IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Programmation parallèle, calcul scientifique et de haute performance (HPC) Discussion :

C12, une startup française d'informatique quantique fondée par deux frères jumeaux, lève 18 millions d'euros


Sujet :

Programmation parallèle, calcul scientifique et de haute performance (HPC)

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    696
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 696
    Points : 12 597
    Points
    12 597
    Par défaut C12, une startup française d'informatique quantique fondée par deux frères jumeaux, lève 18 millions d'euros
    C12, une startup française d'informatique quantique fondée par deux frères jumeaux, lève 18 millions d'euros
    pour construire des ordinateurs quantiques avec une approche basée sur des nanotubes de carbone

    C12 a levé 18 millions d'euros pour accélérer ses travaux de R&D visant à révolutionner l'informatique quantique. La startup travaille sur une approche unique visant à créer des ordinateurs quantiques basés sur des nanotubes de carbone. C12 veut disposer de deux prototypes d'ordinateurs quantiques universels de conception française d'ici à 2032. Une précédente levée de fond en 2021 avait permis à C12 de réaliser une percée dans les matériaux permettant de construire des ordinateurs quantiques à grande échelle. L'entreprise a démontré que son architecture réduit toutes les sources de bruit qui affectent la qualité du qubit.

    C12 est une spin-off française du Laboratoire de Physique de l'École Normale Supérieure de Paris et un pionnier dans le développement d'un ordinateur quantique universel à base de nanotubes de carbone. C12 introduit ainsi un matériau ultra-pur qui minimise les erreurs et améliore considérablement la qualité des qubits. Lancée en 2020 Matthieu Desjardins et Pierre Desjardins, deux frères jumeaux, C12 emploie à présent 45 personnes, dont 22 docteurs, tous animés par un seul but : faire de C12 un leader dans le secteur de l'informatique quantique. C12 vient de clôturer son deuxième tour de table de 18 millions d'euros.

    Selon C12, les deux principales différences avec les autres équipes travaillant sur les ordinateurs quantiques sont l'utilisation d'un matériau différent (les nanotubes de carbone) et une approche de fabrication spécifique, "un processus de nanoassemblage qui est maintenant breveté". « Aujourd'hui, je pense que nous sommes les seuls au monde à maîtriser ce processus très particulier, consiste à placer un nanotube de carbone sur une puce de silicium. En outre, ce qui est fascinant, c'est l'échelle. Le diamètre d'un nanotube de carbone est 10 000 fois plus petit qu'un cheveu humain », explique Pierre Desjardins, PDG de C12.

    Nom : 456321.png
Affichages : 4833
Taille : 756,5 Ko
    Matthieu Desjardins et Pierre Desjardins (de gauche à droite)

    Les équipes de recherche qui travaillent pour de grandes entreprises comme Google, IBM et Amazon se concentrent actuellement sur un processus différent. La plupart d'entre elles utilisent des matériaux supraconducteurs, tels que l'aluminium, sur un substrat de silicium. Selon l'équipe de C12, si leur méthode a permis de réaliser les premières percées, l'utilisation de l'aluminium n'est pas près de s'arrêter. Cependant, l'aluminium a de nombreuses limites. Selon les experts du secteur, l'utilisation de l'aluminium ne fonctionnera pas à grande échelle en raison d'interférences au fur et à mesure que l'on ajoute de nouveaux qubits.

    Matthieu Desjardins, directeur technique et cofondateur de C12, a déclaré : « notre objectif est de démontrer l'intrication à longue distance entre deux qubits. Cette intrication est au cœur du saut quantique qui nous permettra un jour de calculer en quelques secondes ce qui prend aujourd'hui plusieurs années. Cette porte 2Q longue distance est donc une avancée majeure dans la technologie quantique ». L'un des autres objectifs principaux de l'équipe de C12 est d'accélérer les partenariats industriels de co-développement, à la suite de premiers accords avec des entreprises françaises de la chimie et de l'optimisation.

    Les ordinateurs tels qu'ils existent aujourd'hui sont entièrement basés sur des transistors électroniques. L'industrie est devenue très performante dans la réduction de la taille des transistors, ce qui lui permet d'en mettre davantage dans une seule puce. En conséquence, la puissance de calcul a progressé à un rythme exponentiel au cours des 60 dernières années. Cela dit l'architecture informatique actuelle a ses limites. Même si les entreprises commencent à construire des centres de données plus grands, certains problèmes ne peuvent tout simplement pas être résolus avec la puissance de calcul des ordinateurs traditionnels.

    On ne sait pas non plus si la loi de Moore restera valable dans les années à venir. C'est là que les ordinateurs quantiques pourraient s'avérer utiles. Pierre Desjardins affirme : « si nous voulons créer un modèle - une simulation exhaustive d'une réaction chimique - pour savoir comment de nouveaux médicaments vont interagir avec nos cellules, ce n'est pas possible avec une approche conventionnelle. Il y a toute une série de problèmes d'optimisation à résoudre (dans le transport, la logistique, etc.). Il est impossible de les exécuter sur un ordinateur classique, car il y a trop de variables, trop de scénarios possibles ».

    Certains experts pensent également que les ordinateurs quantiques pourraient accélérer le développement de l'IA, notamment en augmentant la puissance de calcul et en réduisant drastiquement la quantité d'énergie nécessaire à son développement. Pierre Desjardins affirme : « aujourd'hui, l'entraînement d'un grand modèle de langage implique également la consommation d'une énorme quantité d'énergie. Or, l'informatique quantique est une méthode de calcul qui consomme beaucoup moins d'énergie ». Mais l'informatique quantique est victime d'un battage médiatique et les applications pratiques sont loin d'être une réalité.

    Bien que l'informatique quantique ne soit pas encore au point, C12 pense qu'elle travaille sur la prochaine génération d'informatique quantique par rapport aux processus concurrents basés sur l'aluminium. C12 a installé sa première ligne de production près du Panthéon à Paris. Elle y produit des nanotubes de carbone, les contrôle et les intègre au substrat de silicium. Pierre Desjardins explique : « elle est maintenant opérationnelle. Aujourd'hui, nous produisons environ une puce par semaine, que nous testons ensuite dans notre mini centre de données. Mais ne vous attendez pas à voir un ordinateur quantique tout de suite ».

    « Nous n'en sommes encore qu'à la validation des éléments fondamentaux », ajoute-t-il. Pour l'instant, l'entreprise se concentre sur des puces comportant un ou deux qubits. Après avoir levé 10 millions de dollars en 2021, la startup a réalisé une percée dans les matériaux permettant de construire des ordinateurs quantiques à grande échelle. Elle a démontré à la fois théoriquement et empiriquement que son architecture réduit toutes les sources de bruit qui affectent la qualité du qubit. Le première ligne de production de C12, appelée Quantum Fab, a été installée fin 2023 et est dotée de plusieurs ateliers de productions.

    Ils comprennent une salle blanche pour les puces semiconductrices. Cette ligne pilote de production permettra à C12 de fabriquer ses premiers produits quantiques. « Tout comme le silicium a jeté les bases de l'informatique numérique moderne dans les années 1950, nous pensons que le carbone détient la clé pour libérer l'extraordinaire potentiel de l'informatique quantique. Nous sommes immensément fiers des réalisations pionnières de C12 à ce jour et nous nous engageons à soutenir ses efforts pour faire de l'informatique quantique une réalité tangible », a déclaré Nader Sabbaghian, partenaire de 360 Capital.

    Parallèlement aux travaux de R&D, l'équipe de C12 travaille aussi sur son écosystème commercial. Comme de nombreuses entreprises du secteur, C12 a créé un émulateur appelé Callisto. Les émulateurs permettent aux développeurs d'écrire et d'exécuter un code quantique sur un ordinateur classique. Ils n'obtiendront pas les mêmes résultats qu'avec un ordinateur quantique, mais ils seront au moins prêts à se lancer lorsque les ordinateurs quantiques seront disponibles. « Nous nous concentrons actuellement sur deux secteurs verticaux : l'industrie chimique et l'industrie énergétique », explique le PDG Pierre Desjardins.

    « L'industrie chimique l'utilise pour simuler des réactions chimiques et l'industrie énergétique l'utilise principalement pour des problèmes d'optimisation », a-t-il ajouté. La startup a notamment un partenariat avec Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l'industrie et la santé.

    Les principaux investisseurs lors de la dernière levée de fonds de C12 sont Varsity Capital, EIC Fund et Verve Ventures. Les investisseurs existants comprennent 360 Capital, le fonds Digital Venture de Bpifrance et BNP Paribas Développement. Ces derniers ont également participé à cette levée de fonds.

    Source : C12

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'approche unique développée par C12 pour construire des ordinateurs quantiques ?
    Quels pourraient être les impacts de cette technique sur l'informatique quantique ? Va-t-elle révolutionner le secteur ?

    Voir aussi

    L'informatique quantique va déclencher un "Armageddon de la cybersécurité", selon IBM. Les gouvernements et les entreprises ne sont pas préparés aux ravages que les ordinateurs quantiques vont causer

    L'informatique quantique est confrontée à une réalité dure et froide : les experts affirment que le battage médiatique est omniprésent et que les applications pratiques sont encore loin

    Comment pensez-vous que la technologie quantique changera nos vies dans les années à venir ? Certains experts affirment que les attentes à l'égard de la technologie sont exagérées

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Janvier 2014
    Messages
    1 520
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2014
    Messages : 1 520
    Points : 5 801
    Points
    5 801
    Par défaut
    Ca va c'est pas ceux la, ouf j'ai eu peur



    Et puis c'est pas comme la bulle artificielle IA, le quantique c'est du sérieux !

    C'est clairement l'avenir :



    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  3. #3
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    274
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 274
    Points : 944
    Points
    944
    Par défaut
    Ils ne sont pas jumeaux. C'est le même gars, mais juste en état de superposition quantique...

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 01/03/2023, 09h29
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 07/11/2022, 06h31
  3. Réponses: 13
    Dernier message: 13/01/2020, 08h36
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2018, 19h25

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo