IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Débats sur le développement - Le Best Of Discussion :

Developper du libre, quel interet ?


Sujet :

Débats sur le développement - Le Best Of

  1. #1
    Membre éclairé
    Avatar de keaton7
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    743
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 743
    Points : 687
    Points
    687
    Par défaut Developper du libre, quel interet ?
    Bonjour,

    Surement comme le dit la chanson, "parce que je suis jeune et con", je m'interroge non pas sur l'intérêt des logiciels libres mais sur les concepteurs de ces logiciels, et de l'intérêt qu'ils en tirent de leur cote. On en utilise tous chaque jour, mais qui se cache derrière eux, et de quoi vivent ceux qui les développent ?

    Seriez vous prêt a en développer ? En développez vous ? Dans tous les cas, pourquoi, et si oui, qu'en retirez vous ?

    D'avance merci pour vos expériences .
    Spécialité : Développement WEB
    Indispensables : Doc PHP ~ Doc MySQL ~ w3schools ~ validateurs W3C ~ Google Adwords ~ PHP-Tester


  2. #2
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 9
    Points : 13
    Points
    13
    Par défaut
    * Parce que j'ai envie de partager mes idées et ce que j'en fait
    * Parce que je crois en un monde avec moins de code fermé, propriétaire et obscure
    * Parce que coder sans deadlines c'est très reposant
    * Parce que dans la vie il n'y a de loin pas que l'argent
    * Parce que je suis jeune et con

    Je suis actuellement en train de réaliser un petit logiciel de partage de fichiers en LAN, plus d'infos ici : http://dev.euphorik.ch/projects/show/pmp

    Je précise que je le réalise durant mon temps libre.

  3. #3
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    522
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 41
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 522
    Points : 522
    Points
    522
    Par défaut
    Salut,

    Petite précision tout de même, le monde libre n'est pas aussi innocent qu'il parait.
    A l'origine, tout gros projet libre (type Firefox, Linux, Open Office) est financé et aidé par des sociétés privées afin de contrer la domination d'un logiciel existant.

    L'exemple le plus connu, Firefox, a été financé par Sun et IBM principalement pour contrer Microsoft. Comme ces sociétés ne possèdent pas une force aussi importante que Microsoft, ils ont opté pour un navigateur libre en comptant sur l'émulation générée derrière. Et on peut dire que c'est un énorme succès.

    Depuis, la programmation open source s'est généralisée car il s'avère que tout le monde est gagnant dans ce partage de code source. L'éditeur qui reçoit des contributions et l'utilisateur qui ne paie pas son produit.
    Seul hic, la concurrence peut du coup s'inspirer des innovations.

    Tout ça pour dire qu'il ne faut pas oublier que derrière tout logiciel libre se cache réellement une société privée.

  4. #4
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 680
    Points
    7 680
    Par défaut
    Il faudrait peut être juste s'entendre sur les définitions...

    libre = freeware?
    libre = logiciel open source (avec éventuellement support commercial)?
    libre = freeware open source?

    Histoire qu'on parle tous de la même chose.

  5. #5
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 9
    Points : 13
    Points
    13
    Par défaut
    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Il faudrait peut être juste s'entendre sur les définitions...

    libre = freeware?
    libre = logiciel open source (avec éventuellement support commercial)?
    libre = freeware open source?

    Histoire qu'on parle tous de la même chose.
    Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun (et sans contrepartie) le droit d'utiliser, d'étudier, de modifier, de dupliquer, et de diffuser (donner et vendre) le dit logiciel.
    cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre

    Les freeware n'entrent pas dans la catégorie "logiciel libre".

  6. #6
    Membre habitué Avatar de keikoz
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 146
    Points : 173
    Points
    173
    Par défaut
    Citation Envoyé par TekP@f Voir le message
    Salut,

    Petite précision tout de même, le monde libre n'est pas aussi innocent qu'il parait.
    A l'origine, tout gros projet libre (type Firefox, Linux, Open Office) est financé et aidé par des sociétés privées afin de contrer la domination d'un logiciel existant.

    L'exemple le plus connu, Firefox, a été financé par Sun et IBM principalement pour contrer Microsoft. Comme ces sociétés ne possèdent pas une force aussi importante que Microsoft, ils ont opté pour un navigateur libre en comptant sur l'émulation générée derrière. Et on peut dire que c'est un énorme succès.

    Depuis, la programmation open source s'est généralisée car il s'avère que tout le monde est gagnant dans ce partage de code source. L'éditeur qui reçoit des contributions et l'utilisateur qui ne paie pas son produit.
    Seul hic, la concurrence peut du coup s'inspirer des innovations.

    Tout ça pour dire qu'il ne faut pas oublier que derrière tout logiciel libre se cache réellement une société privée.

    Présenter les choses d'une telle manière passe largement à côté de la réalité. Il est vrai et certain que le monde du libre (entendu au sens d'opensource) est soutenu financièrement par de gros noms. C'est d'ailleurs tant mieux, cela prouve la validité et l'importance d'un modèle de développement fondé sur des codes ouvertes. Ce n'est pas une question d'"innocence", mais de viabilité/utilité économique d'un modèle de développement.

    Maintenant ... Dans l'immense majorité des cas, les financements sont venus après qu'un projet libre ait démontré sa validité. Linux n'était financé par personne, lors de sa naissance, et ne l'a pas été pendant longtemps. Il est donc totalement faux de sousentendre que le logiciel libre a connu son développement à la suite du soutien de gros projets comme Firefox et de leur succès !

    Par ailleurs, concernant l'exemple le plus connu que tu cite, Firefox, bah il me semble que c'est précisément un mauvais exemple de ce que représente le monde du libre et le développement du logiciel libre. Il est certes très connu, mais sur un poste linux, il ne constitue qu'une toute petite partie des softs utilisés, lesquels ne fonctionnent pas vraiment sur le modèle de la Mozilla Foundation (ne serait-ce que les utilitaires GNU, base du système).

  7. #7
    Membre éclairé
    Avatar de keaton7
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    743
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 743
    Points : 687
    Points
    687
    Par défaut
    Parce que dans la vie il n'y a de loin pas que l'argent
    En théorie,je suis bien d'accord, mais pour un freelance par exemple, il est plutôt necessaire de rentabiliser son temps.

    Donc le développeur de softs libres aurait comme "seule" motivation un monde informatique idéal ? Les développeurs n'en retireraient rien d'autre que la satisfaction d'avoir participe a un monde informatique plus ouvert (ce qui est déjà bienquelque part, mais j'avoue que j'ai du mal a y croire ).
    Spécialité : Développement WEB
    Indispensables : Doc PHP ~ Doc MySQL ~ w3schools ~ validateurs W3C ~ Google Adwords ~ PHP-Tester


  8. #8
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 9
    Points : 13
    Points
    13
    Par défaut
    Citation Envoyé par keaton7 Voir le message
    En théorie,je suis bien d'accord, mais pour un freelance par exemple, il est plutôt necessaire de rentabiliser son temps.

    Donc le développeur de softs libres aurait comme "seule" motivation un monde informatique idéal ? Les développeurs n'en retireraient rien d'autre que la satisfaction d'avoir participe a un monde informatique plus ouvert (ce qui est déjà bienquelque part, mais j'avoue que j'ai du mal a y croire ).
    Il n'y a évidemment pas de "monde idéal" mais ça n'empêche pas de tendre vers du meilleur.

    Alors évidemment tu peux avoir un business model derrière un développement libre ou ne pas en avoir. Le premier cas est celui d'une entreprise et le deuxième celui d'un particulier qui développe pour le plaisir. Bien sur, rien n'empêche de mélanger les deux.

    Maintenant la réaction des développeurs professionnels quand on leur parle de libération du code est souvent "Oui mais on va me voler mon travail, je n'ai nulle envie de travailler pour des prunes", ça parait des plus légitime. Oui mais, c'est plus subtile que ça. Derrière une libération il y a une licence qui garantie la propriété intellectuelle et qui stipule la manière d'utiliser les sources.

    Si je prend l'exemple de la GPL[1], toute personne modifiant mon code a le devoir de publier ses modifications, celles-ci peuvent alors être intégrées au code initial afin d'enrichir le projet initial. Il est clair que le business ne se pourra plus se faire sur la vente de licence mais sur de la maintenance, du support, de l'installation, des garanties d'évolution, des évolutions elles mêmes, de la formation, de la documentation, etc.. Il n'empêche que tout le monde en sort gagnant. On ne gagne plus de l'argent sur un secret jalousement gardé mais sur la transparence, évidemment ça ne plaît pas à tout le monde et doit faire grincer des dents certaines personnes (qui à parlé de Microsoft ? ).

    Un acteur qui l'a bien compris c'est Nokia avec Qt qui a mis spécifiquement en place une plateforme[2] basée sur git[3] qui facilite l'accès aux sources mais surtout qui facilite la publication de propositions de modifications avec un système de merge requests, voir cet exemple.


    [1] : http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence...%C3%A9rale_GNU
    [2] : http://qt.gitorious.org/
    [3] : http://fr.wikipedia.org/wiki/Git

  9. #9
    Membre habitué Avatar de keikoz
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 146
    Points : 173
    Points
    173
    Par défaut
    Citation Envoyé par keaton7
    En théorie,je suis bien d'accord, mais pour un freelance par exemple, il est plutôt necessaire de rentabiliser son temps.

    Donc le développeur de softs libres aurait comme "seule" motivation un monde informatique idéal ? Les développeurs n'en retireraient rien d'autre que la satisfaction d'avoir participe a un monde informatique plus ouvert (ce qui est déjà bienquelque part, mais j'avoue que j'ai du mal a y croire ).

    Mais rien n'oblige nécessairement d'opposer modèle économique au modèle libre. Un gars peut parfaitement développer pour sa boite et des softs libres de son côté. D'autre part, les non professionnels ont un rôle important à jouer dans le libre aussi. Le développement peut se concevoir aussi en dehors des strictes règles de l'échange économique.

    D'autre part, il faut aussi voir que la participation de la communauté dans le libre dépasse le strict cadre du développement, par, par exemple, une aide importante au débugguage, pour lequel il existe des structures larges (bugzillas en tout genre). Dans le monde proprio on ne trouve pas cela, ne serait-ce que par une question d'état d'esprit. C'est ça aussi ces éléments qui font la qualité des logiciels libres.

    L'opensource, c'est avant tout un état d'esprit. Au demeurant, un état d'esprit qui marche plutot bien, n'en déplaise à ceux qui souhaitent absolument monétariser chaque petite dimension de la vie des individus.

  10. #10
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 28
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 192
    Points : 159
    Points
    159
    Par défaut
    Citation Envoyé par keikoz Voir le message
    Mais rien n'oblige nécessairement d'opposer modèle économique au modèle libre. Un gars peut parfaitement développer pour sa boite et des softs libres de son côté. D'autre part, les non professionnels ont un rôle important à jouer dans le libre aussi. Le développement peut se concevoir aussi en dehors des strictes règles de l'échange économique.

    D'autre part, il faut aussi voir que la participation de la communauté dans le libre dépasse le strict cadre du développement, par, par exemple, une aide importante au débugguage, pour lequel il existe des structures larges (bugzillas en tout genre). Dans le monde proprio on ne trouve pas cela, ne serait-ce que par une question d'état d'esprit. C'est ça aussi ces éléments qui font la qualité des logiciels libres.

    L'opensource, c'est avant tout un état d'esprit. Au demeurant, un état d'esprit qui marche plutot bien, n'en déplaise à ceux qui souhaitent absolument monétariser chaque petite dimension de la vie des individus.
    L'open Source est rentable.
    Prenons par exemple un projet tel que Joomla ou SMF,PHPBB
    La base est gratuite, mais vient apres une serie de demandes de developement de modules customiser et d'assistance graphiques / Design et autre implementation.
    c'est sure, un PHPBB3 Bien redisigner et bien intégrer vaut mieux qu'un VBulletin tout bleu et gris a 140 Euro

  11. #11
    Inactif  
    Avatar de Mac LAK
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    3 893
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 47
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 3 893
    Points : 4 846
    Points
    4 846
    Par défaut
    Citation Envoyé par keaton7 Voir le message
    Seriez vous prêt a en développer ? En développez vous ? Dans tous les cas, pourquoi, et si oui, qu'en retirez vous ?
    Sur mon temps libre, éventuellement, et encore : j'en ai assez peu à consacrer à ça de toutes façons... Le développement que je fais sur mon temps de loisirs, c'est avant tout pour ME faire plaisir.

    Pour le reste, il faut bien faire bouillir la marmite comme on dit, et faire les choses gratuitement n'a jamais nourri son homme (et encore moins sa famille). Je passe aussi sur le problème qu'il se pose avec certaines licences de type viral (la GPL notamment) qui interdit de l'utiliser dans certains projets sensibles (classés CD/SD, ou simplement utilisant des algos devant être protégés pour éviter l'espionnage industriel)... Ou alors, on bafoue sciemment la licence en question et on "ferme" le code malgré tout, c'est pas le client qui va nous dénoncer vu que c'est lui qui souhaite voir le code source indisponible pour quiconque d'autre que lui.

    Parce qu'il ne faut pas se leurrer, hein : le "pillage" de logiciels open-source, c'est monnaie courante. L'argument des patrons à ce sujet, et je cite un argument réellement entendu en réunion de conception, c'est "Puisqu'il y a des mecs assez cons pour bosser gratuitement, on ne va pas s'en priver, de toutes façons c'est pas les clients qui vont gueuler vu que ça leur permet de l'avoir moins cher, et on peut se prendre de plus grosses marges sur le projet comme ça." La GPL ? Bah, elle est rangée aux toilettes, sur un rouleau de carton...

    Ben oui, c'est aussi ça la réalité économique : essaie de parler de "moralité" à un financier, et tu vas réellement voir ce que le mot "incompréhension" veut dire. Quant à la légalité réelle de la chose, personne n'est réellement capable de la faire appliquer, donc la conclusion est en général "rien à foutre".
    Et pour ceux qui voudraient me faire porter la responsabilité de ça, je ne dirais qu'une seule chose : je ne vais pas risquer mon boulot pour insubordination et/ou faute lourde pour un bout de code. C'est pas les mecs de la FSF ou de GNU qui paieront mon loyer si je me fais virer pour ça, restons réalistes.
    Ça, c'est le premier point, passons à l'autre aspect du logiciel libre...


    Ce que je reproche principalement au monde du libre "normal", c'est le support payant qui va avec pour le rendre "rentable", et qui pousse un peu à rendre le logiciel assez rude à prendre en main : ben oui, si c'est trop facile à utiliser, quel intérêt de prendre du support ??
    Or, ce fameux support payant est quasiment la seule manière de vivre du logiciel libre, et moi ça me laisse un arrière-goût de racket quand on est sur un projet bloqué et que le support payant devient la seule option pour s'en sortir. Au moins, en logiciel propriétaire, je paie à l'achat, puis le support est gratuit le plus souvent.


    Pour conclure : désolé, mais moi, je préfère gagner ma vie en faisant des logiciels plutôt qu'en les adaptant pour la clientèle, ou en faisant un boulot plus proche de la hot-line que du développement...
    Mac LAK.
    ___________________________________________________
    Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toutes façons, vous n'en sortirez pas vivant.

    Sources et composants Delphi sur mon site, L'antre du Lak.
    Pas de question technique par MP : posez-la dans un nouveau sujet, sur le forum adéquat.

    Rejoignez-nous sur : Serveur de fichiers [NAS] Le Tableau de bord projets Le groupe de travail ICMO

  12. #12
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 680
    Points
    7 680
    Par défaut
    Ce que je reproche principalement au monde du libre "normal", c'est le support payant qui va avec pour le rendre "rentable", et qui pousse un peu à rendre le logiciel assez rude à prendre en main : ben oui, si c'est trop facile à utiliser, quel intérêt de prendre du support ??
    Je soupçonne des logiciels à double licence tels que pentaho d'utiliser cette voie. Documentation à l'emporte-pièces (détachées), outils / fonctions accessibles qu'à ceux qui ont une souscription (à moins qu'ils veuillent se démerder à faire la même chose à la main).

    Et quand je vois les bugs impardonnables de ces outils, j'ai l'impression qu'ils se servent de la communauté comme d'une équipe de beta testeurs bénévoles, mais ça c'est personnel.

    Parce qu'il ne faut pas se leurrer, hein : le "pillage" de logiciels open-source, c'est monnaie courante. L'argument des patrons à ce sujet, et je cite un argument réellement entendu en réunion de conception, c'est "Puisqu'il y a des mecs assez cons pour bosser gratuitement, on ne va pas s'en priver, de toutes façons c'est pas les clients qui vont gueuler vu que ça leur permet de l'avoir moins cher, et on peut se prendre de plus grosses marges sur le projet comme ça." La GPL ? Bah, elle est rangée aux toilettes, sur un rouleau de carton...
    Je serai curieux de savoir combien de fois ceci est fait même par PURE ignorance. Y'a qu'à voir le paquet de gens qui livrent des applications avec mySQL, sans doute pensent-ils que parce qu'ils ont pu le télécharger gratuitement en version complète ils peuvent faire ce qu'ils veulent avec....

    Remarque, la limite est parfois très mince...

    Ben oui, c'est aussi ça la réalité économique : essaie de parler de "moralité" à un financier, et tu vas réellement voir ce que le mot "incompréhension" veut dire. Quant à la légalité réelle de la chose, personne n'est réellement capable de la faire appliquer, donc la conclusion est en général "rien à foutre".
    Ce sera effectivement dur à retrouver dans un code en C++ qui a été compilé à plat, mais sitôt que c'est un peu plus *externe*, style un moteur de reporting qui utilise des fichiers template dans un format reconnaissable etc.. Ca devient spécialement dangereux en cas d'audit de l'application.

    Cela dit je pense personnellement que le GPL (sans exception classpath) est trop souvent mal employé et relève plus de la bêtise qu'autre chose... Ca me fait rire (ou plutôt pleurer) de voir ces gens qui codent des bricoles, style un widget et qui les publient sous licence GPL exprès pour en empêcher l'utilisation dans une application commerciale. Comme si on allait se faire de l'argent sur leur dos en utilisant un petit bout de code qui représente 0.000001% d'une application.

  13. #13
    Membre habitué Avatar de keikoz
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 146
    Points : 173
    Points
    173
    Par défaut
    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Ca me fait rire (ou plutôt pleurer) de voir ces gens qui codent des bricoles, style un widget et qui les publient sous licence GPL exprès pour en empêcher l'utilisation dans une application commerciale.
    À vrai dire, l'intention première de celui qui publie du code sous GPL, c'est d'en rendre légalement possible l'utilisation par d'autres ... Mais tout de même dans un cadre juridique bien précis.


    Citation Envoyé par Mac LAK
    Ce que je reproche principalement au monde du libre "normal", c'est le support payant qui va avec pour le rendre "rentable", et qui pousse un peu à rendre le logiciel assez rude à prendre en main : ben oui, si c'est trop facile à utiliser, quel intérêt de prendre du support ??
    Or, ce fameux support payant est quasiment la seule manière de vivre du logiciel libre, et moi ça me laisse un arrière-goût de racket quand on est sur un projet bloqué et que le support payant devient la seule option pour s'en sortir. Au moins, en logiciel propriétaire, je paie à l'achat, puis le support est gratuit le plus souvent.
    Il y a une contradiction tout de même assez étonnante dans le discours anti-opensource. D'un côté on reproche au monde du libre de ne pas être "aware" de la réalité économique et de fonctionner en mode idéaliste, voire bizounours, pour ensuite systématiquement s'offusquer du fait que dans le libre, en fait, il y a une dimension économique aussi (sauf que tout d'un coup, ça devient *mal*).
    Déjà, la notion de monde du libre "normal", il faudrait l'expliquer. Je soupçonne cette notion de correspondre simplement à ta conception du monde du libre. Pour le reste, il est totalement faux de dire que "ce fameux support payant est quasiment la seule manière de vivre du logiciel libre". La grande majorité des projets open-source n'a aucune entreprise avec du support payant derrière (Linux, KDE, Gnome, Debian, les outils GNU par exemple ?). Pour le reste, certaines entreprises gagnent de l'argent sur le principe du support, c'est le cas de Canonical par exemple, éditeur de Ubuntu, qui propose gratuitement sa distro Linux tout en proposant du support payant aux entreprises. Et c'est tant mieux. Encore une preuve que l'opensource se concilie parfaitement avec l'idée de profit économique.

  14. #14
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 680
    Points
    7 680
    Par défaut
    Le support est une option, en profiter permet souvent de booster passablement sa productivité et d'éviter de se retrouver seul sur une mailing list avec un gros problème technique.
    Forcément il y a des gens qui vont passer du temps sur notre poblème et il est normal de les payer, peu importe que le logiciel soit open source ou non c'est indiscutable.

    Cependant l'aspect gratuité attire... Et en voulait s'en sortir seul sans support on prend un gros risque suivant les produits: celui de se retrouver à justifier l'achat d'une souscription à 12000 euros en milieu de projet parce qu'on est tombé sur un bug.

    Pour certains c'est perçu un peu comme ces magazines de collection où on vous offre les 5 premiers numéros gratutement pour vous accrocher, puis on vous vend très cher les 5 derniers, après à vous de choisir si vous voulez compléter la collection ou tirer une croix sur l'ensemble.

  15. #15
    Inactif  
    Avatar de Mac LAK
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    3 893
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 47
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 3 893
    Points : 4 846
    Points
    4 846
    Par défaut
    Citation Envoyé par keikoz Voir le message
    Déjà, la notion de monde du libre "normal", il faudrait l'expliquer.
    Pour moi, c'est le libre façon GNU / FSF, par exemple, c'est à dire pas celui du particulier qui diffuse ses trois bouts de programme en GPL pour pouvoir se croire l'égal de Linus...
    C'est le libre packagé, pour ne pas dire exploité, par des sociétés qui récupèrent un travail fait gratuitement pour se faire du pognon dessus.

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Cependant l'aspect gratuité attire... Et en voulait s'en sortir seul sans support on prend un gros risque suivant les produits: celui de se retrouver à justifier l'achat d'une souscription à 12000 euros en milieu de projet parce qu'on est tombé sur un bug.
    Par expérience personnelle, et sur plus de 10 ans, j'en retire la conclusion suivante : "Le bon marché coûte toujours trop cher".

    A productivité égale, Linux n'est pas moins cher que Windows (ce serait même plutôt le contraire), et c'est souvent en salaire d'ingénieur et en support que se "paie" Linux.
    Son seul avantage, c'est l'absence de royalties lorsque l'on diffuse les produits, ce qui est intéressant pour les produits peu onéreux et/ou fabriqués en assez grande quantité.

    Mais se passer de support pour Linux, c'est s'exposer à de gros retards de livraison en cas de bug, ou alors tu as intérêt à avoir un ou deux contributeurs Linux dans ta société... Et si un grand compte se met en tête de réclamer ses pénalités de retard, je rappelle que peu de sociétés peuvent y survivre : c'est une manière directe, légale et efficace de racheter un sous-traitant, d'ailleurs...
    Mac LAK.
    ___________________________________________________
    Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toutes façons, vous n'en sortirez pas vivant.

    Sources et composants Delphi sur mon site, L'antre du Lak.
    Pas de question technique par MP : posez-la dans un nouveau sujet, sur le forum adéquat.

    Rejoignez-nous sur : Serveur de fichiers [NAS] Le Tableau de bord projets Le groupe de travail ICMO

  16. #16
    Rédacteur

    Avatar de millie
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    7 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 7 013
    Points : 9 712
    Points
    9 712
    Par défaut
    Je pense qu'il y a des types de développement à différencier :

    - développement perso sur un projet perso ?
    - développement en groupe (projet d'études etc.) sur un projet public ?
    - développement perso sur un projet public ?
    - etc.

    Chaque type apporte souvent des bénéfices différents.
    - projet perso = ça vient en général d'un manque sur le marché. Cela permet de faire un projet sur mesure (donc l'intêret, c'est d'avoir exactement le logiciel qu'on souhaite)
    - projet d'études = il y a pas mal de contribution de produit open-source qui viennent d'école d'ingé etc. en tant que projet (qui peut durer 6 mois à 5 par exemple). Cela a surtout un but éducatif (travailler sur un gros projet, en groupe etc.)
    - perso sur un projet public : amélioration des compétences, permet éventuellement d'ajouter des fonctionnalités souhaitées et permet de ne pas repartir de 0.

    Maintenant, quand l'initiative est personnelle, je crois que ça ne court pas les rues de participer à un projet quand on a pas un besoin précis sur le produit qu'on souhaite améliorer (exemple : j'ai besoin d'un filtre d'images machin truc. Je fais mon plugin gimp, et point barre).


    D'ouvrir le projet en open-source permet à mon avis, surtout de partager le projet qui risque de crever au fond du PC sinon. Quitte à ne rien toucher comme argent, autant le "filer" au public.


    Pour résumer :
    • but éducatif
    • faire un produit sur mesure
    Je ne répondrai à aucune question technique en privé

  17. #17
    zul
    zul est déconnecté
    Membre éclairé Avatar de zul
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    498
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 498
    Points : 668
    Points
    668
    Par défaut
    A productivité égale, Linux n'est pas moins cher que Windows (ce serait même plutôt le contraire), et c'est souvent en salaire d'ingénieur et en support que se "paie" Linux.
    Mais se passer de support pour Linux, c'est s'exposer à de gros retards de livraison en cas de bug, ou alors tu as intérêt à avoir un ou deux contributeurs Linux dans ta société.
    De quelle productivité parle-tu ? Tu sous-entend que parce que Windows est closed-source, il est "contrairement" à Linux qui est open-source, bug-free ? Et evidemment, ton entreprise n'a jamais souscrit aux superbes offres Microsoft pour le support (ou cisco, ou adobe, ou ce que tu veux) qui coute les yeux de la tête ? Enfin oui tu peux te contenter du support de base, si tu as vraiment deux semaines à perdre à chaque problème. Pas mal le troll n'empêche (remarque d'après certains précédens post que j'ai lu, tu as l'air assez doué )

    Ca me fait rire (ou plutôt pleurer) de voir ces gens qui codent des bricoles, style un widget et qui les publient sous licence GPL exprès pour en empêcher l'utilisation dans une application commerciale. Comme si on allait se faire de l'argent sur leur dos en utilisant un petit bout de code qui représente 0.000001% d'une application.
    Ou plus simplement, il en a juste rien à foutre voir pas du tout pensée à une application commerciale. Il a voulu laisser son widget à la communauté plutôt que de le garder pour lui, et il l'a mis sous une licence qui lui plaisait. Au passage, si c'est vraiment un widget, ça t'oblige pas à révèler autre chose que le code source dudit widget si il est pas statiquement lié au reste, donc ça ne devrait pas poser de problème, et puis, un mec qui code aussi bien / vite que toi aura vite fait de réecrire 0.0000001% de l'application

    Je soupçonne des logiciels à double licence tels que pentaho d'utiliser cette voie. Documentation à l'emporte-pièces (détachées), outils / fonctions accessibles qu'à ceux qui ont une souscription (à moins qu'ils veuillent se démerder à faire la même chose à la main).

    Et quand je vois les bugs impardonnables de ces outils, j'ai l'impression qu'ils se servent de la communauté comme d'une équipe de beta testeurs bénévoles, mais ça c'est personnel.
    Les logiciels entièrement fermés sont évidemment exempts de bugs, et de fonctionnalités bloqués. Et évidemment, on ne prend pas le consommateur pour un béta-testeur, en lui filant 6 mois plus tard des patchs qui améliorent la stabilité du système. De plus, évidemment, pour les logiciels propriétaires, tu as souvent (si tu n'es pas une énorme boite), moyen de tester librement, voir de regarder comment c'est fait, ledit produit.

    Grâce à ce thread, j'ai enfin découvert la supériorié du monde propriétaire : bug-free, free support, et tout et tout

    Sinon pour en revenir au sujet du thread, je développe en open-source (sous licence BSD-2 / MIT) parce que c'est une bonne expérience, et qu'on peut travailler avec des gens compétents qui se prennent pas trop la tête (pas trop). Certains des softs que je fais dans mon labo sont libres aussi, mais bon, ça reste particulier, je suppose, vu qu'on ne vit pas de nos "productions logiciels".

  18. #18
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 680
    Points
    7 680
    Par défaut
    Citation Envoyé par zul Voir le message
    Ou plus simplement, il en a juste rien à foutre voir pas du tout pensée à une application commerciale. Il a voulu laisser son widget à la communauté plutôt que de le garder pour lui, et il l'a mis sous une licence qui lui plaisait.
    Choisir une licence sans s'inquiéter de ce qu'elle permet de faire à l'utilisateur, c'est juste du non sens.

    Citation Envoyé par zul Voir le message
    Au passage, si c'est vraiment un widget, ça t'oblige pas à révèler autre chose que le code source dudit widget si il est pas statiquement lié au reste, donc ça ne devrait pas poser de problème, et puis, un mec qui code aussi bien / vite que toi aura vite fait de réecrire 0.0000001% de l'application
    Je vais pas révéler mes algos sur lesquels la start up ou je bosse a investi des années juste parce que j'utilise un bouton coloré dans une de mes fenêtres. Par ailleurs si j'utilise le code d'un widget, ou le widget sous forme de DLL dans mon app, je dois devenir GPL, c'est ça l'effet viral.

    Les logiciels entièrement fermés sont évidemment exempts de bugs, et de fonctionnalités bloqués. Et évidemment, on ne prend pas le consommateur pour un béta-testeur, en lui filant 6 mois plus tard des patchs qui améliorent la stabilité du système.
    Ben voyons, un gros stéréotype à la mode!

    Déjà j'ai jamais tenu ce genre de propos, en plus je suis venu avec un exemple de mon vécu où c'était pas tout rose.

    De plus, évidemment, pour les logiciels propriétaires, tu as souvent (si tu n'es pas une énorme boite), moyen de tester librement, voir de regarder comment c'est fait, ledit produit.
    Tu as quasiment TOUJOURS le droit d'évaluer le produit. Quant à avoir accès au code, ce que je veux c'est que ça fasse ce que je demande dans des conditions décentes, après savoir comment les variables sont nommées en interne ça ne m'intéresse pas.

    Grâce à ce thread, j'ai enfin découvert la supériorié du monde propriétaire : bug-free, free support, et tout et tout
    J'ai jamais dit ça, juste que la gratuité à ses propres limites, j'ai fait aucune comparaison sur le monde propriétaire et toi t'essaies de me prendre en faute là-dessus. Ta réaction, c'est juste du TROLL pur et simple.

  19. #19
    Rédacteur

    Avatar de millie
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    7 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 7 013
    Points : 9 712
    Points
    9 712
    Par défaut
    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    ou le widget sous forme de DLL dans mon app, je dois devenir GPL, c'est ça l'effet viral.
    Il me semblait que ce n'était pas viral en cas de liaison dynamique (ce que zul disait avec l'histoire de liaison statique).
    Je ne répondrai à aucune question technique en privé

  20. #20
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 680
    Points
    7 680
    Par défaut
    Citation Envoyé par millie Voir le message
    Il me semblait que ce n'était pas viral en cas de liaison dynamique (ce que zul disait avec l'histoire de liaison statique).
    Ca m'étonnerait beaucoup.

    Linking ABC statically or dynamically with other modules is making a combined work based on ABC. Thus, the terms and conditions of the GNU General Public License cover the whole combination.

    http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq....FUseGPLPlugins

Discussions similaires

  1. [GD] Redimmensionnement d'images par multiples de 8, dans quel interet ?
    Par keaton7 dans le forum Bibliothèques et frameworks
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/06/2009, 10h53
  2. IteratorAggregate, quel interet?
    Par eilijah dans le forum Langage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/06/2009, 23h27
  3. [developpement nintendo ds] quels outils et environnements pour débuter?
    Par hegros dans le forum Choisir un environnement de développement
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/02/2008, 10h55
  4. [Normalisation] Passer de ternaire a binaire et quel interet ?
    Par chateau_dur dans le forum Schéma
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2005, 22h57

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo