Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    La fragmentation d'Android est-elle un problème pour les développeurs ? Au final oui, répond Google
    Ce message n'a pas pu être affiché car il comporte des erreurs.

  2. #2
    Membre chevronné
    "Tout d'abord parce que des applications développées pour Android 2.0 ne marcheront pas nécessairement avec les OS antérieurs. Seul l'autre sens et vrai" : C'est toujours comme ça. C'est ça qu'on appelle rétro-compatibilité, d'ailleurs.
    Les nouvelles versions d'un OS offrent de nouvelles fonctionnalités, et les logiciels tirant partie de ces nouvelles fonctionnalités ne seront pas compatibles avec les anciennes versions de l'OS. Je ne vois pas ce qu'il y a de sidérant là-dedans.
    Symbian prétend que ça n'est pas le cas avec leur système, peut-être ?
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  3. #3
    Membre éclairé
    rien n'empêche un constructeur de mettre à jour leur mobile à une version plus récente.... après si le constructeur veut pas le faire en pensant que les gens vont venir acheter la nouvelle version...

  4. #4
    Membre éclairé
    Donc pour résumer, Symbian ne propose jamais de nouveauté, au pire il optimise des anciennes fonctionnalités

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Symbian prétend que ça n'est pas le cas avec leur système, peut-être ?
    Salut Traroth2,

    Symbian ne le dit pas. D'ailleurs, pour être plus précis, ils n'attaquent pas Google sur la rétro-compatibilité.

    Ils disent juste que Google en multipliant les versions ne peut pas affirmer que la fragmentation d'Android n'a pas de conséquences, notamment pour les développeurs.

    Google dit c'est pas grave c'est rétro-compatible.
    Symbian dit ok mais dans un seul sens. Donc fragmentation.

    J'espère avoir éclairé et précisé cette partie de l'article.

    Cordialement,

    Gordon Fowler

  6. #6
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

    Et vous ? :

    Etes-vous plus Symbian ? Android ? Les deux ? Aucun ?
    Symbian va forcément revenir sur le devant de la scène car il a 2 gros avantages :
    - une ancienneté sur le système de base bien supérieure à Android,
    - la compatibilité avec Qt S60 qui est un framework relativement complet et performant.
    "Il est plus facile de décomposer un problème en ses éléments, forcément plus simples, que de le traiter en sa totalité." (R. Descartes)

    Freelance iOS

  7. #7
    Modérateur

    AMHA, il y a fragmentation et fragmentation, le tout est de trouver le bon milieu.

    Typiquement, le monde des téléphones mobiles est un des domaines où les différences en matière d'IHM sont les plus criantes :
    - taille physique de l'écran, résolution de l'écran, écrans multiples
    - clavier physique complet et/ou clavier numérique seulement et/ou clavier virtuel uniquement
    - mode portrait et/ou paysage
    - puissance et architecture du processeur (ARM, x86, ... ?), du GPU
    - GPS, WiFi, Bluetooth, 3G, capteur de mouvement ... ou pas.
    - etc ... la liste est longue.

    ... à comparer à un ordinateur par exemple où grosso modo niveau IHM, ils ont tous un clavier, une souris et un écran.

    Après, chaque téléphone est un agencement de l'ensemble des choix ci-dessus et de toute façon, il y a et il y aura toujours presque autant de téléphones que de consommateurs et de besoins différents. Eric Chu le dit mieux que moi: "La différenciation est une bonne chose. L'industrie des mobiles est fondée là-dessus".

    Donc imaginer qu'un seul OS pourrait comme par miracle offrir une abstraction totale du type de smartphone sur lequel il tourne est un pure utopie. Le est marché fragmenté, c'est un fait. Et on ne pourra de toute façon pas aller contre.

    Après, reste à savoir comment on gère cette fragmentation et donc où situer la limite entre la 'partie commune' et la 'partie spécifique' ("La question aujourd'hui est de savoir si on peut y arriver de telle sorte que cela limite la travail supplémentaire des développeurs").

    Et je trouve personellement que Google a beaucoup profité de l'expérience malheureuse de J2ME : là où J2ME a voulu faire le grand écart (pour s'imposer partout (*)) en n'imposant que des spécifications à minima (les fameuses JSR), Google impose également une implémentation de référence.

    La différence est criante quand on voit par exemple que chaque téléphone J2ME a sa propre implémentation perso je sa KVM (la machine vituelle) qui respecte plus ou moins bien les specs (et fait sa tambouille perso quand la spec ne dit rien de précis). Résultat: une jungle totale à tel point qu'il faut presque recoder son application pour chaque marque et même chaque série de téléphone, alors qu'ils sont tous estampillés 'J2ME ready'.

    Ici, avec Android on a un bien plus gros socle commun: l'OS lui-même mais également la chaîne de compliation et tout l'environnement de développement est chapeauté par Google. Les parties qui vont être différenciées par les constructeurs (voir par les opérateurs eux-même) sont donc marginales comparées au reste et tiennent plus du 'cosmétique' (l'IHM quoi) ou de l'automatisation de certaines tâches que du reste.

    Bref, je suis confiant dans la capacité d'Android de ne pas répéter les mêmes erreurs que J2ME (fragmentation extrême, car uniquement les specs en commun) et dans une moindre mesure Symbian (relatif immobilisme par rapport aux innovations technologiques, cf. l'épisode des écrans tactiles).

    (*) EDIT: à la décharge de J2ME, l'époque n'est plus la même non plus. Désormais, le 'hardware' reste beaucoup moins fragmenté. Par exemple en ce qui concerne les CPU, il en y a plus 36 (cf. l'ultra-domination de Qualcomm) alors qu'aux débuts de la téléphonie, il y avait quasiment un CPU spécifique 'home made' pour chaque marque. Et certains n'étaient même pas capables de gérer les nombres flottants, ce qui se retrouve dans les specs CLDC.
    Mon projet du moment: BounceBox, un jeu multijoueurs sur Freebox, sur PC et depuis peu sur smartphone/tablette Android.

  8. #8
    Futur Membre du Club
    je suis d'accord avec nouknouk, d'un point de vue logiciel,
    en J2ME, il y a tellement de différences d'implémentations que parfois le développeur passe plus de temps à porter l'application sur les différentes plateformes et firmwares de téléphone (pour contourner les bugs et les différents comportements) que de développer les fonctionnalités métier.

    La force d'android réside dans un socle et une implémentation communs, même si une surcouche logicielle graphique est ajouté (HTC sense UI, Motoblur et Rachael UI).
    Jusqu'à présent sur les tests des applications que j'ai déjà réalisés sous Android, je n'ai pas vu de différences de comportements entre les HTC dream, HTC magic, Samsung Galaxy I7500 et HTC hero (interface Sense UI).

    Sur les erreurs J2ME, comparés à Android, on peut noter aussi une librairie graphique (GUI) haut niveau très pauvre.
    Pour faire une application graphiquement sexy, il fallait utiliser la librairie graphique de bas niveau (Canvas) et créer soi même ses propres composants graphiques personnalisables et gérer l'interaction utilisateur, ce qui augmentait les coûts de développement et aussi les risques de portabilité.
    Quand on a goûté à Android , difficile de revenir sur J2ME.

  9. #9
    Membre confirmé
    en faite c'est quoi la La fragmentation d'Android ?

  10. #10
    Invité
    Invité(e)
    différents matériels et versions logiciel sur le marché (contrairement à l'iShit)

  11. #11
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par PierreD87 Voir le message
    (contrairement à l'iShit)
    Je ressens une pointe de dénigrement dans tes propos

    Pour le sujet, je pense qu'il s'agit des débuts d'Androïde et que Google teste un peu les capacités de son OS Mobile. La fragmentation va grandement diminuer d'ici quelques temps.
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  12. #12
    Invité
    Invité(e)
    C'est n'est pas du dénigrement, c'est du mépris longuement réfléchi ! :]

    Pour Android, je vois plusieurs problèmes au niveau des différences de :
    - dimensions d'écran (en pixel)
    - résolution d'écran (en dpi)
    - version logiciel (pas mal de différences entre 1.5 et 1.6, et encore plus avec 2.x), surtout face au HTC Hero qui reste bloqué en 1.5 -.-
    - clavier

    Au niveau processeur/chip graphique, je ne pense pas que ça pose problème, sauf dans les jeux. Une application "classique" ne demande pas tellement de ressource, et la différence de temps d'exécution entre 2 plateforme n'est pas vraiment perceptible.
    Je ne crois pas qu'il y ai vraiment de problèmes liés au nombre de fabriquant de processeurs, puisque Android arrive bien a faire "interface" entre le logiciel et le matériel.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Google change d'avis sur la fragmentation d'Android
    Update :

    Dans un mail, Google vient de démentir les affirmations de ses employés qui indiquaient que tous les terminaux sous Android passeraient prochainement à la version 2.1 de l'OS.

    Pour l'instant, dit Google, seuls le Droid de Motorola et le Nexus One pourront tourner sous Android 2.1.

    A suivre donc...


    Google lutte enfin contre la fragmentation d'Android
    Tous les terminaux devraient être upgradés vers la version 2.1 de l'OS pour mobiles


    Google serait sur le point de mettre un terme au casse-tête provoqué par la fragmentation d'Android, son OS pour mobiles (lire ci-dessous), un problème dont la concurrence – Symbian en tête – a tenté, en vain, de tirer partie.

    Mais le problème n'en reste pas moins réel. Et dangereux sur le long terme pour la stratégie de Google.

    En interne, on murmure ces derniers jours que tous les terminaux sous Android, une vingtaine au total, devraient se voir proposer un upgrade vers la version 2.1 de l'OS. Une manière de mettre fin au problème des applications de l'Android Market qui tournent sur tel smartphone et pas sur tel autre.

    La décision est donc la bienvenue et devrait satisfaire les développeurs et les utilisateurs qui se plaignaient de plus en plus de cette situation.

    Un bémol, cependant : la mise à jour ne se fera pas de manière uniforme.

    Certains téléphones la feront automatiquement. D'autres devront être connectés à un PC pour pouvoir effectuer un transfert de la mise à jour sur le terminal.

    Quant aux modèles les plus anciens, comme le G1, ils nécessiteront une ré-installation complète du firmware.

    Résultat, il n'est pas sûr que la migration vers la version 2.1 de l'OS soit effectivement réalisée par tous ses utilisateurs.

    Ni que la fragmentation d'Android ne pose pas des problèmes aux développeurs pendant quelques temps encore.

    Et vous ?

    Malgré les différents mode de mise à jour, cette décision vous parait-elle être une bonne nouvelle ou au contraire, pensez-vous qu'elle sera inutile car sans effet ?

  14. #14
    Membre régulier
    Manque de rigueur dans cette news Effectivement déjà le nom de code de la version, "Flan" n'existe plus pour aucune version.

    Ensuite, la façon de présenter cette mise à jour semble présenter simplement la réalité des choses, en ajoutant une supposition d'orchestration googlesque qui n'existe en fait pas du tout :
    * HTC va mettre à jour ses mobiles, Samsung a mis à jour le Spica mais pas de màj prévu pour le Galaxy, Droid déjà prévu pour être à jour, etc... Avec chacun sa méthode de mise à jour (OTA, ou par exécutable)
    * Les téléphones "with Google", soit le Magic, le Nexus, et un autre que j'oublie toujours, seront mis à jour par Google puisque c'est le contrat qui fait de ces modèles des "with Google" justement

    Mais il n'y a aucune action particulière de Google pour la distribution de cette mise à jour, il fait comme avec toutes les autres versions : elles sont distribuées aux constructeurs et les constructeurs et/ou opérateurs se démerdent pour la distribution (sauf les with Google, encore une fois c'est leur intérêt).


    Enfin bref, le "En interne, on murmure ces derniers jours que tous les terminaux sous Android, une vingtaine au total, devraient se voir proposer un upgrade vers la version 2.1 de l'OS" n'a rien d'une rumeur ni d'un murmure, c'est la simple réalité mais il n'y a pas de décision particulière de Google à ce niveau...

  15. #15
    Membre régulier
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

    Malgré les différents mode de mise à jour, cette décision vous parait-elle être une bonne nouvelle ou au contraire, pensez-vous qu'elle sera inutile car sans effet ?
    Ça me parait être une très bonne nouvelle. Meilleur compatibilité, moins de difficultés à développer => Ça peut que satisfaire tout le monde (développeur comme utilisateur) et ça se sentira peut être sur le prix des application (j'espère surement un peu trop la...
    Pour le probleme de mise à jour, c'est un probleme qui a une durée limité, alors que la fragmentation était et serait un réel probleme a long terme. C'est une bonne initiative de la part de google.
    Mais l'OS de google ne seras plus modifiable par la suite ? Car si c'est le cas la même situation va exactement ce reproduire à la prochaine génération de portable non ?

  16. #16
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Fresher Voir le message
    Ça me parait être une très bonne nouvelle. Meilleur compatibilité, moins de difficultés à développer => Ça peut que satisfaire tout le monde (développeur comme utilisateur) et ça se sentira peut être sur le prix des application (j'espère surement un peu trop la...
    Pour le probleme de mise à jour, c'est un probleme qui a une durée limité, alors que la fragmentation était et serait un réel probleme a long terme. C'est une bonne initiative de la part de google.
    Mais l'OS de google ne seras plus modifiable par la suite ? Car si c'est le cas la même situation va exactement ce reproduire à la prochaine génération de portable non ?
    Sauf si ils gèrent un système de mise à jour global des téléphones déjà parus.
    Ma grande question est "est-ce que les nouvelles mises à jour vont tenir compte des anciens matériels utilisés pour la fabrication des portables"? Est-ce qu'il ne vas pas y avoir des problèmes de compatibilité logiciel/matériel?
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par naholyr Voir le message


    Enfin bref, le "En interne, on murmure ces derniers jours que tous les terminaux sous Android, une vingtaine au total, devraient se voir proposer un upgrade vers la version 2.1 de l'OS" n'a rien d'une rumeur ni d'un murmure, c'est la simple réalité mais il n'y a pas de décision particulière de Google à ce niveau...
    Et oui, mais si !

    Parce que Android 2.0 (qui remplaçait 1.6) n'était pas compatible avec tous les terminaux.

    La question se posait donc pour Android 2.1.

    Il semblerait qu'on ait maintenant la réponse.

    Cordialement,

    Gordon

  18. #18
    Membre chevronné
    Ah voilà qui va enfin me redonner envie de dev sous Android.
    En effet en ayant un Samsung Galaxy en 1.5 j'avais perdu la motivation de dev alors qu'on était à la 2.0.

    Maintenant, si je peux faire passer mon Galaxy en 2.1 alors la c'est vraiment différent, je pourrais tester mes applis en "réel" , ce qui est bcp plus sympa...

    Enfin si j'ai bien compris la nouvelle annoncée
    .o0o__St@iLeR__oOo.

    Lead Developer

    ASP.NET MVC - MCP/MCSD ASP.NET
    PHP Zend Framework / PhalconPHP
    Cordova/Xamarin IOS/Android
    Kendo UI - ExtJS - JQwidgets
    SQL Server / MySQL

  19. #19
    Membre chevronné
    Comme stailer, je suis intéressé de savoir si le Galaxy passera aussi sous 2.1. Si oui, je vais peut-être oublier l'achat possible et attendu d'un Nexus One pour revenir à quelque chose d'un peu moins cher tel que le Galaxy...

    Je vois donc dans mon cas (et je suppose ne pas être le seul), un autre intérêt à réduire voire supprimer la fragmentation, le fait que de très bons matériels stagnaient sur de vieilles versions pourraient les remettre au goût du jour. C'est pas que le prix des smartphones d'aujourd'hui sont prohibitifs mais presque...
    Comparez la qualité et le prix du matériel de bricolage ou de maison avant d'acheter : MatosMaison
    Le bouton ne masse pas les pieds, mais ça aide la communauté.

  20. #20
    Expert éminent sénior
    Update :
    Dans un mail, Google vient de démentir les affirmations de ses employés qui avaient filtré à San Francisco.

    Pour l'instant seuls le Droid de Motorola et le Nexus One pourront tourner sous Android 2.1...

    A suivre donc

###raw>template_hook.ano_emploi###