Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Membre chevronné
    Petite précision : je ne voulais pas dire que je souhaitais créer une boîte, au contraire, actuellement je fais partis de ceux qui souhaitent une certaine stabilité et qui n'ont pas envie de s'investir avec risque dans une telle activité.

    Je voulais juste soulever le faite, que certaine personne en ont certainement eu marre un jour de pas être indépendant et se sont donc sortis les doigts pour monter leur propre affaire. En plus actuellement avec la micro entreprise ça devient "un peu plus facile".
    dam's

  2. #42
    Inactif  
    Citation Envoyé par dams78 Voir le message
    Petite précision : je ne voulais pas dire que je souhaitais créer une boîte, au contraire, actuellement je fais partis de ceux qui souhaitent une certaine stabilité et qui n'ont pas envie de s'investir avec risque dans une telle activité.

    Je voulais juste soulever le faite, que certaine personne en ont certainement eu marre un jour de pas être indépendant et se sont donc sortis les doigts pour monter leur propre affaire. En plus actuellement avec la micro entreprise ça devient "un peu plus facile".
    Moi je trouve dommage que vos politiques insistes sur le fait de rendre l'entrepreneuriat plus accessible à tout le monde, si l'unique but est de pouvoir se dégager du fait de payer des impôts -somme tout extrêmement élever en france (env 50% contre 30% ici).

    Ce n'est pas un cadeau fait aux particuliers, car avec cette marge et cette somme ils vont faire des hypothèques sur leurs biens, prendre plus de crédit et au final lorsque sera venu le temps de la faillite ils perdront TOUT.

    Chose qu'il est presque impossible de faire en Suisse tellement les demandes de garanties sont élevées.

  3. #43
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par toto828 Voir le message
    Avant c'était les 30 glorieuses.
    Je reconnais que je me suis laissé emporté dans mon élan en rédigeant mon message.
    Ce n'était pas la même chose il y a 40 ou 50 ans, les problèmes étaient autres; pour le reste je le maintiens.
    Les 30 glorieuses sont finie depuis plus de 30 ans, il serait peut-être temps d'accepter que cette période exceptionnelle est terminée depuis une génération.

    Citation Envoyé par toto828 Voir le message
    mouais bof, le gars lambda qui met ses billes en bourses a plutôt tendance à se faire plumer. Entre 60% et 70% des transaction boursières sont le fait du HFT (High Frequency Trading), des systèmes informatiques mis en place par les banques d'investissements capables d'envoyer des milliers d'ordres à la seconde.

    Citation Envoyé par toto828 Voir le message
    Il y a une différence entre un particulier qui veut assurer sa retraite et la spéculation folle des banques avec le fric venant des prets immobiliers.
    Heuu excuse moi mais les banques font des bénéfices juste pour le plaisir de faire des bénéfices, les fonds de pension sont juste un regroupement de personne qui cherchent à passer leur temps?
    Certes, les personnes qui jouent directement en bourse ne sont pas si nombreuses mais si l'on gratte un petit peu derrière les produits grand public que les institutions proposent ont fini toujours par tomber dessus.
    Je pense que si la plupart pourrait avoir des scrupules à fermer une entreprise pour faire monter leurs actions, ils ferment les yeux sur les méthodes qu'emploient les banques pour leur proposer ¼ de pourcent en plus sur leur taux d'intérêts.


    Citation Envoyé par *alexandre* Voir le message
    Lorsque tu voudras défendre ton projet ou d'autres activités aussi noble qu'elles puissent paraître sur le papier sans avoir fait tes preuves chez google, ibm, microsoft ou yahoo c'est peine perdu
    Et quoi de plus normal!
    Qui prêterait de grosse sommes d'argent à une personne qui n'a pas démontré avoir les capacités de l'employer à bon escient, à quelqu'un qui ne connais pas en profondeur la réalité économique?

  4. #44
    Inactif  
    Moi j'aime les banques même si je ne peux pas être constamment satisfait des profits réalisés par rapport aux montant mis en capitaux initiaux.

    Quelque chose qui devrait plus vous choquer en tant que Français c'est la main mise par les investisseurs étrangers (américains, les suisses sont gentils) sur l'ensemble de votre parc immobilier parisien.

    Bientôt Paris appartiendra aux caisses de retraites américaines et plus personnes ne pourra s'y loger.

  5. #45
    Membre averti
    J'ai l'impression (peut-être que je me trompe) que tu n'a pas eut l'occasion d'expérimenter la joie du licenciement économique suite à une "restructuration" issue
    d'une fusion ou d'un rachat. Les employés qui ont fait qu'une start-up deviennent une société rentable plus grande en s'investissant véritablement
    au long des années voulant faire partie d'une dynamique technologique ont beaucoup apprécié les différentes charrettes, j'en suis certain. Le fondateur
    de la société ? en revendant il à fait une plus-value comme on le fait avec une maison pardi ! mais bon je doit parler d'un cas particulier, surement.

    Quant à l'exemple que je citait, les BMW et autres étaient payés.....avec les bénefs de la boite car contrairement à ce que tu semble penser - je vois que tu t'attache justement à l'étiquette prototypée du raleur jamais content syndicaliste dans l'âme qui est contre le vil patronat; pourtant j'avait bien précisé en toute lettre l'inverse, mais bon - contrairement à ça donc, je suis tout à fait pour que les gens qui se sont réellement investit
    gagnent plus que les autres : le boss le(s) commerciau(x) ET aussi les dev./ chefs de projets. Or c'est pas souvent le cas.


    Comment cela se fait-il que nous n'ayons pas assez pour vivre alors que nous faisons partie des professions (très) bien payées?
    Je t'engage fortement à te renseigner, une baisse conséquente des rétributions
    des métiers de l'informatique et particulièrement les SSII :

    • les augmentations sont à 2%contre 4% en 2008 contre pratiquement 8 % en 2000 (chiffres Oberthur Consultants)


    • Un architecte système à une augmentation démente de 0.18% par rapport au salaire de base national et pour un salaire annuel 42 200€ (j'en ai pas trouvé autour de moi )


    • L'ingénieur système (OS et soft) : 0.62 % pour un salaire annuel 40 400€ (j'en ai pas trouvé autour de moi )

    etc....


    dingue ce qu'ont est riche !


    Pourquoi n'entendons nous pas manifester tous les jours les gens gagnant beaucoup moins que nous si notre situation est déjà si pénible?
    Tu as du sortir d'un long coma ou revenir d'un autre espace-temps: l'année 2009 à été colorée de quantité de manifs:



    • au pays de Candy, les gentils bisounours sont allés jouer avec les Indiens:

    http://patrickallemand.canalblog.com.../15091833.html


    • et pour montrer que je ne parle pas que de l'informatique :

    http://www.usinenouvelle.com/article...abusifs.129688


    • je continue ?

    http://www.nicerendezvous.com/car/20...tu-n-4790.html

    etc, etc,


    je pourrais aussi parler de Total qui malgré 14 milliards de bénéfices n'à pas hésité à licencier mais comme tu dis il faut faire encore plus de
    bénéfices :"so what" ?!


    Depuis qu'il y a moyen de gagner de l'argent avec elle, on l'a toujours fait et de manière à en gagner le plus possible.
    J'adore ! rien ne te choque vraiment là ? la fin justifie les moyens alors?

    A toi de choisir ce que tu souhaites privilégier, si c'est la relation humaine avec ton employeur, dirige-toi vers des petites structures.
    encore une fois je l'ai déjà dit, et les petites , grosses, trés grosses structures j'ai expérimenté. cf ma petite histoire plus haut.Et ce que je souhaite
    privilégier, c'est ce que peu ont en tête un systeme gagnant-gagnant .



    Mon père me disait "c'était mieux avant"
    Mon grand-père disait à mon père "c'était mieux avant"
    Mon arrière-grand-père disait à mon grand-père "c'était mieux avant"
    Mais au fait c'était quand avant?
    Moi j'ai pas eut la même version : mon père me parlait d'un pauvreté terrible issue de l'après guerre, mais une dynamique différente de maintenant car
    il fallait tout reconstruire.C'était économiquement fertile.

    Avant ? Mon grand-père : il l'a vécue la guerre, la pauvreté sans nom issue d'un exode parceque les conditions étaient devenues insoutenables. La vie était dure en arrivant
    mais bien moins que ce qu'ils avaient vécus. c'est toujours pareil, l'histoire conserve une constante:
    l'avilissement ne tient qu'un temps,

    encore avant ? je me rapelle que l'on chantait :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
        Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
        Les aristocrates à la lanterne.
        Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
        Les aristocrates on les pendra.
        Si on n’ les pend pas
        On les rompra
        Si on n’ les rompt pas
        On les brûlera.
        Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
    
        Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
        Nous n’avions plus ni nobles, ni prêtres,
        Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
        etc....
    tu vois de quoi je parle? mais si ! un temps où il fallait travailler les champs car les bourgeois possédaient les richesses ? chacun dans sa condition bien sur, car il fallait bien faire.... des bénéfices !

    l'analogie ne t'apparait toujours pas?

    Et pour te répondre : non ce n'était pas mieux avant et 'histoire garde une constante, elle se répète.... . quand


    Je compile :


    Nous sommes actuellement dans une société de confort et d'immédiateté où la postposition de la satisfaction d'une envie est vécu comme la pire des vexations.
    A ce jour, nous pouvons satisfaire à l'ensemble de nos besoins vitaux
    et d'un "confort de première ligne". (il reste malheureusement une petite partie de la population qui n'y est pas encore parvenue et il me semble que c'est cela qui devrait avant tout mobiliser notre indignation).
    c'est là toute ton erreur ! la tranche moyenne (cadres notamment est LA plus touchée en France !!!)

    Au lieu d'exiger le bien-être, n'avons nous pas une grande part de responsabilité en réfléchissant sur nos attentes et arrêter de faire dépendre notre bonheur d'éléments extérieurs insignifiants?


    Parfait, donne moi la proportion acceptable...
    De deux choses l'une: soit les actionnaires s'investissent à long terme dans une société et attendent un certain niveau de dividendes, soit ils spéculent et tentent de revendre leur actions avec la plus-value la plus élevée possible.
    C'est les seuls choix viables qui existent aujourd'hui.

    Idem, ils ont un métier à coté où sont payé par des sociétés (aux intérêts souvent financiers) pour y participer.
    Justement !!!! tu n'a pas vu le lien entre tout ce que je disait ? le système libre, une répartition différentes des "dividendes" , etc ?
    tout est là : tu crois que malgré tout les choses vont continuer ainsi et que les gens vont accepter ?

    au delà de tout ça je voit plus une réflexion sur un système différent oui ! pourquoi certains patrons se targuent de ne pas
    fusionne ou s'allier avec de grands groupes ? parce qu'ils savent très bien que les employés (qui représentent la majeure partie d'une boite : j'insiste)
    auront peur pour leur situation.
    Alors non ! je suis sur qu'il y A un autre moyen, ni peste ni choléra: plutôt celui que l'on se donnera et je ne veux pas rester dans un coin passivement.

    "Il vaut mieux suivre ceux qui cherchent et fuir ceux qui savent"

  6. #46
    Inactif  
    Citation Envoyé par dlewin Voir le message

    "Il vaut mieux suivre ceux qui cherchent et fuir ceux qui savent"
    J'espère que tu vas pas te perdre car jusqu'à preuve du contraire ceux qui cherchent aimeraient savoir

  7. #47
    Membre averti
    ok mais jusqu'où s'arrêteront-ils ?

  8. #48
    Inactif  
    Citation Envoyé par dlewin Voir le message
    ok mais jusqu'où s'arrêteront-ils ?
    quand ils auront vendu leur part de leur startup au détriment des collaborateurs ?

    tout le monde est pareil, l'enfer est pavé de bonnes intentions mais quand le moment sonne ...

  9. #49
    Membre averti
    Citation Envoyé par zaventem Voir le message


    Beaucoup de choses sont mélangées ici:
    - l'Internet: pour un projet parti d'un besoin militaire, je suis pour ma part content de voir ce qu'on en a fait; et Internet serait-il ce qu'il est aujourd'hui si tant d'entreprises commerciales n'avaient pas investi dedans (IE:Google, Hotmail, Yahoo,...)
    Je réagis un peu tard, mais je viens de me rappeler cette grosse erreur: pour information c'est le CERN viaTim Berners-Lee qui
    est à l'origine d'un rassemblement de technos ( TCP et
    DNS hypertext et cie ) qui sont à l' origine de l'internet.

    A ne pas confondre à la creation de Paul Baran qui suite à une demande de l'armée à mis en place une structure d'un réseau toilée, ce qui n'a jamais constitué l'internet, d'ailleurs on ne s'en servait pas en tant que tel vers 1970.

    il ne faut donc effectivement pas mélanger.

    Détail final: les entreprises que tu cite (Hotmail, Yahoo et cie) ne se sont mis à l'internet que très tard et parce que Microsoft à éventuellement pensé à s'y mettre sans trop y croire (d'où une intégration très tardive d'ailleurs) quand l'on sait que Unix, BSD et Linuxes l'avait déjà. Aie: ce n'était pas issu de grosse Companies !!!

  10. #50
    Nouveau membre du Club
    Autant le développement c'est pas mon fort (mais j'y travaille) autant l'économie c'était mon dada... Sujet intéressant, mais comme il a été dit le jeu de l'offre et la demande fait que la situation est telle qu'elle est aujourd'hui.
    Ne vous inquiétez pas, avec le départ en retraite (normalement) du baby boom cela devrait changer : pire ou mieux, je ne sais pas...
    D'un côté démographiquement il devrait y avoir plus de postes libres (marché de l'emploi moins tendu), mais avec le besoin de cotisation pour les retraités baby boomer, les prélèvements devraient être plus forts. Toutefois contrairement aux autres pays de même niveau économique, nous avons une dynamique démographique qui nous permet d'aborder, je pense, assez sereinement l'avenir (pour garder un équilibre entre actifs et inactifs).

    Citation Envoyé par *alexandre* Voir le message

    Bientôt Paris appartiendra aux caisses de retraites américaines et plus personnes ne pourra s'y loger.
    Marseille est dans la même situation, les belles rues toutes refaites appartiennent souvent aux caisses de retraites américaines, aux russes... L'immobilier est le placement qui a un des meilleurs couple risque-rentabilité.

    Citation Envoyé par zaventem Voir le message
    Je reconnais que je me suis laissé emporté dans mon élan en rédigeant mon message.
    Ce n'était pas la même chose il y a 40 ou 50 ans, les problèmes étaient autres; pour le reste je le maintiens.
    Les 30 glorieuses sont finie depuis plus de 30 ans, il serait peut-être temps d'accepter que cette période exceptionnelle est terminée depuis une génération.
    Je n'appellerai pas ça une période exceptionnelle. Simplement une période (fenêtre d'opportunités dus à la guerre?) de développement économique, qu'une minorité de pays a connu, basé sur la surexploitation systématique des ressources naturelles.
    Pour info, c'est à ce moment que les réserves de poissons ont commencé à baisser (introduction du sonar pour chasser les bancs en période de frayage), ce sont les émissions de cette période qui font le réchauffement climatique d'aujourd'hui, c'est à cette période que les US ont joué aux policiers et armés la plupart des terroristes d'aujourd'hui....
    A part pour les "vieux" (mon grand père commerçant qui a pu gagner beaucoup d'argent car les gens commençaient à s'équiper en appareil électro-ménager), je ne vois pas ce qui a eu de bon.

    On hérite d'un système socio-économique totalement inadapté au monde d'aujourd'hui qu'on essaie de maintenir coute que coute, pourquoi? par intérêts personnels, dissonance cognitive, parce qu'on a pas d'autres solutions....
    Le modèle capitaliste fait qu'il faut toujours augmenter les bénéfices, les marges, les ventes, la conso (et réduire les coûts...)... or tout cela ne tend pas vers l'infini mais vers 0 (cours de microéconomie de 1 année de DEUG éco gestion) !

    Il existe des modes d'entrepreneuriat (les Coop http://www.scop.coop/), de financement (fonds d'investissement éco-socio responsables...http://www.garrigue.net/, banque solidaire http://www.lanef.com/) qui sont des alternatives crédibles à ce qui se fait traditionnellement.

    Pour info, avec ma compagne nous avons voulu créer une activité industrielle, nous avons été très bien accueillie, soutenue (par des entrepreneurs confirmés notamment) malgré notre manque d'expérience "concrète" dans le domaine. Ça a capoté car le process que nous souhaitons exploiter n'était pas assez fiable et très cher au final (pas rentable).
    Mais je m'y réessaierai (sur un autre projet), c'est sûr !

    Si vous voulez monter un business affranchissez vous des clichés (faut de l'expérience, pas pour les jeunes, faut une idée nouvelle, des moyens....) et lancez vous. Vous verrez bien ce qui se passera, après tout ce n'est que de l'argent...

  11. #51
    Membre averti
    Pour le dev, je ne sais pas mais l'économie et l'analyse sociale en tout cas ça te vas bien.
    Enfin du grain à moudre, de quoi palper pour les neurones, car ton analyse me semble non seulement cohérente, mais avérée.

    et on en plus apprend :
    On hérite d'un système socio-économique totalement inadapté au monde d'aujourd'hui qu'on essaie de maintenir coute que coute, pourquoi? par intérêts personnels, dissonance cognitive, parce qu'on a pas d'autres solutions....
    Le modèle capitaliste fait qu'il faut toujours augmenter les bénéfices, les marges, les ventes, la conso (et réduire les coûts...)... or tout cela ne tend pas vers l'infini mais vers 0
    car c'est véritablement ce que je constate empiriquement, dans les faits.

    Concernant les Coop : j'ai tenté et ils sont mal adaptés aux métiers technos (éléctronique, informatique, etc)

    En tout cas : j'ai trouvé ton post super.

  12. #52
    Membre habitué
    Citation Envoyé par dlewin Voir le message
    Pour le dev, je ne sais pas mais l'économie et l'analyse sociale en tout cas ça te vas bien.
    Enfin du grain à moudre, de quoi palper pour les neurones, car ton analyse me semble non seulement cohérente, mais avérée.
    mouais, bof


    Ne vous inquiétez pas, avec le départ en retraite (normalement) du baby boom cela devrait changer : pire ou mieux, je ne sais pas...
    D'un côté démographiquement il devrait y avoir plus de postes libres (marché de l'emploi moins tendu),
    c'est pas du tout ce qu'on constate et on peut se brosser pour avoir les bons postes des papy boomers. Ils ont le pouvoir, l'argent, le patrimoine (maison principale fini de payer, souvent maison secondaire), les bons postes et ne sont pas très partageur. Après tout c'est normal ils sont les plus nombreux, il suffit de jeter un coup d'oeil à la répartition démographique française.

  13. #53
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par toto828 Voir le message

    c'est pas du tout ce qu'on constate et on peut se brosser pour avoir les bons postes des papy boomers. Ils ont le pouvoir, l'argent, le patrimoine (maison principale fini de payer, souvent maison secondaire), les bons postes et ne sont pas très partageur. Après tout c'est normal ils sont les plus nombreux, il suffit de jeter un coup d'oeil à la répartition démographique française.
    Tout à fait. (à part que je pense on pourra peut-être avoir des même postes équivalents, mais pas les mêmes rémunérations)

    Citation Envoyé par dlewin Voir le message
    Pour le dev, je ne sais pas mais l'économie et l'analyse sociale en tout cas ça te vas bien.
    Pour le dev je ne préfère pas en parler dans ce post (pas terrible du tout pour être franc)...

    Citation Envoyé par dlewin Voir le message
    Concernant les Coop : j'ai tenté et ils sont mal adaptés aux métiers technos (éléctronique, informatique, etc)
    Ha? Pourquoi ?
    Tiens quand même ce lien. Je pense qu'un développeur/consultant peut se retrouver dans ce genre de structure, au moins pour la phase de démarrage (mise en commun de la comptabilité, du réseau, de la gestion administrative...). Après il est toujours possible de sortir de ce genre de SCOP est de créer sa propre structure juridique (EURL-SARL).

    Citation Envoyé par dlewin Voir le message
    En tout cas : j'ai trouvé ton post super.
    ça fait toujours plaisir, merci.