arrange pas....) internet de "faux" mp3 volontairement endommagés, ou contenant des virus.

    En tant que consommateur je suis partant, mais franchement je vois pas comment on pourrait concurrencer quelques chose de gratuit.
    Parce qu'un téléchargement ne remplacera jamais un concert "en vrai" et qu'on n'offrira jamais un mp3 sur une clé USB, mais le "vrai" produit. Un fan voudra toujours avoir son "vrai" album, les produits dérivés seront toujours là, et les droits de diffusion aussi.

    Parce que vu la quantité de calcaire dans l'eau du robinet dans pas mal de régions, c'est un chemin tout tracé vers un certain nombre de maladies du rein Et parce que par exemple à Paris, l'eau est tout simplement imbuvable parce que ayant un goût immonde même bouillie.
    Alors, aucune inquiétude : les mp3 sont bourrés de mauvais virus et leur qualité médiocre mène à la surdité précoce, LOL.

    J'arrête là

    A+
    Claude

  10. #1170
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message
    Aujourd'hui, celle-là n'est plus la seule façon de le faire. Quand je dis qu'ils ont perdu leur monopole, je dis qu'ils doivent partager cette distribuition avec l'internet
    Tu confonds deux notions, là. Si tu crées un morceau et que tu décides de le commercialiser toi-même en numérique sur le Net, ni les majors ni la législation ne pourront t'en empêcher. Et si tu décides de le diffuser gratuitement, personne ne pourra t'en empêcher non plus. L'auteur est maître de ses droits patrimoniaux (du moins au début) et peux en faire ce qui lui chante.

    En ce sens, les majors doivent se faire à l'arrivée de la diffusion numérique sur Internet.

    Par contre, si un artiste a décidé de passer par un label et commercialiser un titre sur CD (par exemple), tu ne peux pas dire unilatéralement "je décide de mettre ce morceau gratuitement sur le Net" car tu es en train de priver l'auteur et le producteur de la rémunération escomptée.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  11. #1171
    Membre confirmé
    dans tous les cas, les loi sont legitime tant que la majoriter des gens sont d'accord.
    hors ici on a quoi 2/3 les 3/4 peu etre des francois qui telecharge?
    on va faire quoi: "bon bin suite au nouvelle loi sur le telechargement on va inverser le sens des prison, ceux qui sont dedans sont libre et ceux dehors sont emfermer" (oui c'est une belle exageration)

    mais voila le telechargement est deja, toute les personne voulant y avoir recoure le font deja, le legaliser ou le stigmatiser ne change que peu de chose.

    je ne sais plus qui dans ce fil voulais le juguler mais sans des loi comme HADOPI, comment peu tu prouver que la personne a telecharger quelque chose illegalement?
    deja pour savoir qu'il a telecharger il faut metre tous les ordi sur ecoute, et encore sa peu venir du cercle familiale/amis il peu avoir les droit sur ce qu'il telecharge, on peu aussi framer au hazard.
    Mais pour etre sur qu'il posede une copie illegale il faut un manda pour allez fouillez chez lui sa famille et ses amis.

  12. #1172
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Tu confonds deux notions, là. Si tu crées un morceau et que tu décides de le commercialiser toi-même en numérique sur le Net, ni les majors ni la législation ne pourront t'en empêcher. Et si tu décides de le diffuser gratuitement, personne ne pourra t'en empêcher non plus. L'auteur est maître de ses droits patrimoniaux (du moins au début) et peux en faire ce qui lui chante.

    En ce sens, les majors doivent se faire à l'arrivée de la diffusion numérique sur Internet.

    Par contre, si un artiste a décidé de passer par un label et commercialiser un titre sur CD (par exemple), tu ne peux pas dire unilatéralement "je décide de mettre ce morceau gratuitement sur le Net" car tu es en train de priver l'auteur et le producteur de la rémunération escomptée.

    La je pense qu'on va revenir sur le sujet de quoi c'est une chanson, qui désolé mais je ne vais plus rentrer dedans, nous avons des avis differents.

    Pour moi, une fois que un artiste publie une musique, il perd le controle sur qui peut l'ecouter. Il peut decider s'il veut ou pas faire un disque ou un CD, mais il ne peut pas empecher les gens de l'ecouter (même qu'il soit par biais de la télécharger).

    Là on peut se battre avec des lois HADOPI, policier l'internet, etc, ou simplesment rendre le partage sans but de profit legale, car je pense et j'essaye de montrer qui ça ne changerait presque rien pour l'artiste (au moins pour le bon artiste). Mais c'est mon avis, tu peut être d'accord ou pas...

    EDIT: tout cette histoire n'a pas commencé avec les artistes, mais avec les grands labels qui se sont apperçus de leur perte de monopole, donc perte de profit. Après convaincre quelques artistes c'est pas trop difficile: où vous êtes avec nous ou on casse votre contrat et vous n'allez plus vendre des CD's... (que un exemple, surement steriotipé...)

  13. #1173
    Membre éprouvé
    Tu confonds deux notions, là. Si tu crées un morceau et que tu décides de le commercialiser toi-même en numérique sur le Net, ni les majors ni la législation ne pourront t'en empêcher. Et si tu décides de le diffuser gratuitement, personne ne pourra t'en empêcher non plus. L'auteur est maître de ses droits patrimoniaux (du moins au début) et peux en faire ce qui lui chante.
    Quand on instaurera un contrôle complet il deviendra déjà pratiquement insurmontable de surveiller tous les chargements. Alors lorsqu'on devra en plus pour chaque fichier vérifier s'il est autorisé ou non en téléchargement, ce sera impossible.

    La seule façon sera donc de sortir une liste de "sites autorisés certifiés" (c'est ce dont on parle), et à terme interdire à tout internaute de télécharger quoi que ce soit ailleurs que sur ces sites. Un hébergeur étranger devra donc obtenir une "certification" française (payante à terme) juste pour les utilisateurs français? Le résultat sera en fait un internet à accès limité, exactement comme en Chine, puisque ce seront des "entités" opaques qui décideront qui est certifié et qui ne l'est pas.

    Par contre, si un artiste a décidé de passer par un label et commercialiser un titre sur CD (par exemple), tu ne peux pas dire unilatéralement "je décide de mettre ce morceau gratuitement sur le Net" car tu es en train de priver l'auteur et le producteur de la rémunération escomptée.
    On a bien décidé "unilatéralement" comme tu dis d'interdire à un auteur de s'opposer au droit du particulier à la copie privée.

    En suivant ton raisonnement la copie privée devrait aussi être illicite, c'est exactement de la même nature (utiliser gratuitement à des fins privées), et pourtant les textes de lois disent le contraire.

    Il ne s'agit pas de prétendre que la copie privée ruine l'artiste, on sait que c'est faux puisque ça existe depuis des décennies, il s'agit de dire si l'échange sur internet s'apparente à de la copie privée. Légalement, c'est non actuellement (et c'est ça qui pose problème), mais uniquement à cause de raisons techniques argumentaires :

    Le fond est que l'internaute télécharge bel et bien pour son usage privé et que l'esprit de la loi voudrait que ce téléchargement SOIT de la copie à usage privé.

    Au lieu de ça, on tente de démontrer qu'un internaute qui copie un CD emprunté est dans une démarche légale d'utilisation privée alors que celui qui télécharge non. Pourquoi? Dans le second cas s'agirait-il d'un commerce?

    Et pour une raison argumentaire technique de bas étage, contournant l'esprit de la loi (qui est d'autoriser quelqu'un à écouter de la musique sans payer), on va censurer le seul espace de liberté restant aujourd'hui : internet, en traquant littéralement le citoyen lambda.

    dans tous les cas, les loi sont legitime tant que la majoriter des gens sont d'accord.
    +1 : c'est ça une démocratie.

    Je ne sais plus qui dans ce fil voulais le juguler mais sans des loi comme HADOPI, comment peu tu prouver que la personne a telecharger quelque chose illegalement?
    +1 : c'est un vrai problème. J'ai plein de mp3 chez moi : je les ai faits moi-mêmes ou je les ai téléchargés? Mystère. Pire, je peux même les avoir téléchargé puis jugé qu'ils n'étaient pas bons et les refaire moi-même à partir d'un original.

    Marc_27
    +1

    Alors, censurer totalement ou acter d'une situation de fait qui ne semble nuire à personne en réalité?

    A+
    Claude

  14. #1174
    Inactif  
    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    Quand on instaurera un contrôle complet il deviendra déjà pratiquement insurmontable de surveiller tous les chargements. Alors lorsqu'on devra en plus pour chaque fichier vérifier s'il est autorisé ou non en téléchargement, ce sera impossible.

    La seule façon sera donc de sortir une liste de "sites autorisés certifiés" (c'est ce dont on parle), et à terme interdire à tout internaute de télécharger quoi que ce soit ailleurs que sur ces sites. Un hébergeur étranger devra donc obtenir une "certification" française (payante à terme) juste pour les utilisateurs français? Le résultat sera en fait un internet à accès limité, exactement comme en Chine, puisque ce seront des "entités" opaques qui décideront qui est certifié et qui ne l'est pas.
    Et ce sera de la faute à qui ? Faut se remettre en question, parfois !


    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

    En suivant ton raisonnement la copie privée devrait aussi être illicite, c'est exactement de la même nature (utiliser gratuitement à des fins privées), et pourtant les textes de lois disent le contraire.
    La copie privée est autorisée, elle l'a toujours été.
    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

    Il ne s'agit pas de prétendre que la copie privée ruine l'artiste, on sait que c'est faux puisque ça existe depuis des décennies, il s'agit de dire si l'échange sur internet s'apparente à de la copie privée. Légalement, c'est non actuellement (et c'est ça qui pose problème), mais uniquement à cause de raisons techniques argumentaires.
    Tu poses le doigt sur le problème, comment quelqu'un pourrait dire que la mise à disposition d'une copie au monde entier (WWW) s’apparente à de la copie privée, qui par définition se restreint au cercle familiale ! Je veux que nous soyons tous frères, mais bon...

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    Le fond est que l'internaute télécharge bel et bien pour son usage privé et que l'esprit de la loi voudrait que ce téléchargement SOIT de la copie à usage privé.
    Tu biaises le raisonnement, car le fond du problème, n'est pas ce qui est téléchargé, mais le fait que la copie est mise à disposition de tous le monde, et non à des fins de copies privées.
    Si on suit ton raisonnement, ça signifierais qu'un internaute ne pourrait télécharger que les copies mises à sa disposition par ses proches.

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    Et pour une raison argumentaire technique de bas étage, contournant l'esprit de la loi (qui est d'autoriser quelqu'un à écouter de la musique sans payer), on va censurer le seul espace de liberté restant aujourd'hui : internet, en traquant littéralement le citoyen lambda.
    He oui ! C'est le risque que ceux qui défendent le téléchargement illégal font courir à tous les amoureux d'un net libre !
    Causes et conséquences.

  15. #1175
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message
    Pour moi, une fois que un artiste publie une musique, il perd le controle sur qui peut l'ecouter. Il peut decider s'il veut ou pas faire un disque ou un CD, mais il ne peut pas empecher les gens de l'ecouter (même qu'il soit par biais de la télécharger).
    Sauf qu'il ne publie pas une chanson, il la vend et c'est son choix. C'est pas parce qu'on peut la télécharger illégalement, que c'est facile et indétectable que soit doit devenir légale, sinon pourquoi est ce qu'on a si peu de chanson sur des sites de partages de musiques libres?

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
    +1 : c'est ça une démocratie.
    Pourquoi est ce qu'on dit que notre liberté s'arrête quand on empiète sur la liberté des autres alors? Parce que si on suit ton raisonnement je pense que la majorité des gens sont contre le faite de payer des impôts alors doit on supprimer les impôts? La majorité des patrons aimeraient bien qu'on bosse gratos, doit on le faire, après tout moi je produit du code, quel est la différence entre du code et une musique?

    Vous êtes tous d'accord pour dire que tout travail mérite salaire, par contre quand il s'agit de payer, là il faut que ça soit quelqu'un d'autre qui le fasse pour vous (pub, le pigeon qui va télécharger légalement, etc).
    dam's

  16. #1176
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Sauf qu'il ne publie pas une chanson, il la vend et c'est son choix.
    J'ai pensé qu'on avait fini sur ce point...
    Je me suis trompé de mot, désolé. Lorsqu'un artiste crée une chanson...

    En plus, l'artiste ne vend rien: il crée les chansons, les majors profitent de leur ouvre pour gagner de l'argent avec la vente des disques, et je trouve normale qu'ils doivent payer l'artiste. Et il y a une enorme difference entre ça et partager la chanson sur internet, où persone ne profite du boulot de l'artiste pour gagner de l'argent, en plus ils font de la PUB pour lui...


    Après il peut faire un disque ou pas, c'est son choix. Voler le CD oui, c'est ilegale. Je ne pense pas que télécharger le soit (malgré la legislation actuelle), et c'est ça qu'on était en train de discuter:

    Pour quoi ne pas rendre le téléchargement entre particulier legale?
    A mon avis, ça n'allait pas prejudiquer l'artiste, il n'allait que résoudre tous ces problèmes qu'on voit aujourd'hui. En plus je crois vraiment que malgré tout, le profit de l'industrie allait augmenter au lieu de baisser...


    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    pourquoi est ce qu'on a si peu de chanson sur des sites de partages de musiques libres?

    Parce que les principaux artistes sont publiés par des grands labels qu'interdisent le partage?

  17. #1177
    Membre averti
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Pourquoi est ce qu'on dit que notre liberté s'arrête quand on empiète sur la liberté des autres alors? Parce que si on suit ton raisonnement je pense que la majorité des gens sont contre le faite de payer des impôts alors doit on supprimer les impôts?
    je ne pense pas que ce soit un bon argument ^^ On est obligé de payer des impôts. Sans ça, ça serait le chaos et personne ne désire s'y trouver
    Puis on est pas contre les impôts, on est plutôt contre les impôts mal utilisés par le gouvernement je pense.

    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    La majorité des patrons aimeraient bien qu'on bosse gratos, doit on le faire, après tout moi je produit du code, quel est la différence entre du code et une musique?
    Ça aiderait bien la boite à se développer dans ses débuts, mais c'est heureusement impossible :] sauf au black si on est payé sans contrat sinon ça s'appelle un coup de main (gratuité) :] et ça ne fait de mal à personne.
    Mais après qui voudrait devenir le patron d'une boite dans laquelle personne n'est récompensé par son travail ?
    Certainement pas moi ! Il faudrait vraiment être malhonnête pour faire ça et n'avoir aucune éthique ou morale ... Mais ça arrive (travail des enfants dans certains pays) et c'était presque comme ça avant mais les mœurs on changés chez nous.

    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Vous êtes tous d'accord pour dire que tout travail mérite salaire, par contre quand il s'agit de payer, là il faut que ça soit quelqu'un d'autre qui le fasse pour vous (pub, le pigeon qui va télécharger légalement, etc).
    Il ne faut pas mettre cette minorité (ceux qui téléchargent sans vergogne et qui n'achètent rien) dans le même panier que nous. Qui téléchargeons mais qui dépensons aussi dans les CD, DVD etc ... Comme je l'ai dis avant, je ne peux tout simplement pas me permettre d'acheter plus car je n'ai pas l'argent illimité :/ et je suppose que c'est pareil pour une grande partie des gens qui téléchargent (du moins je l'espère).

  18. #1178
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message
    J'ai pensé qu'on avait fini sur ce point...
    Je me suis trompé de mot, désolé. Lorsqu'un artiste crée une chanson...
    T'es quand même d'accord qu'il créé une chanson pour la vendre, pour bouffer?

    Citation Envoyé par Marc_27 Voir le message
    Parce que les principaux artistes sont publiés par des grands labels qu'interdisent le partage?
    Mais alors dans ce cas là pourquoi les nouveaux ne le font pas? Et pour les anciens pourquoi continuent ils avec les labels? Peut être que c'est parce qu'ils ont envie de gagner de l'argent avec leur musique, personnellement je respect leurs choix de vouloir une rémunération pour "leur création".

    Citation Envoyé par zouuc Voir le message
    je ne pense pas que ce soit un bon argument ^^ On est obligé de payer des impôts. Sans ça, ça serait le chaos et personne ne désire s'y trouver
    Et on est obligé de respecter le choix d'un artiste lorsqu'il décide de te vendre ou de te donner sa musique.

    Citation Envoyé par zouuc Voir le message
    Il ne faut pas mettre cette minorité (ceux qui téléchargent sans vergogne et qui n'achètent rien) dans le même panier que nous. Qui téléchargeons mais qui dépensons aussi dans les CD, DVD etc ... Comme je l'ai dis avant, je ne peux tout simplement pas me permettre d'acheter plus car je n'ai pas l'argent illimité :/ et je suppose que c'est pareil pour une grande partie des gens qui téléchargent (du moins je l'espère).
    Même si je trouve ça bien de découvrir des artistes et d'ensuite d'aller acheter leurs musiques, aller à leur concert, je peux pas être pour télécharger quelque chose contre l'autorisation de son créateur. En plus pour moi ça veux clairement dire que ceux qui télécharge illégalement peuvent le faire uniquement parce que certains achètent à côté...
    dam's

  19. #1179
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

    Madame Michu, ça fait une plombe qu'elle est morte ou qu'elle demande directement à son petit-fils de lui graver des CD, LOL.

    Huhu c'est sur que c'est drole dis donc...


    Et personne ne commet d'infractions au code de la route, c'est illégal.
    Sisi, ce sont ceux qui téléchargent déjà.

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

    Ceux qui téléchargeront, ce sont ceux qui téléchargent déjà. Ceux qui ont peur de l'illégalité auront aussi peur des virus, LOL.
    Sans compter que les producteurs innondent déjà (de façon illicite, comme quoi, la loi quand ça ne les arrange pas....) internet de "faux" mp3 volontairement endommagés, ou contenant des virus.
    Il existe de nombreux sites qui référencent les liens emules/torrents valides,
    donc plus de virus, plus de fake....

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

    Alors, aucune inquiétude : les mp3 sont bourrés de mauvais virus et leur qualité médiocre mène à la surdité précoce, LOL.
    Si c'est pour écouter en voiture ou sur son baladeur mp3 en ville, c'est sur que les gens ont vraiment besoin de la top qualité.

    Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

    J'arrête là
    Je crois que tu as raison.
    Autant sur certains points, je peux être d'accord avec toi, autant là...

  20. #1180
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par bizet Voir le message
    Il existe de nombreux sites qui référencent les liens emules/torrents valides,
    donc plus de virus, plus de fake...
    PUB pour acheter "legale": Vennez ici, c'est plus simple et moins risqué



    Citation Envoyé par bizet Voir le message
    Si c'est pour écouter en voiture ou sur son baladeur mp3 en ville, c'est sur que les gens ont vraiment besoin de la top qualité.
    Ton avis personel... T'ecoutes pas de musique chez toi?

###raw>template_hook.ano_emploi###