IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

ALM Discussion :

7 conseils pour une bonne étiquette sur Slack, par Mensur Durakovic


Sujet :

ALM

  1. #1
    Rédacteur

    Profil pro
    Inscrit en
    Décembre 2023
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2023
    Messages : 10
    Points : 64
    Points
    64
    Par défaut 7 conseils pour une bonne étiquette sur Slack, par Mensur Durakovic
    7 conseils pour une bonne étiquette sur Slack, par Mensur Durakovic

    Nom : 1.jpg
Affichages : 29045
Taille : 41,7 Ko

    Je considère Slack comme un jeu Sims lié au travail, mais nous n'avons pas (encore) de personnages/avatars en 3D.

    Un groupe de personnes s'y réunit 5 jours par semaine, 8 heures par jour, pour travailler sur un objectif commun.

    Il est donc indispensable de bien se comporter et de ne pas déranger ses collègues de travail. Slack est un outil très important pour les travailleurs à distance.

    Nom : 2.jpg
Affichages : 1648
Taille : 84,3 Ko

    Voici quelques conseils pour une bonne étiquette sur Slack :

    1. Analyser et revoir le message avant de l'envoyer

    J'ai une collègue, elle est AQ, très compétente et très chère. Elle aime m'envoyer des messages dans ce style :

    Bonjour Mensur, comment vas-tuuuu ?

    Si vous êtes développeur, vous savez que les responsables de l'assurance qualité vous enverront rarement un message pour que vous alliez prendre un café ou une pause déjeuner ensemble. Cela signifie généralement qu'il y a un problème ou un bogue et que vous devez le résoudre.

    Ma chère collègue aime faire monter la tension en écrivant des messages comme ceux qui précèdent, puis attendre un peu et enfin rédiger un message contextuel. Je lui ai demandé en plaisantant de m'envoyer ce message vendredi à 17 heures pour que l'effet soit complet.

    Lorsque vous envoyez un message avec "Bonjour" ou "Salut", il ne signifie rien pour le destinataire, il n'y a pas de contexte. Même si vous faites suivre votre message de quelque chose de plus significatif, le destinataire recevra la notification, lira votre message et attendra votre prochain message en regardant votre indicateur de frappe (vous pouvez également désactiver l'indicateur de frappe dans les paramètres).

    Vous pouvez dire "Bonjour" ou "Salut" dans votre première ligne, mais au lieu d'appuyer sur Entrée, utilisez Maj + Entrée pour passer à la ligne suivante et taper un message complet.

    Prenons cet exemple :

    11:44 AM Hey Mensur, j'ai quelques problèmes liés à l'écran des bannières

    11:44 AM Les données ne s'affichent pas correctement dans la bannière X

    11:45 AM Désolé, je veux dire la bannière Y

    11:45 AM J'ai essayé de changer les données dans le CMS et de les générer à nouveau mais j'ai encore eu des erreurs.

    11:45 AM Sais-tu pourquoi cela ne fonctionne pas ?


    Les messages multiples produiront plusieurs sons de messages Slack, ce qui signifie plusieurs distractions et ce n'est pas ce que vous voulez faire à vos collègues. Les messages ci-dessus pourraient être remaniés en quelque chose comme ceci :

    11:44 AM Hey Mensur, j'ai quelques problèmes liés à l'écran des bannières. Le bogue est visible dans la bannière Y sur l'écran X. J'ai essayé de changer les données dans le CMS mais je n'ai pas eu de chance, toujours la même erreur, et le texte ne s'affiche pas. Peux-tu jeter un coup d'œil ?

    Avant d'envoyer un message, posez-vous toujours la question suivante : Comment puis-je écrire ce message de manière claire et simple afin que le destinataire ne soit pas ennuyé et comprenne de quoi je parle ?


    2. Structurez correctement votre message

    Cette question est assez simple. Nous, les humains, sommes des types visuels, nous scannons et lisons les messages, il est donc toujours bon de les formater avec des listes si vous devez discuter de quelques points/sujets.

    Si vous envoyez des extraits de code dans un message ou si vous mentionnez des mots-clés de programmation spécifiques, vous pouvez les marquer avec un formatage de type "bloc de code" ou "code" pour rendre les messages plus faciles à comprendre. En voici un exemple :

    Nom : 3.jpg
Affichages : 877
Taille : 30,3 Ko

    Vous pouvez lire ici d'autres bons conseils sur la mise en forme et la structuration des messages Slack.

    3. Arrêtez d'abuser avec @channel et @here

    Soyez très prudent lorsque vous les utilisez.

    Si vous utilisez @channel, vous informerez tous les membres du canal.

    Cela créera une notification (mobile/bureau), peu importe si la disponibilité de l'utilisateur est active ou absente.

    Cette option doit être utilisée en cas d'urgence, par exemple lorsque quelqu'un a garé une voiture et bloqué une entrée, et que vous souhaitez que le propriétaire déplace sa voiture.

    D'autre part, @here informe les membres actifs du canal, ce qui signifie que ceux qui ne sont pas actifs ne seront pas informés de votre message.

    Vous pouvez poser une question sur un problème auquel vous êtes confronté et obtenir une réponse rapide de la part des coéquipiers qui travaillent ou informer vos collègues que vous savez que le service X est lent aujourd'hui et que l'équipe y travaille.


    4. Les fils de discussion sont utiles

    Si vous êtes dans un canal avec 50 personnes et que vous posez une question, puis que l'autre personne répond directement dans le canal, la conversation se poursuit ainsi pendant les 10 à 15 messages suivants ; les autres membres du canal recevront un indicateur de message non lu à chaque fois qu'un nouveau message arrivera et cela causera beaucoup de perturbations.

    Au lieu de cela, si la personne qui a répondu à une question a répondu dans le fil de discussion, personne d'autre n'en sera informé. Cela permettrait de conserver la conversation pertinente en un seul endroit et non dans 20 messages directs différents, ce qui rendrait le canal principal plus propre et mieux organisé.

    En outre, il arrive que d'autres sujets viennent se greffer sur la discussion dans le canal principal, ce qui constitue un argument supplémentaire en faveur de l'utilisation des fils de discussion.


    5. Appels d’équipe (Let's huddles)

    Si un collègue m'envoie un message pour me demander de l'aide et que nous passons plus de 5 minutes à taper et à discuter du problème, je suggère généralement de sauter dans l'appel d’équipe.

    Il est beaucoup plus facile et rapide de discuter et de déboguer les problèmes de cette manière plutôt que de taper et de perdre du temps à écrire sur des problèmes plus complexes. Pour nous, développeurs, c'est très pratique car vous pouvez partager l'écran, montrer le code, reproduire le problème et déboguer ensemble.

    Gardez à l'esprit que les huddles n'ont pas d'historique des messages, c'est pourquoi j'envoie généralement des choses importantes (par exemple des extraits de code ou des documents) dans le chat, alors que dans les huddles, je n'envoie pas de messages.


    6. Définir les statuts et les horaires "Ne pas déranger"

    Indiquez clairement à vos collègues quand vous devez vous concentrer sur votre travail afin qu'ils sachent quel est le bon moment pour vous envoyer un message. Nous sommes tous différents, et si certains sont productifs tôt le matin, d'autres peuvent l'être en milieu de journée ou plus tard.

    Je n'utilise pas très souvent les statuts, mais lorsque je veux vraiment terminer quelque chose sans être dérangé, j'utilise le statut :

    Nom : 4.jpg
Affichages : 886
Taille : 15,7 Ko

    Vous pouvez également l'utiliser pour communiquer que vous êtes en pause déjeuner, en vacances, en congé de maladie, etc. L'horaire "Ne pas déranger" est également un excellent outil intégré que vous pouvez utiliser pour définir vos horaires en dehors du travail et éviter d'être averti.


    7. Utilisez des émojis et des réactions lorsque c'est nécessaire

    En règle générale, j'aime utiliser des émojis. Pour moi, c'est un excellent moyen de communiquer sans que les autres pensent que vous êtes trop rigide. Par exemple, si vous tapez quelque chose comme ceci :

    Je terminerai l'écran de promotion plus tard dans la journée.

    Ce message peut donner l'impression au(x) destinataire(s) que vous êtes ennuyé. Comme nous ne savons pas comment ce message sera reçu et ce que penseront les collègues lorsqu'ils le liront, nous pouvons y ajouter un emoji qui rendra notre message plus doux et plus joyeux :

    Je terminerai l'écran des promotions plus tard dans la journée 👍

    Les réactions sont en fait des emojis que vous pouvez ajouter à d'autres messages. J'aime beaucoup les utiliser car elles permettent de :

    • mettre 👀 sur le lien de demande de fusion de vos collègues pour que les autres sachent que vous révisez le code
    • mettre ✅ pour indiquer que vous avez lu un message concernant le remplissage des feuilles de présence aujourd'hui
    • mettre 👍 pour montrer votre approbation
    • mettre 🎉 sur un message de vœux d'anniversaire pour votre collègue au lieu de le spammer.


    Cette approche minimise les notifications et élimine les messages de type "merci" et "toi aussi". De plus, n'utilisez pas de réactions lorsqu'une réponse sous forme de message est nécessaire.

    C'est tout !

    Si vous avez d'autres bons conseils pour Slack, prévenez-moi avec @channel et faites-le moi savoir 😁.

    Source : "7 tips for good Slack etiquette" (Mensur Durakovic)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Boostez votre carrière dans le développement de logiciels grâce à ces 10 compétences essentielles, par Mensur Durakovic

    Situations désagréables : 50 façons professionnelles de dire à quelqu'un d'aller au diable, par Mensur Durakovic

    Les employés qui se déconnectent à la fin de la journée de travail sont 20 % plus productifs que ceux qui se sentent obligés de travailler en dehors des heures de bureau, d'après une étude de Slack

    Travail hybride : quel impact sur les salariés ? Que peuvent faire les entreprises pour les soutenir et atténuer les risques ? Éléments de réponses

  2. #2
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    1 419
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 1 419
    Points : 4 758
    Points
    4 758
    Par défaut
    Je n'utilise pas Slack mais teams, et les conseil apportés semblent valides. A part le suivant qui conseille l'appel :

    Citation Envoyé par Mensur Durakovic Voir le message
    Si un collègue m'envoie un message pour me demander de l'aide et que nous passons plus de 5 minutes à taper et à discuter du problème, je suggère généralement de sauter dans l'appel d’équipe.

    Il est beaucoup plus facile et rapide de discuter et de déboguer les problèmes de cette manière plutôt que de taper et de perdre du temps à écrire sur des problèmes plus complexes. Pour nous, développeurs, c'est très pratique car vous pouvez partager l'écran, montrer le code, reproduire le problème et déboguer ensemble.
    Je suis entièrement d'accord sur le premier message, qui conseille de faire des messages de plusieurs lignes, et son corolaire ensuite qui conseille de mettre en forme son message. Au final, ça revient à prendre du temps pour exposer clairement le problème, et c'est là que la magie opère : Au moins une fois sur trois où je commence à appeler à l'aide à un collègue, le fait de rassembler les informations pour le message me permet de le résoudre.
    C'est pour ça que je pense qu'il vaut mieux bien expliciter le problème et les pistes explorées, plutôt que de prôner un échange textuel et éventuellement même un appel "d'équipe". Je ne sais pas ce que cette appelation recouvre exactement, mais j'imagine qu'il s'agit d'appeler en même temps plusieurs personnes qui travaillent sur le même sujet, certaines n'étant potentiellement pas disponible à l'instant T.

    Si la description du problème n'est pas suffisante au(x) destinataire(s) pour résoudre le problème ou a minima apporter une piste de réflexion, il vaut mieux selon moi caler un point avec les intéressés et disponibles dans les heures qui suivent plutôt que d'imposer un appel global qui semble être une invasion de l'emploi du temps de l'équipe (quid de celui qui voulait partir en pause dans 5 min ? celui qui a une réunion dans 10 ? quid de celui qui n'a aucune chance de pouvoir répondre à la question ?)

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 31/05/2024, 10h01
  2. Conseil pour une bonne pratique (héritage)
    Par coberle dans le forum C++
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/07/2010, 12h12
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 28/12/2008, 01h20
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 07/12/2007, 18h39
  5. [AS2] Conseils pour une bonne utilisation de la POO
    Par guy2004 dans le forum ActionScript 1 & ActionScript 2
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/03/2006, 08h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo