IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    895
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 895
    Points : 1 710
    Points
    1 710
    Par défaut
    Que pensez-vous de leurs propos ?
    Le souci des enfants concernent autant les femmes que les hommes enfin plutôt autant les mères que les pères. Dans certaines familles, il y a l'un des parents plus disponible que l'autre (la mère la plupart du temps). Mais lorsque les deux parents ont de gros horaires il faut faire des compromis et s'arranger. Je n'ai pas l'impression que les femmes sont plus touchées par ce problème car j'ai déjà rencontré pas mal de père qui finisse plus tôt ou plus tard pour récupérer leurs enfants. Ce n'est donc pas un problème typique des femmes mais un problème typique lorsqu'on est des parents avec chacun un boulot très prenant.

    Quelle est, selon-vous, la place des femmes dans l'IT ?
    La même place que les hommes. Le problème c'est que l'on ne communique pas assez sur les métiers informatiques au lycée. On imagine tout de suite des geeks asociaux qui travaille dans leur coin. Ce qui n'est pas le cas et cela fait fuir les filles qui pensent ne jamais pouvoir évoluer correctement dans ce domaine.
    De plus, j'ai l'impression que l'on évolue pas non plus de la même façon lorsqu'on y est. Les femmes tendent plus vers la qualité, les tests, le fonctionnel et la gestion de projets. Alors que les hommes ont tendance à poursuivre dans la technique (développement, architecture et technique). Des raisons peut être :
    - le manque d'assurance,
    - le travail que cela demande de faire de la veille technologique et se tenir au courant des dernières nouveautés,
    - et peu de références féminines dans ces domaines.

    Voyez-vous d'un bon oeil le fait que la profession accueille de plus en plus d'employés féminins ?
    Pourquoi doit on le voir d'un mauvais oeil ? Je ne vois pas vraiment de mal à ça.

    Personnellement, je tend plutôt vers la technique et jusqu'à présent je n'ai eu aucun problème d'embauche. Et j'ai l'impression que les profils techniques féminins sont plutôt les bienvenus (en ce qui concerne le Java/J2EE en tout cas) car ils sont assez rares. Et que les femmes ont une autre approche qu'apprécient les sociétés.

    My 2 cents ...

  2. #22
    Membre averti

    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    195
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 195
    Points : 435
    Points
    435
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par elmcherqui Voir le message

    pour ma part j'ai du mal a voir une femme entrain de mettre ses mains dans un code bas niveau , que ce soit du C ou de l'assembleur , j'arrive pas trop a l'immaginer ( c'est peut etre parceque j'ai debogue la code de plusieurs filles de ma promotion ) .
    Je pense que c'est cela qu'il ne fallait pas dire. D'ailleurs j'ai pu travailler plusieurs fois avec des femmes qui soit travaillaient en bas niveau (microcontroleur par ex) soit très très bas niveau même (microélectronique).

    Je rejoins plus les propos de Jérémie A, tout en apportant une petite nuance : seule une femme peut enfanter. Et pour moi c'est la seule grosse différence chose car sinon je ne vois pas pourquoi une femme ne pourrait pas faire la même chose qu'un homme en IT, culture mise à part.

    Par contre, je travaille dans une société de grande taille où je vois pas mal (un gros pourcentage) responsables/de chef de projets qui sont féminins. On appelle cela de la "ségrégation positive " c'est ça ? pour moi cela reste de la ségrégation.
    De plus, et dans le même ordre d'idée, on accordera plus facilement un temps partiel/mi-temps/etc à une femme....même si elle n'a pas d'enfants!.
    Et pour preuve, dans plusieurs sociétés je n'ai pu obtenir de temps partiel (alors que mes collègues féminines oui) même si je pouvait justifier cela avec mes enfants.

    En gros, il y à pour les 2 côtés un lourd passif culturel qui fait que les mentalités ne sont pas encore assez flexibles: c'est autant pour les femmes qui acquièrent des droits que des hommes n'auront pas et aussi à l'inverse où les postes clefs (direction, bras droits, etc) sont essentiellement masculins.

  3. #23
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 1 537
    Points : 2 502
    Points
    2 502
    Par défaut
    Citation Envoyé par Higgins Voir le message
    Le monde de l'informatique a toujours été un peu "macho" et il est difficile pour une femme de se faire sa place. Ma compagne a suivi le même cursus que moi. Je suis aujourd'hui chef de projet alors qu'elle est cantonnée à des postes administratifs. Quand on est une femme, il est difficile d'obtenir ne serait-ce qu'un entretien d'embauche en informatique. Ensuite, à compétence égale, la préférence va presque toujours à un homme.
    C'est marrant, parce j'ai aussi assisté à des cas inverses : un femme est prise parce que c'est une femme, et non pour ses compétences.

    Attention, je ne dis pas que ton cas de figure n'existe pas, il m'a bien été donné de voir les deux.

    Et dans un cas comme dans l'autre, ce que je trouve idiot, c'est qu'on fasse un cas de savoir si cette personne est une femme ou non. Ça ne devrait juste pas être un critère.

  4. #24
    Membre confirmé Avatar de gmotw
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 384
    Points : 611
    Points
    611
    Par défaut
    Pour l'argument "enfant", je rappelle juste:
    1/ une femme enceinte n'est ni handicapée ni malade
    2/ l'informatique est un métier qui se pratique dans la plupart des cas assis.
    3/ un ordinateur, ça peut s'utiliser de n'importe où

    S'il y a bien des métiers où le fait d'avoir des enfants est le moins contraignant, c'est bien ceux qui utilisent un ordinateur.

    Pour la maintenance, il faut savoir relativiser, l'informatique est dans la plupart des cas un métier où il y a moins d'urgence que dans d'autres. Donc si la maman est dans ce domaine, elle a plus de probabilité d'aller chercher le gamin quand il est malade. Mais c'est la même chose pour le papa .
    Si les deux parents sont informaticiens, beeen.. C'est celui qui a le moins de retard qui s'y colle?
    THIS!IS!NOT!MY!COW!

    CECI!N'EST!PAS!MA!VACHE!
    (mais je persiste à dire que c'est moins classe en français )

  5. #25
    Membre régulier
    Femme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    57
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 54
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 57
    Points : 70
    Points
    70
    Par défaut
    Je ne me prononcerai pas sur le pourquoi de la faible représentation des femmes mais je vais apporter juste mon avis et mon témoignage perso de fille (eh si ! il y en a quelques unes !)
    Le fait d'être une femme ne m'a jamais posé de problème et n'a jamais été un frein dans le domaine de l'informatique (je suis dev depuis 15 ans / j'ai créé ma boîte il y a 18 mois), contrairement à ce que j'ai vécu dans le domaine du son, mon premier métier. Première femme directeur du son diplômée en France, j'ai côtoyé une majorité de gens qui ne comprenaient pas ce que je faisais là et qui me le faisaient savoir, souvent avec un certain mépris assortis de commentaires bien gras.

    Je me suis réorientée vers l'informatique quand j'ai eu mon fils parce que porter des enceintes de sono quand on est enceinte (soi-même ) ou travailler essentiellement le soir et la nuit quand on a un bébé, c'est moyen, comme plan. Par contre, je n'ai jamais attendu qu'on me fasse des cadeaux et personne ne m'a poussée dehors. C'était mon choix perso.

    (Le jeu vidéo (PS1 puis 2 puis 3), c'est venu après... Il faut dire que quand j'étais môme, on avait pong...)

    Bref, la question de l'équilibre famille-boulot n'est ni une question d'IT, ni même une question de femme mais une question de personne et de contexte. Le monde du travail doit avoir un minimum de souplesse avec les gens mais je ne vois pas pourquoi il devrait traiter les femmes différemment des hommes.
    Donc je suis contre la discrimination, qu'elle soit positive ou négative. Mêmes droits même devoirs, le reste c'est du blabla.

    LilyX

    PS :
    Par exemple des journées "urgence familiale" qui serait également accordé aux hommes, ou un congé pour élevé les enfants (les 3 premières années) accordés a part égale aux hommes.
    Pour info, le congé enfant malade n'est pas réservé aux femmes, ni d'ailleurs le congé parental. Mon frère, informaticien, en a bénéficié...

  6. #26
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 527
    Points : 1 453
    Points
    1 453
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jérémie A. Voir le message
    Ben en gros, c'est l'idée pourtant. Il y a des horaires de bureau à respecter tel qu'inscrit dans le règlement du travail. Si la femme veut partir plus tôt parce que pitchoune est malade, pourquoi l'y autoriser? L'équilibre passe par là également. Pourquoi en subir les inconvénients? Qui est le patron? La femme ou le/la manager?
    De plus, je ne dis pas qu'il doit refuser une femme parce qu'elle a des gosses, mais plutôt qu'il doit dès le départ mettre les points sur les "i", et là je ne vois pas en quoi ca l'amènerait au tribunal. J'insiste sur ce point, l'équilibre doit passer dans les 2 sens. On a pas le beurre et l'argent du beurre, hors c'est ce que je ressens dans cette vidéo.
    Il y a quelque chose qui s'appelle le droit du travail. je sais bien que beaucoup de patrons l'ignorent (et aussi des salariés comme toi, Jérémie), mais les prud'hommes parfois leurs rappellent son existence. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a des règles au dessus du patron et de l'entreprise. Et même parfois, il y a des syndicats pour défendre les salariés (pas toujours, je l'avoue).

    Reconnaissons le aussi, il y a des entreprises qui savent que nous ne sommes pas des bœufs et que la famille, le vie privée et personnelle sont des choses aussi importantes que le boulot et méritent toute considération et respect.

    L'autorisation de congé pour enfant malade est prévu dans la loi, avec un nombre minimum de jours par an qui peut être augmenté par convention collective.
    Un recruteur n'a pas le droit de demander à un(e) candidat(e) s'il/elle a des enfants sous peine d'être sous le coup de la loi sur la discrimination à l'embauche.

    Malheureusement, il suffit de regarder les statistiques et les témoignages pour s'apercevoir que le message de la loi n'a pas été compris.

    En tout cas Jérémie, en supposant que tu n'en aies pas déjà, le jour où tu auras des enfants, je pense que tu changeras de discours, à moins qu'en bon citoyen mâle moyen tu laisses tout le boulot à ta femme.

    Pour te répondre LilyX sur un point, à savoir que tu ne vois pas pourquoi le monde du travail devrait traiter différemment les femmes, il faut savoir que si les femmes gagnent globalement moins (cf statistiques encore) que les hommes c'est parce qu'elles ont la capacité ("le risque", dirait un manager) d'être enceinte. Le droit du travail protège cette situation mais ce n'est pas suffisant et pour cette raison (et bien d'autres comme le machisme des hommes qu'on a pu apprécier ici dans certains messages) être une femme constitue une inégalité sociale aujourd'hui (et hier aussi...), dans l'informatique ou ailleurs.

  7. #27
    Membre averti Avatar de Jérémie A.
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    270
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 270
    Points : 439
    Points
    439
    Par défaut
    Citation Envoyé par xelab Voir le message
    L'autorisation de congé pour enfant malade est prévu dans la loi, avec un nombre minimum de jours par an qui peut être augmenté par convention collective.
    Je l'avoue, je l'ignorais, et je trouve cela purement et simplement scandaleux. Je n'ai cependant jamais entendu parler de cette loi en Belgique, je vais jeter un petit coup d'œil au code du travail car je trouve cela totalement ridicule. Les gosses sont malades, tu payes un(e) babysitter mais tu vas bosser (en arrivant éventuellement un petit peu en retard). C'est tellement logique selon moi. Ce concept de pouvoir utiliser le gosse malade pour raison d'absence professionnelle me semble exagéré.
    Citation Envoyé par xelab Voir le message
    En tout cas Jérémie, en supposant que tu n'en aies pas déjà, le jour où tu auras des enfants, je pense que tu changeras de discours, à moins qu'en bon citoyen mâle moyen tu laisses tout le boulot à ta femme.
    J'ai l'honnêté de ne pas avoir prévu de gosses dans ma roadmap car en effet, si il y en avait, je ne m'en chargerais pas. Encore moins avec ce que tu m'apprends.
    Mais de là découle une question, ce "congé enfant malade", il s'applique uniquement à la femme?

  8. #28
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    895
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 895
    Points : 1 710
    Points
    1 710
    Par défaut
    Citation Envoyé par LilyX Voir le message
    PS :

    Pour info, le congé enfant malade n'est pas réservé aux femmes, ni d'ailleurs le congé parental. Mon frère, informaticien, en a bénéficié...
    Donc non cela ne concerne pas que les mères heureusement.
    Payer une babysitter oui mais tu n'en trouves pas comme ça. C'est peut être plus simple en Belgique mais en France c'est un peu plus compliqué.

    J'ai vu par moi même le cas d'un collègue (oui un pas une) qui a du quitter le boulot parce que son enfant était malade. Certes elle était chez la nounou mais la nounou s'occupe d'autres enfants et il est impératif d'isoler l'enfant malade des autres. C'est pourquoi il a du partir récupérer sa fille. Ce n'est pas aussi simple que ça. Mais tout le monde est compréhensif car ça peut arriver à n'importe qui.

  9. #29
    Membre averti Avatar de Jérémie A.
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    270
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 270
    Points : 439
    Points
    439
    Par défaut
    Citation Envoyé par ellene Voir le message
    Donc non cela ne concerne pas que les mères heureusement.
    Payer une babysitter oui mais tu n'en trouves pas comme ça. C'est peut être plus simple en Belgique mais en France c'est un peu plus compliqué.
    Pardon, j'ai écris trop vite sans relire la précédente réponse, en effet l'information était donnée. Encore heureux que cela ne s'applique pas qu'aux femmes.
    Citation Envoyé par ellene Voir le message
    J'ai vu par moi même le cas d'un collègue (oui un pas une) qui a du quitter le boulot parce que son enfant était malade. Certes elle était chez la nounou mais la nounou s'occupe d'autres enfants et il est impératif d'isoler l'enfant malade des autres. C'est pourquoi il a du partir récupérer sa fille. Ce n'est pas aussi simple que ça. Mais tout le monde est compréhensif car ça peut arriver à n'importe qui.
    Partir un jour chercher l'enfant malade, bien sûr que cela passe. Par contre, pour le lendemain, une solution doit être trouvée. Ce n'est pas aux patrons de "payer" (indirectement) les maladies des gosses.
    Il me semble que la tendance a été complètement renversée, et que les patrons n'ont plus beaucoup de pouvoir sur leurs employés. Et ca ne va pas. Les 8h au bureau, ce sont 8h où la famille n'a pas sa place. Mais ca engage un débat beaucoup plus large (et politisé) que celui en court concernant la place des femmes dans l'IT, place ou je reste partisan d'une égalité complète car le code que peut faire un homme, la femme pourra le faire aussi. Que ce soit au travers d'autres méthodes, on s'en fou tant que le résultat y est.

  10. #30
    Membre régulier
    Femme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    57
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 54
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 57
    Points : 70
    Points
    70
    Par défaut
    Un patron qui ne voit dans ses salariés que des salariés et non pas des êtres humains ne crée pas forcément les meilleures conditions de motivation au sein de son équipe. Je souhaite à tout le monde un(e) patron(ne) qui ne base pas sa position sur le pouvoir. Et ça, ce n'est pas de la politique.

    Sur le plan de la loi et de la protection sociale, et surtout de leur application, l'équité est un dur combat qui est loin d'être gagné...

  11. #31
    Membre confirmé Avatar de gmotw
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 384
    Points : 611
    Points
    611
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jérémie A. Voir le message
    Partir un jour chercher l'enfant malade, bien sûr que cela passe. Par contre, pour le lendemain, une solution doit être trouvée.
    C'est vrai, c'est tellement simple pour tout le monde de trouver quelqu'un comme ça. C'est pas comme si c'était déjà un calvaire pour trouver quelqu'un quand un gosse n'est pas malade...
    THIS!IS!NOT!MY!COW!

    CECI!N'EST!PAS!MA!VACHE!
    (mais je persiste à dire que c'est moins classe en français )

  12. #32
    Membre averti Avatar de Jérémie A.
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    270
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 270
    Points : 439
    Points
    439
    Par défaut
    Citation Envoyé par gmotw Voir le message
    C'est vrai, c'est tellement simple pour tout le monde de trouver quelqu'un comme ça. C'est pas comme si c'était déjà un calvaire pour trouver quelqu'un quand un gosse n'est pas malade...
    Désolé de la ressortir, mais, et?
    En quoi c'est le problème de l'entreprise?
    Dans de petites structures, les absences sont en générales catastrophiques en terme de replannification, ont des conséquences sur les collègues,...
    Citation Envoyé par LilyX Voir le message
    Un patron qui ne voit dans ses salariés que des salariés et non pas des êtres humains ne crée pas forcément les meilleures conditions de motivation au sein de son équipe. Je souhaite à tout le monde un(e) patron(ne) qui ne base pas sa position sur le pouvoir. Et ça, ce n'est pas de la politique.
    Je suis d'accord pour les conditions de travail qui ne sont pas forcément idéale. Cela ne m'empêche pas de d'absolument pas croire en la "relation horizontale" qui est une belle connerie.
    Il y a toujours eu une hiérarchie, celle ci étant le garant du bon fonctionnement de l'écosystème politique, juridique, et financier.
    Et dans le concept de hiérarchie, le patron est au dessus.
    On parle de respect,... C'est tout autant de l'irrespect de la part de l'employé envers l'entreprise de s'absenter pour des motifs légers comme "bébé malade".
    Il ne faut pas inverser les rôles, qui paye qui?

  13. #33
    Membre confirmé Avatar de gmotw
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 384
    Points : 611
    Points
    611
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jérémie A. Voir le message
    Désolé de la ressortir, mais, et?
    En quoi c'est le problème de l'entreprise?
    Dans de petites structures, les absences sont en générales catastrophiques en terme de replannification, ont des conséquences sur les collègues,...
    Parce que l'entreprise est composé de gens, qui sont parfois des parents et que comme ça peut arriver à tout le monde, les entreprises doivent savoir gérer ces cas (jeter la première pierre, tout ça..).

    Par ailleurs, je n'aurais aucune confiance en une entreprise qui ne gère pas ça car c'est probablement le signe qu'ils font du jeunisme et qu'il n'y a aucune perspective d'évolution.

    Mais là, ça n'a strictement rien à voir avec les femmes, mais bon.
    THIS!IS!NOT!MY!COW!

    CECI!N'EST!PAS!MA!VACHE!
    (mais je persiste à dire que c'est moins classe en français )

  14. #34
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 764
    Points : 900
    Points
    900
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jérémie A. Voir le message
    En quoi c'est le problème de l'entreprise?
    Mais personne n'a dit que c'était le problème de l'entreprise...
    Seulement, si bébé est malade, bébé ne sera pas accepté par la crèche ni par la nourrice. C'est comme ça, et ce n'est pas plus la faute des parents que celle de l'entreprise. Crois-moi, ils aimeraient bien pouvoir trouver un nouveau mode de garde en une demi-journée !
    Citation Envoyé par Jérémie A. Voir le message
    C'est tout autant de l'irrespect de la part de l'employé envers l'entreprise de s'absenter pour des motifs légers comme "bébé malade". Il ne faut pas inverser les rôles, qui paye qui?
    Tout d'abord, "bébé malade", ce n'est pas un "motif léger" : il se trouve que bébé ne peut pas être gardé et qu'il ne peut pas non plus être abandonné tout seul à la maison, quand bien même on voudrait absolument aller travailler. Ensuite, je te rappelle que le congé pour enfant malade n'est pas rémunéré et qu'il faut fournir un certificat médical... il y a mieux pour se prendre des vacances sur le dos de l'employeur.
    Alors, bien sûr, un gosse malade qui empêche un salarié de venir travailler, ça fout en l'air le planning, surtout dans les petites structures. Mais c'est pareil si l'employé lui-même tombe malade (=> congé maladie). Ça peut arriver, c'est imprévisible, ça emmerde tout le monde (y compris le salarié !), mais il faut bien faire avec.

    Ceci dit, je comprends bien le point de vue de l'employeur.
    Un congé maternité, c'est quatre mois de trou dans l'effectif, avec en plus le risque que finalement madame démissionne (sans préavis !) ou décide de prendre un congé parental... Faut-il embaucher quelqu'un pour la remplacer pendant ce temps ? En CDD (mais pour combien de temps ?) ou en CDI ? Ah mais quand madame reviendra il faudra lui redonner son poste ou un équivalent... Dans une petite entreprise, bonjour la galère.
    Moi je bosse dans une grosse SSII où le turn-over du aux démissions est nettement plus important que tout le reste, donc au moins je n'ai pas de scrupules de ce côté là



    Pour en revenir au sujet principal...

    Je déteste tous ces discours du genre "quelle est la place de la femme dans [...] ?".
    La seule différence entre l'homme et la femme, c'est que la femme est généralement plus faible physiquement (mais ça, dans le monde de l'informatique, on s'en fout) et que c'est forcément la femme qui accouche (mais je ne suis pas sûre que les hommes voudraient vraiment s'en charger s'ils le pouvaient ).
    Au niveau capacité intellectuelle, c'est pareil. Au niveau implication dans le boulot, c'est a priori pareil. Le fait que les femmes aient plus de contraintes familiales dès qu'elles ont des enfants, c'est un choix du couple[*], aucune loi n'a édicté que c'était Maman qui devait faire les sorties d'école et pas Papa...
    Donc quelle est la place de la femme dans [ce que vous voulez tant que cela ne demande pas de déplacer des poids supérieurs à 50 kilos] ? La même que celle des hommes, avec un retard de carrière de {somme de tous les congés maternité}.
    Bien sûr, si la femme a pris des congés parentaux, si elle travaille à temps partiel, il est normal ça retarde davantage sa carrière. Si elle est du genre à s'éclipser n'importe quand sans prévenir pour s'occuper de ses gosses, il est normal qu'on hésite à lui confier des responsabilités. Mais ça c'est pareil pour les hommes. Si ça concerne plus souvent les femmes, c'est par choix personnel de leur part[*].
    Ce qui n'est pas normal, c'est qu'une femme n'ayant jamais eu d'enfants, et donc ayant toujours fourni le même travail qu'un homme, puisse difficilement prétendre à la même carrière qu'un homme. C'est que les salaires des femmes dès la sortie de l'école, donc avant toute contrainte familiale, soient déjà inférieurs à celui des hommes. C'est qu'on soupçonne une femme, dès l'entretien d'embauche, de vouloir faire des enfants, et que cela se répercute sur sa carrière avant même qu'elle n'en désire elle-même[**].

    Dans le monde de l'informatique en particulier, il ne devrait vraiment pas y avoir de différence.
    L'informatique, c'est quand même assez "purement intellectuel", donc il n'y a pas d'histoire de résistance physique, résistance à l'effort, etc. Certains parleront peut-être de résistance au stress mais je ne suis pas persuadée que les femmes soient plus faibles que les hommes dans ce domaine...
    Et puis, ça dépend de votre boîte bien sûr, mais le métier de "développeur" est généralement assez souple au niveau horaires. Il y a bien des jours où il faudra faire des astreintes ou être présent pour une mise en production, mais la plupart du temps le fait de coder de 8h à 17h ou de 10h à 19h a peu d'importance. Donc ça permet de s'arranger par rapport aux contraintes familiales : pour donner un exemple personnel, moi je pars tôt et je rentre tôt pour récupérer bébé chez la nourrice, mon mari part tard pour l'amener chez la nourrice et rentre tard...


    [*] Ou en tous cas, dans un monde idéal, ce serait par choix personnel... Malheureusement il faut également prendre en compte la pression sociale ("homme au foyer", ça se fait de plus en plus, mais c'est encore regardé bizarrement) et le fait que les carrières et les salaires des femmes sont quand même globalement plus faibles que ceux des hommes (et on ne va pas choisir de supprimer le plus fort des deux salaires).
    [**] Et du coup, comme sa carrière est ralentie dès le départ, ça sera effectivement elle et pas son mari qui sacrifiera ce qu'il en reste pour s'occuper des gosses, justifiant ainsi les soupçons de son employeur. La boucle est bouclée.

  15. #35
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 253
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 253
    Points : 6 496
    Points
    6 496
    Par défaut
    Citation Envoyé par Astartee Voir le message
    Ceci dit, je comprends bien le point de vue de l'employeur.
    Un congé maternité, c'est quatre mois de trou dans l'effectif, avec en plus le risque que finalement madame démissionne (sans préavis !) ou décide de prendre un congé parental... Faut-il embaucher quelqu'un pour la remplacer pendant ce temps ? En CDD (mais pour combien de temps ?) ou en CDI ? Ah mais quand madame reviendra il faudra lui redonner son poste ou un équivalent... Dans une petite entreprise, bonjour la galère.
    Tout a fait d'accord.
    Si la fille a des responsabilités comme chef d'équipe, le patron a 2 choix :
    - faire monter quelqu'un en grade pour le retrogader 3 mois plus tard
    - Prendre un extérieur pour une période.

    Au final, la première solution est la moins mauvaise, mais elle entraine ou la création d'un poste de chef supplémentaire(on ne retrogade pas impunément un salarié) ou la demission de celui-ci.
    Donc le patron y perd a tout les coups. Pas étonnant qu'il ait des scrupules.

    Pour moi il existe 2 façons de résoudre le problème :
    - On enlève les protections faites aux femmes ce qui leur redonnera de la valeur à l'embauche puisqu'elle devront prévoir et planifier une grossesse. Le patron peut juste considérer ça comme motif de licenciement et après elle doit retrouver un travail. Ça se fait dans de nombreux pays ou le turn-over de l'emploi est plus important, mais le plus gros défaut c'est le faible taux de natalité qui en découle.
    - On oblige les pères à prendre 3 mois eux aussi. Ça les obligera a s'occuper des choses de la maison quand leur femme ne peut pas le faire ou à la relayer pour s'occuper du gamin. Ça peut même permettre qu'elle soit moins fatiguée, qu'elle se repose mieux après son accouchement et qu'elle reprenne donc plus facilement une activité salariée. Les hommes devenant alors tout aussi indésirable dans l'entreprise, le patron n'aura plus d'autres choix que de faire avec.

    Dire que la grossesse n'est pas une maladie etc... n'est pas intéressant dans une discussion comme celle-là où l'on parle de contrainte économiques... pour un patron c'est comme une affection longue durée.

  16. #36
    Expert éminent sénior
    Avatar de Katleen Erna
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 547
    Points : 75 991
    Points
    75 991
    Par défaut
    Mise à jour du 25.03.2010 par Katleen
    Mozilla invite les femmes a être plus présentes dans les métiers de l'IT, avec son projet WoMoz

    Nous avions déjà évoqué ce sujet en février : les femmes sont minoritaires dans les métiers des nouvelles technologies. Il y a peu de développeuses, les hommes sont clairement plus présents dans les métiers de l'IT.

    Dans l'open source, les chiffres sont encore plus prononcés. Seuls 3% de femmes y seraient recensées, contre 25 % pour le monde propriétaire (chiffres provenants d'une étude de la Commission Européenne).

    D’où l’idée de lancer un projet pour les femmes dans le monde du libre et en particulier chez Mozilla. WoMoz (Women and Mozilla) a été créé en octobre 2009.

    Son but : promouvoir l'implication des femmes dans le monde de l'open source en général, et au sein de Mozilla en particulier. Et faire connaître ce problème de sous représentation du genre dans les métiers de l'informatique.

    Tout le monde peut y participer pour soutenir cette cause : les femmes comme les hommes.

    Pour en savoir plus, et pourquoi pas contribuer au projet, rendez-vous sur le site officiel de WoMoz.

    Lors de notre visite au salon Solutions Linux, nous avons rencontré la responsable du projet qui nous en a dit un peu plus :



    Etes-vous interessés par ce projet, pourquoi ?

    Que pensez-vous de la place des femmes dans le monde de l'IT libre et propriétaire ?

  17. #37
    Inactif  
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    255
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 255
    Points : 262
    Points
    262
    Par défaut
    @gmotw en avant

  18. #38
    Membre confirmé Avatar de gmotw
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 384
    Points : 611
    Points
    611
    Par défaut
    J'adore le site, je vais sur les blogs, sur quoi je tombe en premier? "Barbie, computer engineer"

    Moi je suis déjà occupée pour des projets amateurs idiots. (mais j'ai déjà donné pour l'open source pendant mon stage, je m'y remettrai peut-être un jour..)
    THIS!IS!NOT!MY!COW!

    CECI!N'EST!PAS!MA!VACHE!
    (mais je persiste à dire que c'est moins classe en français )

  19. #39
    Expert confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 435
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 435
    Points : 5 787
    Points
    5 787
    Par défaut
    Dire qu'il y a de la discrimination dans ce domaine j'y crois pas beaucoup. Généralement elles sont la bienvenue pour les raisons déjà présentées.
    Non, le problème c'est qu'il n'y a pas beaucoup de femmes qui s'intéressent forcément à ce métier parce que dans leur tête elles considèrent que c'est plutôt un métier d'homme. Nous aurions pu nous poser la question s'il y avait autant d'homme que de femme étudiant dans ce domaine et qu'au final, il y a que des hommes en poste.
    Par contre, je voudrais mettre le point sur le fait qu'il y ait des secteurs de métier où il y a pas beaucoup d'homme pourtant le poste n'est pas nécessairement féminin. Regarder les boites marketing, agence de publicité etc. Vous verrez que la proportion de femme est très importante mais personne ne se pose de question dans ce sens. Fait plus flagrant c'est dans la puériculture. Un homme n'a quasiment aucune chance de rentrer dedans.
    Donc je suis personnellement d'accord pour qu'on puisse se poser ces questions de la présence des femmes mais il faut que cela se fasse dans l'autre sens aussi.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  20. #40
    Membre éclairé
    Avatar de clavier12AZQSWX
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    1 071
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Somme (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 1 071
    Points : 712
    Points
    712
    Par défaut
    Mozilla invite les femmes a être plus présentes dans les métiers de l'IT
    les blondes ou toutes ?


    Rohhhh c'est vendredi...!

Discussions similaires

  1. Réponses: 15
    Dernier message: 03/12/2014, 18h46
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 06/12/2007, 10h33
  3. [Etude sérieuse] Les hommes aussi bavards que les femmes? Oui!
    Par Mamilie dans le forum La taverne du Club : Humour et divers
    Réponses: 52
    Dernier message: 09/07/2007, 16h45
  4. [javac]Récuperer que les n°lignes où il y a des erreurs
    Par Terminator dans le forum Général Java
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/04/2006, 16h31
  5. Réponses: 22
    Dernier message: 24/08/2005, 19h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo