IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Conception Web Discussion :

Le fondateur de Zoom envisage d'intégrer des clones d'IA, ou « jumeaux numériques », dans les réunions


Sujet :

Conception Web

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 900
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 900
    Points : 37 167
    Points
    37 167
    Par défaut Le fondateur de Zoom envisage d'intégrer des clones d'IA, ou « jumeaux numériques », dans les réunions
    Le fondateur de Zoom, Eric Yuan, envisage d'intégrer des clones d'IA, ou « jumeaux numériques », dans les réunions,
    pour représenter les utilisateurs et prendre des décisions en leur nom

    Eric Yuan, PDG et fondateur de Zoom, envisage d'intégrer des clones d'intelligence artificielle (IA), ou « jumeaux numériques », dans les réunions pour représenter les utilisateurs et prendre des décisions en leur nom. Ayant fondé Zoom après avoir travaillé chez Cisco, Yuan a simplifié la vidéoconférence et vu la popularité de Zoom exploser pendant la pandémie. Face à une baisse d'utilisation et des défis commerciaux actuels, Yuan veut transformer Zoom en une plateforme complète de logiciels d'entreprise, rivalisant avec Microsoft et Google, en intégrant des outils comme les documents et courriels, ainsi que des fonctionnalités d'IA innovantes. Il souhaite que ces jumeaux numériques permettent aux utilisateurs de se concentrer sur des activités plus importantes.

    Nom : Jumeaux.jpg
Affichages : 4626
Taille : 69,3 Ko

    Lors d’une interview, Yuan a exprimé son enthousiasme pour ces idées, tout en reconnaissant les questions et défis liés à la synchronisation, la confiance et l'impact sur le travail. Eric Yuan discute de la transition de l'entreprise vers une version 2.0, mettant l'accent sur l'intégration de l'intelligence artificielle pour élargir ses services. Il envisage un avenir où Zoom Workplace permettra aux utilisateurs de gérer toutes leurs activités professionnelles, réduisant ainsi les tâches répétitives grâce à l'automatisation. Yuan souligne les défis technologiques liés à la création d'avatars numériques réalistes et de modèles de langage personnalisé (LLM), mais reste optimiste quant à leur développement.

    Dans cette perspective, Zoom vise à devenir une entreprise axée sur l'IA, intégrant déjà des fonctionnalités d'IA dans ses services, comme les résumés de réunion. Malgré les défis actuels, Yuan voit un avenir où les LLM personnalisés seront la norme. Il souligne l'engagement continu de Zoom envers l'innovation et l'expérience utilisateur, malgré les pressions financières en tant qu'entreprise cotée.

    En parallèle, Yuan aborde les défis liés à la sécurité et à la confidentialité, notamment dans le développement de la technologie des jumeaux numériques. Il souligne l'importance d'un équilibre entre la création et la détection des faux pour garantir la sécurité des utilisateurs. En fin de compte, l'objectif de Zoom est de fournir une expérience utilisateur sécurisée et transparente tout en répondant aux besoins changeants de ses utilisateurs.

    Les jumeaux numériques basés sur l'IA sont des avatars virtuels qui représentent et imitent les utilisateurs dans diverses interactions professionnelles, tels que les réunions. Contrôlés par des algorithmes d'intelligence artificielle, ils peuvent participer activement à ces interactions, prendre des notes et même prendre des décisions en fonction des directives prédéfinies par l'utilisateur réel. Cette technologie suscite un vif intérêt dans les grandes entreprises qui adoptent l'IA, notamment NVIDIA, où le PDG Jensen Huang a souligné l'importance des jumeaux numériques dans l'amélioration des installations robotiques.

    De même, le cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman, a exploré l'utilisation d'un jumeau numérique de lui-même pour acquérir de nouvelles perspectives, illustrant ainsi le potentiel novateur de cette technologie. Gartner prévoit également une augmentation de l'utilisation des jumeaux numériques dans les organisations B2B pour améliorer les résultats en termes de revenus et d'expérience client.

    Cependant, l'adoption de cette technologie soulève plusieurs questions et controverses. Certains estiment qu'elle pourrait améliorer l'efficacité et la productivité en libérant du temps pour les utilisateurs, tandis que d'autres craignent une déshumanisation des interactions professionnelles et de contextes importants qui surviennent lors des discussions directes. De plus, des préoccupations concernant la fiabilité, la sécurité des données et l'impact sur l'emploi et les compétences humaines émergent également.

    En résumé, bien que les jumeaux numériques offrent des avantages potentiels en termes d'efficacité et d'innovation, leur adoption soulève des questions importantes qui nécessitent une réflexion approfondie sur leurs implications et leurs défis potentiels.

    Les jumeaux numériques : un équilibre délicat entre avancée technologique et dégradation des interactions humaines

    L'initiative d'Eric Yuan de développer des jumeaux numériques pour les réunions de Zoom est à la fois visionnaire et controversée. Elle reflète une tendance croissante dans le secteur technologique à intégrer l'intelligence artificielle pour améliorer la productivité et simplifier les tâches complexes. Bien que prometteuse, cette initiative nécessite une réflexion approfondie sur ses implications et défis potentiels.

    Sur le plan de l'innovation, Yuan démontre une volonté d'innover et de repousser les limites des technologies existantes. En se positionnant ainsi, Zoom peut rester à la pointe du marché des logiciels d'entreprise. Cette approche pourrait permettre à Zoom de rivaliser efficacement avec des géants comme Microsoft et Google, en offrant des fonctionnalités uniques et avancées.


    En termes d'efficacité, les jumeaux numériques pourraient libérer les utilisateurs des tâches routinières et des réunions non essentielles. Cela permettrait aux individus de se concentrer sur des activités plus stratégiques et personnelles, améliorant ainsi la productivité globale et le bien-être personnel. Cette technologie pourrait devenir un outil précieux pour optimiser la gestion du temps et des priorités. Cependant, la confiance et la sécurité constituent des préoccupations majeures. La capacité des jumeaux numériques à prendre des décisions judicieuses et éthiques sans supervision humaine est cruciale. Les utilisateurs devront avoir confiance en ces avatars pour gérer leurs responsabilités de manière appropriée, ce qui soul

    Source : Eric Yuan, CEO and founder of Zoom Video Communications

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour créer des versions numériques de nous-mêmes ?

    Quels sont les avantages et les inconvénients potentiels de l'intégration d'outils d'IA, tels que les jumeaux numériques, dans les plateformes de vidéoconférence comme Zoom ?

    Selon vous, l'intégration des jumeaux numériques dans Zoom représente-t-elle une innovation ou une dégradation des interactions humaines ?

    Voir aussi :

    Jensen Huang, PDG de NVIDIA, annonce une révolution industrielle : réduction des coûts, durabilité, nouveaux semi-conducteurs, logiciels et systèmes pour alimenter les centres de données, les robots, etc

    Quand l'IA rencontre son créateur : l'interview fascinante de Reid Hoffman, cofondateur de LinkedIn, avec son jumeau numérique Reid AI, formé sur 20 ans de podcasts, de discours et de livres de Hoffman

    L'IA générative est au sommet des attentes exagérées en matière de technologie des revenus et des ventes, selon Gartner
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 188
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 188
    Points : 3 626
    Points
    3 626
    Par défaut
    Voudrais tu qu'un clone numérique te remplace et prenne des décision à ta place que tu devrais assumer ensuite?
    Non, alors c'est une mauvaise idée.

    A-t-on à gagner à avoir une application qui nous aide à faire un compte rendu de réunion?
    Globalement je penses que oui mais ça dépend un peu des réunions.
    Déléguer ça à une application nous permet de nous concentrer entièrement aux discussions mais le compte rendu doit pouvoir être édité parce que l'application pourrait mal retranscrire un propos.
    Le risque que je vois derrière ça est qu'on va tout enregistrer donc on va se retrouver noyer sous les actions que nous ne saurons plus hiérarchiser (c'est déjà plus ou moins le cas, ça sera pire)

Discussions similaires

  1. Réponses: 17
    Dernier message: 06/09/2021, 15h13
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 29/01/2019, 08h49
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 15/05/2017, 16h16
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 04/04/2013, 10h43
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2010, 13h54

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo