Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Rédacteur

    Des disques durs lus/écrits 100 000 fois plus vite grâce à des lasers !
    Bonjour,

    Selon les résultats de travaux de l'équipe de M. Jean-Yves Bigot (Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg), des impulsions lasers ultracourtes permettent de multiplier par 100.000 la lecture et écriture sur les disques durs !

    À l'heure actuelle, pour lire et écrire des données sur un disque dur, le procédé utilisé est la polarisation des électrons sur les têtes de lecture, le nouveau procédé quand à lui utilise les photons (des particules de lumière) émis par les lasers.

    M. Bigot a par ailleurs expliqué :
    Avec l'écriture à tête magnétique, on parle de spintronique, ou d'électronique de spin. Notre méthode, c'est la photonique de spin, car ce sont les photons qui modifient l'état d'aimantation des électrons
    Ainsi que :
    On ne savait pas bien quelle était la limite de temps pour l'inscription. Nous venons de montrer qu'elle a lieu pendant la durée de l'impulsion du laser, soit un millionième de milliardième de seconde
    Pour information, millionième de milliardième de seconde est plus couramment appelé femtoseconde.

    Cependant cette technologie n'est pas encore destinée au grand public car les lasers utilisant ces procédés sont d'une dimension assez conséquente, à savoir, 30cm sur 10cm...

    Toujours d'après M. Bigot :
    Il faudrait descendre à l'échelle du centimètre pour pouvoir être sur une puce électronique. Dans les dix ans qui viennent, on devrait avoir des lasers femtoseconde, ou au moins à la picoseconde à cette échelle
    Inutile de dire que les grands fabricant sont déjà sur le qui-vive et intéressé par cette nouvelle technologie.

    Très prometteur donc, ne trouvez-vous pas?

    Site officiel : IPCMS Strasbourg

    À voir aussi : 1600Go sur la taille d'un DVD, une capacité de stockage encore accrue.
    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  2. #2
    Membre expert
    ça c'est de la nouvelle

    Dommage que l'exploitation commerciale semble si loin (10 ans quand même...). Mais il est clair que la vitesse d'écriture des disques durs est actuellement un frein notable aux performances.

    Ce serait un grand pas en avant.

  3. #3
    Rédacteur

    Cette nouvelle va bien avec celle précédente qui nous annonçait 1600 Go sur un DVD.
    Même s'il s'agit ici de disque dur, il est rassurant de savoir que les chercheurs ne travaillent pas uniquement sur l'augmentation des capacités de stockage mais aussi sur l'augmentation des capacités d'accès en lecture/écriture.

    Je n'ose pas imaginer la capacité d'un blueray avec la rapidité d'une disquette

    Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait. Marcel PAGNOL
    On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. John Fitzgerald KENNEDY.
    L'inexpérience est ce qui permet à la jeunesse d'accomplir ce que la vieillesse sait impossible. Paul (Tristant) BERNARD
    La meilleure façon de prédire l'avenir, c'est de l'inventer.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Super intéressant

    Comme quoi, les avancés en physique et mécanique quantique nous ouvrent des voies énormes vers des technologies surpuissantes.

  5. #5
    Membre à l'essai
    Cela veut dire que les disques dur n'auront plus de partie mécanique ? Si c'est bien ça, la bataille avec la mémoire flash sera relancée.

    Car dans 10 ans, je vois bien celle-ci dominer le marché. Ça serait marrant de voir le disque dur reprendre le dessus.

    En tout cas, très belle innovation !!!

  6. #6
    Rédacteur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par TiboAppert Voir le message
    Cela veut dire que les disques dur n'auront plus de partie mécanique ?
    ça existe déjà ! Mais la mémoire "flash" est encore à un prix exorbitant de par son coût de fabrication.

    Citation Envoyé par TiboAppert Voir le message
    Si c'est bien ça, la bataille avec la mémoire flash sera relancée.
    Je pense que la mémoire flash n'aura plus que des usages très ciblés...
    Ce n'est pas tout à fait le même domaine d'utilisation.

    Citation Envoyé par TiboAppert Voir le message
    Car dans 10 ans, je vois bien celle-ci dominer le marché. Ça serait marrant de voir le disque dur reprendre le dessus.
    La encore, pas de question de dominante / dominée, les deux co-existeront mais auront des usages bien précis


    Mais cela reste, en effet, une énorme avancée technologique et il est important de le souligner !
    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  7. #7
    Membre à l'essai
    Oui, c'est vrai que ça dépend des usages...

    Quand je parlais de disque dur sans partie mécanique, je ne pensais pas à la mémoire flash. Je pensais que ça allait remplacer tout le bras du disque et donc éliminer une partie de la mécanique. Mais en relisant, je me suis rendu compte que les lasers remplaceront seulement les têtes de lecture et non pas une partie de la mécanique...

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Stockage holographique
    Au risque d'être hors sujet, j'ai entendu parlé du stockage holographique qui permettrai d'augmenter le stockage et les débits.
    Apparement encore au stade expérimentale, cette solution devrait voir le jour avant ce système de disque dur à laser.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9..._holographique

    D'après mes sources ce type de stockage permettrai de dépasser le To par par plateau physique.
    Tout le monde devrait avoir de l'esprit critique car personne ne pourra m'apporter la preuve de l'absence de celui-ci

###raw>template_hook.ano_emploi###