Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Inactif  
    Google Voice est enfin disponible sur l'AppStore, après une bataille juridique acharnée
    Ce message n'a pas pu être affiché car il comporte des erreurs.

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Apple n'est pas diffrérent des autres grosses multinationales.
    C'est à dire: faire des sous quitte à ce que ça ne plaise pas à tout le monde.
    Tout le monde devrait avoir de l'esprit critique car personne ne pourra m'apporter la preuve de l'absence de celui-ci

  3. #3
    Inactif  
    Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
    Apple n'est pas diffrérent des autres grosses multinationales.
    C'est à dire: faire des sous quitte à ce que ça ne plaise pas à tout le monde.
    C'est sûr mais il ne faut pas oublier que le cas Google est différent. Il me semble qu'ils ont créé un partenariat et c'est quoi on pouvait voir certaines applications Google nativement sur l'iPhone. En adoptant désormais une telle politique Apple risque de se mettre à dos certaines grosses boites à commencer par Google qui en peut plus des décisions ridicules d'Apple. Il y a quelques temps c'était Latitude (désormais disponible pour iPhone à partir de Safari), maintenant c'est Google Voice, à qui le tour ?

  4. #4
    Membre expérimenté
    Latitude et Google Voice sont disponibles via Safari.

    Peut-être a-t-on eu raison de dire que le système de l'App Store n'était pas viable à long terme ?
    "Il est plus facile de décomposer un problème en ses éléments, forcément plus simples, que de le traiter en sa totalité." (R. Descartes)

    Freelance iOS

  5. #5
    Membre du Club
    La politique de Apple me désolera toujours ...
    Mais oui par contre, les applis web vont permettre de contourner ça, Google ne crois même pas au market et autre store, pour eux l'avenir est dans les applis web

  6. #6
    Membre confirmé
    Entre désolant et scandaleux.

    Il est clair que le temps du "Think different" de la pomme est revolu et qu'il est remplacer par "Think money !!!".

    Je me demande encore comment Apple fait pour attirer le client avec des politiques comme celle là. Après le retrait d'applications non conformes (on les comprend), d'applications concurentes (...aouch...), maintenant les applications qui ne plaisent pas à nos partenaires !

    Heureusement qu'il nous reste Androïd et WiMo pour respirer.
    "La Perfection est atteinte, non pas quand il n'y a plus rien à rajouter, mais quand il n'y a plus rien à enlever"

    Ingénieur junior développement Embarqué et Temps réel.
    >>>
    http://baptistegrand.info

  7. #7
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Leonhart Voir le message
    Je me demande encore comment Apple fait pour attirer le client avec des politiques comme celle là. Après le retrait
    d'applications non conformes (on les comprend), d'applications concurentes (...aouch...), maintenant les applications qui ne plaisent pas à nos partenaires !
    La client lambda n'est pas forcément au courant ou pardonne parce qu'il est malgrés tout des produits qu'il utilise., ce sont les developpeurs qui souffrent du flou artistique de la validation(ce qui n'est pas mieux).

    Mais là, on a un conflit d'intérêt de partenaire d'apple : AT&T et google. Il y a pas mal de fonctionnalité qui diverge en fonction des zones à cause des opérateurs et sans doute de la politique/contrats d'apple.

  8. #8
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Tarul Voir le message
    La client lambda n'est pas forcément au courant ou pardonne parce qu'il est malgrés tout des produits qu'il utilise., ce sont les developpeurs qui souffrent du flou artistique de la validation(ce qui n'est pas mieux).
    Il ne faut quand même pas oublier que c'est grâce au développeur que le client à quelque chose à se mettre sous la dent. Le minimum serait de les rendre contents ...

  9. #9
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par smyley Voir le message
    Il ne faut quand même pas oublier que c'est grâce au développeur que le client à quelque chose à se mettre sous la dent. Le minimum serait de les rendre contents ...
    Je ne dit pas le contraire, et j'observe la situation suivante (de part les news que je suis) : les dev sont content des outils, du langages et des possibilités techniques et software de l'appareils mais sont frustrés par le système de validation (lenteur et les rejets étranges).

    J'ose espérer qu'apple revoie cette partie de l'appstore, si elle s'éternise ce serait très nuisible pour cet éco-système.

  10. #10
    Expert éminent
    Toute façon l'iPhone c'est pourri, le "i" coûte plusieurs centaines de balles en plus que les autres téléphones tactiles

    Mais c'est un peut le même débat que Amazon avec son Kindle ou tout ce qui tourne dans le même style. Une entreprise fait une plateforme pour le grand publique, pourquoi verrouiller aussi fermement ce qu'on peut installer dessus ?

  11. #11
    Membre actif
    Bonjour à tous,

    Citation Envoyé par smyley Voir le message
    Une entreprise fait une plateforme pour le grand publique, pourquoi verrouiller aussi fermement ce qu'on peut installer dessus ?
    Parce qu'au final, il faut bien s'assurer que les gens payent ce que les autres développent. Or qui dit "non verrouillé" dit "installation pirates" et "au revoir aux développeurs d'application de qualité qui veulent s'en mettre plein les fouilles". L'iphone n'est pas pour les étudiants. Comme toute la gamme Apple d'ailleurs

    Côme

  12. #12
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Côme Voir le message
    Parce qu'au final, il faut bien s'assurer que les gens payent ce que les autres développent.
    Ah ... même si toute la gamme Google est gratuite ?

    Citation Envoyé par Côme Voir le message
    L'iphone n'est pas pour les étudiants. Comme toute la gamme Apple d'ailleurs
    Dans ce cas tu devrais le dire aux étudiants, je crois qu'ils n'ont pas compris le concept

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Côme Voir le message
    L'iphone n'est pas pour les étudiants. Comme toute la gamme Apple d'ailleurs
    Je ne crois pas qu'il soit pour les pros non plus. BlackBerry et compagnie oui, mais iPhone, pas encore. Même depuis le support de Exchange qui est un pas vers le monde pro c'est pas encore ça.

    My 2 cents.
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  14. #14
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par smyley Voir le message

    Mais c'est un peut le même débat que Amazon avec son Kindle ou tout ce qui tourne dans le même style. Une entreprise fait une plateforme pour le grand publique, pourquoi verrouiller aussi fermement ce qu'on peut installer dessus ?
    Je ne suis pas tout à fait d'accord. l'histoire amazone/kindle, c'est plus proche de itunes/faireplay. C'est une histoire de protection à outrance de droit d'auteur.

    Pour l'iphone, c'est plus dans la continuité de ce que fait apple sur les ordinateurs. Maîtrise total du hardware et du software. Mais ce concepte est poussé très loin sur l'iphone. On peut rajouter aussi mieux contrôler la "dépendance des utilisateurs", monétiser plus facilement les applications mais surtout l'accès payant de l'appstore (bouhou les méchant jailbreakeur :p), un objectif sécuritaire (ne pas balancer un virus sur l'app store avec un système de validation critiqué de tout part ^^).

  15. #15
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Tarul Voir le message
    Je ne suis pas tout à fait d'accord. l'histoire amazone/kindle, c'est plus proche de itunes/faireplay. C'est une histoire de protection à outrance de droit d'auteur.
    Je pensais plus au fait que Amazon à supprimé à distance lesdits fichiers des Kindle ... si ça c'est pas du contrôle

    Citation Envoyé par Tarul Voir le message
    ...
    Sauf qu'à part la concurrence il n'y a aucune raison de refuser un truc de Google. C'est pas comme s'ils avaient la réputation de faire des antivirus gratuits ... hum du moins, pas encore (vu qu'il faudra bien un antivirus pour Chrome OS )

  16. #16
    Membre actif
    Citation Envoyé par smyley Voir le message
    Ah ... même si toute la gamme Google est gratuite ?
    Le cas de Google est différent : Ils ont aussi leur propre plateforme, concurrente d'iphone OS. Google est donc à la fois contributeur et concurrent d'Apple sur l'iphone.

    Il semble logique de la part d'Apple de ne pas accepter toutes les applications, surtout celles venant d'un de ses concurrents principaux. La gratuité des applications de Google prouve en plus que ce dernier n'est pas intéressé par des retombées financières directes des ventes de ses applications sur iPhone.

    Mais qu'est ce qui motive donc Google dans ce cas ? L'altruisme ?

  17. #17
    Membre actif
    Citation Envoyé par smyley Voir le message

    Dans ce cas tu devrais le dire aux étudiants, je crois qu'ils n'ont pas compris le concept
    Oui, oui, je me suis mal exprimé : "L'étudiant moyen" aurais je dû écrire. En tous cas, je n'aurais pas eu les moyens de payer 40 € / mois (engagé sur 2 ans) rien que pour un forfait de téléphonie mobile.

  18. #18
    Membre actif
    Citation Envoyé par Skyounet Voir le message
    Je ne crois pas qu'il soit pour les pros non plus. BlackBerry et compagnie oui, mais iPhone, pas encore.
    Why not.
    En tous cas, un constat de terrain autout de moi : Les managers réclament des iphone et les stagiaire se promènent avec des blackberry.

  19. #19
    Membre régulier
    Pour ceux qui savent lire l'anglais: un article du Financial Times sur le sujet: Apple rejects Google applications for iPhone.

    Personnellement, je ne trouve pas normal que l'on ne puisse pas installer ce que l'on veut sur son téléphone. J'ai développé par le passé une petite application Java mobile, elle était développé sur mesure pour moi et donc pas viable dans un APPStore. Pourquoi je ne pourrai pas l'utiliser ?

  20. #20
    Membre chevronné
    Why not.
    En tous cas, un constat de terrain autout de moi : Les managers réclament des iphone et les stagiaire se promènent avec des blackberry.
    C'est vrai, mais dans notre entreprise (c'est service info qui gère le parc téléphonie) on préfère la solution blackberry. on considère plus l'iphone comme un gadjet technologique. D'ailleurs notre contact orange est d'accord avec nous sur se point. (meme si bien sur, il le dirra pas comme sa)
    un jour, quelqu'un a dit quelque chose...

###raw>template_hook.ano_emploi###