Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Linux : le kernel est devenu «énorme et boursouflé» pour le créateur de l'OS
    Linux : le kernel est devenu «énorme et boursouflé» pour le créateur de l'OS


    Voilà qui ne va pas calmer la polémique sur le noyau de Linux.

    Le moins que l'on puisse dire c'est que Linus Torvalds, le créateur du système d'exploitation libre, n'a pas fait dans la langue de bois lors du LinuxCon 2009.

    A la question de James Bottomley, ingénieur chez Novell, qui lui demandait au cours d'une table ronde ce qu'il pensait de l'évolution du noyau de Linux, Torvalds répliqua, avec une franchise désarmante : « On devient énorme et boursouflé. […] J'aimerais pouvoir vous annoncer qu'on a un plan. […] Des fois, c'est un peu triste de se dire qu'on est loin du kernel rationalisé, compact et hyper efficace que j'avais imaginé 15 ans plus tôt. […] Notre "cache footprint" est effrayant. Il n'y a aucun débat sur ce point. Et à chaque nouvelle fonctionnalité, c'est de pire en pire ».

    Mais pour lui tout n'est pas noir, le noyau reste par exemple parfaitement stable.

    Cependant une étude d'Intel, évoquée par James Bottomley, établit que les performances du kernel perdent environ 2% à chaque nouvelle refonte pour une baisse totale de 12% sur les 10 dernières réalisations.

    « Oui c'est un vrai problème », reconnaît Torvalds, « c'est même inacceptable mais c'est inévitable ».


    Lire aussi :

    Le comparatif Windows 7-Linux par Microsoft
    La rubrique Linux (actu, FAQ, tutos et forum) de Developpez.com

    Le "Hall of Fame" du Logiciel Libre : c'est vous qui choisissez le meilleur de l'Open Source

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces propos de Linus Torvalds ?

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Là j'avoue que je ne comprends pas. Il parle bien du Kernel par défaut avec quasiment toutes les options en dur ou en module non ?

    J'ai fait mumuse à épurer le noyau de ma machine et je suis sous Gnome en moins de 15 secondes.

    Donc comprends pas. Si quelqu'un pouvait expliquer ...
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  3. #3
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Là j'avoue que je ne comprends pas. Il parle bien du Kernel par défaut avec quasiment toutes les options en dur ou en module non ?

    J'ai fait mumuse à épurer le noyau de ma machine et je suis sous Gnome en moins de 15 secondes.

    Donc comprends pas. Si quelqu'un pouvait expliquer ...
    Ben au début le kernel tenait sur une disquette 3'1/2, maintenant la version 2.6 fait a peut pres 60 mega zippée (les sources pas le binaire).
    Et dans son esprit (de ce que j ai lu de ses diverses interventions), il a toujours voulu faire de Linux un OS "très" léger, ce qui est de plus en plus incompatible avec l utilisation multimédia qu on en fait, en demandant au noyau de savoir faire de plus en plus de choses avec de plus en plus de périphériques divers et variés.

    De toute façon Tanenbaum l avait dit, l avenir est au micro noyau.
    "vaste programme"

  4. #4
    Expert éminent sénior
    D'accord donc il parle de l'ensemble du code source avec toutes les options.

    Bah effectivement c'est inévitable...
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  5. #5
    Rédacteur

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    D'accord donc il parle de l'ensemble du code source avec toutes les options.

    Bah effectivement c'est inévitable...
    Pas uniquement le code source. L'architecture du noyau s'est complexifié afin de permettre plus de de modularité, évolutivité, ... Cette complexité se ressent au niveau du code source (plus de contraintes / dépendances / ...) et aussi au niveau de l'exécution (plus d'instructions, indirections ,...)
    ALGORITHME (n.m.): Méthode complexe de résolution d'un problème simple.

  6. #6
    Membre expérimenté
    Ca ne devait pas servir à limiter ce phénomène, l'introduction de la modularité? Je croyais que le noyau était "monolithique modulaire" justement pour faire sortir des fonctions non essentielles.

  7. #7
    Futur Membre du Club
    Ce que Linus torwads a reconnu, c'est que le noyau ne peut que croitre en service, drivers: inévitablement, même avec le modulaire, il perd du temps, les services sont plus complexes, et tout cela a un cout global.

    C'est vrai aussi que par rapport à un noyau datant de 15 ans, la gestion est assez important en terme de services. bref le modulaire a aussi des dépendances qui commencent aussi à augmenter....

    Voila


  8. #8
    Membre régulier
    Ce qui m'inquiète, moi, c'est qu'il dise que "nous" n'avons pas de plan... Venant de lui, c'est loin d'etre une bonne nouvelle pour ce monde qui s'intéresse de plus en plus à la chose libre en général et à Linux en particulier
    Si vous vous endormez en pensant qu'une chose est impossible à réaliser, vous risquez d'être réveillé par le bruit que fait quelqu'un d'autre en la réalisant.

  9. #9
    Modérateur

    Citation Envoyé par LeSmurf Voir le message
    Ca ne devait pas servir à limiter ce phénomène, l'introduction de la modularité? Je croyais que le noyau était "monolithique modulaire" justement pour faire sortir des fonctions non essentielles.
    +1. J'avoue que j'ai du mal à comprendre.

    Par exemple, concrètement, si on ne compile que la 'base' du noyau (ie. on désactive aboslument tous les modules) par rapport à la même base il y a 10 ans, ça donne quoi en termes quantitatifs (taille du noyau compilé) ?

    Et concrètement, la différence représente quelles fonctionnalités concrètes qui ont été ajoutées (fonctionnalités qui n'ont donc vraisemblablement pas pu être déportées dans un module) ?
    Mon projet du moment: BounceBox, un jeu multijoueurs sur Freebox, sur PC et depuis peu sur smartphone/tablette Android.

  10. #10
    Membre actif
    haiku
    Et oui, à force de patcher patcher patcher...
    heureusement il existe haiku pour le desktop, j'espère que de nombreux developpeurs vont se porter sur cet OS au potentiel fantastique !

  11. #11
    Modérateur

    Citation Envoyé par supertonic Voir le message
    Et oui, à force de patcher patcher patcher...
    Un patch n'est pas mauvais en soit, il indique simplement le remplacement d'une partie de code par une autre partie.
    Après c'est comme tout, notamment les chasseurs: il y a Dailymotion - Les Inconnus - Les Chasseurs - une vidéo Cinéma@@AMEPARAM@@http://www.dailymotion.com/swf/xwmtj@@AMEPARAM@@xwmtj
    Mon projet du moment: BounceBox, un jeu multijoueurs sur Freebox, sur PC et depuis peu sur smartphone/tablette Android.

  12. #12
    Rédacteur

    Bonjour,

    C'est vrai que le noyaux Linux est devenu moins compacte est performant, mais il faut bien répondre aux demande des utilisateurs qui en veulent de plus en plus, regarder les os concurrent....

    Les machines elles aussi deviennent de plus en plus puissantes, et arrivent peut être à compenser les baisses de performances.

    vive Minix !!!!

    Bonne journée a tous
    Alain

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Je ne comprends pas. Sous Linux, les drivers comptent comme faisant partie du noyau?
    SVP, pas de questions techniques par MP. Surtout si je ne vous ai jamais parlé avant.

    "Aw, come on, who would be so stupid as to insert a cast to make an error go away without actually fixing the error?"
    Apparently everyone.
    -- Raymond Chen.
    Traduction obligatoire: "Oh, voyons, qui serait assez stupide pour mettre un cast pour faire disparaitre un message d'erreur sans vraiment corriger l'erreur?" - Apparemment, tout le monde. -- Raymond Chen.

  14. #14
    Membre éclairé
    Dans les sources du kernel Linux, facilement 90% du code source correspond à des drivers, voir du matériel très exotique. Évidemment, on peut développer des drivers hors de la branche vanilla, mais globalement quand ils sont matures, ils rejoignent la branche vanilla, pour qu'ils soient maintenus / refactorés plus facilement (problème de la stabilité de l'API en particulier).

  15. #15
    Rédacteur

    Citation Envoyé par nouknouk Voir le message
    Par exemple, concrètement, si on ne compile que la 'base' du noyau (ie. on désactive aboslument tous les modules) par rapport à la même base il y a 10 ans, ça donne quoi en termes quantitatifs (taille du noyau compilé) ?

    Et concrètement, la différence représente quelles fonctionnalités concrètes qui ont été ajoutées (fonctionnalités qui n'ont donc vraisemblablement pas pu être déportées dans un module) ?
    ça serait effectivement intéressant de savoir

    C'est sur que s'il parle du code du noyau dans son ensemble, avec les drivers, les systèmes de fichiers de plus en plus nombreux, il n'y a pas photo...

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Ah, il n'y a pas de Linux Driver Model fixe?

    D'un autre côté, c'est vrai qu'une API fixe peut être handicapante pour un truc d'aussi bas niveau.
    SVP, pas de questions techniques par MP. Surtout si je ne vous ai jamais parlé avant.

    "Aw, come on, who would be so stupid as to insert a cast to make an error go away without actually fixing the error?"
    Apparently everyone.
    -- Raymond Chen.
    Traduction obligatoire: "Oh, voyons, qui serait assez stupide pour mettre un cast pour faire disparaitre un message d'erreur sans vraiment corriger l'erreur?" - Apparemment, tout le monde. -- Raymond Chen.

  17. #17
    Membre éprouvé
    Mais en quoi est ce un mal que le kernel augmente,on a des ordis plus puissants et de toutes façon c'est ce que l'utilisateur veut,nan?
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

  18. #18
    Rédacteur

    Citation Envoyé par LeSmurf Voir le message
    Ca ne devait pas servir à limiter ce phénomène, l'introduction de la modularité? Je croyais que le noyau était "monolithique modulaire" justement pour faire sortir des fonctions non essentielles.
    Oui mais le "modulaire" implique une architecture qui permet de faire communiquer les modules avec le "core" du noyau, voir meme de faire communiquer les modules entre-eux.

    Rien qu'une copie de fichier est extrêmement complexe : copier un fichier depuis/vers une image iso, un disque-dur, un serveur Smb/Nfs, une clé usb, ... Tout cela passe par des chemins/modules différents dans le kernel.
    ALGORITHME (n.m.): Méthode complexe de résolution d'un problème simple.

  19. #19
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par samuel.s Voir le message
    Mais en quoi est ce un mal que le kernel augmente,on a des ordis plus puissants
    Hérétique !!! (d'apres Thorvalds)

    Citation Envoyé par samuel.s Voir le message
    de toutes façon c'est ce que l'utilisateur veut,nan?
    Ben ca c'est peut etre le fond du problème, dans le comité qui gère le noyau a part Thorvalds qui aimerait bien que Linux se démocratise plus dans le grand public, cette ambition ne fait pas l hunanimité, loin de là.
    "vaste programme"

  20. #20
    Membre chevronné
    p
    Ce qui m'inquiète, moi, c'est qu'il dise que "nous" n'avons pas de plan... Venant de lui, c'est loin d'etre une bonne nouvelle pour ce monde qui s'intéresse de plus en plus à la chose libre en général et à Linux en particulier
    Cela peut paraitre inquiétant, mais avec quelqu'un qui fait face à ce problème avec une telle franchise, avec la réalisation du noyau linux qu'on lui connait.
    Ce n'est qu'un problème dont la mise à mort est d'ores et déjà programmé, et je ne doute pas qu'il saura y faire face.

    Au contraire ce problème est peut être même bienvenu, car ainsi il pose les fondements d'une réflexion, importante pour l'avenir du noyau.

    Mais en quoi est ce un mal que le kernel augmente,on a des ordis plus puissants et de toutes façon c'est ce que l'utilisateur veut,nan?
    Au début je me suis fait la même remarque, cependant, ce laisser aller qui coule dans cette remarque est, j'imagine, assez catastrophique pour un noyau.
    Car à force de rajouter de la complexité, le noyau gagne en fonction et son périmètre est de plus en plus étendu.
    Hors le principe du noyau est de resté aussi restreint que possible pour ne faire que ce qui est strictement nécessaire à l'init.
    Le reste c'est une affaire d'userland (développeurs d'applications).
    Cette capacité à resté dans un périmètre stricte permet de mieux contrôler les évolutions et les bugs, d'avoir une meilleure vision d'ensemble du dit noyau ect, bref être capable de le garder en main.

    Hors que là il semble surtout avoir peur de perdre le controle à l'avenir à cause d'une complexité qui devient chaque jour plus importante, j'imagine.
    D'où surement son importante remarque sur la stabilité actuelle du noyau.
    Une façon de dire qu'il s'inquiète pour l'avenir mais que pour le moment, c'est nickel.

###raw>template_hook.ano_emploi###