IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Optimisations SGBD Discussion :

Mapping Objet/Relationnel : optimisez les performances ?


Sujet :

Optimisations SGBD

  1. #1
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 182
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut Mapping Objet/Relationnel : optimisez les performances ?
    Bonsoir,

    Je dois developper un logiciel client/serveur de gestion qui fais des traitement ( ajout/modification/suppression) sur une base de données Sql server.
    J'essaye de reflechir pour concevoir au maximum d'une facon objet pour la modularité du code coté applicatif.

    Par exemple je veux mapper toutes mes lignes qui sont dans ma base de données pour pouvoir les manipuler sous forme d'objet dans mon application.
    Comme ceci :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
     
    ligne 1 de la table --> Personne = new Personne (champs1, champs2 ......)
    ligne 2 --> Personne = new Personne (champs1, champs2 ....)
    ..........................................................
    ligne n --> Personne = new Personne (champs1, champs2 ....)
    Le probleme en faisant de cette facon je risque de consommer enormement de memoire si ma base de donnees est volumineuse.
    1000 000 lignes = 1000 000 d'objet en memoires !!!!

    J'aimerai donc savoir si c'est une bonne methode de conception, si non comment procederiez vous pour garder au maximum l'esprit objet du code applicatif ?

    merci

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de Fabien Celaia
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    4 176
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 4 176
    Points : 19 401
    Points
    19 401
    Billets dans le blog
    25
    Par défaut
    Le mappage pur objet, ca part vite à veau-l'eau !
    imaginez l'inmpact qu'aura une grosse table sur vos instantiations...
    Sr DBA Oracle / MS-SQL / MySQL / Postgresql / SAP-Sybase / Informix / DB2

    N'oublie pas de consulter mes articles, mon blog, les cours et les FAQ SGBD

    Attention : pas de réponse technique par MP : pensez aux autres, passez par les forums !

  3. #3
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 182
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    Quel sont vos arguments ?
    Avez vous des experiences sur ces technlogies ?
    Quel sont vos conclusions sur l'emploi de ces technlogies de mapping objet/relationel tel que hibernate ?

    merci des reponses.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    7 588
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 7 588
    Points : 28 994
    Points
    28 994
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonjour Voyageur,

    Personnellement, je n’ai pas d’expérience dans cette histoire de mapping Objet/Relationnel. A défaut, au-delà des techniques, la remarque de Fadace me paraît pleine de bon sens. Commencer par vouloir charger en mémoire un million d’objets (un milliard demain ?), occupant chacun disons mille ou dix-mille ou cent-mille octets, pour finalement n’y rechercher peut-être que quelques uns d’entre eux est une approche ni viable ni raisonnable. Pourriez-vous exposer les motifs strictement fonctionnels (et non pas techniques, du genre "impedance mismatch") vous conduisant à utiliser une approche si peu économe des ressources ?
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.

  5. #5
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 182
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    Je ne cherche pas a avoir des performances à l'extreme , c'est une petite base de données d'environ 50 tables avec au maximum 20 champs par tables ( de int et de string), et 15 utilisateurs.
    En utilisant le mapping relationnel/objet je pense economiser enormement de temps de developpement pour me consacrer plus au fonctionnel.

    De plus la maintenance et l'evolutivité est beaucoup plus facile avec des objets.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    7 588
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 7 588
    Points : 28 994
    Points
    28 994
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonsoir Voyageur,

    Puisque vous êtes sûr de votre fait, pourquoi poser des questions ?

    Par ailleurs, votre discours n’est pas très consistant : vous parlez d’abord de gérer des tables d’un million de lignes, ce qui commence à devenir intéressant, puis finalement vous dites que votre base de données est une petite base, mais sans en préciser pour autant la volumétrie en termes de lignes, ou mieux, de gigaoctets. Personnellement, si je suis face à 50 tables de cent millions de lignes chacune, je suis un peu plus stressé que face à 50 tables de 1000 lignes.

    Peu importe. Je dirai quand même que le but de la manoeuvre n'est effectivement pas d'avoir des "performances à l'extrême", pas plus que développer en un temps record n’offre d’intérêt, sinon financier ou sportif. J'espère simplement pour vous que le résultat sera valide et pérenne. Combien ai-je vu de projets développés très vite, mais bâtis en paille plutôt qu’en pierre et ne supportant pas l’épreuve du terrain et du temps...

    Good luck, et n’oubliez pas la 5e forme normale, même si le mapping relationnel/objet ne vous est en l’occurrence d’aucun secours...
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.

  7. #7
    Membre expérimenté Avatar de Yanika_bzh
    Homme Profil pro
    Responsable Applicatif et R&D
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 144
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable Applicatif et R&D
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 144
    Points : 1 738
    Points
    1 738
    Par défaut
    bonjour,

    j'approuve ce que dit fsmrel.

    J'aimerai bien savoir comment vous allez gérer la cohérence de vos données (entre celles en base et celles instanciées).
    Vous pouvez tout aussi bien utiliser l'objet sans avoir a instancier toutes vos lignes de tables (interfacage de fonctions nécessaires à votre application).

    Bon courage
    Dans la connaissance du monde, ceux qui ne savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux. (Pierre Dac)

  8. #8
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 182
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    Citation Envoyé par fsmrel
    Bonsoir Voyageur,

    Puisque vous êtes sûr de votre fait, pourquoi poser des questions ?

    Par ailleurs, votre discours n’est pas très consistant : vous parlez d’abord de gérer des tables d’un million de lignes, ce qui commence à devenir intéressant, puis finalement vous dites que votre base de données est une petite base, mais sans en préciser pour autant la volumétrie en termes de lignes, ou mieux, de gigaoctets. Personnellement, si je suis face à 50 tables de cent millions de lignes chacune, je suis un peu plus stressé que face à 50 tables de 1000 lignes.

    Peu importe. Je dirai quand même que le but de la manoeuvre n'est effectivement pas d'avoir des "performances à l'extrême", pas plus que développer en un temps record n’offre d’intérêt, sinon financier ou sportif. J'espère simplement pour vous que le résultat sera valide et pérenne. Combien ai-je vu de projets développés très vite, mais bâtis en paille plutôt qu’en pierre et ne supportant pas l’épreuve du terrain et du temps...

    Good luck, et n’oubliez pas la 5e forme normale, même si le mapping relationnel/objet ne vous est en l’occurrence d’aucun secours...
    Je demande juste des conseils et une direction, je suis loin d'etre expert dans le domaine.
    Ma base contient 50 tables avec au plus 100 000 lignes par tables ( je n'ai pas regardé la volumetrie en terme de gigaoctets ).
    fsmrel, j'aimerai avoir egalement votre avis sur les regles de conception metiers, est t'il preferable de les coder coté applicatif ou laisser le SGBDR les gerer ( triggers, contraintes referencielles, procedures stockées ) ?

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    7 588
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 7 588
    Points : 28 994
    Points
    28 994
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    [
    Ma base contient 50 tables avec au plus 100 000 lignes par tables (je n'ai pas regardé la volumetrie en terme de gigaoctets ).
    Faites les calculs. Même si au niveau de la conception ça n’est le plus urgent, ça revête une grosse importance par la suite et ça oriente votre prototypage (tests significatifs avec des brouillons des transactions que vous subodorez les plus utilisées, en consultation et en mise-à-jour et test de performance des traitements batch, des sauvegardes, réorganisations et autres unload/reload des tables).


    j'aimerai avoir egalement votre avis sur les regles de conception metiers, est t'il preferable de les coder coté applicatif ou laisser le SGBDR les gerer ( triggers, contraintes referencielles, procedures stockées ) ?
    Je rougis de confusion quand je compare les algorithmes sur lesquels je m’appuyais et ceux qui sont mis en œuvre par mon SGBDR (DB2 for Z/os), lequel est incomparablement plus raffiné et percutant à ce sujet. En plus, je plains ceux qui doivent maintenir le code développé par leurs petits copains, lesquels sont partis planter leurs choux ailleurs depuis belle lurette. Autrement dit, sous-traitez au maximum à votre SGBDR, mettez en un maximum sous le capot, pour éviter de devoir pédaler avec peine et d’être confronté à des anomalies. Par exemple, avec les contraintes référentielles, il n’y a pas photo, si on les programme soi-même, quoi qu’on fasse à un moment donné elles sont violées.

    Je vous conseille de réfléchir à partir d’une discussion ouverte par Franck_P, "SI & SGBD : comment/où gérer les règles métier ?"
    http://www.developpez.net/forums/sho...d.php?t=252568
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.

  10. #10
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 182
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    Bonjour,

    Finalement j'ai abandonné le mapping objet/relationnel, je me suis rendu compte au fur et à mesure que ca devenait ingérable.
    Avec des relations entre tables par dizaines et des fichiers de mapping en n'en plus finir.
    Je prefere rester prudent et utiliser le relationnel, avec le langage SQL qui me premet de faire tout ce que je veux rapidement et lisiblement

    Le mapping objet/relationnel est à reserver sur les base de données peu complexes.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    7 588
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 7 588
    Points : 28 994
    Points
    28 994
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonjour Voyageur,


    En tout cas, c’était bien d’avoir exploré le sujet. Peut-être Gyles pourra-t-il vous éclairer ? L’objet c’est son rayon. Par contre, l’objet/relationnel ne semble pas l’emballer outre mesure :
    Citation Envoyé par Gyles
    L'intégration de l'objet dans le relationnel répond à une demande et donc à un besoin. Je ne discuterai pas de l'intérêt d'intégrer l'objet dans le relationnel, je préfère conserver des produits qui soient spécialisé chacun dans son domaine, du relationnel pour le relationnel et de l'objet pour l'objet. Le relationnel étendu se veut être un pont vers les technologies objets.
    Cf. http://www.developpez.net/forums/sho...d.php?t=266029
    http://www.developpez.net/forums/sho...d.php?t=251004
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.

Discussions similaires

  1. Réponses: 44
    Dernier message: 05/10/2011, 14h37
  2. CF2 et Mapping objet relationnel
    Par Silverd dans le forum Windows Mobile
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/09/2007, 12h06
  3. Outil de mapping objet/relationnel OR not ?
    Par Exsilius dans le forum Général Dotnet
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/02/2007, 18h52
  4. Mapping Objet / Relationnel
    Par LordBob dans le forum Accès aux données
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/10/2006, 14h42
  5. [SQL] Abstraction BDD et mapping objet/relationnel
    Par Invité dans le forum PHP & Base de données
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/07/2006, 13h35

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo