IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Pourquoi devenir indépendant ?

Votants
202. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Je préfère être libre et mon propre patron

    86 42,57%
  • Par gout de l'aventure

    13 6,44%
  • On sais jamais sur un malentendu on peu réussir comme Microsoft ou Google

    18 8,91%
  • Parce que personne à voulu m'embaucher

    6 2,97%
  • Pas d'autres solutions pour être en télétravail

    5 2,48%
  • Pas question, je préfère resté planqué comme salarié

    31 15,35%
  • Je préfère rester au chomage et jouer à Wow toute la journée

    3 1,49%
  • Encore étudiant

    27 13,37%
  • Sans avis

    13 6,44%
Freelance Discussion :

Le revenu des informaticiens indépendants loin derrière les autres professions libérales


Sujet :

Freelance

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 599
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 62
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 599
    Points : 17 475
    Points
    17 475
    Par défaut Le revenu des informaticiens indépendants loin derrière les autres professions libérales
    Le revenu des informaticiens indépendants loin derrière les autres professions libérales

    Une nouvelle étude de l'Insee révèle que le revenu annuel moyen des non salariés en informatique est d'environ à 26 K€ annuel seulement, soit très loin derrière les professions dans les secteurs santé, juridique ou finance qui peuvent atteindre les 80 à 100 K€.

    La durée habituelle de travail est pour les non-salariés d’un peu plus de 52 heures par semaine, soit 15 à 16 heures de plus que celle des salariés à temps complet.

    Avant d’être à son compte, le non-salarié a souvent travaillé comme salarié, plutôt dans le domaine qui sera le sien comme non-salarié. Aussi, les non-salariés sont en moyenne nettement plus âgés que les salariés : 45 ans pour les non-salariés non-agricoles et 47 ans pour les non-salariés agricoles, contre 39 ans pour les salariés de ce fait, les jeunes de moins de 30 ans sont peu nombreux dans ce monde. Cependant ceux de l’informatique sont nettement plus jeunes : 40 ans, et les activités où les jeunes sont les plus présents sont les services informatiques, près de 15% d’entre eux ont moins de 30 ans. L’ancienneté est aussi la plus faible dans les services informatiques (un peu plus de quatre ans).

    Source : Panorama des indépendants, emplois et revenus

    Lire aussi :
    La rubrique Emploi
    Freelances, pour qui nous prend-t-on ?
    Comment déterminer son tarif quand on est Freelance ?
    Le forum des Freelances en informatique


    Pensez-vous que ça vaille le coup de lâcher son travail salarié bien tranquille et bien payé pour travailler comme un forcené 52 heures par semaine au lieu de 35, tout en étant moins bien payé, et pour se retrouver avec plusieurs patrons (les clients) au lieu d'un seul ?
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  2. #2
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 38
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 885
    Points : 1 316
    Points
    1 316
    Par défaut
    Salut,

    si le statut d'indépendant est vu comme tremplin vers la création d'entreprise (si ça marche, hop, on commence par embaucher la secrétaire et un jeune informaticien, puis deux puis trois...), oui, sinon je vois pas.
    Car il faut bien le rappeler : nos patrons, pour créer leur boite, ne se sont pas tenus aux 35 heures syndicales, ils ont cravaché tout en gagnant des clopinettes durant quelques années
    *graou* et même *graou*, ou encore *graou*

  3. #3
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 146
    Points : 300
    Points
    300
    Par défaut
    Je confirme,
    et mon patron bosse encore le double que moi (comment il tient physiquement ?)
    bon il a recruté 6 personnes entre temps (dont moi en alternance)

  4. #4
    Membre actif
    Chef de projet en SSII
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    149
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet en SSII

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 149
    Points : 297
    Points
    297
    Par défaut
    Cela ne m'étonne pas, quel intérêt a le client à payer un francais en freelance alors qu'il trouve beaucoup moins cher du coté des pays étrangers, où la vie est moins cher, pour un travail de même qualité.
    Ceci explique en grande partie ce faible salaire sans aucun doute.

  5. #5
    Membre éprouvé Avatar de s4mk1ng
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Oise (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 535
    Points : 1 280
    Points
    1 280
    Par défaut
    Pour ma part je suis encore étudiant pour quelques années mais je sais déjà où je vais,dans une entreprise de 10 personnes qui font de la prog web et apllicatif.Donc je serais pas indépendant.
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

  6. #6
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 19
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    source emploi développeurs : http://emploi.developpez.com

    extrait : "les indépendants et les seniors occupent le haut du panier avec des rémunérations supérieures à 45 k€ et pouvant dépasser les 75K€"

  7. #7
    Membre habitué
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    68
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 68
    Points : 170
    Points
    170
    Par défaut Et la passion, bordel !
    La rémunération est une chose, et la passion une autre. Personnellement, je préfèrerais gagner chichement ma vie et être passionné par mon métier.
    Je connais trop de médecins tiroir-caisse financièrement très à l'aise, mais à quel prix !

  8. #8
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 38
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 885
    Points : 1 316
    Points
    1 316
    Par défaut
    Oui enfin.... il arrive un moment où tu as une famille à nourrir, les études des gamins à payer, une maison à payer, manger autre chose que des pattes de chez Carrefour, et t'offrir des vacances ailleurs que devant ton PC hein ^^.
    Être payé le SMIC tout en faisant le boulot d'un ingé et faire 50h par semaine (heures sup' non payées, rappelons le), ça va quelques temps, après il faut arrêter de te faire avoir par ton patron

    La passion, c'est bien quand on sort des études, lorsque l'on vient d'avoir son premier job et un appartement de 25m², après il faut avoir un peu d'ambition.

    Tu peux faire le boulot de tes rêves ET être bien payé
    *graou* et même *graou*, ou encore *graou*

  9. #9
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Luxembourg

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 8
    Points : 13
    Points
    13
    Par défaut
    j'ai ouvert ma boîte il y a 3 ans après 18 ans chez un employeur, on a débuté à 4, puis 5, maintenant 7 personnes fixes plus 2 stagiaires en été. C'est pas toujours évident à la fin du mois (pour moi j'entends, les salaires sont virés le 30, les fournisseurs payés en temps en en heure, ...). Je vis bien, mais je compte pas mes heures 12-13 par jour, et seulement 1 journée de libre par semaine, encore que le téléphone sonne aussi ce jour là...
    Si je calcule mon salaire horaire, je gagne un bon smic , mais je suis libre , et j'ai le sentiment de faire vivre quelques familles .
    Luc.

  10. #10
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 64
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 591
    Points : 17 900
    Points
    17 900
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Pensez-vous que ça vaille le coup de lâcher son travail salarié bien tranquille et bien payé pour travailler comme un forcené 52 heures par semaine au lieu de 35, tout en étant moins bien payé, et pour se retrouver avec plusieurs patrons (les clients) au lieu d'un seul ?
    Voir plus bas, mais pour moi la réponse est sans équivoque oui...

    Depuis plus de 16 ans, j'alterne des périodes de 6 mois à 80 heures par semaines avec des périodes de 6 mois sans contrat, où je fais ce que je veux, me consacre à d'autres activités, passions, voyages, etc..


    On n'est pas moins bien payé.. On est payé différemment...

    En ce qui me concerne, je suis payé plus que 50% de plus que ce que je gagnerais en étant salarié..



    Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
    si le statut d'indépendant est vu comme tremplin vers la création d'entreprise
    ça c'est encore une forme d'esprit "ancienne manière"...

    Pourquoi diable vouloir penser "entreprise" ????


    Ca ne te suffit pas, être artisan ???


    C'est bizarrre comme en France "créer son propre travail" est impensable, et comme il y et fait de manière permanente le fait d'être "auto-entrepreneur" et de "crééer une entreprise avec employés etc"...



    Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
    Oui enfin.... il arrive un moment où tu as une famille à nourrir, les études des gamins à payer, une maison à payer, manger autre chose que des pattes de chez Carrefour, et t'offrir des vacances ailleurs que devant ton PC hein ^^.
    Être payé le SMIC tout en faisant le boulot d'un ingé et faire 50h par semaine (heures sup' non payées, rappelons le), ça va quelques temps, après il faut arrêter de te faire avoir par ton patron

    La passion, c'est bien quand on sort des études, lorsque l'on vient d'avoir son premier job et un appartement de 25m², après il faut avoir un peu d'ambition.

    Tu peux faire le boulot de tes rêves ET être bien payé

    C'est l'inverse...

    Avoir les moyens de vivre de sa passion en faisant ce qu'on veut, c'est quand on a de l'expérience, la plupart du temps..

    Si à 25 ans tu raisonnes comme tu le fais, elle va être longue et ennuyeuse, ta vie...




    Citation Envoyé par samuel.s Voir le message
    Pour ma part je suis encore étudiant pour quelques années mais je sais déjà où je vais,dans une entreprise de 10 personnes qui font de la prog web et apllicatif.Donc je serais pas indépendant.
    Voir ci-dessus....

    C'est excellent quand on est jeune d'être dans un certain nombre de boîtes, et de ne pas être seuls..

    On apprend des environnements différents, des contextes différents, on peut, si on est dans une grosse boîte, aller dans des salons, des congrès, des formations, etc etc... Se former aux relations clients, au cycle de vie, aux demandes, aux documents,, aux divers manières de faire, aux cahiers des charges, à la maintenance, etc etc..

    C'est au contraire quand on a déjà eu un parcours varié qu'il et intéressant d'être à son compte...



    Citation Envoyé par chenel80 Voir le message
    Cela ne m'étonne pas, quel intérêt a le client à payer un francais en freelance alors qu'il trouve beaucoup moins cher du coté des pays étrangers, où la vie est moins cher, pour un travail de même qualité.
    Ceci explique en grande partie ce faible salaire sans aucun doute.
    Non, ça c'est la mentalité française, qui n'a toujours pas compris qu'en informatique comme ailleurs, mieux vaut un bon artisan , seul, dont l'assurance est la réputation, qu'une mauvaise SARL...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  11. #11
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 38
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 885
    Points : 1 316
    Points
    1 316
    Par défaut
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    C'est l'inverse...

    Avoir les moyens de vivre de sa passion en faisant ce qu'on veut, c'est quand on a de l'expérience, la plupart du temps..

    Si à 25 ans tu raisonnes comme tu le fais, elle va être longue et ennuyeuse, ta vie...
    Pas du tout, ce dont je parle c'est :
    le jeune diplômé qui va bosser 50 heures par semaine (heures sup' non payées), être payé au SMIC, tout en sachant que son patron en profite et n'hésitera pas à le virer en premier si la boite venait à traverser une période difficile (c'est un peu ma situation).
    J'aime mon métier, je l'exerce avec passion, et j'espère bien un jour fonder mon entreprise, mais il est clair et net que j'ai arrêté (depuis peu, après réflexion) de bosser gratuitement pour mon patron.

    Quant au fait de vouloir monter une boite plutôt qu'être artisan, il ne sagit que de MA vision des choses
    Il n'y a pas de mal à ça, et ce n'est absolument pas typiquement français.
    *graou* et même *graou*, ou encore *graou*

  12. #12
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 64
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 591
    Points : 17 900
    Points
    17 900
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
    Quant au fait de vouloir monter une boite plutôt qu'être artisan, il ne sagit que de MA vision des choses
    Il n'y a pas de mal à ça, et ce n'est absolument pas typiquement français.
    détrompe-toi...

    Non il n'y a pas de mal à ça..

    Mais le titre du thread étant "informaticiens indépendants", ce que je veux dire c'est qu'en France il y a quasi-systématiquement l'association "monter sa boîte" (=1 personne,juste une structure juridique) et "monter une entreprise avec salariés"..

    C'est dit à l'AFPA, c'est dit à la Chambre de Commerce, au Pôle Emploi, et c'est pensé par 80% des Français..


    J'ai longtemps vécu en Amérique du Nord, où cela fait belle lurette que plus personne ne pense comme ça..

    C'est tellement vrai qu'en France, en étant indépendant, si tu n'as pas d'assurances (ou si tu n'es pas en SARL, même tout seul) par exemple presque personne ne te prend.. Alors que en Amérique du Nord ou en Angleterre, personne, même les gouvernements, ne se pose la question...



    Quant à la partie sur avoir de quoi bouffer, etc etc.. : depuis 1994 où je suis en indépendant, j'ai (en moyenne) gagné environ 50% de plus par an que quand k'étais salarié (et pourtant ingénieur dans des grosses boîtes, très bien payé).

    Sauf que c'est à toi de gérer ton budget : cela m'est arrivé de n'avoir pas d'entrée d'argent pendant 2 ans, mais je savais qu'au bout de 2 ans j'aurais 2 ans de "salaire" qui tomberaient d'un coup...


    Quant à "avoir un appart etc", je ne sais pas.. Je n'ai jamais fonctionné comme ça.. Ma liberté vaut plus...

    Mais en ce qui concerne la formation, il est bien plus formateur d'être salarié quand on est jeune (et surtout de changer de boîte une fois de temps en temps), que d'être à son compte, et de faire ce qu'on sait faire en sortant de l'école sans rien apprendre de plus (ou si peu, car pas de contraintes : on "vend" ce qu'on a appris).

    C'est mon point de vue...


    Donc , vu les chiffres ci-dessus, ça ne m'étonne pas : beaucoup de jeunes se mettent depuis peu sur le marché quasiment tout de suite, ce qui a plusieurs inconvénients :pas de réseau, donc difficultés de démarchage, énorme concurrence (tout le monde pour faire des sites Web ou du C++), et surtout "enfermement", c'est à dire non-vision des différents aspects (grosse boîte / petite boîte, projet industriel / site Web, petit / gros projet, etc etc)..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  13. #13
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 143
    Points
    2 143
    Par défaut
    Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
    Il n'y a pas de mal à ça, et ce n'est absolument pas typiquement français.
    Ecoutes, parce que ça m'agace d'une force prodigieuse :

    Français, ce n'est pas une maladie.
    Le système n'est pas parfait, soit, mais si des gens comme toi tiennent des raisonnements comme le tien, c'est justement parce qu'ils ont vécu dans un système qui leur évite énormément de questions

    Alors le jeunisme et le hypisme veulent qu'on tiwtte et facebookise en anglais et qu'on se plaigne de notre propre culture, c'est bien, mais c'est aussi un travers qui est exclusivement français.

    Donc, quoi que tu démontres ou prouve : si tu as un problème avec ta culture d'origine ou ton pays, tu le géres, mais je doute qu'à 25 ans tu es une simple idée de ce que te réserve la vie, et que tu restes malgrè tout dans un pays qui t'a donné l'opportunité d'être où tu es.

    Moi ça me fout les glandes de payer 5 chiffres d'impôts par an pour qu'autant de stupidité et de manque de reconnaissance sorte des écoles.

    Et oui. C'est parce qu'il y a des nazes de français comme moi qui payent leurs cotisations, leurs impôts rubis sur l'ongle que des gens comme toi ont pu aussi faire des études.

    Ben c'est pas pour autant que je ne veux plus en payer. Au contraire. C'est le jeu. C'est le prix pour notre système de santé (ah oui, je préférerai pour ma pomme toucher du brut oh que oui!), mais grâce à l'américanisation, on le flingue, c'est le prix pour l'éducation et la recherche, mais là aussi ,on le flingue, on fera dans l'utile à la nation quand la nation sera rentable.

    J'ai des mômes, une femme, mon job me convient, et j'ai fait ce qu'il faut pour. Le jugement des gosses qui tombent de leur banc d'école, oui c'est pénible.

  14. #14
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 38
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 885
    Points : 1 316
    Points
    1 316
    Par défaut
    @B.AF
    j'ai l'impression que tu n'as rien lu ou rien compris ...
    *graou* et même *graou*, ou encore *graou*

  15. #15
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 64
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 591
    Points : 17 900
    Points
    17 900
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    @B.A.F. : je pense que c'était à moi que tu t'adressais, non ??
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  16. #16
    Membre du Club
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 29
    Points : 48
    Points
    48
    Par défaut Seulement para passion
    Personnellement je suis indépendant dans l'informatique depuis 5 ans déjà et je ne regrette rien.

    Ce côté aventureux et mon énorme passion pour l'informatique m'on poussé à me lancer seul dans cette branche, et je dois dire que je ne regrette rien.

    Le problème quand on travail pour un patron dans l'informatique, c'est que celui-ci nous coupe un peu les jambes dans notre creativité, ce qui n'arrive pas en étant indépendant.

    Mais c'est un sujet très personnel, chacun doit se sentir pour choisir sa voie.

  17. #17
    Membre du Club
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 50
    Points : 64
    Points
    64
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Le revenu des informaticiens indépendants loin derrière les autres professions libérales Une nouvelle étude de l'Insee révèle que le revenu annuel moyen des non salariés en informatique est d'environ à 26 K€ annuel seulement, soit très loin derrière les professions dans les secteurs santé, juridique ou finance qui peuvent atteindre les 80 à 100 K€.
    On ne peut pas comparer l'informatique, à la santé, au secteur juridique ni encore la finance.

    En effet, la santé est subventionnée par nos impôts, il n'y a qu'à voir le trou de la sécu.

    Le secteur juridique n'est pas dé localisable, le droit français s'applique qu'en france. Mais ça marche dans les deux sens, une personne qui voudrait s'expatrier aura beaucoup de mal à le faire à moins de changer de métier.

    Et la finance, on joue sur la cupidité des gens. C'est assez facile de vendre de la défiscalisation sous toute ses formes.

    L'informatique n'est pas subventionnée et c'est un métier qui est mondialisé. On peut travailler de n'importe où pour n'importe qui du moment où l'on sait s'exprimer dans la langue de Shakespeare. Difficile de trouver un métier avec autant de concurrences.

    Maintenant, je pense que si on en arrive là, c'est en parti à cause des ... informaticiens qui ne savent tout simplement pas se vendre. Et oui l'un des coupables n'est pas à chercher bien loin.

    Ma compagne qui travail dans la com' se vend 600 € / jour, et quand elle voit avec quelle difficulté j'ai pour me vendre 510 € (10 ans d'XP) / jour elle me dit... tu devrais changer de métier.

    En attendant une chose est sûre, je ne suis pas de ceux qui cassent le marcher.

  18. #18
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    1 273
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 1 273
    Points : 2 143
    Points
    2 143
    Par défaut
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    @B.A.F. : je pense que c'était à moi que tu t'adressais, non ??
    Non. J'en ai marre de lire "D'ailleurs en france ceci, en france cela".
    Je ne suis pas particuliérement patriote, mais bon, à un moment, comme je l'ai déjà dit, ça gonfle.

    Le jeunisme pro-américain, et en France on peut rien faire, j'en ai marre.
    Surtout que depuis peu je cotise pour tous ceux qui viennent retoucher le chomedu en france et que mes charges vont encore augmenter grace à ce libéralisme d'école qui confond CDI au chaud et entrepreneur.

  19. #19
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 3
    Points : 5
    Points
    5
    Par défaut
    @ Souviron34
    Entièrement d'accord sur l'importance d'un parcours en entreprise mais c'est intéressant qd on tombe sur une grosse boite. J'ai commencé dans une tte petite SSII et me suis lancé en freelance à 24ans pour évoluer plus vite (de toutes façons j'étais chez le client, déjà intégré aux équipes Accenture... ça revenait au même). Aujourd'hui bilan plus que positif et beaucoup d'expériences variées dont plusieurs à l'étranger, énormément d'entraide entre consultants freelance de ma génération, proximité avec les salariés chez le clients etc...
    Florent

  20. #20
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 64
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 591
    Points : 17 900
    Points
    17 900
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par B.AF Voir le message
    Non. J'en ai marre de lire "D'ailleurs en france ceci, en france cela".
    Je ne suis pas particuliérement patriote, mais bon, à un moment, comme je l'ai déjà dit, ça gonfle.

    Le jeunisme pro-américain, et en France on peut rien faire, j'en ai marre.
    Surtout que depuis peu je cotise pour tous ceux qui viennent retoucher le chomedu en france et que mes charges vont encore augmenter grace à ce libéralisme d'école qui confond CDI au chaud et entrepreneur.
    C'est bien ce que je disais

    C'était moi qui parlait de l'Amérique du Nord et de la différence avec la France par rapport aux indépendants...

    J'avais au contraire le sentiment que l'intervenant que tu citais était du même avis que toi..

    Je crois qu'il t'a manqué un bon café, aujourdhui


    Ceci dit, réellement sur le fond du problème, je maintiens ce que j'ai dit..

    La mentalité française est encore très ancrée sur le fait d'être "une société", "une entreprise avec pignon sur rue"... Et ceci dans tous les domaines : en informatique, mais c'est pareil pur la musique, pour l'import-export (choses dans lesquelles j'ai travaillé), etc etc...


    Le nouveau statut d'auto-entrepreneur est un grand pas en avant, mais il y a encore des progrès à faire :

    pourquoi ne plus jamais avoir le droit d'être sous ce statut si on fait plus de 12 mois sans chiiffres d'affaire ? Cela m'est arrivé , comme mentionné, d'être presque 26 mois sans entrées d'argent, mais de toucher plus de 2 ans de "salaire" d'un coup.. Si je n'ai pas envie de travailler tous les jours, et que j'arrive à gagner assez de sous pour vivre comme je l'entend, pourquoi diable me forcerai-je à travailler 220 jours ?

    On confond encore statut et activité...

    Exemple : (ce que je connais) au Canada, il y a 2 sortes seulement d'entreprises : individuelle, ou SARL (Incorporated). Peu importe le chiffre d'affaire, peu importe le nombre d'employés. Tu peux avoir 700 employés et avoir 300 millions de chiffres d'affaire, tu peux cependant être à ton compte. A l'inverse, tu peux être seul et avoir 25000 dollars de chiffres d'affaire et être SARL (Incorporated).

    En ayant une entreprise, c'est à dire simplement un statut (l'un ou l'autre), tu peux faire plusieurs activités totalement indépendantes (dans mon cas conseil en informatique, conseil scientifique, producteur de musique, import/Export de disques).

    Ce qui ne m'empêche pas à la fin de l'année de remplir une feuille d'impôts simple dans laquelle je déclare mes revenus et combien je dois aux impôts (qui au Canada contiennent les cotisations sociales, assurance maladie, retraite).

    Grâce à ce statut (32 euros par an), seul, j'ai eu plus de 8 ans de contrat avec le Gouvernement Fédéral pour la fabrication d'un logiciel critique national (sans assurance particulière, sans statut Incorporated, sans adhésion à telle ou telle convention).

    En France, il est déjà déicat en étant seul de se faire prendre comme sous-consultant par une boîte de consultants ou une SSII.. Alors pour les vrais clients, ou le gouvernment, n'y pensons même pas..

    C'est tout ce que je mentionnais.....

    qu'est-ce qu'un travailleur autonome ?

    Petites entreprises au Canada : faits saillants


    Emploi
    En 2007, les petites entreprises employaient quelque cinq millions de personnes au Canada, soit 48 % de la main-d'œuvre du secteur privé. Elles ont créé environ 100 000 emplois en 2007, ce qui représente plus de 40 % de la création d'emploi au Canada. De 1997 à 2007, elles ont créé en moyenne 37 % des emplois du secteur privé. Approximativement 15 % de tous les actifs canadiens ayant un emploi étaient des travailleurs autonomes en 2007




    Et ne t'en fais pas, cela fait plus de 8 ans que je passe la moitié du temps en France, et je n'ai jamais demandé ni RMI, ni chomdu, ni quoi que ce soit.. je n'ai été que 2 fois chez le médecin (que j'ai payé de ma poche) et une fois à l'hôpital (que j'ai payé via mes cotisations antérieures en France (10 ans))




    Citation Envoyé par Fdave Voir le message
    @ Souviron34
    Entièrement d'accord sur l'importance d'un parcours en entreprise mais c'est intéressant qd on tombe sur une grosse boite.
    C'est pas ce que j'ai dit ??
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 18/04/2015, 14h25
  2. Grosseur des icônes plus petite que les autres
    Par Mario Cayer dans le forum Android
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/12/2014, 05h07
  3. [XL-2007] coller des images les unes derrière les autres
    Par iio0n dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2014, 11h42
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 20/09/2009, 01h13
  5. ShowMessage "caché" derrière les autres fenêtres
    Par OutOfRange dans le forum Langage
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/07/2005, 10h43

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo