Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Les bons résultats se succèdent pour les entreprises IT : IBM et Google annoncent d'excellents résultats
    Mise à jour du 16/10/09

    Les bons résultats se succèdent pour les entreprises IT
    Après Intel, IBM et Google annoncent d'excellents résultats : vers une reprise ?

    Les jours se suivent, les bonnes nouvelles aussi.

    Depuis le début de la semaine, les signes d'une reprise de la croissance du secteur informatique se succèdent. Aujourd'hui c'est au tour de Google et d'IBM de confirmer la tendance.

    Google vient d'annoncer un chiffre d'affaires net de 5,94 milliards de dollars (+7%) soit un montant de 4,38 milliards de dollars hors acquisition, pour un bénéfice net trimestriel de 1,64 milliards. Un résultat largement suppérieur aux attentes des analystes. Les dirigeants de la firme de Moutain View sont à présent persuadés que le pire est passé et table sur une nouvelle politique d'acquisitions.

    "Nous sommes ouverts à de nouvelles acquisitions stratégiques, qu'elles concerne des grandes ou des petites entreprises" affirme aujourd'hui Eric Schmidt, le PDG de Google lors d'une conférence. "De ce que nous voyons, nous en tirons la conviction que l'optimisme est à nouveau de rigueur pour l'avenir, en conséquence de quoi : nous allons investir".

    IBM de son coté a réalisé un chiffre d'affaires de 23,6 milliards pour un revenu net de 3,1 milliards. Un résultat global là encore supérieur aux attentes même si IBM n'a pas encore retrouvé son niveau d'activité d'avant la crise.

    Après Intel, c'est au tour d'AMD, le deuxième fondeur du marché, d'afficher des résultats meilleurs que prévus. L'entreprise reste cependant dans le rouge avec une déficit net de 128 millions de dollars (contre 244 millions au trimestre précédent).

    Seule (très grosse) ombre au tableau, Nokia qui vient d'enregistrer son premier déficit depuis 1996. L'entreprise de téléphonie mobile affiche une perte de 559 millions d'euros, là où les prévisions tablaient sur un bénéfice de plus 350 millions. Nokia, qui a très mal géré le virage des smartphones, a également connu des déboires avec son activité réseau.
    Les frémissements sont donc là mais des doutes persistent quant au futur proche du secteur.

    La semaine prochaine d'autres sociétés, et non des moindres, viendront confirmer ou infirmer la tendance : Apple et Texas Instruments (Lundi), Yahoo (Mardi), eBay et VMware (Mercredi), EMC et Amazon (Jedui) et, last but not least, Microsoft (Vendredi).

    Oracle, pour sa part, vient d'annoncer à l'Open World Conference que, après le très gros morceau que représentait le rachat de Sun Microsytems, la société était prête, comme Google, à réaliser de nouvelles fusions.

    Et vous ?

    Pensez-vous que les résultats de la semaine prochaine confirmeront ou infirmeront la tendance ?


    MAJ de Gordon Fowler.
    *


    15/10/09

    La reprise se confirme dans le secteur informatique
    Les ventes mondiales de PC ont augmenté de 2,3% au troisième trimestre

    Les prévisions d'Intel pour le prochain trimestre étaient optimistes (cf. article ci-dessous). Elles se fondaient sur la constatation que le marché informatique, et en premier lieu celui des PC, connaissait les frémissements d'un retour à la croissance.

    Le cabinet d'études IDC vient de confirmer cette prévision. D'après lui, les ventes mondiales d'ordinateurs personnels ont augmenté de 2,3% au troisième trimestre 2009 (78,1 millions d'unités vendues) soit un résultat supérieur aux attentes. Il marque surtout un retour à la croissance après deux trimestres consécutifs de baisse.

    HP reste le leader du marché avec 20,2 % des PC écoulés (+9,3 %).

    La performance la plus remarquable est celle de Acer, le constructeur taiwanais, qui progresse de 25,6 %. Celle de Dell en revanche, est beaucoup plus mitigée avec une baisse de ses ventes de 8,4 %.

    Acer devient donc le numéro deux du marché devant l'assembleur américain.

    Sources : Dépêches de Presse.

    Pensez-vous que la reprise soit là ?


    MAJ de Gordon Fowler.

    La reprise pour Intel ?
    Tout le secteur informatique semble retrouver la croissance

    Intel vient d'annoncer des résultats largement supérieurs aux attentes des analystes.

    En ces temps de crise, la bonne nouvelle n'est pas passée inaperçue. L'action du fondeur a bondi de plus de 6,6 % après la publication des résultats de son troisième trimestre.

    Tous les voyants ne sont cependant pas encore au vert. Intel a réalisé un chiffre d'affaires de 9,4 milliards de dollars contre 10,2 un an auparavant (-7,8 %). Les analystes s'attendaient à un recul plus fort (- 11 %).

    De même Intel a réalisé un bénéfice net de 1,9 milliard de dollars contre 2,1 l'année précédente. Mais les analystes ne prévoyaient que 1,6 milliards.

    Le recul est donc largement contenu. Mais la vraie bonne nouvelle est ailleurs...



    La vraie bonne nouvelle vient des prévisions affichées pour son quatrième trimestre. La société table sur un chiffre d'affaires de 10,1 milliards de dollars (avec une marge brute de 62%).

    Cette prévision optimiste s'appuie sur le constat que font les dirigeants d'Intel d'une nette amélioration du marché des ordinateurs.
    qui annoncerait une reprise de l'activité dans l'ensemble du secteur.

    AMD, le principal concurrent d'Intel, a été tiré à la hausse par ces prévisions. Son action prenait 5,6 % à la clôture de Wall Street.

    Source : Dépêches de presse

    Lire aussi :

    Intel refuse les 1.06 milliard d'amende infligés par la Commission Européenne, et présente les arguments de son appel
    La rubrique Hardware de Développez.com

    Et vous ? :

    Ces prévisions affichées relèvent-elles pour vous de la Méthode Coué ou de l'analyse pertinente ?

  2. #2
    Membre à l'essai
    Méthode Coué
    Personnellement je trouve ça encourageant si ça s'explique par une reprise du marché

    Par contre si cette augmentation par rapport aux prévisions n'est due qu'à des restrictions budgétaires et des compressions de personnel (à la porte les ingénieurs) , c'est cool pour l'entreprise mais je continue à trouver ça inquiétant pour nous.

  3. #3
    Membre actif
    Mais non, c' est pas méthode coué, c' est la méthode cauet
    Il ne s' agit point d' analyses pertinentes
    Et de plus s' il perd son procès, ça fera 1,06 milliards € en moins

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Mise à jour : La reprise se confirme dans le secteur informatique, les ventes mondiales de PC ont augmenté de 2,3% au troisième trimestre

  5. #5
    Membre habitué
    Hum le secteur de l'informatique ne se réduit pas à la vente de PC...
    Qu'en est-il des emplois en SSII ou sociétés éditrices de logiciel ?

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par frinux Voir le message
    Hum le secteur de l'informatique ne se réduit pas à la vente de PC...
    Qu'en est-il des emplois en SSII ou sociétés éditrices de logiciel ?
    Certains analystes financiers considèrent que les cycles économiques dans le secteur informatique commencent par le Hardware puis se propagent au reste du secteur.

    C'est par exemple ce qu'expliquait Intel dans ses prévisions.

    D'autres estiment que le Hardware est de toute façon lié au secteur et qu'il est hautement improbable que l'un monte et que l'autre (SSII, Softwares) descende.

    En espérant avoir apporté un éclaircissement à votre remarque, par ailleurs fort pertinente.

    Cordialement,

    Gordon.

  7. #7
    Membre éprouvé
    Bah de toutes façon l'économie en général repren selon les economistes donc ce serait logique que le secteur informatique reprenne de l'envol
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Mise à jour : Les bons résultats se succèdent pour les entreprises IT

  9. #9
    Membre du Club
    La bonne question est :
    Est ce que les entreprises IT affichent des bons résultats grâce à des suppressions d'emploi ou grâce à des reprises de commande?
    Car dans le premier cas, cela signifie que la crise continue (et que les entreprises IT auront un 2ème effet kiss cool dans quelques mois....)

    De même les ventes mondiales de pc ont augmenté, ok. Mais est ce que le chiffre d'affaire a augmenté? Car si les gens achètent 1 pocket pc (200 €) au lieu d'un PC (700€), on peut dire que le nombre d'achat d'ordinateurs reste stable......

    Dans ma boite, les ventes ont baissé mais on a viré suffisamment de monde pour afficher un bon résultat......

###raw>template_hook.ano_emploi###