Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Les 6 signes montrant que votre carrière IT est en péril
    Les 6 signes montrant que votre carrière IT est en péril

    Une réunion de réduction d'effectifs
    Un consultant vous demande un rendez-vous pour discuter de la manière dont les personnes de votre entreprise occupent leur temps de travail. Inévitablement la discussion abordera la question : "Et vous, que faites-vous de vos journées ?".

    Vos collègues vous craignent
    En cas de soucis, vous êtes le "dernier recours" : vos collègues vous trouve si terrifiant qu'ils n'osent pas faire appel à vous en cas de problème informatique.

    Un nouveau bureau
    Votre espace de travail a été remodelé : à la place de vos trois moniteurs, de votre téléphone VoIP et de votre ordnateur Dell, on vous a remisé dans l'ancien placard du concierge avec du vieux matériel obsolète.

    On vous propose un rôle dans Big Bang Theory
    L'équipe chargée du casting de cette série geekesque a entendu parler de vous et vous contacte pour vous proposer un rôle. Cela en dit long sur votre intégration sociale...

    On vous surnomme "Denver"
    Les jeunes du service informatique de votre boîte vos surnomment "Denver, le dernier dinosaure", en référence à vos compétences techniques préhistoriques.

    Votre boss vous offre une mission spéciale
    Votre patron vous convoque et vous annonce souhaiter offrir une mission spéciale à un employé spécial : vous vous retrouvez ainsi en Antartique à développer une API pour mesurer la température optimale de la glace pour les glaçons de son Whisky...

    Certains de ces signes vous paraissent-ils familiers ?

    Comment voir venir le train du licenciement en IT, autrement qu'en posant son oreille sur les rails de la voie ?

  2. #2
    Membre habitué
    Je pense que le coup de la mission spéciale est la plus significative. Par exemple t'arrives en fin de CDD, il reste deux semaines, bien on ne va pas te confier de nouveaux projets et dans ce cas là vous pourriez voir à quel point votre patron peut avoir de l'imagination^^

  3. #3
    Membre confirmé
    Se faire convoquer par sa hiérarchie et vous accable de reproches... à non, ça c'est le quotidien

  4. #4
    Membre expert
    J'ai choisi autres.
    En fait, pour les TPE, la "carrière" IT est infiniment liée à la santé de l'entreprise. Tu peux dégringoler du jour au lendemain.
    En ce moment, dans ma boîte ça va vraiment pas fort. Tous les gens de l'IT sont en R&D. Ce qui équivaut à dire qu'on a pas de clients à servir en ce moment. Autre signe évocateur: l'absence de communication de la part de la hiérarchie et la rétention d'information (ce qui peut être équivalent, j'en conviens). Si la direction "cache" quelques informations concernant la santé de la société, cela ne peut qu'inciter l'inquiétude et les vélléités de départ. D'ailleurs, nous sommes plusieurs à avoir refait nos CVs.

    @++
    GLDavid
    Consultez la FAQ Perl ainsi que mes cours de Perl.
    N'oubliez pas les balises code ni le tag

    Je ne répond à aucune question technique par MP.

  5. #5
    Expert confirmé
    Je crois qu'il y a d'autre de pire que de se faire appeler "Denver". Généralement c'est mauvais signe mais cela peut venir de jeune fraichement sortie de ses études avec l'idée qu'il va tout casser et qu'il va leur apprendre des choses au vieux dinosaure (~30 ans) . Au bout d'un moment ils se font remettre à leur place.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  6. #6
    Inactif  
    Dans tous les cas, quelques soient les signes, c'est surtout le climat dans la société qui est le meilleur baromètre !

  7. #7
    Membre actif
    Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
    vous vous retrouvez ainsi en Antartique à développer une API pour mesurer la température optimale de la glace pour les glaçons de son Whisky...
    Pour une mission inférieur à 3/6 mois, je dirais pas non. Plus c'est dingue, plus il faut le faire

  8. #8
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message
    Dans tous les cas, quelques soient les signes, c'est surtout le climat dans la société qui est le meilleur baromètre !
    +1
    En effet, la santé de mon client n'est pas au top même si ce n'est pas une catastrophe et l'ambiance est pour le moins "étrange", un mélange de morosité, de tension et de fatalisme au sein de l'équipe.

    J'ai voté, par expérience, les collègues qui n'osent pas venir parler/demander et la mission spéciale... Ce n'était pas pour les glaçons mais s'en était pas loin...
    Vu sur un paquet de cigarettes: "Fumer peut entrainer une mort lente et douloureuse"
    - Vivre aussi... Ce n'est pas forcément moins douloureux et c'est même beaucoup plus lent...

  9. #9
    Membre actif
    Qu'on vous previenne plus qu'il y a des réunions de dev pour planifier les prochains projets.

    La ca sent pas bon


    Vous avez trouvé votre bonheur? Alors hop ca aidera tout le monde !

  10. #10
    Membre du Club
    Carrière en péril jamais mais victime d'un licenciement?

    Il a un retard dans le dépot de votre paye pour une raison bidon. Ça va mal, deux semaines après ce genre d'incident un client où j'étais en mandat a licencié 30% de l'effectif pour faire faillite 6 mois après.

    Votre boss change d'emploi pour un poste moins rénumérateur et prestigieux. Je fus licencier moins de 30 jours après.

    Un flot lent et continue qui se font couper leur poste. Mettre son cv à jour, un jour ce sera vous.

    Rémi.Net

  11. #11
    Membre régulier
    carrières en danger
    moi je pense que l'outsourcing a déjà fait perdre pas mal d'année-hommes
    et que celà s'agrave de plus en plus

  12. #12
    Membre éprouvé
    Ceux qui se font licencier ont du bol je trouve.

    Notre pseudo-manager-directeur est assez maladroit dans sa condescence vis à vis de nous. Il demande par exemple qu'on prenne un demi-jour de congé quand on arrive 2 heures en "retard". On lui rappelle gentiment qu'il ne dit jamais merci pour les fois où l'on reste tard le soir ou qu'on travaille de chez soi le WE ou en soirée. Sans compter les fois où l'on est dérangé pendant ses vacances...

    Un manager doit motiver ses troupes, les encourager. Si malgré tous ses efforts il fait face à de "fortes têtes", il doit avoir le courage de s'en débarrasser.
    Certains managers ne font ni l'un ni l'autre, ils laissent pourrir la situation.
    Enfin, tant qu'on a de quoi s'occuper et qu'on est payé pour.

  13. #13
    Membre régulier
    tout à fait d'accord
    Citation Envoyé par berceker united Voir le message
    Je crois qu'il y a d'autre de pire que de se faire appeler "Denver". Généralement c'est mauvais signe mais cela peut venir de jeune fraichement sortie de ses études avec l'idée qu'il va tout casser et qu'il va leur apprendre des choses au vieux dinosaure (~30 ans) . Au bout d'un moment ils se font remettre à leur place.
    Entièrement d'accord.
    Les jeunes ont peut-être vu les nouveaux langages en théorie, mais pour ceux qui ont l'expérience de la pratique, l'apprentissage d'un nouveau langage n'est qu'une formalité, et les mécanismes automatiques font la différence.

  14. #14
    Membre du Club
    et les mécanismes automatiques font la différence
    Oui, la méthode est à mon sens le premier facteur. Dans la nouvelle entreprise où je travaille ils ont embauché un jeune diplomé - au demeurant qui sait beaucoup de choses et ne s'en cache pas - pour le faire travailler sur des projets sensibles. Moi, ils m'ont placé vers l'architecture et passé 6 mois ils ne m'ont ni viré ni renouvelé la période d'essai ... si le jeune avait été à ma place je doute que, du point de vue de la méthode, il y soit arrivé. Savoir c'est bien, apprendre à comprendre et comprendre ce que l'on doit apprendre ... aucun jeune diplomé ne peut se vanter de maîtriser cela, ou alors ce sont des Kadors !

    Pour ce qui nous intéresse maintenant, l'arrivée d'un nouveau CEO ou des plans sur la comète en vue d'un rachat de la société sont selon moi des paramètres alarmants. La réduction des privilèges en est une également (on remplace la machine à café où tout le monde se sert par un distributeur auto.). D'autres paramètres seraient plus implicites comme une demande plus grande en déplacement des mêmes personnes, ca sent le test d'évaluation qui vise d'autres personnes pas forcémment utiles.

    ps: j'en profite pour glisser un grand merci à toute l'équipe, la newsletter du site est un favori dont je ne me passe plus ... et pour ceux à qui le langage Logo manque, le smallBasic de Microsoft est vraiment pas mal ! Merci merci.

  15. #15
    Membre actif
    euhh,

    Pour moi, c'est la suppression de ma boite à courrier ( pas électronique ), sans prendre la peine de me le demander.

    Et ils veulent qu'en plus je fasse du bon boulot...