Nvidia détient désormais 88 % du marché des GPU après avoir enregistré une hausse de 8 % de sa part de marché au cours du dernier trimestre, réduisant de 7 % la part de marché d'AMD, soit 19 %.

Selon un rapport, les livraisons de cartes graphiques ont baissé au premier trimestre de 2024, diminuant de -7,9% et augmenté de 39,2% d'une année sur l'autre. Nvidia détient désormais 88 % du marché des GPU après avoir enregistré une hausse de 8 % de sa part de marché au cours du dernier trimestre. Cette hausse réduit de 7 % la part de marché d'AMD, qui passe ainsi à 19 % au total.

Un processeur graphique (GPU) est un circuit électronique spécialisé initialement conçu pour accélérer les graphiques informatiques et le traitement des images (soit sur une carte vidéo, soit intégré dans les cartes mères, les téléphones mobiles, les ordinateurs personnels, les stations de travail et les consoles de jeux). Après leur conception initiale, les GPU se sont révélés utiles pour les calculs non graphiques impliquant des problèmes parallèles embarrassants en raison de leur structure parallèle. Parmi les autres utilisations non graphiques, on peut citer l'entraînement des réseaux neuronaux et le minage de cryptomonnaie.

Selon un nouveau rapport de recherche du cabinet d'analystes Jon Peddie Research (JPR), Nvidia détient désormais 88 % du marché des GPU après avoir enregistré une hausse de 8 % de sa part de marché au cours du dernier trimestre. Ce bond réduit de 7 % la part d'AMD, la ramenant à 19 % au total, et si vous vous demandez où est passé ce 1% supplémentaire, il provient de toutes les parts de marché d'Intel, les réduisant à 0%.

De plus, les livraisons de cartes graphiques diminuent au premier trimestre 24, le marché retrouvant son caractère saisonnier. D'un trimestre à l'autre, les livraisons de cartes graphiques ont diminué de -7,9% et augmenté de 39,2% d'une année sur l'autre.

Jon Peddie, président de Jon Peddie Research, explique que le marché des GPU n'a jamais eu l'air "normal" depuis la récession de 2007. Depuis lors, tout, du boom des cryptomonnaies à COVID, a bouleversé les schémas habituels. Habituellement, le premier trimestre de l'année montre une légère baisse des ventes de GPU, mais en raison de l'influence de l'IA, il peut sembler que la norme précédente soit à jamais révolue. Ainsi, pour le deuxième trimestre, on peut s'attendre à un résultat AIB stable ou faible pour les jeux et à une nouvelle augmentation des livraisons de GPU d'entraînement à l'IA.

Nom : 1.jpg
Affichages : 3308
Taille : 33,6 Ko

Retour à la saisonnalité : Nvidia détient désormais 88 % du marché des GPU

Les livraisons d'unités sur le marché des cartes d'extension (AIB) ont diminué au premier trimestre 24 par rapport au trimestre précédent, mais ont augmenté d'une année sur l'autre. Nvidia a augmenté sa part de marché par rapport au premier trimestre de l'année dernière, tandis qu'AMD a augmenté sa part de marché d'une année sur l'autre. Les livraisons de cartes graphiques ont diminué de 7,9 % d'un trimestre à l'autre et augmenté de 39,2 % d'une année sur l'autre.

Au premier trimestre 24, 8,7 millions d'unités ont été livrées, contre 9,5 millions d'unités au trimestre précédent.

Les parts de marché des fournisseurs de GPU discrets pour ordinateurs de bureau ont évolué au cours du trimestre, la part de marché de Nvidia ayant augmenté de 8 % par rapport au trimestre précédent et celle d'AMD ayant diminué de 7 %. Intel, qui est entré sur le marché des cartes d'extension au troisième trimestre 22 avec les Arc A770 et A750, est resté stable, car l'entreprise n'a pas encore réussi à s'imposer sur le marché des cartes d'extension. Nvidia continue d'occuper une position dominante avec 88% de parts de marché.

Autres faits marquants :

  • JPR a constaté que les livraisons d'AIB au cours du trimestre ont diminué de 7,9 % par rapport au trimestre précédent, ce qui est supérieur à la moyenne décennale de -10,9 % pour le premier trimestre.
  • Les livraisons totales d'AIB ont augmenté de 39 % ce trimestre par rapport à l'année dernière pour atteindre 8,7 millions d'unités et ont baissé par rapport aux 9,5 millions d'unités du trimestre précédent.
  • Les livraisons totales d'AMD pour les ordinateurs de bureau ont diminué de 41 % d'un trimestre à l'autre et ont augmenté de 39 % par rapport à l'année dernière.
  • Les livraisons d'unités de Nvidia ont augmenté de 0,9 % d'un trimestre à l'autre et de 45,6 % par rapport à l'année dernière. Nvidia continue de détenir une part de marché dominante de 88 %.
  • Les livraisons d'AIB d'une année sur l'autre ont augmenté de 39 % par rapport à l'année dernière.


Le premier trimestre est généralement stable ou en baisse par rapport au trimestre précédent. Ce trimestre, les livraisons ont baissé de 7,9 %. Ce recul des livraisons était prévu et montre qu'après quelques années agitées en raison de la pandémie, le marché des cartes graphiques connaît un retour à la saisonnalité.

Nom : 2.jpg
Affichages : 373
Taille : 65,7 Ko

Dr Jon Peddie, président de Jon Peddie Research, commente :

L'industrie et nous-mêmes espérions un retour à la saisonnalité, qui a été la marque de fabrique de l'industrie du PC pendant de nombreuses décennies. Il a été perturbé par la récession de 2007-2008 et s'était à peine remis lorsque l'engouement pour les cryptomonnaies a frappé, puis Covid est arrivé, suivi de la guerre en Ukraine, et il semblait que la stabilité n'était plus qu'un vague souvenir.

En 2023, nous avons connu quatre trimestres de croissance bienvenue, et lorsque le premier trimestre 24 a connu une légère baisse, personne n'a paniqué, car cela ressemblait à un retour à la saisonnalité - le premier trimestre était toujours plat ou en baisse. Par conséquent, on pourrait s'attendre à ce que le deuxième trimestre de l'année 2024, un trimestre traditionnel, soit également en baisse.

Or, tous les fournisseurs prévoient un trimestre de croissance, principalement grâce aux systèmes de formation à l'IA dans les hyperscalers. Alors que les systèmes de formation à l'IA utilisent un GPU, la demande pour ces systèmes peut voler des parts du segment des jeux. Ainsi, pour le deuxième trimestre, nous nous attendons à un résultat AIB stable ou faible pour les jeux et à une nouvelle augmentation des livraisons de GPU pour les systèmes d'entraînement à l'IA. La nouvelle normalité n'est pas la normalité.
C. Robert Dow, analyste pour Jon Peddie Research, a ajouté : "Il y a eu quelques signes positifs pour le marché de l'AIB au premier trimestre, le taux d'attachement ayant augmenté de 6 % par rapport au quatrième trimestre et de 10 % d'une année sur l'autre. Les prix sont également restés stables au cours du trimestre, ce qui est une bonne chose pour les consommateurs."

Source : Jon Peddie Research

Et vous ?

Pensez-vous que ce rapport est crédible ou pertinent ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Les analystes estiment que Nvidia détient 98 % du marché des GPU pour centres de données. L'hégémonie de Nvidia dans ce secteur crucial soulève des questions sur la diversité et la concurrence

La puce d'IA Nvidia H100 à 40 000 dollars est devenue le matériel informatique le plus convoité au monde et rapproche Nvidia des 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière

Les ventes de GPU pour ordinateurs de bureau atteignent leur plus bas niveau depuis 20 ans, AMD, Intel et Nvidia ont réalisé une baisse de 42 % d'une année sur l'autre