Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Administration Oracle Discussion :

Utilisation de ASMM (Automatic Shared Memory Management)


Sujet :

Administration Oracle

  1. #1
    Membre éclairé
    Utilisation de ASMM (Automatic Shared Memory Management)
    Bonjour,

    Je voudrais avoir votre recul (je viens seulement d' installer une base en 10G) sur l'utilisation d'ASMM ( mémoire gérée par Oracle ) :

    - L'utilisez-vous ?
    - Avez-vous constaté des améliorations globales sur les performances (amélioration des temps de réponse)?
    - Ou préférez-vous laisser ce paramètre à zéro) ?
    (ce que je vais faire dans un premier temps ...)

    cdlt

  2. #2
    Membre expert
    Oui, je l'ai déjà utilisé non pas pour des problèmes de performance mais pour éviter d'avoir à définir une taille maximale pour le shared pool qui serait trop petite (afin d'éviter l'erreur ORA-04031) comme le documente cet article sur OTN.

  3. #3
    Rédacteur

    Citation Envoyé par ducho Voir le message
    Bonjour,

    Je voudrais avoir votre recul (je viens seulement d' installer une base
    en 10G) sur l' utilisation d' ASSM ( mémoire gérée par Oracle ) :

    - L ' utilisez-vous ?
    - Avez-vous constaté des améliorations globales
    sur les performances (amélioration des temps de réponse)?
    - Ou préférez-vous laisser ce paramètre à zéro) ?
    (ce que je vais faire dans un premier temps ...)


    cdlt
    A vrai dire, il s'agit d'ASMM (Automatic Shared Memory Management), et non ASSM (Automatic Segment Space Management).

    C'est pour moi une véritable avancée d'Oracle 10, et je ne vois de raison de s'en priver, puisqu'on peut si on le souhaite combiner la gestion ASMM et la gestion à l'ancienne (le dimensionnement des différentes zones de la SGA est dynamique, mais les valeurs spécifiées manuellement pour telle ou telle zone seront prises en compte en tant que taille minimale du composant en question).
    Bref, le meilleur des deux mondes.
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  4. #4
    Membre à l'essai
    Utilisation de SGA_TARGET
    Bonjour,

    Nous avons mis en place ce paramètre dans le cadre du chargement d'une base par batch.
    Nous sommes passés d'une durée de 15h par chargement à 5 heures. Soit un gain de 66%. Donc je recommande vivement l'utilisation de cette fonctionnalité
    Fricky

  5. #5
    Membre expérimenté
    Idem, pourquoi s'en priver ?
    ca simplifie aussi l'administration en évitant de devoir définir chaque zone
    Je n'ai jamais constaté aucune dégradation des perfs en l'utilisant
    La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne mais que personne ne sait pourquoi.
    Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne ... et personne ne sait pourquoi !

    Réplication de base avec Postgresql : http://scheu.developpez.com/tutoriel.../log-shipping/

  6. #6
    Rédacteur/Modérateur

    Oui, car c'est une réelle plus-value dans des environnements mixtes (de l'oltp pur en journée, des traitements batch par-ci par-là

    Le fait de laisser les paramètres à 0 ne signifie pas (hormis si c'est le sga_target) que l'on ne l'utilise pas, mais qu'on laisse au système le soin de faire plonger la valeur minimale, au besoin, à 0.

    Pour ma part, je mixe sga_target (donc gestion dynamique de la SGA) et paramètres spécifiques (ce quui ne fait que donner une taille minimale assurée au divers caches)
    Sr DBA Oracle / MS-SQL / MySQL / Postgresql / SAP-Sybase / Informix / DB2

    N'oublie pas de consulter mes articles, mon blog, les cours et les FAQ SGBD

    Attention : pas de réponse technique par MP : pensez aux autres, passez par les forums !

###raw>template_hook.ano_emploi###