IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Droit du travail Discussion :

Valve fait face à un procès de 843 M$ pour avoir prétendument surfacturé 14 millions de joueurs


Sujet :

Droit du travail

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 908
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 908
    Points : 37 277
    Points
    37 277
    Par défaut Valve fait face à un procès de 843 M$ pour avoir prétendument surfacturé 14 millions de joueurs
    Valve fait face à un procès de 843 M$ pour avoir prétendument surfacturé 14 millions de joueurs,
    la commission de 30 % est à nouveau sous les feux de la rampe

    Valve, le propriétaire de Steam, est confronté à un procès de 843,2 millions de dollars au Royaume-Uni. La plainte allègue que Valve aurait abusé de sa position dominante sur le marché des jeux PC en surfacturant 14 millions de joueurs via une commission excessive de 30 %. Vicki Shotbolt, militante pour les droits numériques, accuse Valve d'avoir contraint les éditeurs à des obligations de parité des prix, empêchant ainsi la concurrence et entraînant des prix élevés pour les consommateurs. Le recours collectif vise à mettre fin à ces pratiques et à permettre aux consommateurs de récupérer les sommes trop payées.

    Au Royaume-Uni, il est illégal pour les entreprises d'abuser de leur position dominante sur un marché. Valve possède et exploite Steam, la plus grande plateforme de distribution numérique de jeux pour PC au monde. Les entreprises qui occupent une position dominante sur un marché ne sont pas autorisées à pratiquer des prix excessifs ou anticoncurrentiels. Elles ne peuvent pas non plus imposer d'autres conditions commerciales déloyales qui empêchent ou entravent la concurrence. Valve aurait injustement exclu la concurrence pour les jeux PC et le contenu des jeux, ce qui signifie que les clients britanniques ont payé trop cher pour ces produits.

    Nom : Valve123.jpg
Affichages : 4606
Taille : 59,3 Ko0

    Vicki Shotbolt a déposé une plainte au nom de tous les joueurs concernés, par l'intermédiaire de Vicki Shotbolt Class Representative Limited, auprès du Competition Appeal Tribunal le 5 juin 2024. Elle accuse Valve Corporation d'exclure la concurrence sur le marché des jeux pour PC en obligeant les éditeurs de jeux à accepter des restrictions de prix qui fixent le prix le plus bas auquel leurs jeux peuvent être vendus sur des plateformes concurrentes.

    Cette action collective, où une personne agit en justice au nom d'un groupe beaucoup plus large, accuse Valve de violer le droit britannique de la concurrence depuis au moins six ans. Shotbolt explique qu'elle a lancé cette action pour mettre fin à ces pratiques illégales et aider les consommateurs à récupérer les sommes trop payées. En conséquence, les consommateurs britanniques ont payé trop cher les jeux pour PC et les contenus supplémentaires, permettant à Valve de continuer à prélever une commission jugée excessive auprès des éditeurs.

    Steam est une plateforme de jeux pour PC où les joueurs peuvent acheter des jeux et des extensions. Selon VG Insights, Steam a enregistré des ventes record en 2023, générant plus de 9 milliards de dollars de recettes mondiales, avec la vente de 580 millions de jeux et la sortie de 14 000 nouveaux titres. Toutefois, le marché est très concentré : les 10 jeux les plus vendus représentent 61 % des ventes totales, et les 100 jeux les plus vendus en représentent 91 %.

    Nom : VG.jpg
Affichages : 503
Taille : 47,7 Ko

    Le cabinet d'avocats Milberg London LLP soutient cette action collective contre Valve. « Le droit de la concurrence est là pour protéger les consommateurs et garantir le bon fonctionnement des marchés, » a déclaré Natasha Pearman, associée du cabinet. « Lorsque les marchés ne fonctionnent pas correctement et que les consommateurs sont lésés, les actions collectives de ce type permettent aux consommateurs de se faire entendre et de demander des comptes aux grandes entreprises comme Valve. »

    Interdiction des jeux contenant des actifs générés par l'IA

    L'année dernière, Valve a abordé les accusations concernant l'interdiction des jeux contenant des actifs générés par l'IA sur Steam. Valve a clarifié qu'elle n'interdit pas totalement ces contenus, mais exige que les jeux n'utilisent pas des modèles d'IA entraînés avec des données protégées par le droit d'auteur. Cette politique est née après qu'un développeur anonyme a signalé que son jeu avait été rejeté pour cette raison. Valve a confirmé ces allégations, expliquant que les développeurs doivent prouver qu'ils possèdent les droits sur tout le contenu utilisé dans leurs jeux.

    En début d'année, Valve a assoupli sa position en permettant la publication de la majorité des jeux utilisant l'IA, à condition que les développeurs divulguent cette utilisation lors de la soumission. Les jeux doivent préciser s'ils utilisent des outils d'IA pour le contenu pré-généré (créé avec l'IA pendant le développement) ou le contenu généré en direct (créé avec l'IA pendant l'exécution du jeu). Cette approche vise à équilibrer la protection des droits d'auteur et l'innovation dans le développement de jeux.

    L'affaire contre Valve fait écho à un procès similaire intenté contre Sony en 2022, où Sony était accusée d'avoir surfacturé les consommateurs sur son PlayStation Store. Cette situation soulève des questions cruciales concernant la concurrence et les pratiques commerciales équitables. Si les accusations contre Valve sont avérées, cela pourrait entraîner une révision des pratiques de commission dans l'industrie et une réglementation plus stricte pour protéger les consommateurs. Dans l'intervalle, Valve doit naviguer prudemment pour maintenir sa position sur le marché tout en respectant les lois et en répondant aux préoccupations des développeurs et des consommateurs.

    Source : Milberg London LLP

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Valve peut-elle justifier sa commission de 30 % en raison des services ou avantages spécifiques qu'elle offre aux éditeurs et consommateurs ?

    Voir aussi :

    Valve déclare que Steam n'acceptera pas les jeux contenant des actifs générés par des modèles d'IA formés sur des œuvres protégées par le droit d'auteur, pour respecter la loi sur le droit d'auteur

    Valve autorise désormais la publication de la « grande majorité » des jeux utilisant l'IA sur Steam, cependant les développeurs doivent déclarer s'ils en ont fait usage
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Fonctionnaire
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Fonctionnaire

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 4
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Je ne comprends pas très bien,
    J'ai toujours trouvé que je payais moins cher mes jeux sur Steam grâce aux nombreuses soldes toute l'année et c'est quand même bien pratique d'avoir une plateforme qui me permet de garder mes jeux acheté ces vingts dernières années.
    Il existe des boutiques sur internet alternatives où on peut acheter ses clefs et les rajouter sur Steam
    Il existe même d'autres boutiques comme Epic, Battle.net qui, certes, sont beaucoup moins ouvertes.
    Ils ont fait beaucoup pour le jeux sous Linux et d'après le graphique, les jeux indépendants représentent la plus grosse part de leurs revenus.
    Est-ce qu'ils sont coupable d'avoir fait quelque chose de tellement pratique que tout le monde l'utilise ?

Discussions similaires

  1. Réponses: 10
    Dernier message: 29/08/2022, 16h04
  2. Réponses: 9
    Dernier message: 10/12/2019, 08h07
  3. Twitter fait face à une poursuite en recours collectif pour discrimination
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/03/2015, 12h45
  4. Microsoft a confirmé avoir fait face à une panne de Bing
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/01/2015, 14h49
  5. Requete interminable qui fait chauffer mon proc
    Par sliderman dans le forum Requêtes
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/11/2008, 10h14

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo