Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Le PDG de Microsoft ne désespère pas que Bing devienne numéro un devant Google
    Steve Ballmer ne désespère pas que Bing devienne numéro un
    Le PDG de Microsoft explique pourquoi


    Lors de son intervention au Search Marketing Expo de Santa Clara, le PDG de Microsoft, Steve Ballmer s'est vu poser la question suivante : croyez-vous qu'un jour vous serez numéro un de la recherche sur Internet ?

    «Il n'ya pas de bonne réponse à cette question », a-t-il répondu. « Si je vous dis oui, vous allez dire que je suis arrogant, et si je vous dis non vous allez dire que je n'y crois pas. Ma réponse c'est oui, un jour ».

    Steve Ballmer a également expliqué les 90% de part de marché de Google dans la recherche. « La vérité, c'est que Google a été le premier à bien faire le travail », sous-entendu, aujourd'hui il n'est plus le seul.

    A l'avenir, le PDG de Microsoft a promis que l'activité "recherche internet" allait prendre de plus en plus d'importance au sein du groupe.

    Une des plus grandes avancées attendues sur ce marché sera de mettre une fonctionnalité qui permettra de deviner l'intention des utilisateurs pour les aider à accomplir une tâche complète. Un projet sur lequel Google et Yahoo travaillent également.

    Un jour, qu'il voulait rassembler des données sur les dettes des pays, Steve Ballmer s'est rendu compte que cette demande n'était pas encore satisfaite par les moteurs de recherches.

    « Je savais ce que je voulais, j'avais ma feuille de calcul Excel et je voulais simplement obtenir les données pour les mettre dans ma feuille de calcul. Cela ne devrait pas être si difficile que cela », s'étonne-t-il encore.

    Si Microsoft arrive à être le premier à réaliser ce moteur de prochaine génération, la place de numéro un ne lui est peut-être pas inaccessible.

    Mais le chemin reste encore long.

    Très long.

    Et vous ?

    Sur le long terme voyez-vous Bing devenir numéro un ?

    MAJ de Gordon Fowler



    Google est-il vraiment meilleur que Bing ?
    Un site de blind-test permet de se faire une opinion un peu plus objective



    Nombreux sont ceux, y compris sur ce forum, qui tranchent la question de manière catégorique.

    « Google c'est mieux que Bing ». Point.

    Ou à l'inverse. « Mais non, bien sûr que c'est Bing, c'est juste que vous êtes intoxiqués à Google ! ».

    Que vous soyez fan de Redmond ou fan de Mountain View, ce petit test devrait vous intéresser pour savoir si votre moteur de recherches préféré est vraiment votre moteur de recherches préféré.

    NoBrandSearch, comme son nom l'indique, propose de lancer une requête sur sa page.

    Les résultats s'affichent ensuite sur deux colonnes... sans vous indiquer le nom des moteurs questionnés. A vous de choisir la colonne qui vous a semblé la plus pertinente.

    Ce n'est qu'après que vous saurez si vous avez choisi « le bon ».

    NoBrandSearch ne se limite pas à comparer Google et Bing. Il va également interroger Yahoo et moins connut du grand public, Hakia.





    Certes d'autres éléments rentrent en ligne de compte (confidentialité des recherches - lire ci-avant, liens commerciaux, rapport avec l'actualité, confort de l'UI, etc.).

    Néanmoins, en recommençant le test plusieurs fois, vous devriez assez rapidement vous faire une idée un peu plus objective du moteur qui vous convient le mieux au niveau des contenus dits "organiques".

    Ou pas. Puisque pour l'avoir fait à plusieurs reprises, il apparaît (pour moi) que Bing et Google font très souvent match nul.

    Ce qui est déjà une information en soit.

    Source : NoBrandSearch

    Et vous ?

    Après avoir fait ce blind-test, êtes-vous plus Google ou Bing ? Ou Yahoo ?

    MAJ de Gordon Fowler



    19/01/10

    Bing ne gardera des données sur ses utilisateurs que pendant 6 mois
    Au lieu de 18 précédemment, le moteur ne cesse par ailleurs de gagner des parts de marché


    Bing ne cesse de progresser. Non seulement le moteur de recherche de Microsoft gagne des parts de marché, mais il les gagne de plus en plus vite.

    C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude de décembre de l'institut de référence comScore qSearch.

    Bing a ainsi progressé de 0,4 point pour atteindre 10,7 % de parts de marché aux Etats-Unis. Et la tendance semble s'accélérer.

    Les analystes attribuent cette montée en puissance continue à la publicité faite par Microsoft, aux partenariats avec les constructeurs et, conséquences du point précédent, au plus grand nombre de toolbar qui propose Bing par défaut.

    Un contre-effet Google après les déclarations d'Eric Schmidt sur la vie privée peut-il aussi avoir joué.

    Peut-être. En tout cas, Bing entend bien rester l'élève vertueux des moteurs de recherche sur la confidentialité. Redmond vient en effet d'annoncer que les données collectées sur les utilisateurs de Bing ne seraient plus conservées que pendant 6 mois au lieu de 18 précédemment.

    Une annonce qui vise aussi (et surtout ?) à éviter de nouvelles poursuites des autorités nationales qui acceptent de plus en plus mal l'opacité qui entoure les clauses d'utilisation des moteurs de recherches.

    Toutefois, la progression de Bing doit être tempérée.

    Depuis son lancement, chaque point gagné correspond à peu près à un point perdu pour son partenaire Yahoo.


    Et vous ?

    Pensez-vous que Google suivra Microsoft et raccourcira la période pendant laquelle il garde les données des internautes ayant utilisé son moteur de recherche ?

    MAJ de Gordon Fowler




    14/10/09

    Moteur de recherche : Bing ne décline pas
    Mais la multiplication des différences dans les mesures d'audience pose question


    Les chiffres se suivent et ne se ressemblent pas pour Bing, le moteur de recherche de Microsoft.

    Alors que StatCounter mesurait un net recul de la part de marché de Bing sur le mois de septembre (cf. article précédent : "Bing recule, Yahoo ! aussi"), et que la société Hitwise le confirmait, bien que dans une proportion plus raisonnable pour Microsoft (- 5 %), c'est au tour du très sérieux cabinet de mesure d'audience comScore de livrer ses estimations.

    Pour comScore, Bing progresse de 0,1 point de part de marché, passant de 9,3 % en août à 9,4 % en septembre. Soit une progression de 1% qui équivaut, avec la marge d'erreur des mesures, à une stabilisation.

    Selon cette même estimation, Google progresse de 1,9 point depuis le début de l'année (64,9 % de parts de marché), Bing de 0,9 point.

    Yahoo ! est le grand perdant de cette guerre des moteurs de recherche, puisque depuis son ralliement à Bing, l'annuaire a perdu 2,2 points de parts de marché (18,8 %).

    Les chiffres de comScore servent de base aux analystes de Wall-Street.

    Il n'en reste pas moins que les mesures discordantes pourraient à moyen terme poser la question de la véracité des estimations quant au partage du marché des moteurs de recherche.


    MAJ de Gordon Fowler.


    05/10/09

    Bing recule, Yahoo ! aussi
    Le moteur de recherche perd un point de part de marché d'après StatCounter


    La société spécialisée dans la mesure d'audience Internet, StatCounter, vient de publier une étude qui montre un net de recul de Bing, le moteur de recherche de Microsoft, sur le marché américain lors du dernier mois.

    Bing passerait ainsi de 9,64% des recherches effectuées aux Etats-Unis à 8,51% soit un recul de 11,7% entre août et septembre (pour un peu plus de 1% en valeur absolue).

    Dans le même temps Yahoo !, le nouvel allié de Microsoft dans ce secteur, passe de 9,4% à 10,5%.

    Google lui repart à la hausse avec 80.08% de part du marché en septembre contre 77.83% en Août.

    Au niveau mondial, et sur un an, Bing perd 0,6 point (de 3.58% à 3.25%) et Yahoo! 0,47 (4.37% contre 4.84%).

    Google dépasse les 90% de par de marché (90.54%) avec un score presque identique à celui de septembre 2008 (90.53%).

    Source :



    Et vous ? :

    Utilisez-vous Bing ?

    MAJ de Gordon Fowler.



    Mise à jour du 23/09/09

    Moteurs de recherche : Bing progresse lentement mais surement


    Les chiffres se suivent et ne se ressemblent pas.

    Alors que l'institut Nielsen positionne Bing au delà des 10% de part du marché sur le mois d'août (cf news précédente ci-dessous), comScore de son coté lui attribue 9,3% des requêtes effectuées aux Etats-Unis sur le même mois.

    Le moteur de recherche de Microsoft progresse ainsi de 0,4 point entre juillet et août. Dans le même temps Google recule de 0,1 point à 64,6% de part du marché.

    Quant à Yahoo, il reste stable mais sa baisse sur un an est lente et continue (19,3 % des requêtes, -0,4 % d'une année sur l'autre).

    Il reste un fait marquant.
    Que ce soit dans les études de Nielsen ou de comScore, la progression globale de Bing est indéniable.

    Les efforts marketings de Microsoft aux Etats-Unis seraient-ils en train de porter leurs fruits ?

    Et si c'est le cas, l'effet en sera-t-il durable ?


    Maj de Gordon Fowler.

    Bing dépasse les 10 % de parts de marché aux USA selon Nielsen

    Selon l'institut de sondage Nielsen, le moteur de recherche Microsoftien Bing a vecu un mois d'août très chaud, avec une belle augmentation de ses parts de marché.

    Bing, né en mai, a gagné plus d'un pour cent de parts de marché entre juillet et août 2009, passant de 9% à 10.7%. Cette performance lui a permis d'atteindre le rang de moteur de recherche ayant la croissance la plus rapide dans le top 10 de la liste de Nielsen.

    Malgré cette belle envolée, Google reste encore loin devant son concurrent avec un score de 64.6 % reflétant une "petite" hausse de 2.6 % depuis juillet. Yahoo!, par contre, semble voir le vent tourner, avec un chiffre de 16 % traduisant une baisse de 4.2 % par rapport à ses chiffres de juillet.

    Il semblerait donc que Microsoft soit en train de grignoter les parts de son associé.

    Il y a quelques jours, la firme rendait disponible la beta version de son outil appelé Visual Search, permettant la visualisation des résultats sous la forme de galeries d'images.

    Cette nouveauté, ainsi que l'alliance avec Yahoo!, a évidemment pour but de faire trembler le géant Google. Vont-elles y parvenir ?

    Source : Les résultats de Nielsen

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Mise à jour : Bing progresse lentement mais surement

  3. #3
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Mise à jour : Bing progresse lentement mais surement
    Donc quand Bing gagne 1,7%, il "progresse", mais quand Google gagne 2,6%, il "stagne". Étrange...
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  4. #4
    Membre averti
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Donc quand Bing gagne 1,7%, il "progresse", mais quand Google gagne 2,6%, il "stagne". Étrange...
    Le moteur de recherche de Microsoft progresse ainsi de 0,4 point entre Juillet et Août. Dans le même temps Google recule de 0,1 point à 64,6% de part de marché.

  5. #5
    Membre averti
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Donc quand Bing gagne 1,7%, il "progresse", mais quand Google gagne 2,6%, il "stagne". Étrange...
    Non ce n'est pas étrange ! C'est une question de proportion . Google gagne 2.6% sur l'ensemble du marche compare a ses 65% c'est peu

    Bing gagne 1.7% compare a ses 10% c'est très bien !
    Estrade Maxime

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Mise à jour : Bing recule, Yahoo ! aussi

  7. #7
    Nouveau Candidat au Club
    Microsoft a tellement une mauvaise image le rapprochement de Yahoo et microsoft est la plus grosse erreur de Yahoo, la preuve.

  8. #8
    Membre émérite
    Bing passerait ainsi de 9,64% des recherches effectuées aux Etats-Unis à 8,51% soit un recul de 10,3%
    1,13% et pas 10,3%
    Zend Certified PHP Engineer

    « Crois-tu comprendre le monde juste en matant le 20H Ou connaître l'histoire en ayant lu que l'angle des vainqueurs ? » Keny Arkana

  9. #9
    Membre habitué
    mais c'est normal...

    un simple utilisateur remarquera par une simple comparaison l'efficacité de google par rapprt aux autres, c'est normale qu'il gagne, et qu'l gagnera toujours....mais vous savez, parfois je doute qu'il lit mes idées, en me donnant le lien adequat au moment adéquat!!!...pour bing et yahooo, je suis désolé, mais la recherche la dessous et une vrai catastrophe...

    pour moi google restera le meilleur pour toujours
    The Matrix has you.....

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Seb33300 Voir le message
    1,13% et pas 10,3%
    Tu as raison, je me suis trompé... Bing ne recule pas de 10.3%.

    Bing recule de 11,7%.

    (1,13/9,64)x100.

    La différence avec le valeur brute (1.13%) était bien précisée entre parenthèses dans l'article.

    Très cordialement,

    Gordon.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Donc quand Bing gagne 1,7%, il "progresse", mais quand Google gagne 2,6%, il "stagne". Étrange...
    Je n'aurais pas pu mieux répondre que ce qui a été dit.

    Tout est affaire de pourcentage de progression par rapport au niveau initial.

    Google qui oscille entre 88 et 92 ça ne changerait presque rien en terme de tendance.
    Bing qui passerait de 8 à 12 ça ferait 50% de progression...

  12. #12
    Membre chevronné
    Désolé, mais j'ai bien peur que ça ne soit exactement l'inverse. Il est beaucoup plus difficile de gagner 1% quand on est à 90% que quand on est à 5% !
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Mise à jour :

    Moteur de recherche : Bing ne décline pas
    Mais la multiplication des différences dans les mesures d'audience pose question


    Les chiffres se suivent et ne se ressemblent pas pour Bing, le moteur de recherche de Microsoft.

    Alors que StatCounter mesurait un net recul de la part de marché de Bing sur le mois de Septembre (cf. article précédent : "Bing recule, Yahoo ! aussi"), et que la société Hitwise le confirmait, bien que dans une proportion plus raisonnable pour Microsoft (- 5 %), c'est au tour du très sérieux cabinet de mesure d'audience comScore de livrer ses estimations.

    Pour comScore, Bing progresse de 0,1 point de part de marché, passant de 9,3 % en Aout à 9,4 % en Septembre. Soit une progression de 1% qui équivaut, avec la marge d'erreur des mesures, à une stabilisation.

    Selon cette même estimation, Google progresse de 1,9 point depuis le début de l'année (64,9 % de parts de marché), Bing de 0,9 point.

    Yahoo ! est le grand perdant de cette guerre des moteurs de recherche, puisque depuis son ralliement à Bing, l'annuaire a perdu 2,2 points de parts de marché (18,8 %).

    Les chiffres de comScore servent de base aux analystes de Wall-Street.

    Il n'en reste pas moins que les mesures discordantes pourraient à moyen terme poser la question de la véracité des estimations quant au partage du marché des moteurs de recherche.

  14. #14
    Expert éminent sénior
    J'ai plus tendance à faire confiance aux cabinets reconnus.

    Peut-être une analyse Gartner dans quelques temps.
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  15. #15
    Expert confirmé
    Bing ? Je l'avais complètement oublié lui
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  16. #16
    Membre habitué
    Ah bon? moi c'est plutot yahoo! et google que j'ai oublié,

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Mise à jour :
    Bing ne gardera des données sur ses utilisateurs que pendant 6 mois
    Au lieu de 18 précédemment, et ne cesse par ailleurs de gagner des parts de marché


    Bing ne cesse de progresser. Non seulement le moteur de recherche de Microsoft gagne des parts de marché, mais il les gagne de plus en plus vite.

    C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude de Décembre de l'institut de référence comScore qSearch.

    Bing a ainsi progressé de 0,4 point pour atteindre 10,7 % de parts de marché aux Etats-Unis. Et la tendance semble s'accélérer.

    Ales analystes attribuent cette montée en puissance continue à la publicité faite par Microsoft, aux partenariat avec les constructeurs et, conséquence du point précédent, au plus grand nombre de toolbar qui propose Bing par défaut.

    Un contre-effet Google après les déclarations d'Eric Schmidt sur la vie privée peut-il aussi avoir joué.

    Peut-être. En tout cas Bing entend bien rester l'élève vertueux des moteurs de recherche sur la confidentialité. Redmond vient en effet d'annoncer que les données collectées sur les utilisateurs de Bing ne seraient plus conservées que pendant 6 mois au lieu de 18 précédemment.

    Une annonce qui vise aussi (et surtout ?) à éviter de nouvelles poursuites des autorités nationales qui acceptent de plus en plus mal l'opacité qui entourent les clauses d'utilisation des moteurs de recherches.

    Toute fois, la progression de Bing doit être tempérée.

    Depuis son lancement, chaque point gagné correspond à peu près à un point perdu pour son partenaire Yahoo.


    Et vous ?

    Pensez-vous que Google suivra Microsoft et raccourcira la période pendant laquelle il garde les données des internautes ayant utilisé son moteur de recherche ?

  18. #18
    Rédacteur

    C'est plutot une bonne nouvelle, avoir un "little brother" (Bing) sur le dos c'est mieux qu'un "big brother" (Google).

    Mais il n'y a pas encore de mérite je trouve. si l'on compare au moteur IxQuick.
    Systèmes d'Informations Géographiques
    - Projets : Unlicense.science - Apache.SIS

    Pour un monde sans BigBrother IxQuick ni censure RSF et Les moutons

  19. #19
    Membre actif
    Bon, c'est la 2ieme fois que je le dis, mais il serait mieux de faire un vrai news plutot qu'une mise a jour ?

    Surtout quand la mise a jour n'a plus RIEN a voir avec la news en question.

    Mise à jour du 23/09/09

    Moteurs de recherche : Bing progresse lentement mais surement
    Mise à jour du 19/01/10

    Bing ne gardera des données sur ses utilisateurs que pendant 6 mois
    Au lieu de 18 précédemment, le moteur ne cesse par ailleurs de gagner des parts de marché
    J'imagine bien le truc :
    01 janvier 1998 : sortie de windows 98

    01/janvier 2008 : mis a jour du .... : fin du support windows 98



    De plus par exemple j'ai envie de lire les commentaire concernant la dernieres news, ben jsuis oblige de chercher a quel page les commentaire concerne la derniere maj...

  20. #20
    Membre actif
    Bonsoir,

    comparé à jayfaze, j'aime le style des actualités avec mises à jour, ça permet d'avoir un maximum d'informations directement (bien qu'une news avec des liens sur d'autres news puisse être un bon compromis) mais je tombe d'accord avec lui sur le fait que parfois on aime lire les commentaires et la, pour trouver les commentaire se rapportant à la mise à jour 3 sur les 6 ça devient tendu.

    Pouvez vous solutionner ce problème ? (peut-être créer un topic de commentaires pour chaque news ?)

    Concernant Bing, j'apprécie qu'il commence à concurrencer Google et qu'il le fasse un peu bouger !

    @+,
    Tid.

###raw>template_hook.ano_emploi###