IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Oracle condamné pour publicité mensongère sur la vitesse des solutions Oracle-Sun

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Avatar de Katleen Erna
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 547
    Points : 75 990
    Points
    75 990
    Par défaut Oracle condamné pour publicité mensongère sur la vitesse des solutions Oracle-Sun
    Mise à jour du 01/10/09

    Oracle condamné pour publicité mensongère

    Oracle avait communiqué massivement sur les nouvelles performances que permettait son acquisition de Sun qui "améliore radicalement les performances du hardware de Sun en assemblant ce dernier avec les softwares Oracle" (cf. article précédent - ci-dessous).

    Destinée à rassurer les observateurs quant aux intentions de Larry Ellisson sur un éventuel démantèlement de Sun Microsystems, la publicité "Sun+Oracle are faster" visait également la concurrence, à savoir dans l'esprit du président de la société : IBM.

    Mais le Transaction Processing Performance Council vient d'infliger une amende à Oracle pour publicité mensongère. Pour le conseil, Oracle, qui affirmait prouver ces résultats au mois d'octobre, n'avait aucun élément probant en main au moment de la publication pour appuyer ses dires.

    The TPC requires that claims based on TPC benchmarks must be demonstrable using publicly available data from official TPC benchmark results.
    La déclaration officielle du TCP précise qu'elle donne tout de même une chance à Oracle de rectifier le tir en modifiant sa communication.

    Les liens publicitaires ont d'ores et déjà été retirés par Oracle.

    MAJ de Gordon Fowler.

    Oracle et Sun annoncent un nouveau produit, alors que leur fusion n'a pas encore été validée par la Commission Européenne

    Bien que l'acquisition de Sun Microsystems par Oracle attende encore l'aval de la Commission Européenne qui la scrute sous toutes les coutures, les compagnies n'en semblent pas le moins du monde indisposées puisqu'elles ont fait aujourd'hui leur première annonce conjointe.

    Cette dernière portait sur l'innovation mondiale de la base de données OLTP (Online Transaction Processing) embarquant le technologie Sun FlashFire. Les CEO Larry Ellison et John Fowler (respectivement à la tête d'Oracle et vice-président de Sun) annonceront plus en détails ce nouveau produit dans un webcast demain.

    Le formulaire à remplir pour s'inscrire à ce webcast est surmonté d'un logo représentant un système Exadata faisant partie de la famille de produits Exadata Storage Server and Database Machine, développée avec Hewlett-Packard et annoncée en Septembre dernier, présentée par Oracle comme sa première ligne de hardware. La série consiste en des racks de serveurs préconfigurés, comprenant des softwares Oracle et des serveurs HP Proliant.
    La semaine dernière, Oracle avait déclaré, dans un messages adressés aux clients de Sun, s'apprêter à "améliorer radicalement les performances du hardware de Sun en assemblant ce dernier avec les softwares Oracle". La compagnie avait ensuite publié ces jours derniers une publicité pour le moins explicite : "Sun+Oracle sont plus rapides", ajoutant qu'elle démontrerait la preuve de ce crédo lors de son OpenWorld conférence en Octobre.

    La fusion entre Sun et Oracle n'est cependant toujours pas terminée. L'affaire s'est pris un revers lorsque le Commission Européenne a engagé une procédure d'investigaton en profondeur concernant ce rachat à 7.4 milliards d'euros, invoquant "des inquiétudes sérieuses" sur l'effet qu'il pourrait avoir sur le marché des bases de données (notamment sur la compétitivité). La Comission devra rendre sa décision pour le 19 janvier 2010 au plus tard. Elle cherche avant tout à protèger le principe de compétition "mais elle pourra bien au contraire faire le contraire, en retardant le deal, comme par exemple donner l'opportunité à IBM et Hewlett-Packard de solidifier un business-duo dans l'espace de serveur très haut de gamme" déclare Valdis Filks, directeur de recherche pour l'institut de conseil Gartner.

    Source : L'annonce du webcast

  2. #2
    Membre habitué Avatar de recon
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    72
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 34
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 72
    Points : 161
    Points
    161
    Par défaut
    Humm comme je l'avais prevu. en tous cas je suis le premier preneur

  3. #3
    Expert éminent sénior

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 407
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 407
    Points : 148 792
    Points
    148 792
    Par défaut
    MAJ : Oracle condamné pour publicité mensongère sur la vitesse des solutions Oracle-Sun

  4. #4
    Membre éclairé
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    853
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 853
    Points : 893
    Points
    893
    Par défaut
    il y a eu pire avec intel et l'accélération du net...

    il pourrait fort bien optimisé à fond la bd pour les processeurs sparc... c'est quand même pas des veaux ces processeurs

Discussions similaires

  1. Conseils pour ma BDD sur la gestion des utilisateurs et rôles
    Par mtisset dans le forum Administration
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/04/2014, 22h02
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2014, 18h45
  3. Réponses: 20
    Dernier message: 23/11/2010, 18h27
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 12/06/2006, 18h13

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo