Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Correspondant Actualités

    Vie privée : faut-il interdire Google Street View ?
    Vie privée : faut-il interdire Google Street View ?

    Depuis mardi dernier, les Suisses ont accès à Google Street View, l'outil en ligne qui permet de se balader en 3D dans les rues des villes. Un service web vraiment bluffant.
    Mais voilà, malgré son succès populaire (dès le lendemain, Google Maps a connu une augmentation de 80% de ses visites !), le service est déjà au coeur d'une polémique.
    D'abord, il y a eu des plaintes d'habitants qui ont réclamé que certaines vues soient supprimées.
    Puis, c'est le préposé fédéral à la protection des données, Monsieur Hanspeter Thür, qui a carrément exigé que le service soit suspendu, voire retiré.
    Pourquoi ?
    Dans son communiqué, il explique que Google que n'a pas respecté les conditions fixées en matière de respect de la vie privée en Suisse, notamment en oubliant de flouter certains visages et certaines plaques d'immatriculation.
    Pour lui, tant que Google ne répondra pas à cette requête, ce service doit être retiré !

    Ce n'est pas une première. En France, aux Etats-Unis et dans les divers pays où les voitures de Google ont sillonné, les plaintes se multiplient.
    La raison invoquée est toujours la même : le non-respect de la vie privée.

    Qu'en pensez-vous ?

  2. #2
    Membre régulier
    Même s'il est évident qu'il faille repecter la vie privée, la suppression de google street view serait quand même extremiste.

    Et puis j'ai l'impression que c'est un peu une réaction anti-google simplement.

    Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on ne floute pas les visages et les plaques dans les reportages TV, les journaux,... là personne (ou pas grand monde) ne se plaint. Par contre quand c'est google... c'est tout de suite le scandale.

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Mais c'est quoi le problème au juste des gens qui se plaignent, ils ont peur d'être pris en flagrant délits d'êtres à un endroit ou ils ne sont pas censé être, genre chez leur maitresse au lieu d'être à une sois disant réunion au travail qui se termine tard ?
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  4. #4
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Fichman Voir le message
    Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on ne floute pas les visages et les plaques dans les reportages TV, les journaux,... là personne (ou pas grand monde) ne se plaint. Par contre quand c'est google... c'est tout de suite le scandale.
    Je sais pas si tu a déjà essayer de lire une plaque d'immatriculation lors d'un reportage mais c'est casiement impossible sur la pluspart. Contrairement a google street view ou tu peut zoumer sans problème et en plus ta tous le temps que tu veut. En plus, quand tu havite au rez de chaussé ta pas forcément envie d'être filmer chez toi. Ce qui n'est pas fait dans les reportage puis que le cadre est sur le reporter.

    Par contre, moi ce que je ne voie pas c'est l'intéret de ce service. A quoi sa sert ? et a qui ?

  5. #5
    Membre habitué
    ce service ça aide beaucoup à se reperer par exemple lors que tu vas dans un endroit que tu connais pas "être dans la rue" c'est plus facile que regarder une carte

  6. #6
    Membre averti
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Mais c'est quoi le problème au juste des gens qui se plaignent, ils ont peur d'être pris en flagrant délits d'êtres à un endroit ou ils ne sont pas censé être, genre chez leur maitresse au lieu d'être à une sois disant réunion au travail qui se termine tard ?
    Si un outil (dont l'objectif est de loin de surveiller les gens) puisse être utilisé à certaines fins, il y a de quoi alerter l'opinion. La vie privée est sacrée chez certaines personnes, c'est un devoir de le leur reconnaître et de respecter leur choix.

  7. #7
    Membre régulier
    Citation Envoyé par Kalite Voir le message
    Je sais pas si tu a déjà essayer de lire une plaque d'immatriculation lors d'un reportage mais c'est casiement impossible sur la pluspart. Contrairement a google street view ou tu peut zoumer sans problème et en plus ta tous le temps que tu veut. En plus, quand tu havite au rez de chaussé ta pas forcément envie d'être filmer chez toi. Ce qui n'est pas fait dans les reportage puis que le cadre est sur le reporter.

    Par contre, moi ce que je ne voie pas c'est l'intéret de ce service. A quoi sa sert ? et a qui ?

    Bon certes les plaques c'est peut-être difficile, mais pour les visages...

    Sinon moi personnellement, ce service m'a été utile pour me rendre chez quelqu'un, pour repérer les lieux.

  8. #8
    Membre régulier
    enfin bon, même si y'a aucun rapport entre prendre une photo à la plage et mettre en ligne une photo visible par le monde entier, les gens sont quand même hyper paranos et archaïques

  9. #9
    Membre éclairé
    Principe fondamentale : la liberté des uns s'arrête là où commence celles des autres. Mais dans un monde egocentrique, évidemment, ça ressemble plutôt : laissez moi faire ce que je veux, les autres n'existent pas.

    Et oui, au cas où tu ne serai pas au courant, tu n'a pas le droit en France, de prendre des clichés où on peut me reconnaitre explicitement, et de les diffuser sur un média quelconque, sans mon approbation (non-tacite) (droit à l'image) (voir principe fondamentale).

  10. #10
    Membre du Club
    Bonjour,

    Ce qui est particulier a Google, c'est qu'une seule entreprise privée détienne la totalité de ces clichés. Et s'ils ont floutés les visages et les plaques sur le site public, il existe bel et bien une version "brute".

    C'est à mettre en parallele avec le développement des caméra de surveillance dans les villes.
    Quand on pense à la qualité des algo de reconnaissance faciale, cela peut poser quelques problemes éthiques, même si ces images sont prisent dans un lieu public...
    we are the knights who said nee !

  11. #11
    Membre régulier
    Citation Envoyé par zul Voir le message
    Principe fondamentale : la liberté des uns s'arrête là où commence celles des autres. Mais dans un monde egocentrique, évidemment, ça ressemble plutôt : laissez moi faire ce que je veux, les autres n'existent pas.

    Et oui, au cas où tu ne serai pas au courant, tu n'a pas le droit en France, de prendre des clichés où on peut me reconnaitre explicitement, et de les diffuser sur un média quelconque, sans mon approbation (non-tacite) (droit à l'image) (voir principe fondamentale).

    L'idiot te salue
    Exact, mais tant que ça ne nuit pas à la personne...
    Essaye de porter plainte contre un touriste qui t'as pris en photo "par hasard" sur son lieu de vacances, tu vas voir comment tu vas être reçu.
    Sauf si t'es un people, alors là, c'est le jackpot !

  12. #12
    Membre actif
    Bonjour,

    Citation Envoyé par Fichman Voir le message
    Même s'il est évident qu'il faille repecter la vie privée, la suppression de google street view serait quand même extremiste.

    Et puis j'ai l'impression que c'est un peu une réaction anti-google simplement.

    Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on ne floute pas les visages et les plaques dans les reportages TV, les journaux,... là personne (ou pas grand monde) ne se plaint. Par contre quand c'est google... c'est tout de suite le scandale.
    Les visages sur la télé peuvent êtres floutés et ça arrive régulièrement (as-tu déjà réussi à reconnaitre le visage d'une personne emmenée par la police à la télé toi?).

    Je ne pense pas que ce soit spécialement contre google. n'importe quelle entité ayant lancé l'initiative de prendre en photo toutes les rues AVEC les personnes se serait prise la même réaction.

    En tout cas, personnellement, je trouve ça inadmissible que google n'ai pas flouté les visages et je suis d'accord avec le suisse ayant demandé la suspension de google street view en attendant que le problème soit résolu.

    Ça peut paraitre extrémiste pour certain mais pour moi, une liberté est indiscutable, quelle qu'elle soit.


    Exact, mais tant que ça ne nuit pas à la personne...
    Essaye de porter plainte contre un touriste qui t'as pris en photo "par hasard" sur son lieu de vacances, tu vas voir comment tu vas être reçu.
    Sauf si t'es un people, alors là, c'est le jackpot !
    La différence, c'est que le touriste, il garde sa photo développée dans son album personnel. Il ne la met pas à disposition à 6 milliards de gens ...

    Cordialement,
    Elverion
    Vous n'arrivez pas à faire ce que vous voulez avec Linux?
    Read The Fine Manual !==>The Linux Documentation Project

  13. #13
    Membre éclairé
    Il n'y a que moi qui ait le droit de juger de ce qui me nuit ou pas en terme d'image. En l'occurence, tant que les clichés sont privés, pas de problème. A partir du moment où ils sont publiés sur un espace publique, je suis dans mon bon droit de lui demander d'enlever celles où j'apparais (et aucun juge ne le contestera) (encore faut il s'en apercevoir, donc qu'il faut un certain référencement, ou juste pas de chance).

  14. #14
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Emmanuel Chambon Voir le message

    Qu'en pensez-vous ?
    Que ça ne métonne pas d'un pays où on se prend une prune pour avoir osé mettre les roues de la voiture dans un chemin privatif juste pour faire demi-tour parce qu'on s'était planté de route...


    Citation Envoyé par _Xavier_ Voir le message
    La vie privée est sacrée chez certaines personnes, c'est un devoir de le leur reconnaître et de respecter leur choix.
    J'enlèverai le "certaines"... c'est un droit de chacun, à tout le monde de la respecter. Par contre, la frontière entre vie privée/vie public semble évoluer suivant le pays...

    Citation Envoyé par Kalite Voir le message
    Je sais pas si tu a déjà essayer de lire une plaque d'immatriculation lors d'un reportage mais c'est casiement impossible sur la pluspart.
    Si tu sais te servir d'un magnétoscope, c'est on ne peut plus facile. Arrêt sur image, et tu as ton numéro de plaque.


    Citation Envoyé par Nee Voir le message

    Ce qui est particulier a Google, c'est qu'une seule entreprise privée détienne la totalité de ces clichés. Et s'ils ont floutés les visages et les plaques sur le site public, il existe bel et bien une version "brute".
    Et tu crois que seul Google a ce genre de cliché? Comme tu parles des caméras de surveillance, tu es "fiché" dans beaucoup plus de base de données que ça. La vraie version brute, c'est la tête que tu as sur les épaules, et qui est "diffusée" à chaque fois que tu mets les pieds dehors. Tu es filmé dans la rue, dans les magasins, aux distributeurs de billets, sur la rocade, etc etc. Google focalise l'attention sur ce sujet parce qu'ils mettent les images en accès mondial, c'est tout, mais les images diffusées ne font "généralement" (sauf bug des logiciels de filtrage/floutage) pas apparaitre les visages et autres infos qui permettraient de te reconnaitre.

    De là à râler parce qu'on voit la façade de sa maison sur internet, c'est du grand n'importe quoi... à ce que je sache, la google car ne rentre pas dans le jardin des gens, elle ne fait que passer dans la rue!
    "Errare humanum est, sed perseverare diabolicum"

    Ma page sur DVP.com

  15. #15
    Membre régulier
    Citation Envoyé par Elverion Voir le message
    Bonjour,



    Les visages sur la télé peuvent êtres floutés et ça arrive régulièrement (as-tu déjà réussi à reconnaitre le visage d'une personne emmenée par la police à la télé toi?).

    Je ne pense pas que ce soit spécialement contre google. n'importe quelle entité ayant lancé l'initiative de prendre en photo toutes les rues AVEC les personnes se serait prise la même réaction.

    En tout cas, personnellement, je trouve ça inadmissible que google n'ai pas flouté les visages et je suis d'accord avec le suisse ayant demandé la suspension de google street view en attendant que le problème soit résolu.

    Ça peut paraitre extrémiste pour certain mais pour moi, une liberté est indiscutable, quelle qu'elle soit.


    La différence, c'est que le touriste, il garde sa photo développée dans son album personnel. Il ne la met pas à disposition à 6 milliards de gens ...

    Cordialement,
    Elverion
    Oui fin bon avec Facebook, on en est à plusieurs millions quand même.

  16. #16
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Elverion Voir le message

    La différence, c'est que le touriste, il garde sa photo développée dans son album personnel. Il ne la met pas à disposition à 6 milliards de gens ...
    C'était vrai avant les réseaux sociaux style FaceBook, MySpace, Twitter etc, etc.. Maintenant tu met tes photos de vacances sur le web de la même façon.
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  17. #17
    Membre éprouvé
    Le floutage des visages et des plaques ne doit pas être bien compliqué, et me contenterait très bien. Pas la peine de supprimer un service juste pour ça alors qu'il y a d'autres solutions.


    Mais c'est quoi le problème au juste des gens qui se plaignent, ils ont peur d'être pris en flagrant délits d'êtres à un endroit ou ils ne sont pas censé être, genre chez leur maitresse au lieu d'être à une sois disant réunion au travail qui se termine tard ?
    Et bien, ce serait notre droit non?
    Là en l'occurence ça me gêne pas trop, mais ce genre d'argument est stupide: oui je fais des trucs dont j'ai pas envie que les autres soient au courant, tout bêtement parce que moi ça ne me choque pas mais certains si.
    Exemple tout bête et parfaitement innocent: je vais rendre une visite surprise à ma copine qui pense que je suis loin => je n'ai pas envie qu'elle me détecte sur l'iphone.
    Tant qu'on à le choix ça me va.
    Veuillez agréer nos sentiments les plus distingués. Soyez assurés de notre entière collaboration, bien à vous pour toujours et à jamais dans l'unique but de servir l'espérance de votre satisfaction, dis bonjour à ton père et à ta mère, bonne pétanque, mets ton écharpe fais froid dehors.

  18. #18
    Expert confirmé
    J'ai voté que Google devrait faire plus d'efforts sur la vie privée.

    Google Street View est un service très utile, je m'en sers souvent lorsque je dois me rendre quelque part (ça evite de tourner en rond dans un quartier).

    Par contre, pour ce qui est des images floutées et des plaques, j'aimerai signaler qu'en regardant mon quartier dans Google Street View, j'ai reconnu une voisine dans la rue (le visage a été très légèrement flouté).

    Se dire que les gens sont paranos n'a pas sa place ici. Le contrôle de l'accès à sa vie privée est un droit. Il n'y a pas à déroger là dessus. Et le fait de se faire prendre en photo dans la rue et à être publié sur le net est une atteinte à ce droit. Peut importe si le sujet ne faisait que se promener, s'il n'a pas envie que ça se sache, c'est son droit.

    L'interêt de Google Street View, c'est de voir les quartiers et les batiments. Les individus et tous les objets permettant de les identifier (véhicules, chiens, ...) doivent-être floutés sur chaque photo de façon à les rendre méconnaissables (et non pas comme c'est le cas actuellement, ou le floutage ne sert à rien).
    "tatatatatatatatataaa !! tata taaa !! tata taaa !! tatatata tataaa !! tata taaa !! tata taaa !!"

  19. #19
    Nouveau membre du Club
    Respect mutuel !
    Le respect de la vie privée, c'est un droit et il doit être respecté.

    Le service Google, même si l'on le trouve inutile (ce n'est pas mon cas : je voyage souvent et m'en sert à chaque fois), fait également partie des droits de chacun à vouloir fournir un service. Mais ce service doit évidemment respecter les droits individuels.
    Il serait plus important d'observer la réaction de Google avant de constater une volonté de nuire au respect de la vie privée. Là je n'ai pas d'info sur ce sujet !?

    Je pense également qu'il s'agit plus d'une action contre Google. Il existe des atteintes à la vie privée bien plus graves que celle-ci (et Facebook n'est pas en reste) et dans ces cas, la voix de ce Monsieur Hanspeter ne s'est pas faite entendre !

  20. #20
    Membre chevronné
    En tant que Suisse je tiens à apporter quelques précisions.

    Cette demande de retrait de google street a été fait par le préposé à la protection des donnée, bien que ce dernier a donné un préavis positif à google à l'époque. Sinon ce dernier n'aurait pas perdu son temps à photographier la Suisse.

    Selon la loi Suisse, google est totalement dans la légalité (tout ce qui est visible depuis le domaine public fait partie du domaine public) même en ne floutant pas les gens, les plaques & Cie. Du moment qu'elle accepte de retirer les images compromettante à la demande (ce qui est le cas il me semble). Et encore faudrait prouver que l'image porte atteinte à l'honneur ou soit de nature diffamatrice (voir même passer devant le juge).

    En conclusion, devant la justice, le préposé à la protection des données risque de se ramasser une baffe (et c'est pas la première).

    La question qui se pose actuellement c'est plutôt.

    Est-ce qu'une législation qui date des films de 36 poses est encore en adéquation avec les moyens technologiques d'aujourd'hui...

    Une source d'un journal suisse (bon ok c'est pas le meilleur je sais)
    http://archives.lematin.ch/LM/LMD/-/...derlialexandre

###raw>template_hook.ano_emploi###