Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Inactif  
    Microsoft ouvre le Marketplace de Windows Phone 7 à tous les développeurs certifiés
    Ce message n'a pas pu être affiché car il comporte des erreurs.

  2. #2
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Kerod Voir le message

    A l'heure où Apple fête son milliard et demi d'application sur son AppStore, Microsoft se prépare à lancer son premier système de téléchargement d'application. Pensez-vous qu'il aura le même succès que l'AppStore ? Pensez-vous y soumettre vos applications, si vous développez pour Windows Mobile ?
    Le système arrive tard, mais cela s'explique.

    La politique de MS était que tout à chacun pouvait développer ses applis et les distribuer via les voies habituelles. Donc le mobile ne différe pas du PC. Bref, possibilité infinie.

    L'Appstore d'Apple a surtout vocation a controler les applications qui se développe puis de les mettre à la disposition.

    Donc je ne suis pas sur que le MP aura un franc succès. Mais oui, j'irai y déposer quelques une des mes applis perso.

    A voir pour Pink, si il est totalement intégré.
    "La Perfection est atteinte, non pas quand il n'y a plus rien à rajouter, mais quand il n'y a plus rien à enlever"

    Ingénieur junior développement Embarqué et Temps réel.
    >>>
    http://baptistegrand.info

  3. #3
    Inactif  
    Microsoft a annoncé le 27 juillet qu'il accepte désormais les soumissions d'application pour Windows MarketPlace, son portail d'applications destinées aux smartphones sous Windows Mobile et espère atteindre les 600 applications disponibles ce qui est toujours moins bien que l'App Store d'Apple avec 65000 applications à son actif.

    Le portail MarketPlace est disponible pour les développeurs à partir d’aujourd’hui sur http://developer.windowsmobile.com/. Vous pouvez donc dès à présent vous inscrire et soumettre vos applications. Soyez les premiers à être référencés dans le catalogue d’applications Windows Mobile ! Pour mémoire, MarketPlace est le portail sur lequel vous pouvez soumettre des applications afin que celles-ci puissent être facilement téléchargées et installées par les utilisateurs de terminaux Windows Mobile (6.5 dans un premier temps, et 6.0 et 6.1 à la fin de l'année). Il sera bientôt disponible aux millions d’usagers équipés de terminaux avec Windows Mobile, qui pourront télécharger vos applications depuis leur mobile ou leur PC, et ceci dans 29 pays. En plus de vous donner les règles et les processus pour référencer vos applications, il vous permettra de suivre l’évolution des téléchargements, et bien sûr de maximiser votre retour sur investissement par un partage de revenus compétitif et des opportunités de promotion pour animer les ventes.


    DECOUVRIR MARKETPLACE, S'INSCRIRE ET SOUMETTRE SON APPLICATION
    En ouvrant aujourd'hui son propre App Store, Microsoft espère que ce dernier l'aidera à gagner des parts de marché sur Apple, RIM (BlackBerry), Google et d'autres concurrents dans le monde du mobile.

    Qu'en pensez-vous ?

  4. #4
    Membre confirmé
    Ah cool . J'ai plein d'idées en plus
    Viva la viva... en el chorizo de la corida de leon.... (cette phrase n'a aucun sens je sais )

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Microsoft dévoile le fonctionnement de son futur Marketplace
    Pour Windows Phone 7 : comme sur l'AppStore les applications seront filtrées


    Lors de la conférence annuel du TechEd de la semaine dernière, Microsoft a - en toute discrétion - livré des informations sur sa future galerie d'applications pour Windows Phone 7.

    Une des confirmations les plus intéressantes du ReMIX 2010 de mai dernier (retrouvez l'intégralité du ReMIX 2010, la conférence de Microsoft France de mai dernier entièrement dédiée aux développeurs, en webcast) concerne l'apparition de versions « shareware » des applications. Ces versions seront limitées en fonctionnalités ou dans le temps et pourront être testées par l'utilisateur avant un éventuel achat.

    Microsoft a également révélé qu'il avait fait le choix du filtrage pour son futur Windows Phone Marketplace.

    Un choix qu'a également fait Apple sur l'AppStore, mais pas Google avec les applications pour Android.

    Concrètement, les applications soumises passeront une batterie de tests techniques pour vérifier que le code ne contient pas de malware ou qu'il n'est pas susceptible de faire planter l'OS.

    Dans un deuxième temps, le contenu même de l'application sera observé. « Nous vérifierons qu'il n'y a pas de contenus offensants » a ainsi déclaré Todd Biggs, responsable de la galerie, lors de sa présentation. Ce qui a fait dire à certains que Microsoft emboite le pas de Steve Jobs, qui déclarait il y a peu, « si vous voulez du porno sur vos smartphones, prenez Android ».

    Les applications « non conformes » ne seront cependant pas automatiquement rejetées. « Nous dirons aux développeurs quel est le problème particulier pour qu'il puisse le régler. Nous avons eu beaucoup de témoignages qui nous disent que ces explications sont très importantes pour les développeurs ».

    Des développeurs qui devront s'acquitter d'un droit d'entrée de 99 dollars pour pouvoir héberger leurs applications sur le Windows Phone Marketplace (on ne connait pas encore le prix en euros).

    Une exception, l'accès à la galerie sera gratuit pour les étudiants.

    Une fois ce droit d'entrée réglé, les développeurs pourront proposer autant d'applications payantes qu'ils le souhaitent. Mais seulement cinq applications gratuites. Chaque application gratuite supplémentaire donnera lieu à un surcoût de 20 dollars.

    Ceci s'explique par le fait que Microsoft ne touche rien sur cette catégorie d'applications alors qu'il prélève une commission de 30 % sur les applications payantes (les développeurs gardant les 70 % restants).

    Les modes de distribution seront de trois types : gratuite, gratuite avec de la pub ou payante. Une option permettra également de choisir une distribution « locale » (France par exemple), ou mondiale.

    Pour mémoire, Microsoft a d'ores et déjà mis en ligne un kit de développement comprenant un SDK, des tutoriels, des vidéos de démonstration, des extraits de codes et même un « pas à pas » qui montre par l'exemple comment développer un jeu sur Windows Phone 7.

    Ce kit de développement est gratuit.

    Il est disponible ici.


    Il vous sera certainement très utile pour participer au Challenge que Développez.com et Microsoft co-organisent sur Windows Phone 7 avec de très nombreux prix à gagner pour les développeurs.


    Lire aussi :

    Microsoft dévoile sa plateforme de développement pour Windows Phone 7 Series

    Et vous ?

    Que vous inspirent les conditions de ce futur Marketplace : sont-elles très bonnes, acceptables ou mauvaises ?

  6. #6
    Membre régulier
    La question (pour moi en tout cas), c'est surtout de savoir si le MarketPlace est obligatoire, parce que pour le déploiement en entreprise c'est particulièrement idiot !

  7. #7
    Nouveau membre du Club
    Bonjour
    Tout à fait d'accord. Si c'est pour avoir le même modèle que l'Iphone autant passer sur Androïd alors.
    Qu'on ne puisse déployer son appli pour le grand public par le market place soit, mais pour une PME qui voudrait se déployer son appli, si en plus de Visual Studio elle doit payer un droit comme pour l'Iphone ça devient ridicule.

  8. #8
    Membre averti
    Pas idiot de tester les applis, en quête de code malveillant notamment : ça évitera les jeux bidon qui ont pour véritable objectif de passer des appels à l'international...

  9. #9
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Plageman Voir le message
    La question (pour moi en tout cas), c'est surtout de savoir si le MarketPlace est obligatoire, parce que pour le déploiement en entreprise c'est particulièrement idiot !
    Si j'ai bien suivi, le MarketPlace est obligatoire pour le commun des mortels.
    Pour les entreprises, il sera possible d'avoir une sorte de MarketPlace interne pour la diffusion d'outils internes à la boîte.

  10. #10
    Membre chevronné
    C'est déjà moins grave que pour Apple si Microsoft filtre les applications sur son marketplace mais que ça n'est pas la seule solution d'installer des applications.

    Bon sinon, c'est quand même la encore l'existence d'une police morale, qui plus est américaine que je déplore.
    Yoshi

    PS : tous les propos tenus dans le message ci-dessus sont à préfixer avec "A mon humble avis", "Je pense que". Il serait inutilement fastidieux de le rappeler à chaque phrase.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Windows Phone 7 : les 41 rubriques du futur Marketplace
    Quelle question souhaitez-vous poser à Microsoft sur sa future galerie ?

    Mise à jour du 01/09/10


    On en saura (encore) un peu plus le 9 septembre prochain sur Windows Phone 7, le futur OS mobile de Microsoft ; date à laquelle se déroulera une conférence de presse sur les technologies 2010 – 2011 de la société.

    En attendant, plusieurs informations filtrent en continu sur la nouvelle approche de Microsoft des smartphones : la modération de la galerie d'applications – plus proche de celle d'Apple que de l'approche Android (lire ci-dessous), le budget de lancement – qui avoisine le demi milliard de dollars, les technologies et outils de développement - .NET, Silverlight, XNA pour les jeux ... et aujourd'hui la structure du Marketplace.

    L'information est encore assez confidentielle mais tout ce qu'il y a de plus officielle. Elle a été envoyée par mail à plusieurs développeurs impliqués dans Windows Phone 7. Développeurs qui se sont empressés de partager ce « menu » :

    1. Books & Reference

    • eReader
    • Fiction
    • Non-fiction
    • Reference


    2. Business
    3. Entertainment
    4. Finance

    5. Games

    • Action & Adventure
    • Board & Classic
    • Card & Casino
    • Family
    • Music
    • Puzzle & Trivia
    • Shooter
    • Sports & Racing
    • Strategy
    • Xbox Companion


    6. Health & Fitness
    • Diet & Nutrition
    • Fitness
    • Health


    7. Lifestyle
    • Community
    • Food & Dining
    • Out & About
    • Shopping


    8. Music & Video
    9. Navigation
    10. News & Weather
    11. Photo
    12. Productivity
    13. Social
    14. Sports
    15. Tools


    16. Travel
    • City Guides
    • Language
    • Planning
    • Travel Tools



    La structure de la galerie se compose donc de 16 catégories et 41 sous-catégories.

    La date d'ouverture est espérée pour début Octobre.

    Une des nombreuses informations à confirmer jeudi en quinze.


    Lire aussi :

    Microsoft propose ses Cahiers de Vacances (et de rentrée) pour développeurs pour réviser en s'amusant Visual Studio 2010, Windows Phone 7, XNA, etc.

    Et vous ?

    Manque-t-il une rubrique que vous attendiez ?

    Lors de cette conférence de presse, quelle question souhaitez-vous poser à Microsoft sur sa future galerie (et que nous poserons) ?

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Windows Phone 7 : le calendrier d'ouverture du MarketPlace
    pour les développeurs, la première vague de demandes se termine demain




    On le sait à présent, le lancement officiel de Windows Phone 7 aura lieu le 11 octobre.

    En parallèle, Microsoft, par la voix de Todd Brix, Senior Director du Marketplace Windows Phone, vient de dévoiler aux développeurs le calendrier d'ouverture de la galerie d'application liée à l'OS.

    Dans un premier temps, seules les applications (finalisées) des développeurs déjà enregistrés seront soumises au processus de validation. Puis progressivement, le Marketplace s'ouvrira à tous.

    Voici les quatre grandes étapes des 8 jours à venir :

    Depuis hier (4 octobre), les développeurs enregistrés ont reçu un mail les invitant à demander l'accès à la galerie, un accès qui leur permettra par la suite d'envoyer en priorité leurs applications.

    Demain (le 6 octobre), cette première phase d'invitaion se terminera. Après cette date, la soumission et l'analyse des applications se fera lors d'une deuxième vague de validation ultérieure. Les 2.000 premières demandes du 4 au 6 seront « servies ». Les développeurs concernés recevront des conseils et toutes les informations nécessaires pour accéder à la galerie.

    Le 11, ces mêmes développeurs recevront les instructions pour soumettre leur application (envoi des archives XAP) qui seront ainsi les premières publiées sur le Marketplace.

    A partir du 12, une deuxième vague de validations se fera sur la base du « premier demandé, premier servi » jusqu'à l'ouverture complète de la galerie à tous les développeurs, une ouverture totalement publique qui devrait subvenir courant novembre.

    Todd Brix précise que plus de 20.000 développeurs ont été formés pour l'occasion (et que 130.000 heures d'entrainement ont été dispensées sur le Net).

    Avec les quasiment 500.000 SDK déjà téléchargés, il risque donc d'y avoir un certain rush lors de cette première phase d'ouverture de la galerie de Windows Phone 7.

    Et beaucoup d'applications pour les premiers acheteurs ?


    Source : Billet de Todd Brix


    Et vous ?

    Avez-vous reçu ce mail et vous êtes-vous inscrit ?

  13. #13
    Membre actif
    ~#{]^@ de marketplace
    http://social.msdn.microsoft.com/For...5-e2abed03749e

    Installation de l'application

    Comment installer des applications sur mon appareil ?

    Les applications seront installées automatiquement lors de téléchargement de Marketplace.


    Puis-je installer manuellement des applications sans utiliser Marketplace ?

    Non, les applications "chargement latéral" ne sont pas autorisées. Le seul moyen d'obtenir des applications publiées sur votre périphérique est par le biais de Marketplace.


    Comment puis-je tester mon application sur un périphérique si je ne peux pas installer ?

    En tant que développeur enregistré sur Marketplace, vous pourrez enregistrer un nombre d'unités ou vous pouvez déployer directement votre application pour le test. Il n'est pas nécessaire de publier votre application sur Marketplace pour le tester.


    Ma demande est pour mon entreprise / groupe spécifique de personnes seulement, comment distribuer l'application uniquement à eux sur Marketplace ?

    Actuellement, Marketplace n'a pas la capacité de fournir des régions verrouillées pour des applications privées. Hormis quelques exceptions clés pour les opérateurs mobiles, il n'y a aucun moyen de cibler votre application à un groupe spécifique de personnes ou d'équipements pour l'instant.
    Developpeur .Net, je commence a m interesser aux smartphones et a WP7.
    Je trouve vraiment nul le fait d'etre bridé a ce point afin de partager de futures applications avec mon entourage...

    Devoir être racketté de 100euros / an, d'etre limité a 5 appli gratuites sinon
    Microsoft ne gagne pas assez d'$$$ : vraiment pénible tout ça!

    Dommage, toutes ces conditions me font fuir pour aller sur une techno moins
    verrouillée (ça existe j espere?).

  14. #14
    Expert éminent sénior
    « Nous ne chercherons pas à avoir 100.000 applications »
    Microsoft ne veut pas d'une galerie comme celle d'Android ou de l'iPhone




    La qualité. Pas la quantité.

    Tel est le message qu'a fait passé hier après midi, Eric Boustouller, le PDG de Microsoft France, lors de sa présentation de Windows Phone 7 (et des 5 modèles qui arriveront le 21 octobre).

    « Nous n'iront pas à la course au nombre. Nous ne chercherons pas à avoir 100.000 ou 200 000 applications mais les 10.000 de qualité qui correspondent aux besoins et aux attentes des utilisateurs » a-t-il annoncé.

    Une manière - somme toute diplomatique - de renvoyer dos à dos Android Market et AppStore. Et de couper court aux questions de ceux pour qui le succès de Windows Phone 7 s'évaluera au nombre d'applications de sa galerie.

    Sur ce point, le chemin choisi par Microsoft pour son Marketplace semble donc se rapprocher de celui de Blackberry.

    Cette déclaration est aussi un moyen de faire retomber la pression autour de l'OS mobile, dont on sait qu'il est primordial pour l'avenir stratégique de la société.

    Une interprétation confortée par le refus catégorique du PDG de Microsoft France de donner des objectifs précis ou une échéance pour un premier bilan : « Nous sommes des marathoniens », élude-t-il, « c'est dans le temps que l'on jugera notre stratégie ».

    Une stratégie qui vise également à mieux répartir les revenus (« mieux partager la chaîne de valeur » pour reprendre les mots de Eric), notamment avec les opérateurs.
    Les développeurs, eux, toucheront bien 70 % du prix de la vente de leurs applications.

    Cette modération est cependant inattendue.

    Certes le processus de validation drastique du Windows Marketplace ne permet pas d'atteindre des centaines de milliers d'applications rapidement. Mais le nombre record de SDK téléchargés (300.000), les concours de développement (dont le Challenge Développez), la communication de la société sur la simplicité des outils de création d'applications, sur la continuité dans le développement et sur la réutilisation du code réalisé avec .NET, C#, Silverlight ou Xna laissaient en effet penser que, dans ce domaine, Microsoft allait être plus gourmand.

    Il n'en sera rien.

    Quoiqu'il en soit, ce pari de la qualité peut fort bien s'avérer payant.

    A condition qu'il s'agisse effectivement d'un choix, et pas simplement d'un objectif imposé par un trop faible attrait de l'OS.

    Début de réponse le 21 octobre donc.


    Et vous ?

    Pensez-vous que cette stratégie de la qualité et non de la quantité des applications soit la bonne pour Windows Phone 7 ?

  15. #15
    Membre éclairé
    il reste a voir si les applications seront réellement de qualité...

  16. #16
    Membre régulier
    +1

    Ce que j'espère surtout c'est que c'est pas juste pour dire qu'il y a un manque d'intérêt pour l'OS et justifier le manque d'appli sur le MarketPlace, car je trouve cette politique bien meilleure que sur l'AppStore et Android Market, pollué par une armada d'appli inutiles... a un point que ça devient difficile de s'y retrouver x__x

    Surtout que... ça sert à quoi d'avoir 100.000 appli, qui peut toutes les tester ?

    Espérons que ça aille dans le bon sens en tout cas !

  17. #17
    Membre régulier
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

    Une stratégie qui vise également à mieux répartir les revenus (« mieux partager la chaîne de valeur » pour reprendre les mots de Eric), notamment avec les opérateurs.
    Les développeurs, eux, toucheront bien 70 % du prix de la vente de leurs applications.

    Cette modération est cependant inattendue.
    Inattendue, oui et non, pour moi c'était la stratégie logique pour pouvoir reconquérir du terrain. Les operateurs veulent leur propres OS. Pourquoi, tout simplement parce qu'ils voient que google et apple génèrent des revenus et qu'ils ne touchent rien sur cette mane.

    Là microsoft, leur propose une part du gateau, donc sera forcement mieux vu par les opérateurs. Microsoft fait son opération séduction non seulement auprès des consommateurs, mais aussi auprès des développeurs mais surtout des opérateurs.

  18. #18
    Membre habitué
    Renard, raisins, etc.
    C'est drôle, mais cette phrase me fait furieusement penser à la fable de La Fontaine, dans laquelle un renard prétendait que des raisins étaient trop verts.... après avoir échoué à en attraper

  19. #19
    Membre habitué
    Citation Envoyé par Nyark Voir le message
    mais surtout des opérateurs.
    Et c'est là que MS est géant.
    Aujourd'hui la majorité (voir la quasi-totalité) des smartphones sont achetés via un opérateur (renouvellement de mobile, nouvelles abonnements, changements d'abonnements...)

    Donc si l'opérateur touche un pourcentage sur les ventes via un OSMarket, il va mettre en avant les smartphones avec cet OS plutôt que les autres :
    y a qu'avoir les arguments vaseux des commerciaux des opérateurs pour expliquer pourquoi il y a qu'un modèle de cette marque dispo alors qu'il y en a 20 de l'autre ou que tel modèle est en boutique grand public et pas en boutique pro pour comprendre qu'ils choisissent qui ils veulent mettre en avant ou non.

    Par contre le fait qu'une entreprise puise pas déployer sur les smartphones de sa flotte une appli développée en interne ou développée par un prestataire extérieure est une erreur.

    HP et Windows Mobile était majoritaire dans le monde professionnel parce que n'importe quelle boîte pouvait développer une appli métier et la déployer sur ses PDA ou PDAphone et si MS ne change pas de politique, ils vont perdre (ainsi que leurs fabricants utilisant WM) tout ce marché.
    Et ça représente pas que les grands comptes mais aussi pleins de PME qui font développer des p'tites applis métiers sur Windows Mobile et qu'on déploie via ActiveSync.

    WM 6.5, 6.0, 6.1 et même CE ont encore de beaux jours devant eux.

  20. #20
    Membre habitué
    Citation Envoyé par youri89 Voir le message
    Et c'est là que MS est géant.
    ... et en même temps pitoyable : si ils en sont réduits à soudoyer les opérateur pour qu'ils veulent bien vendre leurs téléphones, ceci n'augure rien de bon sur leur qualité !

###raw>template_hook.ano_emploi###