Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Les premières puces Sandy Bridge corrigées ont été livrées
    Les premières puces Sandy Bridge corrigées ont été livrées, la rapidité d'Intel rassure les constructeurs de cartes mère
    Mise à jour du 21.02.2011 par Katleen


    Intel semble avoir tenu ses engagements, à savoir livrer ses nouveau chipset (en remplacement des défectueux) à la fin février.

    Le second mois de l'année touche à sa fin et les premières puces de ce type viendraient d'être livrées.

    Le constructeur MSI a en effet déclaré en avoir reçu la première fournée, et s'atteler dès à présente à la réparation et au remplacement des cartes mères défectueuses concernées par le rappel.

    Les composants ainsi mis à jour porteront une étiquette indiquant "MSI B3 Stepping Ready", et seront envoyés aux commerçant, pour assurer aux consommateurs qu'ils entrent bien en possession de matériaux corrigés.

    Source : MSI

    Intel Sandy Bridge : les constructeurs rappellent les machines défectueuses
    Et Gigabyte propose un utilitaire d'optimisation pour les cartes mère P67 et H67

    Mise à jour du 04/02/2011 par Idelways



    Les retombées de la défaillance découverte sur les puces Sandy Bridge d'Intel (lire ci-devant) commencent à se faire sentir, les annonces des fabricants se multiplient pour limiter les dégâts et rassurer leurs consommateurs.

    Le Sud-Coréen Samsung propose par exemple la restitution de tous les ordinateurs vendus équipés de chipsets compatible avec les puces Sandy Bridge incriminées, soit six modèles commercialisés en Corée et un seul aux Etats-unis.

    Acer offre à sa clientèle la prise en charge étendue et la maintenance complète des machines défectueuses.
    L'entreprise a bien entendu arrêté la commercialisation de ces machines et propose aussi de remplacer celles déjà vendues par des modèles aux performances équivalentes.

    NEC et HP ont tous les deux annoncé le report de lancement de leurs prochains modèles.

    MSI aurait mis fin à la production des cartes mères P67 et H67, et la série GT680 des ordinateurs portables conçues pour les « Gamers ».

    C'est aussi le cas de Gigabyte qui a arrêté la production de toutes les cartes mères de série-6.

    Le constructeur informatique taiwanais vient par ailleurs de publier « GIGABYTE 6 Series SATA Check », un utilitaire qui détecte si des périphériques sont effectivement reliés aux ports Intel PCH SATA 2.0 et recommande de rebrancher les prioritaires (le disque dur avec système d'exploitation par exemple) sur les ports SATA 3.0 (usuellement de couleur blanche)

    Quant à Dell c'est les laptops de la série Alienware M17x, optimisés pour les jeux vidéos qui feront les frais de cette défaillance qui coûterait à Intel près de 700 millions de dollars.



    Pour télécharger l'utilitaire de Gigabyte, cliquez-ici

    Source : bloomberg

    Et vous ?

    Avez-vous acheté un ordinateur muni d'une puce Sandy Bridge ?
    Avez-vous pu le remplacer ?




    Intel obligé de rappeler ses puces Sandy Bridge à cause d'un problème de port SATA, il pourrait lui en coûter 1 milliard de dollars
    Mise à jour du 01.02.2011 par Katleen


    Parfois, une petite erreur peut chambouler de grandes choses. C'est ce qui est en train d'arriver à Intel, avec ces processeurs Sandy Bridge.
    La compagnie se voit en effet contrainte de les rappeler, ce qui risque de perturber le travail des constructeurs de PCs.

    En effet, les puces de la gamme Series 6 (qui sont incorporées dans tous les systèmes Sandy Bridge) ont un problème avec leur port SATA (Cougar Point) : il risque de "se dégrader avec le temps", ce qui pourrait avoir un impact sur les performances ou la fonctionnalité des appareils reliés en SATA "comme les disques durs et les lecteurs de DVD".

    L'entreprise s'en est rendue compte la semaine dernière lors de tests poussés effectuées sur ses composants, et dont les conclusions ont été qu'au bout de trois ans, 5% des puces ne tiendraient pas le coup. Les chiffres montent à 15% en cas d'utilisation intensive.

    Malgré tout, Intel recommande aux consommateurs de ne pas paniquer, tout en indiquant qu'ils peuvent continuer d'utiliser leurs machines "en toute confiance".

    Pendant ce temps, le fondeur va collaborer avec les fabriquants d'ordinateurs pour rapatrier toutes les machines concernées (équipées de processeurs Core i5 et Core 7).

    La firme ne lésinera pas sur les moyens pour régler le problème, qui porte tout de même sur 8 millions de processeurs, mais dont "seulement une petite partie est entre les mains des particuliers". Ce rappel de masse devrait lui coûter 1 milliard de dollars.

    D'ailleurs, le soucis ne porte pas sur les processeurs en eux-même, comme expliqué plus haut, et il a déjà été corrigé par Intel. Cela signifie cependant que les nouvelles cartes mères n'arriveront pas avant la fin du mois chez les constructeurs

    Source : Communiqué de presse d'Intel

    Cet incident ternira-t-il l'image de marque des puces Sandy Bridge ?

    A quel point de problème retardera-t-il la production mondiale d'ordinateurs ?

    Intel présente ses puces Sandy Bridge, axées sur l'overclocking, la protection de contenus et le contrôle graphique
    Mise à jour du 04.01.2011 par Katleen


    C'est officiel, Intel va enfin dévoiler ses puces Sandy Bridge tant attendues, et dans les temps annoncés qui plus est.

    Les produits, qui viennent d'être lancés, seront présentés cette semaine lors du CES de Las Vegas.

    La gamme Sandy Bridge se compose de 4 Core i3, 12 Core i5 et 13 Core i7 dont 1 qualifié d’Extreme.

    Comme nous vous l'annoncions en septembre, ces processeurs seront gravés en 32nm et seront optimisés pour un usage dans les ordinateurs portables (laptops, netbooks, etc.), pour des fréquences de 2,2 GHz (pour un Core i7) jusqu’à 2,7 GHz.

    Comme cela avait également déjà été annoncé il y a quelques mois, tous les modèles de la gamme Sandy Bridge supporteront le Turbo Boost et l'Hyper Threading (désactiver un cœur inutilisé pour augmenter la fréquence d’un autre cœur).

    Pour continuer sur l'amélioration des performances, abordons l'onglet overclocking, qui sera amélioré.

    Ainsi, une option (Internal PLL Voltage Override ) existe de gestion du CPU permet à un Core i7 2600K d'atteindre les 5,4 GHz (avec des cartes mères Intel).

    Du côté des contrôleurs graphiques, on peut espérer des performances doublées (HD 2000 et HD 3000 comparés aux Capella actuels).

    Une véritable carte graphique sera cependant toujours plus performante que ces résultats.

    Cerise sur le gâteau, une nouvelle technologie d’encodage : Quick Sync Video, présentée comme 17 fois plus rapide que celles en place actuellement ; ainsi que la possibilité de lire des Blu-Ray 3D en HDMI couplée à de la Wi-DI (Wireless Display 2.0).

    Enfin, une fonctionnalité qui va plaire aux studios hollywoodiens entre autres, un système de protection de contenus qui permet de proposer des films vidéos HD au jour de leur sortie commerciale en DVD. « Nous sommes en négociations [avec les studios] pour que ce soit possible », explique Intel.

    Bien sûr, l'ordinateur concerné devra être équipé d'une puce Sandy Bridge pour que cela fonctionne.

    Source : Intel et Reuters

    SandyBridge : Intel confirme son prochain processeur pour début 2011
    Et ses nouveaux Xeon pour serveurs pour le deuxième semestre

    Mise à jour du 14/09/10


    Intel a ouvert son Intel Developers Conference de San Fransisco (IDF), hier, avec deux annonces.

    La première concerne la future génération de processeurs du fondeur, baptisée SandyBridge. Gravée à 32 nm, elle intègre la technologie « Turbo Boost » (une technologie qui permet de partager les ressources entre le CPU et le GPU, GPU à présent intégré dans le CPU pour augmenter les performances de la plateforme – lire ci-avant).

    Rien de très nouveau sur SandyBridge, donc, sauf que le PDG d'Intel a bien confirmé que ces processeurs seraient disponibles comme prévu début 2011. De nouveaux PC et portables devraient faire leur apparition à cette période avec a piori un bond intéressant dans les performances.





    Les serveurs, quant à eux, devraient également bénéficier d'une nouvelle génération en 2011. Les nouveaux processeurs Xeon (8 cœurs, 16 threads par cœur) seront commercialisés à partir du deuxième semestre 2011.


    Enfin, moins techniques mais tout aussi intéressant, Paul Otellini est revenu sur la stratégie de l'entreprise, notamment sur le rachat de Mc Afee, en expliquant qu'Intel proposait à présent un « continuum » (sic) de solutions hardware et software complètes.


    Les interventions lors de cette IDF sont disponibles en webcast sur le site officielle de la manifestation.


    Source : Communiqué de Intel sur SandyBridge

    Et vous ?

    La concurrence a-t-elle du soucis à se faire ?

    MAJ de Gordon Fowler


    Intel fait durer le suspens sur Sandy Bridge
    En délivrant les informations au compte-gouttes sur la future micro-architecture de ses processeurs


    Sandy Bridge est le successeur de Nehalem, la micro-architecture utilisée par Intel pour ses processeurs.

    Bien qu'on en sache encore assez peu sur cette nouvelle technologie, elle fait d'ores et déjà couler beaucoup d'encre. La stratégie de communication d'Intel, qui délivre les informations au compte-gouttes, n'y est certainement pas pour rien.

    Lors des derniers Intel Developer Forum (IDF) qui vient de s'achever, David Perlmutter - Executive Vice President Intel Architecture Group - a néanmoins laissé filtrer quelques indices :

    • gravure en 32 nm
    • augmentation du nombre d'Instructions Per Clock (IPC)
    • consommation d'énergie réduite
    • optimisation pour la 3D avec l'intégration du GPU dans le CPU
    • partage du cache entre les deux
    • prise en charge des nouvelles instructions Advanced Vector Extension (AVX) utilisés dans les tâches multimédias
    • intégration de la technologie Turbo Boost, qui permet un overclocking plus efficace (ou de diminuer la vitesse de chacun des coeurs pour gérer de manière optimume la consommation électrique en fonction des charges de travail)


    Le lancement de Sandy Bridge est prévue pour le début de l'année 2011.

    Parmi les autres annonces faites lors de cet IDF, notons l'arrivée promise de processeurs Atom (notamment utilisés dans les netbooks) à double cœur ou le portage d'Android sur ces mêmes processeurs. Des informations encore lacunaires, mais qui montrent qu'Intel multiplie les pistes de recherche pour conserver sa place de numéro un.


    Source :


    Lire aussi

    Light Peak d'Intel, "le successeur de l'USB 3", devrait débarquer dès la fin de l'année avec des taux de transfert de 10 Gps
    "Il faut repenser les OS pour les processeurs multi-coeurs", d'après Microsoft

    Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez.com

    Hardware
    Systèmes

  2. #2
    Membre régulier
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Des informations encore lapidaires...
    Sans vouloir te jeter la pierre, n'étais-ce pas plutôt "lacunaire" ?
    "Il n'y a que deux façons d'avoir le dernier mot avec une femme. Le problème, c'est qu'aucune ne marche."
    Samuel Clemens

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Patrice.H Voir le message
    Sans vouloir te jeter la pierre, n'étais-ce pas plutôt "lacunaire" ?
    Aïe ! Pas sur la tête

    C'est corrigé

  4. #4
    Expert éminent sénior
    SandyBridge : Intel confirme son prochain processeur pour début 2011
    Et ses nouveaux Xeon pour serveurs pour le deuxième semestre

    Mise à jour du 14/09/10


    Intel a ouvert son Intel Developers Conference de San Fransisco (IDF), hier, avec deux annonces.

    La première concerne la future génération de processeurs du fondeur, baptisée SandyBridge. Gravée à 32 nm, elle intègre la technologie « Turbo Boost » (une technologie qui permet de partager les ressources entre le CPU et le GPU, GPU à présent intégré dans le CPU pour augmenter les performances de la plateforme – lire ci-avant).

    Rien de très nouveau sur SandyBridge, donc, sauf que le PDG d'Intel a bien confirmé que ces processeurs seraient disponibles comme prévu début 2011. De nouveaux PC et portables devraient faire leur apparition à cette période avec a piori un bond intéressant dans les performances.





    Les serveurs, quant à eux, devraient également bénéficier d'une nouvelle génération en 2011. Les nouveaux processeurs Xeon (8 cœurs, 16 threads par cœur) seront commercialisés à partir du deuxième semestre 2011.


    Enfin, moins techniques mais tout aussi intéressant, Paul Otellini est revenu sur la stratégie de l'entreprise, notamment sur le rachat de Mc Afee, en expliquant qu'Intel proposait à présent un « continuum » (sic) de solutions hardware et software complètes.


    Les interventions lors de cette IDF sont disponibles en webcast sur le site officielle de la manifestation.


    Source : Communiqué de Intel sur SandyBridge

    Et vous ?

    La concurrence a-t-elle du souci à se faire ?

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Intel présente ses puces Sandy Bridge, axées sur l'overclocking, la protection de contenus et le contrôle graphique
    Mise à jour du 04.01.2011 par Katleen


    C'est officiel, Intel va enfin dévoiler ses puces Sandy Bridge tant attendues, et dans les temps annoncés qui plus est.

    Les produits, qui viennent d'être lancés, seront présentés cette semaine lors du CES de Las Vegas.

    La gamme Sandy Bridge se compose de 4 Core i3, 12 Core i5 et 13 Core i7 dont 1 qualifié d’Extreme.

    Comme nous vous l'annoncions en septembre, ces processeurs seront gravés en 32nm et seront optimisés pour un usage dans les ordinateurs portables (laptops, netbooks, etc.), pour des fréquences de 2,2 GHz (pour un Core i7) jusqu’à 2,7 GHz.

    Comme cela avait également déjà été annoncé il y a quelques mois, tous les modèles de la gamme Sandy Bridge supporteront le Turbo Boost et l'Hyper Threading (désactiver un cœur inutilisé pour augmenter la fréquence d’un autre cœur).

    Pour continuer sur l'amélioration des performances, abordons l'onglet overclocking, qui sera amélioré.

    Ainsi, une option (Internal PLL Voltage Override ) existe de gestion du CPU permet à un Core i7 2600K d'atteindre les 5,4 GHz (avec des cartes mères Intel).

    Du côté des contrôleurs graphiques, on peut espérer des performances doublées (HD 2000 et HD 3000 comparés aux Capella actuels).

    Une véritable carte graphique sera cependant toujours plus performante que ces résultats.

    Cerise sur le gâteau, une nouvelle technologie d’encodage : Quick Sync Video, présentée comme 17 fois plus rapide que celles en place actuellement ; ainsi que la possibilité de lire des Blu-Ray 3D en HDMI couplée à de la Wi-DI (Wireless Display 2.0).

    Enfin, une fonctionnalité qui va plaire aux studios hollywoodiens entre autres, un système de protection de contenus qui permet de proposer des films vidéos HD au jour de leur sortie commerciale en DVD. « Nous sommes en négociations [avec les studios] pour que ce soit possible », explique Intel.

    Bien sûr, l'ordinateur concerné devra être équipé d'une puce Sandy Bridge pour que cela fonctionne.

    Source : Intel et Reuters

  6. #6
    Membre éprouvé
    L'hyper threading est une technologie permettant d’exécuter plusieurs processus sur un cœur, pas de désactiver un cœur pour augmenter la fréquence d'un autre.
    Citation Envoyé par Killing Joke Voir le message
    1984 : Big Brother is watching you.
    2011 : Big Brother is hosting you.

  7. #7
    Membre averti
    Bizarre, j'ai lu des choses tout à fait différentes sur d'autres sites comme par exemple l'overclocking.

    Intel veut justement limiter l'overclocking (processeurs très haut de gamme) voire empêcher (bas de gamme).

    Clubic : http://www.clubic.com/processeur/processeur-intel/core-i5/article-386626-5-intel-sandy-bridge.html

    Le turbo boost est le fait de : "désactiver un cœur inutilisé pour augmenter la fréquence d’un autre cœur" et pas l'hyper threading qui est, sauf erreur de ma part, le fait d'avoir 2 threads par coeur.

  8. #8
    Membre confirmé
    Pour éclaircir encore un peu le point, l'hyper threading n'est pas tout à fait d'avoir 2 threads par coeur, mais le fait de faire un switch de contexte (on change l'application qui s'exécute avant le switch régulier standard) dès qu'un thread est en attente sur la mémoire. Les processeurs tournant actuellement tellement plus rapidement que la mémoire vive (RAM donc, pas les caches internes du processeur), le second thread peut exécuter de l'ordre de plusieurs centaines d'instructions avant l'arrivée de l'information de la RAM pour le premier fil d'exécution.

    Le système d'exploitation le voit exactement comme un processeur additionnel.
    Always code as if the guy maintaining your application is a violent psychopath!
    Site personnel sur la saga Final Fantasy : http://www.final-fantasy.ch

  9. #9
    Membre habitué
    "une fonctionnalité qui va plaire aux studios hollywoodiens : un système de protection de contenus qui permet de proposer des films vidéos HD au jour de leur sortie commerciale en DVD"

    C'est assez dérangeant que les fondeurs se mettent à intégrer un système de DRM en quelque sorte. Qu'ils restent dans leur domaine, les microprocesseurs, les histoires de protections et de droit d'auteur ne les regardent pas.

    S'ils commencent à mettre leur nez là-dedans on ne sait pas jusqu'où ils seront ensuite "autorisés" à aller.
    On ne va pas devoir choisir son proc en fonction des films qu'on souhaite regarder.
    Il y a déjà des trucs semblables dans les téléviseurs. Et du coup on va voir se généraliser ce genre de dispositifs de protection, de flicage, de restriction, etc.

    C'est encore un peu plus de liberté qui fout le camp car on cherche toujours plus à nous contrôler, à nous encadrer, à décider à notre place de ce qui est bien ou pas.

    Enfin, derrière tous ces dispositifs il y a quelque part un passage obligé à la caisse du genre : si vous voulez ceci ou cela il faut sortir la carte bleue.
    Pourquoi pas : "vous voulez enregistrer votre fichier Access ou Excel ou autre, composez le code machin, entrez votre numéro de carte bancaire, merci de votre achat".

  10. #10
    Membre régulier
    pas inintéressant tout ça!
    Bonjour,

    vraiment pas inintéressant cette nouvelle génération de core iX... j'ai creusé un peu la jungle des proc actuels (voulant me faire une nouvelle config, la mienne commençant à dater d'un certains nombres d'années... celle-ci commençait à me rendre la vie difficile, les IDE devenant de plus en plus gourmant...)
    Surtout le core i5 2500 k qu'on trouve dans les 210€ et dont les perf se rapproche/dépasse le phenom x6 1090t(1100t) mais autant comparer sur une même gamme de prix!

    par contre côté "vache à lait", intel il y sont allez fort :

    côté socket, nouveau socket 1155 (incompatible avec l'ancien 1156) pour ceux qui pensait à un upgrade, oubliez, ou changez de carte mère. ce qui nous fait un total de 3 sockets (1356,1155, 1156) qui ont été sortie en... quoi, 2ans? sans parler su futur socket 2011 prévu pour cette fin d'année

    côté clocking, si vous êtes amateur, il faut payer (le k indique la possibilité), sans, les proc sont bloqués!
    rq : avec les versions k la partie graphique est plus performante (doublement des unités de calcul entre la version 3000 et la version 2000) mais dans un sens je trouve qu'il y a une incohérence!, ceux qui prendront cette version, bin... y'a de forte chance qu'ils aient une c.graphique dédié! pourquoi ne pas intégrer la version 3000 dans des versions non clockable? l'intégration graphique est intéressante pour les portables, non?, j'ai raté quelque chose?

    côté chipset, 2 versions (pour le moment!...) : P67 et H67, la version P67 étant la seule à pouvoir partager les lignes pci entre différentes carte graphique donc amateur de SLI&Cie, un seul viable (la partie graphique intégrée étant uniquement prise en charge par la version H). ceux-ci ne gérant pas l'usb3, délégué donc à la carte mère

    AMD perd un peu de son attrait avec cette nouvelle génération, tout du moins jusqu'a la sortie de bulldozer, merci pour cette info ça m'a permis de trancher sur l'achat de ma nouvelle carte-mère!

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Intel obligé de rappeler ses puces Sandy Bridge à cause d'un problème de port SATA, il pourrait lui en coûter 1 milliard de dollars
    Mise à jour du 01.02.2011 par Katleen


    Parfois, une petite erreur peut chambouler de grandes choses. C'est ce qui est en train d'arriver à Intel, avec ces processeurs Sandy Bridge.
    La compagnie se voit en effet contrainte de les rappeler, ce qui risque de perturber le travail des constructeurs de PCs.

    En effet, les puces de la gamme Series 6 (qui sont incorporées dans tous les systèmes Sandy Bridge) ont un problème avec leur port SATA (Cougar Point) : il risque de "se dégrader avec le temps", ce qui pourrait avoir un impact sur les performances ou la fonctionnalité des appareils reliés en SATA "comme les disques durs et les lecteurs de DVD".

    L'entreprise s'en est rendue compte la semaine dernière lors de tests poussés effectuées sur ses composants, et dont les conclusions ont été qu'au bout de trois ans, 5% des puces ne tiendraient pas le coup. Les chiffres montent à 15% en cas d'utilisation intensive.

    Malgré tout, Intel recommande aux consommateurs de ne pas paniquer, tout en indiquant qu'ils peuvent continuer d'utiliser leurs machines "en toute confiance".

    Pendant ce temps, le fondeur va collaborer avec les fabriquants d'ordinateurs pour rapatrier toutes les machines concernées (équipées de processeurs Core i5 et Core i7).

    La firme ne lésinera pas sur les moyens pour régler le problème, qui porte tout de même sur 8 millions de chipsets, mais dont "seulement une petite partie est entre les mains des particuliers". Ce rappel de masse devrait lui coûter 1 milliard de dollars.

    D'ailleurs, le soucis ne porte pas sur les processeurs en eux-même, comme expliqué plus haut, et il a déjà été corrigé par Intel. Cela signifie cependant que les nouvelles cartes mères n'arriveront pas avant la fin du mois chez les constructeurs

    Source : Communiqué de presse d'Intel

    Cet incident ternira-t-il l'image de marque des puces Sandy Bridge ?

    A quel point de problème retardera-t-il la production mondiale d'ordinateurs ?

  12. #12
    Membre confirmé
    ça me fait penser à il y a vingt ans sur une gamme de 486, Intel avait fait la boulette de commercialiser des processeurs qui au lieu de donner 2 comme résultat sur Excel lors d'une division donnait 1,9999999... Cela avait fait du bruit à l'époque...

  13. #13
    Membre régulier
    Il y a une erreur assez importante qui est présente dans la dernière mise à jour : en effet, il ne s'agit pas d'un problème de CPU, mais uniquement de chipset.
    Les cartes mères a base de chipset H67 ou de P67 sont donc touchés.
    Par ailleurs, certains sites marchands ont déjà retiré de la vente ces cartes mères, mais Intel rappelle de toute façon toutes les cartes mères touchées.

    Concernant la panne en elle meme, elle n'est pas franche, et affecte les ports Sata II uniquement, et ils ne cessent pas totalement de fonctionner, mais le débit peux se degrader au fil du temps.

    Voila.

  14. #14
    Responsable Qt & Livres

    Il n'empêche que certains s'en réjouissent :

    Hooray for Intel's loss -- Intel deserves this for its new DRM features. If the world were automatically just, Sandy Bridge would fail over and over. But justice does not happen automatically: it is up to us to make Sandy Bridge fail.
    (Mail de Defective by Design).

    Sinon, je me pose encore une grande question : mais pourquoi donc nous livrer des produits qui ne sont pas encore achevés ? Pourquoi ces tests n'ont-ils pas été faits avant l'envoi aux fabricants ? Ça coûte trop cher ? Autant que de devoir rappeler autant de puces, à leurs frais probablement ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt (tutoriels, FAQ, traductions) ou HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  15. #15
    Membre régulier
    Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
    Il n'empêche que certains s'en réjouissent :



    (Mail de Defective by Design).

    Sinon, je me pose encore une grande question : mais pourquoi donc nous livrer des produits qui ne sont pas encore achevés ? Pourquoi ces tests n'ont-ils pas été faits avant l'envoi aux fabricants ? Ça coûte trop cher ? Autant que de devoir rappeler autant de puces, à leurs frais probablement ?
    Autre point de vue :
    Intel annonce au moins les défauts. Je suis certain que Intel n'est pas le seul à avoir fait des boulettes de conception. Citons par exemple Nvidia avec plusieurs gammes défectueuses. Et ce n'est pas pour autant que Nvidia a lancé une campagne de rappel, ni même avoué quoi que ce soit.

    Après tout, c'est la meilleure solution je pense. Ou tout du moins, c'est la plus honnête !

  16. #16
    Membre habitué
    J'ai appris la nouvelle sur i-télé , la Bourse. ( c'est vrai dans ce milieu on panique assez vite )

    Une grosse boulette de temps en temps, c'est acceptable, surtout s'ils la prennent en charge, et n'attendent pas un an avant de réagir.

    Pourquoi n'ont -ils pas fait les tests avant ? ce n'est pas un défaut franc. C'est du vieillissement ( on parle de 3 ans , c a dire la période de garantie ).

    Ce genre de test de vieillissement demande du temps, même si c'est accéléré .

    Faut-il attendre le la fin de ces tests avant de commercialiser le produit, lorsque ce genre de problème a une faible probabilité ( ils ne découvrent pas la conception et la fabrication de microprocs ).

    Je prévois de changer mon PC d'ici quelques semaines , j'ai prévu une conf baséee sur un Core i5 660 ( pour la vidéo HD qui n'est pas dans la série 700 ), et une CM dotée d'un chipset H55 pour l' USB 3 et le SATA III ( pour rester dans mon budget : c'est rarement le cas avec des nouveautés et du haut de gamme ). Je ne suis pas une "gamer"

    Ouf ce n'est pas du Sandy Bridge

    Ca devrait me changer de mon vieil Athlon 64 +3200

    Pour Nvidia, j'avais une CG qui ne retransmettait pas correctement les caractéristiques de mon moniteur ( génant pour la conf automatique de Xorg et les installs graphiques), la seule qu 'il ne fallait pas acheter. Ils n'ont jamais corrigé ce bug, ni proposé d'échange.

    Alors le couple chipset Nvidia et AMD qui me semble bien largué ( un sursaut de temps en temps .. ) , qui n'offre pas autant de docs et outils : j'oublie.

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Intel Sandy Bridge : les constructeurs rappellent les machines défectueuses
    Et Gigabyte propose un utilitaire d'optimisation pour les cartes mère P67 et H67

    Mise à jour du 04/02/2011 par Idelways



    Les retombées de la défaillance découverte sur les puces Sandy Bridge d'Intel (lire ci-devant) commencent à se faire sentir, les annonces des fabricants se multiplient pour limiter les dégâts et rassurer leurs consommateurs.

    Le Sud-Coréen Samsung propose par exemple la restitution de tous les ordinateurs vendus équipés de chipsets compatible avec les puces Sandy Bridge incriminées, soit six modèles commercialisés en Corée et un seul aux Etats-unis.

    Acer offre à sa clientèle la prise en charge étendue et la maintenance complète des machines défectueuses.
    L'entreprise a bien entendu arrêté la commercialisation de ces machines et propose aussi de remplacer celles déjà vendues par des modèles aux performances équivalentes.

    NEC et HP ont tous les deux annoncé le report de lancement de leurs prochains modèles.

    MSI aurait mis fin à la production des cartes mères P67 et H67, et la série GT680 des ordinateurs portables conçues pour les « Gamers ».

    C'est aussi le cas de Gigabyte qui a arrêté la production de toutes les cartes mères de série-6.

    Le constructeur informatique taiwanais vient par ailleurs de publier « GIGABYTE 6 Series SATA Check », un utilitaire qui détecte si des périphériques sont effectivement reliés aux ports Intel PCH SATA 2.0 et recommande de rebrancher les prioritaires (le disque dur avec système d'exploitation par exemple) sur les ports SATA 3.0 (usuellement de couleur blanche)

    Quant à Dell c'est les laptops de la série Alienware M17x, optimisés pour les jeux vidéos qui feront les frais de cette défaillance qui coûterait à Intel près de 700 millions de dollars.



    Pour télécharger l'utilitaire de Gigabyte, cliquez-ici

    Source : bloomberg

    Et vous ?

    Avez-vous acheté un ordinateur muni d'une puce Sandy Bridge ?
    Avez-vous pu le remplacer ?

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Les premières puces Sandy Bridge corrigées ont été livrées, la rapidité d'Intel rassure les constructeurs de cartes mère
    Mise à jour du 21.02.2011 par Katleen


    Intel semble avoir tenu ses engagements, à savoir livrer ses nouveau chipset (en remplacement des défectueux) à la fin février.

    Le second mois de l'année touche à sa fin et les premières puces de ce type viendraient d'être livrées.

    Le constructeur MSI a en effet déclaré en avoir reçu la première fournée, et s'atteler dès à présente à la réparation et au remplacement des cartes mères défectueuses concernées par le rappel.

    Les composants ainsi mis à jour porteront une étiquette indiquant "MSI B3 Stepping Ready", et seront envoyés aux commerçant, pour assurer aux consommateurs qu'ils entrent bien en possession de matériaux corrigés.

    Source : MSI

###raw>template_hook.ano_emploi###