1. #81
    Membre habitué Avatar de - Robby -
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    266
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 266
    Points : 157
    Points
    157

    Par défaut

    Désolé si j'ai pu te heurter ... sincèrement !
    Mais jamais, je n'ai prétendu ma perception des choses comme
    supérieure. Et si mes mots ont pu te laisser supposer le contraire,
    je le regrette.
    La notion de "critique" n'est ni négative, ni péjorative.
    C'est l'unique moteur des échanges constructifs et progressistes.
    Ta réaction est riche et pleine de choses. Elle est typique d'une intelligence
    dite humaine et je loue le créateur de lui avoir laissé la plus belle
    des places. Respect a toi.

  2. #82
    Inactif
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 8
    Points : 9
    Points
    9

    Par défaut

    je n'ai jamais vu une critique comme négative mais ta réponse m'avait semblée agressive...Comme quoi l'intelligence n'est pas toujours infaillible...Merci et désolé...

  3. #83
    Membre actif
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    193
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 193
    Points : 245
    Points
    245

    Par défaut

    Je pense que le terme Intelligence Artificielle n'est pas vraiment adapté, il faudrait parler d'Ingénierie des Connaissances plutôt. Ou encore la manière de représenter les connaissances et les méthodes de raisonnements, donc ca se rapproche déjà bien des sciences cognitives.

    Mais pour moi, qd on me parle d'IA, c'est une technique permettant de poser un problème d'origine et par application d'une méthode de raisonnement, le programme trouve la réponse... Donc l'IA ce n'est pas avoir des programmes intelligents, ces programme n'ont pas de pensée, pas de sentiments, rien. Ce sont juste des programmes qui savent appliquer une methode de raisonnement pour arriver à une solution et ce quelque soit le problème de départ !
    (Programmation par contrainte, déclarative etc ...)

    Avec les SMA, on touche plus aux système ayant une intelligence emmergeante, c'est à dire que ces systèmes ont peu de capacité de raisonnement (qd on observe un seul agent), mais qd on les considère comme un tout, ils s'adapte de la meilleure façon possible face à leur environnement. C'est une forme d'intelligence collective qui n'est pas évidente à cerner (faut dire qu'en tant qu'hommes, on ne réfléchit pas à plusieurs)

    je pense donc que l'ia est une approche différente à la resolution de problèmes, actuellement, l'informatique sert à traiter des poblèmes bien identifiés avec des solutions planifiées à l'avance. L'ia a une approche différente en souhaitant proposer un traitement identique (enfin, je veux dire des méthodes de résolution "génériques") pour chaque problèmes et quelque soit le problème.
    Java/J2EE, PHP, ASP.NET

  4. #84
    Membre expérimenté Avatar de Jbx 2.0b
    Homme Profil pro
    Développeur Qt/3D
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    446
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Qt/3D
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 446
    Points : 1 677
    Points
    1 677

    Par défaut

    Salut !
    je ne suis pas un spécialiste de l'IA mais je pense qu'un jour on pourra crée un être capable de penser. Ma théorie se fonde sur quelquechose de simple : notre cerveau est constitué de cellules organisées qui nous permettent de penser, avoir des emotions , etc... Des gens(chercheurs en bio,psy...) se penchent depuis un petit moment sur sa maniére de fonctionner . Un jour le fonctionnement total du cerveau sera decodé et on aura alors un "plan" (peut-être un "plan dynamique" vu que le cerveau change au cours de la vie) qu'on aura plus qu'a "copier - coller" dans le PC et paf! L'HOMME INVENTA L'IA
    C'est un peu sommaire mais ça me parait réaliste...pas aujourd'hui ni demain bien sur.

  5. #85
    Membre expérimenté Avatar de davcha
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    1 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 1 258
    Points : 1 442
    Points
    1 442

    Par défaut

    On compte environ 10^15 connexions entre les quelques 100 milliards de neurones composant le cerveau humain.

    8*10^15 octets seraient donc nécessaires pour stocker les poids de toutes ces connexions (si on considère qu'un poids est codé sur 64 bits).
    Ca représente en gros 7200 tera octets de mémoire RAM :p on en est pas encore là en effet. ^^

  6. #86
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    17
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 17
    Points : 17
    Points
    17

    Par défaut

    • Salut,
      Je ne suis pas un spécialiste de l'IA et je ne suis pas non plus un grand programmeur :-)

      J'ai voulu moi aussi développer un application "intelligente" et j'ai beaucoup réflichit sur ce qu'est l'intelligence ( en dehors des définition qu'on peut trouver sur different dico)

      Bon ce que j'ai vais expliquer vas peut être paraitre un peu surrealiste mais bon .....

      Il faut prendre en compte que ce que nous prenons pour intelligent varieent beaucoup avec les années et que ce que nous considérons pour non intelligent aujourd'hui ne l'était pas dans le passé.
      A une certaine époque des civilisations considerer le temps (la météo) comme doué d'une intelligence propre et la personnifié à travers une personnage tous puissant (un dieu). De nos jours on peut prévoir la météo. Cette prévision se fait sur des modéles statistiques qui prennent en entrée plusieurs causes et qui déterminent les conséquences. Les érreur viennent du nombre inimaginable de causes possible et les modéles ne prennent en compte que les causes les plus significatives.

      Pourquoi je parle de la méteo?... c'est juste pour introduire le phenomene de cause consequence.
      Prenons maintenant l'exemple d'une fourmis. Son comportement est trés simple et le mode de communication entre fourmis est assez bien connue (les pheromones) . A un stimulus précis la fourmis auras la même réaction, à la même cause il y aura la même conséquence. (uun peu comme un neurone dans le cerveau). Mais si on considère maintenant la fourmillère comme une entité on se trouve devant un étre doue d'une certaine intelligence et capable de résoude différente situation de maniere differente. Mais il faut comprendre que le comportement de la fourmillere est en fait prévisible ( pecomme la météo) mais ce qui nous empeche de prévoir c'est juste un manque de compréhension des causes qui la font agir et tant bien même on aurait toutes les causes on manquerait de puissance pour pouvoir les analyser.

      Pour le cerveau, c'est la même chose, ce que nous trouvons intelligent chez nous c'est juste une complexite que nous ne pouvons aprehender.

      Le sentiment même d'exister et l'impression de libre choix ne peut être considere que comme une multitude de causes liees et qu'on ne peut pas analyser pour expliquer leurs conséquences .

      Vouloir creer l'intelligence c'est en fait vouloir creer une entité qui aurait un comportement qui ne nous paraitrai pas incensé mais que nous ne pourrions pas prédire.

      Des philosophes qui adhérent à ce principe de causes conséquences rajoute l'âme à l'être humain pour donner au sentiment d'existence une autre dimension( mais c'est un autre domaine)

      Je suis désolé pour les fautes d'orthographe :-) mais j'espére que ce que j'ai écris interresera quelqu'un :->




  7. #87
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 10
    Points : 12
    Points
    12

    Par défaut

    Vous vener d'essayer de donnée une définition le l'IA, mais certains mot que l'homme a découvert principalement dans sa propre vie qu'il y a des chose souvent inconnue et c'est parcequ'elle sont inconnue que l'on ne peut les définir, oui mais vous aller me dire: mais c'est normal que l'on ne peut aps définir quelque chose que l'on na jamais vu ou que l'on ne connais pas son existance!!
    bah c'est faut!! car essayer de définir la "vie" bah aucune définition n'a pu expliquer ce qu'était vraiment la vie!! pourtant on la vie tous les jours. pour en revenir a l'IA on peut juste donnée un aproximatif de cette définition car on connait déja très mal notre propre intelligence alors il est difficile d'expliquer une chose très mal compris et expliqué par un etre dit intelligent!!
    donc voila les prochaine découverte sur le cerveau humain pourrons en dire plus sur l'IA et seront certainement les principales avancé de l'homme!
    La liberté est le virus le plus contagieux connu de l'homme

  8. #88
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 258
    Points : 288
    Points
    288

    Par défaut

    bbmt je suis d'accord avec toi sur tout les points ! Et c'est bien la première fois que je trouve quelqu'un qui pense comme moi ! D'ailleurs ce fut l'un des grands débat cette année avec ma prof de philo qui n'a absolument pas ce point de vue

  9. #89
    Membre expérimenté Avatar de davcha
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    1 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 1 258
    Points : 1 442
    Points
    1 442

    Par défaut

    Je suis pas totalement d'accord.
    Concernant ceci par exemple
    Vouloir creer l'intelligence c'est en fait vouloir creer une entité qui aurait un comportement qui ne nous paraitrai pas incensé mais que nous ne pourrions pas prédire.
    L'IA a tout de même pour but de résoudre des problèmes, pas de balancer des variables dans le vide en ajoutant quelques méthodes, et une cuillère pour touiller la marmitte en espérant que ça fera quelque chose.

  10. #90
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 258
    Points : 288
    Points
    288

    Par défaut

    Citation Envoyé par davcha
    L'IA a tout de même pour but de résoudre des problèmes, pas de balancer des variables dans le vide en ajoutant quelques méthodes, et une cuillère pour touiller la marmitte en espérant que ça fera quelque chose.
    A ce moment là on est pas d'accord sur le terme d'intelligence artificielle. Ou alors il faut définir un nouveau terme pour appeller une "intelligence" qui tends à se rapprocher de celle d'un être humain (on ne le fais pas pour qu'elle résolve un problème en particulier mais pour qu'elle soit capable d'analyser une situation, de trouver le problème et de le résoudre). Je crois que le terme de "conscience artificielle" serait plus approprié pour ce cas de figure.

  11. #91
    Membre expérimenté Avatar de davcha
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    1 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 1 258
    Points : 1 442
    Points
    1 442

    Par défaut

    Le terme conscience est encore plus délicat à utiliser que celui d'intelligence.

    On s'est tous plus ou moins mis d'accord sur le fait qu'on appellera la capacité à s'adapter, "l'intelligence". Mais c'est déjà pas très précis, parce qu'on peut s'adapter aux variables d'un problème donné ou de passer du concept d'un problème à un autre concept.

    Concernant la conscience, c'est plus délicat car il y a la notion "d'être conscient de son existence". On peut même pas dire "savoir qu'on existe", parce que la conscience de son existence est davantage affaire d'instinct, enfin c'est pas le bon mot. Ce que je veux dire c'est que ce n'est pas une affaire de raisonnement, mais davantage de cognition. Quand je ne sais plus quel philosophe se demandait s'il existait ou s'il était un figurant dans le rêve d'une autre personne, c'est descartes je crois qui a fini par dire qu'il pensait et donc qu'il était. "je pense donc je suis". Enfin bref.

    on ne le fais pas pour qu'elle résolve un problème en particulier mais pour qu'elle soit capable d'analyser une situation, de trouver le problème et de le résoudre
    Résoudre un problème en particulier, on sait faire, algorithmes génétiques, réseaux neuronaux, systèmes multi-agents... plein de techniques, souvent des heuristiques, qui permettent d'influer sur les variables d'un problème et de dégager une solution.
    Analyser une situation, il faut déjà être capable de se rendre compte de cette situation, c'est à dire de récupérer des informations sur la situation. On est là, si la situation est, commes tu le sous-entends, non spécifique à un problème, mais qu'elle correspond à un environnement donné, dont on a une perception partielle (comme pour un être humain quoi), dans le domaine de la cognition. reconnaissance de formes, de sons...
    Trouver le problème, là c'est déjà plus délicat, car il s'agit de dégager d'un ensemble de situations, un concept, de poser des hypothèses à partir de ce concept. Le problème est alors de vérifier les hypothèses. Dégager un concept, c'est un peu le boulot d'un moteur d'inférences (déductives, abductives ou inductives).
    Vérifier les hypothèses, c'est pas plus évident.

    Mais concernant cette idée d'intelligence artificielle qui serait capable de faire le boulot des doctorants qui font des recherches en astro-physique, en médecine, etc... ça me parait être de la science fiction, du moins à l'heure actuelle.

  12. #92
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 10
    Points : 12
    Points
    12

    Par défaut

    je suis daccord avec tout les deux, mais il ne faut pas comprendre intelligence et conscience qui sont deux chose totalement différentes, lorsque l'on fait des recherche sur l'intelligence artificiel bah on trouve un gros probleme et on dérive très vite sur la conscience humaine,
    je vous remercie de vos message car il m'aiderons surement a creer un article dessus! si vous vouler je vous tien au courant!!!!
    La liberté est le virus le plus contagieux connu de l'homme

  13. #93
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    686
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 686
    Points : 386
    Points
    386

    Par défaut

    C'est interminable de lire tout ca;

    Un article pour tout résumé serait super et surtout pour avoir des URL vers de la lecture de tout les niveaux.

    Un problème dans l'ensemble de ces discours provient véritablement de connaissances et surtout de la définition portée aux mots comme: intelligence, conscience, émotion, cognitifs, inné-acquis, abstraction, un sème (la communication et la sémantique), évolution... pour le coté bio et science humaine, sans coté tous ce qui est des termes propre à l'informatique.

    Personnellement j'étais biologiste (recherche médicale), cursus médecine + biologie + psycho (5 domaine dont comportementale, communication, cognitiviste, psychiatrique et j'ai oublié) avant de passer du coté informatique (ces deux domaines sont passionnant, surtout de les fusionner).

    Les définitions pré cités sont perçues de façon très différentes selon les disciplines, notamment: intelligence, conscience (niveau méta) et mémoire (existe à tout les niveaux meme pour un atome, c'est un problème de définition), pour l'informaticien, les différents domaines de la psycho, les physiciens et les bio. Méfiez vous des philosophes.
    Autre exemple: un système vivant=système capable de se reproduire et de conserver un état anthropique instable; la terre peut répondre à cette définition.

    Une émotion par exemple est l'expression biologique "d'une pensée" (je simplifie) qui n'a pas pu etre codé par le langage humain; en somme le cerveau est débordé --> réaction physiologique (à quoi cela correspondrait dans un ordi ?).

    Vous voyez c'est pas simple du tout.

    Je serai très content si les modérateurs qui ont de fortes connaissances en IA pouvait nous diriger vers de la lecture pour novice (moi en l'occasion) les math qui vont avec aussi.

    PS: oui une machine peut etre très proche de l'etre humain, le problème: on a pas encore les plans de construction de l'etre humain pour pouvoir le reconstruire (il nous manque tout un tas de vocabulaire pour nommer de façon précise et les pièces qui le constituent).

  14. #94
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    686
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 686
    Points : 386
    Points
    386

    Par défaut

    Un petit cite sympa pour ce qui comme moi sont plus que novice:

    http://membres.lycos.fr/villemingerard/Logique/IAintro.htm

  15. #95
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 258
    Points : 288
    Points
    288

    Par défaut

    Citation Envoyé par Alec6
    Une émotion par exemple est l'expression biologique "d'une pensée" (je simplifie) qui n'a pas pu etre codé par le langage humain; en somme le cerveau est débordé --> réaction physiologique (à quoi cela correspondrait dans un ordi ?).
    On pourrait imaginer si on est dans le cadre d'un système d'IA avec un schéma similaire (mais différent) aux SMA que lorsque trop d'informations arrivent, que les agents sont trops solicités ca enclenche une réaction en chaîne.
    Citation Envoyé par Alec6
    Vous voyez c'est pas simple du tout.
    C'est évident ! Mais bon je viens de penser à quelque'chose en lisant ton poste. Un ordinateur jusqu'à aujourd'hui est une grosse boîte utilisant des informations numériques, or je ne pense pas que dans le cerveau ce soit numérique, ca serait plutôt de l'analogique Et c'est là qu'on vois qu'on ne peut pas arriver à reproduire le cerveau humain en C, C++, Java etc ... Je pense que l'intelligence artificielle verra sont essort en même temps qu'un tout nouveau support (bioinformatique ? ordinateur quantique ? ...).

    Citation Envoyé par Alec6
    PS: oui une machine peut etre très proche de l'etre humain, le problème: on a pas encore les plans de construction de l'etre humain pour pouvoir le reconstruire (il nous manque tout un tas de vocabulaire pour nommer de façon précise et les pièces qui le constituent).
    Et l'ordinateur d'aujourd'hui n'est qu'une pré-alpha de ce qu'est le cerveau humain. Je ne pense pas que le désire de reproduire l'intelligence s'apaisent de si tôt et donc on arrivera, tôt ou tard, à trouver le support qui nous permette de le faire.

  16. #96
    Membre expérimenté Avatar de davcha
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    1 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 1 258
    Points : 1 442
    Points
    1 442

    Par défaut

    Je viens de lire un peu. C'est intéressant. J'ai finalement pu lire ce qu'est ce fameux théorème de Gödel. Soit j'ai rien compris, soit c'est de la foutaise.

  17. #97
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    686
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 686
    Points : 386
    Points
    386

    Par défaut

    On se laisse prendre au jeu avec ce débat hein !

    Pour Yabo: effectivement nous sommes en pré-alpha, et il y a des recherches sur de nouveau support (c'est passionnant). Au fond le système neurale humain n'est pas si compliqué basiquement parlant. Je parle de la façon dont des neurons s'interconnecte entre eux sous l'effet de stimuli pour produire un réseau. C'est plutot comment créer un réseau cohérent qui nous échappe.

    Pour davcha: tu as raison tu as rien compri: le théoréme d'incomplétude de Goedel est bien connu ca rejoint la théorie des ensembles qui ne peuvent s'auto décrire. Une reche faite en lamda calcul (cf Krivine) permet de résoudre cela je crois.

    En tout cas il y a une chose dont je suis sur avec l'intelligence artificielle et que nous aurons un jour besoin de cette puissance de raisonnement (pas uniquement de calcul) pour avancer dans la connaissance. Voyez comme nous devenons de plus en plus spécialisés dans nos technique et comme il est difficile de faire un parcours d'apprentissage pour en arriver à la frange ou les questions sont ouvertes. Je fait allusions au monde de la recherche. Pour ma part j'ai passé des années d'études en biologie, à présent 4 en informatique, et je ne suis pas un super expert dans les deux domaines. Donc pour arriver à un niveau d'expert sur les deux, combien d'années de lecture et de déduction ?? Meme le contact entre des spécialistes des deux domaines commence à s'avérer insuffisant.
    Par exemple: les biologistes affirment qu'il n'est pas possible de modéliser un système biochimique (car ils ne connaissent pas l'aptitude de l'info) et l'informaticien a besoin de plein d'explication en biologie pour modéliser.

    Conclusion: ou il faut vivre plus vieux d'un siècle (la retraire ??) ou il faut passer la main à une machine qui nous dépasse.

    Bonne lecture !

  18. #98
    Membre expérimenté Avatar de davcha
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    1 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 1 258
    Points : 1 442
    Points
    1 442

    Par défaut

    J'avoue avoir lâché peut après les g1, g2 et les G :p

    En revanche, comme je l'ai dit sur fr.comp.ia, le paradoxe du menteur n'a pas l'air d'en être un :
    En passant les quelques gallipettes logiques, ils arrivent à "Je mens" ("I'm
    lying").
    Si cette phrase est vraie, alors c'est que "je mens", donc c'est que la
    phrase est fausse. contradiction.
    Si cette phrase est fausse, alors c'est que "je ne mens pas", donc c'est que
    la phrase est vraie. contradiction.

    Je sais pas pour vous, mais je suis pas vraiment d'accord avec cette
    simplification. La phrase "je mens" a-t-elle matière à être vraie ou fausse
    ?
    Un peu comme si on écrivait une abérration du genre :
    void je_mens();
    if(je_mens()==true){...}
    if(je_mens()==false){...}

    En revanche, si on posait la question : "est-ce que je mens ?" déjà on
    aurait un type de retour :
    bool est-ce_que_je_mens();
    Mais on pourrait toujours pas répondre à la question, car :
    bool est-ce_que_je_mens(){
    //TODO: à quel props ??
    return j_en_sais_rien;
    }
    Un peu bâtard tout ça, mais vous voyez où je veux en venir ?
    Sans contexte, la question "est-ce que je mens ?" est sans consistance. Tiens... inconsistance... :p

  19. #99
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 258
    Points : 288
    Points
    288

    Par défaut

    Rien avoir avec le sujet initial mais lorsqu'on dit : "je mens" on ne parle pas de l'affirmation sur le fait que l'on mente ou pas mais on se réfère souvent à quelque'chose que l'on viens de dire. Il faut considérer "je mens" comme affirmation qui n'est pas soumise à ce qu'elle affirme

    Citation Envoyé par Alec6
    Conclusion: ou il faut vivre plus vieux d'un siècle (la retraire ??) ou il faut passer la main à une machine qui nous dépasse.
    C'est peut-être là que je ne suis pas tout a fait d'accord. Il y a un exemple, qui est facile mais que j'aime bien, c'est Einstein. A son époque lorsqu'il émet la théorie de la relativité il est très loin d'être le meilleur en physique ou en math. Pour innover parfois il ne faut pas être "prisonnier" de sa connaissance qui nous fait abandonner certaines hypothèses parce'qu'on les estimes impossible. C'est exactement ce qui arrive avec le scandale dans la communauté scientifique sur la fusion froide actuellement.

  20. #100
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    686
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 686
    Points : 386
    Points
    386

    Par défaut

    C'est certain il faut pas avoir l'esprit étroit.

    Mais bon, on papote on papote; quelqu'un aurait il des liens vers des cites sympa pour s'initier ?

    Une notion interressante à développer et celle de la conscience:
    c'est avant tout un niveau méta (toujours des prb de définition) sur l'intelligence et l'intelligence = capacité à s'auto décrire. Ca me fait penser à la réflection en JAVA (auto description d'une classe) et des composant JavaBean, le système de report des bugs aussi.

    Je me demande souvent comment on peut réaliser un schéma de conscience (très simple) dans une classe et faire en sorte que les classes dotées de cette "chose" puissent s'agréger pour fournir une conscience plus élevée. Les class ou objets sont déja dotées d'une mémoire non persistance (pour leur état) et d'une pseudo intelligence basique.

    On sait agréger mémoire et intelligence des classes par des systèmes relationnels (vive les design patterns dont state pour le Control Z) pour produire un niveau plus élevé; mais pas encore une conscience. Il faut remarquer, d'ailleurs que l'intelligence et la mémoire d'un programme à un certain stade n'est plus réellement porté par les class mais par le réseau relationnelle =société.

    C'est pareil dans un système organique, c'est le réseau de communication entre éléments basiques = cellule (et dedans éléments biochimiques=code, ne surtout pas se limiter à l'ADN) --> cet ensemble compliqué et intelligent.

    Comme disait papi Hubert Reeves le but de l'univers n'est il pas de prendre conscience de son existance.

    Vous avez des idées au niveau de la conception d'un conscience artificielle ??

Discussions similaires

  1. Créer une intelligence artificielle qui joue a un jeu sur internet..
    Par pinkfloyd234 dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/01/2013, 02h41
  2. [sondage]Tpe sur l'intelligence artificielle
    Par tpe.ia.2011 dans le forum Interviews
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/01/2012, 19h45
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 28/02/2011, 21h45
  4. [Débat] L'intelligence artificielle et l'imprévu
    Par benwit dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 35
    Dernier message: 20/07/2010, 22h28
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 14/06/2010, 18h48

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo