Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Firefox sur le déclin ? Presque, répond un de ses co-créateurs, "bien sûr que non" répond un cadre de Mozilla
    Mise à jour du 21/05/10


    Quand Chrome gagne 40 millions d'utilisateurs, Firefox en gagne 100
    D'après un cadre de Mozilla : qui parle de déclin ?


    Comme d'habitude avec la Fondation Mozilla, il ne s'agit pas d'une réponse officielle. Mais cela y ressemble furieusement.

    Sur son blog personnel, Asa Dotzler, directeur du développement de Firefox, vient de comparer les progressions respectives de Chrome et de Firefox sur l'année 2009.

    Cette mini-étude fait suite aux déclarations de Black Ross, un des créateurs du navigateur, pour qui le Panda Roux est proche du déclin et la Fondation empêtrée dans une culture bureaucratique qui l'empêcherait d'innover face à la concurrence (lire ci-avant).

    Que nous dit Dotzler ?

    En substance, que la progression soit-disant irrésistible de Chrome (+100 % en un an) est en fait... inférieure à celle de Firefox. En chiffres bruts, s'entend.

    D'après lui, quand le navigateur de Google gagnait 40 millions d'utilisateurs sur 2009, Firefox en gagnait de son coté 100 millions.





    Il n'y aurait donc pas matière à s'inquiéter.

    En revanche Dotzler ne dit pas (et pour cause, il faudrait des moyens plus poussés) d'où viennent ces nouveaux utilisateurs.

    Il semble en effet ressortir de vos commentaires que les « migrations » vers Chrome se font majoritairement depuis Firefox. Autrement dit, que la progression de Firefox se ferait majoritairement depuis Internet Explorer.

    Si Internet Explorer 9, qui marque une avancée (enfin) majeure pour le navigateur de Microsoft, venait à colmater l'érosion de ses parts de marché, l'analyse de Dotzler pourrait rapidement être à revoir.

    Mais à ce jour, elle a au moins le mérite de remettre les choses en perspectives.


    Source : Le billet de Asa Dotzler

    Et vous ?

    Alors déclin ou pas déclin ?


    MAJ de Gordon Fowler





    Mise à jour du 19/05/10

    Firefox est-il sur le déclin ?
    Presque, répond son co-créateur mais son avis ne fait pas l'unanimité


    Black Ross, un des créateurs de Firefox, employé aujourd'hui de Facebook, pense que son navigateur n'est plus ce qu'il était.

    C'est en ces termes qu'il a répondu avant-hier à une question sur l'avenir du Panda Roux : « Je pense que la Fondation Mozilla est progressivement retombée dans ses anciens travers, elle est être trop timide, trop passive et trop focalisée sur le consensus pour délivrer rapidement des produits innovants ».

    Son avis n'est pas isolé. Un autre co-fondateur du navigateur, John Hewitt, disait au final presque la même chose - sans citer Mozilla. Il se bornait à souligner que le W3C était trop lent dans ses prises de décisions. Et que les développeurs de navigateurs ne pouvaient pas se permettre d'attendre que l'organisme sorte un standard pour avancer.

    Conséquence, si Mozilla suit à la lettre les recommandations du W3C, ses développements sont voués à être dépassés par la concurrence avant même d'être finalisés.

    « Les concepteurs de navigateurs ont besoin de se lancer dans des API non-standardisées, et de laisser le W3C normaliser plus tard. Attendre que le comité innove, c'est du suicide », affirme-t-il sur son Twitter, « c'est comme ça que ça devrait fonctionner : les navigateurs innovent à leurs manières, les utilisateurs choisissent le meilleur et après le W3C standardise ce que les utilisateurs ont choisi, les navigateurs seraient moins identiques ».

    Aucun des deux ne semble tirer de plaisir à dresser ce constat, de plus en plus partagé, sur la perte de vitesse de Firefox. La récente décision de Canonical de choisir Chromium par défaut pour Ubuntu Netbook Edition n'en est qu'un exemple supplémentaire.

    Il n'en reste pas moins que cette analyse ne fait pas l'unanimité.

    John Lilly, l'ex-président de Mozilla - qui vient tout juste de démissionner, répond sur le même sujet de forum que Black Ross : « Le produit s'améliore de jour en jour, et encore plus avec Firefox 4.0 […]. Nous avons 400 millions d'utilisateurs et ce chiffre ne cesse de grandir. Et nous possédons une énorme communauté de personnes impliquées partout dans le monde qui travaillent pour que les choses soient encore meilleures. La compétition est plus forte que jamais mais je suis confiant sur nos chances [de réussite] ».






    Méthode Coué ou réveil annoncé du Panda Roux, l'avenir nous le dira.


    Source : Le premier Tweet de Hewiitt, le deuxième, et le troisième, la discussion entre Black Ross et John Lilly dont est extraite la capture d'écran ci-dessus


    Lire aussi :

    Interview : "Chrome n'a aucun intérêt à venir chasser sur nos terres"

    Firefox 4 tiendra-t-il ses très nombreuses promesses ? Début de réponse avec sa première beta prévue pour juin

    Pourquoi les développeurs préfèrent les extensions de Chrome 4.0 à celles de Firefox ?

    Ubuntu pense à remplacer Firefox par Chromium dans sa distribution pour Netbooks : voteriez-vous pour Google ou pour Mozilla ?

    Et vous ?

    Le W3C ralentit-il l'innovation ?
    D'après vous, Firefox est-il distancé, comme le pense Black Ross, voire sur le déclin, ou Firefox 4.0 va-t-il remettre les pendules à l'heure comme le laisse entendre John Lilly ?

    Maj de Gordon Fowler


    Firefox va-t-il disparaître ?
    Au profit de Chrome, comme l'affirme une étude qui pense que le recul d'Internet Explorer est également très exagéré


    Une étude de Devil Mountain Software affirme que le recul d'Internet Explorer est « très douteux ».

    L'analyse s'appuie sur le constat que plus de 80 % des entreprises utilisent le navigateur de Microsoft. Un socle qui lui assure un avenir solide.
    En tout cas les jours de la semaine.

    L'étude est cependant – dans un sens ou dans l'autre – à relativiser.

    Elle repose en effet sur les données collectées auprès des quelques 22.000 entreprises qui utilisent les services de Moutain Devil Software.
    Elle ne prend par ailleurs en compte « que » Windows.
    La méthode utilisée consiste à étudier les processus en cours d'exécution dans la Tasklist de l'OS.

    Quelques éléments sont tout de même à noter.

    Le plus intéressant est certainement que les postes de travail ne sont plus équipés d'un seul navigateur. A coté de l'indétrônable Explorer on trouve à présent Firefox (sur une machine sur deux) et Chrome (sur 1 sur 5).

    Progression de la concurrence donc. Mais pour le PDG de Devil Mountain, en déduire qu'Internet Explorer est sur le déclin relève d'une méconnaissance de « la manière dont les entreprises sont organisées en interne ». Il souligne que de très nombreuses applications reposent sur Internet Explorer et que pour les sociétés « il est pratiquement impossible de se débarrasser de ces applications préhistoriques ».

    Le décalage avec les études donnant 60 % de part de marché au navigateur de Microsoft pourrait s'expliquer par le fait que Devil Mountain comptabilise également les utilisations d'Explorer autres que le surf (les applications d'entreprise donc).

    « Le moteur d'IE est souvent embarqué dans une autre appli […] donc quand chez Microsoft ils disent qu'il est difficile de mettre fin aux anciennes versions de son navigateur, ils disent vrai ».

    Internet Explorer n'est donc pas mort. Mais ce n'est peut-être pas une bonne nouvelle pour Redmond.

    « Microsoft voudrait certainement avoir un truc comme Chrome – léger et rapide – mais il se pourrait qu'il ne puisse jamais l'avoir », les habitudes de ses utilisateurs pesant sur l'innovation d'Explorer.

    L'analyse souligne par ailleurs que de plus en plus d'employés utilisent un deuxième navigateur pour surfer : Firefox, mais surtout Chrome. Ce qui amène le PDG de Devil Moutain à une conclusion à contre-courant des autres analystes IT :

    « L'acteur le plus vulnérable du marché, ce n'est pas Mirosoft. A mesure que Chrome progresse c'est Firefox. Chrome est plus épuré, plus rapide et plus sûr ».

    Et comme « Microsoft, […] ne risque rien », il en conclut, catégorique que « s'il y en a un qui doit se faire manger, ce sera Firefox ».

    La Fondation Mozilla et ses utilisateurs seront ravis de l'apprendre.


    Source : Le résumé de l'étude de Devil Moutain Software


    Lire aussi :

    Chrome débarque sur les murs du métro (et vise de plus en plus 10 % du marché)

    Mozilla Firefox 3.5 dépasse Internet Explorer 7 et devient le navigateur le plus populaire au monde selon StatCounter

    Exclusif : Quelles questions souhaiteriez vous poser à la Fondation Mozilla ?

    Les rubriques Développement Web et Applications (actu, forums, tutos) de Développez.com


    Et vous ?

    Pensez-vous que Chrome soit plus beau, plus rapide et plus sûr que Firefox ?
    Et que Firefox va régresser - voire disparaître - au profit du navigateur de Google ?

  2. #2
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

    Pensez-vous que Chrome soit plus beau, plus rapide et plus sûr que Firefox ?
    Plus beau ? Question de goût. De toute façon un navigateur n'a pas a être beau, c'est le thème qui doit l'être.

    Plus rapide ? Faut voir comment on calcule, mais certainement aujourd'hui. Mais on verra l'état des choses à la prochaine sortie d'une nouvelle version de Firefox.

    Plus sûr ? Aucune idée

    Et que Firefox va régresser - voire disparaître - au profit du navigateur de Google ?
    Bof, Firefox a deux avantages (ou inconvénient ça dépend pour qui) par rapport à Chrome: il est libre et n'est pas fait par Google. Bref, régresser oui, disparaitre, certainement pas.

  3. #3
    Membre chevronné
    Je connais pas mal de gens qui sont passé de Firefox à Chrome. Mais à mon avis cette hémorragie ne va pas durer longtemps, certains on peur de Google, certains se sont habitué au libre, certains se sont habitués à Firefox, etc. Donc tout ceux là vont rester fidèle à Firefox.

    Donc je pense qu'au final Google grâce à sa force de frappe (cf les pubs du métro) va grappiller des parts de marché à IE en attirant des personnes "non informaticiennes" qui ne connaissaient même pas l'existence de plusieurs navigateurs.
    dam's

  4. #4
    Membre averti
    Etude intéressante, mais je crois plutôt que Firefox a encore de beaux jours devant lui.

    Pour ma part, au boulot j'ai toujours IE 6 (pour l'intranet, et qui ne risque donc pas de disparaître, en effet), mais aussi Firefox depuis quelques mois (pour surfer plus rapidement).

    Et chez moi c'est Firefox uniquement.

    Je pense que le public met du temps à changer d'habitude.
    Or le grand public adopte progressivement Firefox, et va donc continuer à l'utiliser longtemps avant de changer à nouveau.

  5. #5
    Membre éprouvé
    J'ai surtout vu beaucoup de PC avec Chrome dessus parce que les gens ont cliquer sur le jolie lien sur google permettant d'installer Chrome.

    Du coup ces personnes se retrouvent avec Chrome comme Navigateur par défaut sans même savoir ce qu'est un navigateur.

  6. #6
    Membre averti
    Au rythme où vont les 2 navigateurs, je pense que Chrome va devancer FF dans un futur proche.

  7. #7
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Julien_G Voir le message
    Au rythme où vont les 2 navigateurs, je pense que Chrome va devancer FF dans un futur proche.
    Ca c'est possible ça.

    A moins qu'après Chrome les gens aient envie de tester Firefox...
    dam's

  8. #8
    Membre chevronné
    Je ne suis pas d'accord, en ce qui concerne les entreprises. Dans toutes les sociétés où j'ai travaillé ces 5 dernières années, j'ai utilisé Firefox, et seulement Firefox (sauf pour les tests, mais ça, c'est une autre histoire).

    Cela dit, si Mozilla ne fait pas quelque chose pour que Firefox soit à nouveau plus stable, plus rapide et donne moins l'impression d'utiliser un gros veau, ça peut devenir grave, effectivement !
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  9. #9
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Julien_G Voir le message
    Au rythme où vont les 2 navigateurs, je pense que Chrome va devancer FF dans un futur proche.
    C'est sûr que Mozilla n'a pas les moyens de se payer une campagne de pub comme Google le fait actuellement pour Chrome...
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  10. #10
    Membre chevronné
    Globalement, cette étude émet des idées intéressantes, mais je pense que le déclin de IE est réel. Reste à savoir dans quelle mesure Chrome va s'imposer et au détriment de qui.

    Il y a beaucoup de variables inconnues dans cette histoire : est-ce que la méfiance naissante pour Google va avoir un impact ? Est-ce que leur campagne publicitaire aura l'impact qu'ils espèrent, comment seront les prochaines versions de Chrome, de Firefox et de IE ? Ces prochaines versions seront sans doute très importantes, car tout risque de se jouer à ce moment-là. Microsoft peut très bien éditer 2 versions de IE : une version "legacy" pour les entreprises qui sont coincées avec des outils ne fonctionnant qu'avec IE 6 et apparentés, et une version disons "light", tournant avec Webkit, par exemple.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  11. #11
    Invité
    Invité(e)
    J'ai du mal à croire ce rapport. Il se base uniquement sur les entreprises (qui ne sont pas les seules sur le marché) et ensuite malgré la progression de Chrome je ne pense pas que Firefox disparaisse. La communauté est active et réactive.

    L'affirmation selon laquelle Chrome serait plus sûr est à mon avis n'importe quoi. Aucun navigateur n'est sûr.

    J'ai aussi du mal avec l'idée selon laquelle Microsoft n'aurait rien à perder. Il suffit de voir ce qu'ils ont perdu comme part de marché et la progression de concurrents entre IE6 et IE7.

  12. #12
    Expert éminent
    Oulà ça a l'air d'un bon gros troll ... autant dire directement que IE aussi va disparaître ... d'ailleurs ça fait des années que beaucoup le souhaites et pourtant il est toujours là

  13. #13
    Membre chevronné
    Pourquoi pas ( même si ca sens le troll ici aussi), c'est pas idiot de dire que firefox est le plus vulnérable.

    C'est, en même temps, d'une évidence.... Chrome à tout à prouver et rien à perdre, IE est déjà sur le déclin, opéra ne décolle pas malgrè monts et merveilles d'efforts.
    Du coup le seul qui avance et qui prend des risques c'est firefox.
    Bon. Bah à tenter des trucs on tombe des fois. ; )

    Mais si firefox venait à disparaitre, j'ai dans l'idée qu'un autre prendrait sa relève en s'appliquant à corriger les défauts du précédent ; )


    Autrement c'est qui DMS ? Ils font quoi dans la vie pour s'exprimer et se voir attribuer une tribune public ??
    [ame="http://www.google.fr/search?hl=fr&q=Devil+Mountain+Software&start=10&sa=N"]Devil Mountain Software - Recherche Google[/ame]

    Surement des trucs bien.... Surement

  14. #14
    Expert éminent
    Un paramètre qui n'est pas pris en compte, c'est que chrome est un spyware en puissance. Il ne collecte que certain type de données mais il collecte quand même.

    Comment imaginer que les entreprises choisissent en masse un outil qui va enregistrer les données qu'elles recherchent quelque part dans un autre pays...

    Firefox a percé dans les administration et les entreprises par sa stabilité et parce que les IT poussent depuis 5 ans pour le mettre en place. Malgré tout, il ne perce que doucement.

    Chrome est tout jeune, change de version tous les 3 jours et google n'est pas réputé pour la stabilité de leur interfaces ou le support technique des produits. Il n'hésitent en effet pas a abandonner du jour au lendemain un produit.

    C'est toute la différence avec firefox qui existera toujours(enfin pour au moin 10 ou 15 ans), ou IE qui restera lui aussi en place.

    Un paramètre aussi pour IE6, il n'est plus supporté, XP non plus...(dans la version qui a IE6) ca fait beaucoup. Au final, quelle entreprise pourra encore travailler sous IE6 d'ici quelques mois / années ?
    Les applications vont devoir être refaites de fond en comble et les décideurs vont avoir entre les mains des documents du service IT qui leur expliquera pourquoi après 6 ou 7 ans on doit tout refaire de 0. Et la, je ne suis pas sur qu'ils continuent à utiliser un système qui leur a foutu la merde.


    A contrario, firefox fournit une retrocompatibilité et surtout, continue a fournir les navigateurs dans toutes leurs versions. Et aucune MAJ de windows ne changera ca.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  15. #15
    Membre habitué
    Bonsoir,

    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Je connais pas mal de gens qui sont passé de Firefox à Chrome. Mais à mon avis cette hémorragie ne va pas durer longtemps, certains on peur de Google, certains se sont habitué au libre, certains se sont habitués à Firefox, etc. Donc tout ceux là vont rester fidèle à Firefox.

    Donc je pense qu'au final Google grâce à sa force de frappe (cf les pubs du métro) va grappiller des parts de marché à IE en attirant des personnes "non informaticiennes" qui ne connaissaient même pas l'existence de plusieurs navigateurs.
    Je fais partie de ces gens qui sont passés récemment de firefox à chrome, et je pense que je vais y rester, pour la simple et bonne raison que firefox est une usine à gaz...et pas de problème pour le côté libre : j'utilise le projet open-source chromium qui du coup (j'ose espérer) ne contient pas les "spywares" de Google. En revanche, effectivement, l'adoption de chromium sera certainement incomparable à celle de chrome (matraquage de pubs, liens sur le moteur de recherche de tous les utilisateurs 'lambda', méconnaissance et difficulté d'installation de chromium sous windows...).

    Enfin, je pense que chrome récupérera assez rapidement les parts de marché de Firefox (et en prendra à IE) pour des raisons très simples :
    - Tout le monde connait Google (de 7 à 77 ans ^^)
    - La grosse campagne de pub va le faire connaître aux non-informaticiens
    - Firefox n'est plus ce qu'il était (ou du moins me parait beaucoup moins performant depuis que je suis sous chromium)
    - Chrome est rapide, complet et joli (si si, ca compte)

    Enfin voilà, ce n'est que mon avis.


    EDIT:
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Chrome est tout jeune, change de version tous les 3 jours et google n'est pas réputé pour la stabilité de leur interfaces ou le support technique des produits. Il n'hésitent en effet pas a abandonner du jour au lendemain un produit.
    Effectivement chrome change de version tous les 3 jours, ce qui pour moi est loin d'être un défaut, tant que la rétro-compatibilité est garantie. Et pour ce qui est d'abandonner un produit du jour au lendemain, cela m'étonnerai beaucoup que Google fasse ça avec Chrome, pour lequel ils ont dépensé des fortunes en développement (la vitesse de développement est hallucinante), marketing, etc. et qui leur permettra de contrôler la partie cliente et serveur pour leur service web (le rêve pour une société comme google ^^)

  16. #16
    Expert éminent
    Reste qu'une étude basée sur les logiciels installés, et sur une partie du parc, ne me semble pas pouvoir tirer des conclusions pour l'ensemble.

    Ne serait-il pas intéressant de comparer avec une étude basée sur la fréquentation des sites ? Une au hasard ici et les chiffres sont assez différent, surtout pour l'utilisation réel d'un chrome.

    Perso je suis resté sous FF, trop d'outils de développement pour me permettre d'investir sur un nouveau. Les autres juste pour tester.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours (Lao Tseu).

    • Pensez à valoriser les réponses pertinantes, cliquez sur le bouton vert +1 pour indiquer votre accord avec la solution proposée.
    • Pensez à utiliser la balise [code] pour afficher du code, elle est cachée sous le bouton [#] dans l'éditeur.
    • Une discussion est terminée ? Alors le bouton est votre ami !

  17. #17
    Membre confirmé
    Pour ma part, je pense que firefox va rester encore quelque temps l'alternative la plus courante à IE, même si Chrome grappille des part de marché.
    Il est certain que Chrome va subir une forte progression en raison de sa nouveauté et de l'omnipotence de google. Cependant les utilisateurs de firefox vont rester, pour une grande part, fidèle au panda roux en raison des multiples extensions.
    A titre personnel, j'aurais du mal à me passer de certaines applications.

    Et un rapide sondage au sein de mon entreprise donne :
    63% firefox
    37% IE
    0% Chrome
    Pour l'instant, tout ceux qui ont testé Chrome (rapidement) sont resté sous Firefox.
    A lire :Les Règles

  18. #18
    Membre du Club
    En ce qui concerne chrome, son avantage est qu'il s'installe plus ou moins à l'insu de l'utilisateur. Par exemple lorsqu'on installe d'autres programmes (exemple avast home), où une fenêtre proposant d'installer google et qu'il faut décocher apparait lors de l'installation (fenêtre dont l'utilisateur lambda ne se soucie pas). Ou encore la pub qui propose d'installer google chrome lorsqu'on ouvre google sur explorer (l'utilisateur lambda ne sait pas qu'il installe un navigateur).

    En tout cas je ne compte plus le nombre de fois où en dépannage chez des clients je vois l'icône chrome et je demande "Vous avez installé google chrome ?" et qu'on me réponds "Je n'ai rien installé du tout".

    Quant au fait que certaines applications tournent sous explorer, ça ne devrait pas servir à maintenir ses parts de marché, puisque la rétrocompatibilité semble être le dernier souci de Microsoft, et que les anciennes versions deviennent de plus en plus difficiles à trouver. En tout cas ces entreprises risquent de devoir payé cher un jour leur choix peu réfléchi.

  19. #19
    Candidat au Club
    bonjour tout le monde
    Il faut faire très attention Google est en train de devenir le nouveau Microsoft
    Citation Envoyé par FredN Voir le message
    "Vous avez installé google chrome ?" et qu'on me réponds "Je n'ai rien installé du tout".
    Ceci est une nouvelle preuve, ceci me fait penser à une installation Windows, IE était tellement impliqué dans l'architecture de l'OS, qu'on ne pouvait pas le désinstaller. Je me rappelle une fois sous XP, je trouve comment désinstaller IE 7, je le fais et je me retrouve avec IE 6, impossible à enlever lui !

    Chrome est peut être un peu plus rapide que Firefox (je ne parle même pas de IE), mais c'est normal, la plupart du temps il ne fonctionne pas : liste déroulante inopérante, et plein d'autres fonctionnalités en retrait par rapport à Firefox, par exemple pas d'extensions (pour l'instant cela existe que dans les versions en dev), impossible de choisir facilement un autre moteur de recherche...
    Quand Chrome sera au niveau de Firefox (seul navigateur d'importance vraiment libre) on pourra comparer les performances de manière plus intelligente.
    En plus sur la question du look c'est une histoire de goût !!! on s'en fout ! Perso je ne trouve pas qu'il soit plus beau, simplement plus épuré.
    On peut faire la même chose avec Firefox, essayez la touche F11.

    En plus les statistiques le montre Firefox ne cesse de prendre des parts à IE et Chrome prend des parts à Opera. Donc cette étude c'est du bidon payée par qui on ne sait pas.

  20. #20
    Membre éprouvé
    Bah ce qu'ils disent n'est pas idiot dans le sens que c'est vrai que le fait que 80% qui utilisent ie et que les entreprises ont moins tendance à changer que le particulier fait peut-etre que dans les entreprises on a moins de chance d'assister tout de suite à un déclin de ie mais je penses qu'avec le temps on pourra arriver certainement à ce que les entreprises se modernisent au niveau des navigateurs et peut-etre laisser le choix du navigateur...
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

###raw>template_hook.ano_emploi###