IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Hardware Discussion :

Après 48 ans, Zilog met fin au microprocesseur autonome Z80


Sujet :

Hardware

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 887
    Points : 36 967
    Points
    36 967
    Par défaut Après 48 ans, Zilog met fin au microprocesseur autonome Z80
    La fin d'une ère : Zilog met fin au microprocesseur autonome Z80 après 48 ans d'impact sur les PC et les consoles de jeux,
    l'entreprise continuera à fabriquer la famille de microcontrôleurs eZ80

    Après une présence de 48 ans sur le marché, Zilog met fin à la production de ses microprocesseurs Z80 classiques et autonomes, une icône dans le domaine des PC des années 1970 et des consoles de jeux. Annonçant cette décision la semaine dernière, Zilog mettra fin à la vente de ces processeurs emblématiques le 14 juin 2024. Utilisé dans des produits emblématiques tels que le Nintendo Game Boy, le Sinclair ZX Spectrum et Pac-Man, le Z80 a joué un rôle crucial dans l'histoire de la micro-informatique.

    Nom : Zilog z80.jpg
Affichages : 29656
Taille : 51,3 Ko

    Bien que les concepteurs aient préféré les puces Z84C00 pour leur familiarité avec l'architecture Z80 et leur facilité d'intégration dans les systèmes existants, la fin de la production marque la fin d'une ère pour ces composants légendaires. Alors que Zilog continuera à fabriquer la famille de microcontrôleurs eZ80, introduite en 2001, la fin de la production des Z80 autonomes laisse présager une nouvelle phase dans l'histoire de la plateforme Z80.

    Le microprocesseur Z80

    En 1969, Intel a été contacté par une société japonaise appelée Busicom pour produire des puces pour la calculatrice électronique de bureau de Busicom. Intel a suggéré que la calculatrice soit construite autour d'un moteur de calcul généralisé à puce unique et c'est ainsi qu'est né le premier microprocesseur - le 4004. Bien qu'il soit basé sur des idées provenant d'ordinateurs centraux et de mini-ordinateurs beaucoup plus grands, le 4004 a été réduit pour tenir sur une puce à 16 broches, la plus grande disponible à l'époque, de sorte que son bus de données et son bus d'adresses n'avaient chacun que 4 bits de large.

    Intel a ensuite amélioré la conception et produit le 4040 (une conception 4 bits améliorée), le 8008 (le premier microprocesseur 8 bits) et enfin, en 1974, le 8080. Ce dernier s'est avéré être un modèle très utile et populaire et a été utilisé dans le premier ordinateur domestique, l'Altair 8800, et le CP/M.

    En 1975, Federico Faggin, qui avait travaillé chez Intel sur le 4004 et ses successeurs, a quitté la société et s'est associé à Masatoshi Shima pour créer Zilog. Dans leur nouvelle société, Faggin et Shima ont conçu un microprocesseur compatible avec le 8080 d'Intel (il exécutait les 78 instructions du 8080 exactement de la même manière que la puce d'Intel), mais qui avait beaucoup plus de capacités (120 instructions supplémentaires, beaucoup plus de registres, une connexion simplifiée au matériel). C'est ainsi qu'est né le puissant Z80 !

    Le Z80 original a été commercialisé pour la première fois en juillet 1976. Depuis lors, des versions plus récentes sont apparues avec exactement la même architecture mais fonctionnant à des vitesses plus élevées. Le Z80 original fonctionnait à une fréquence d'horloge de 2,5 MHz, le Z80A à 4 MHz, le Z80B à 6 MHz et le Z80H à 8 MHz. De nombreuses entreprises ont produit des machines basées sur la puce améliorée de Zilog au cours des années 1970 et 1980. Comme la puce pouvait exécuter le code 8080 sans qu'il soit nécessaire de modifier le code, le choix idéal du système d'exploitation était CP/M.

    Nom : z80.jpg
Affichages : 9401
Taille : 22,2 Ko
    Z-80 8 bit data et 16-bit addresses


    Le Z80 utilise des octets de 8 bits qui sont stockés dans la mémoire. Ces octets contiennent à la fois le programme que le processeur est en train d'exécuter et les données sur lesquelles le programme travaille. Le processeur utilise des adresses de 16 bits pour accéder à ces octets, de sorte qu'il peut y avoir jusqu'à 64k (65536) octets de mémoire. La quantité de mémoire réellement disponible et la part de lecture seule (ROM) ou d'accès aléatoire (RAM) varient d'une machine à l'autre : dans un simple contrôleur, il peut y avoir seulement 4k de ROM contenant le programme et 1k de RAM pour les éléments de données ; dans un grand système CP/M, vous trouverez 64k de RAM.

    Le processeur utilise également 64 000 adresses distinctes pour les périphériques d'entrée et de sortie. Cet espace d'adressage E/S n'est utilisé que par quelques instructions (appelées, sans surprise, IN et OUT) pour envoyer ou recevoir des octets depuis des périphériques E/S. Les adresses des instructions E/S utilisent les mêmes adresses que celles de la RAM. Les adresses des instructions d'E/S utilisent le même câblage que les adresses de la mémoire et les octets de données passent par le même câblage que celui utilisé pour les octets de la mémoire, de sorte que le processeur utilise des signaux de contrôle spéciaux pour différencier les accès à la mémoire et les opérations d'E/S.

    Ces signaux de contrôle doivent être décodés en fonction de l'état de la mémoire. Ces signaux de contrôle doivent être décodés par les périphériques d'E/S en même temps que les adresses envoyées par le processeur, afin que les périphériques ne répondent pas par erreur à des requêtes destinées à lire ou à écrire des octets dans la mémoire.

    Nom : z81.jpg
Affichages : 9243
Taille : 42,2 Ko
    Z80 Processor Registers


    Toute la programmation du Z80 tourne autour de ses registres internes. Ces registres sont utilisés pour contrôler le flux du programme et pour opérer sur les éléments de données. Le processeur comporte des registres de 16 bits qui adressent les octets du programme dans la mémoire et des registres de 8 bits dans lesquels les octets de données sont chargés puis traités. Ces registres de 8 bits peuvent également être combinés par paires pour former des adresses de 16 bits et ces adresses peuvent être utilisées pour indexer des structures de données dans la mémoire qui s'étendent sur plusieurs octets.

    Dans une lettre adressée à ses clients le 15 avril 2024, Zilog écrit : « Veuillez noter que notre fabricant de fonderies de plaquettes cessera de prendre en charge le produit Z80 et d'autres gammes de produits. Veuillez consulter la liste ci-jointe des produits Z84C00 Z80 concernés ».

    Nom : z82.jpg
Affichages : 9233
Taille : 76,6 Ko

    Voici la liste complète des numéros de pièces qui seront supprimés :

    • Z84C0006VEG
    • Z84C0006PEG
    • Z84C0010PEG
    • Z84C0008AEG
    • Z84C0020VEG
    • Z84C0008PEG
    • Z84C0010AEG
    • Z84C0008VEG
    • Z84C0010VEG
    • Z84C0010VEG00TR
    • Z84C0020AEG
    • Z84C0020PEG
    • Z84C0006AEG

    Zilog continuera à fabriquer la famille de microcontrôleurs eZ80, qui a été introduite en 2001 comme une version plus rapide de la série Z80 et qui est proposée dans différentes configurations de boîtiers physiques (disposition des broches).

    La décision de Zilog de mettre fin à la production des microprocesseurs Z80 classiques et autonomes marque la fin d'une époque importante dans l'histoire de la micro-informatique. Ces processeurs emblématiques ont joué un rôle crucial dans le développement des PC des années 1970 et des consoles de jeux, contribuant à façonner l'industrie telle que nous la connaissons aujourd'hui. Leur utilisation dans des produits emblématiques comme le Nintendo Game Boy et le Sinclair ZX Spectrum atteste de leur impact significatif sur la culture populaire et technologique.

    Cependant, il est inévitable que les avancées technologiques rendent obsolètes certaines technologies. Bien que les concepteurs aient continué à utiliser les puces Z84C00 en raison de leur familiarité avec l'architecture Z80 et de leur intégration aisée dans les systèmes existants, il est clair que ces processeurs n'ont pas pu rivaliser avec les performances des nouvelles architectures de puces intégrées.


    La décision de Zilog de se concentrer sur la famille de microcontrôleurs eZ80 introduite en 2001 semble être une réponse à l'évolution des besoins du marché et aux demandes croissantes en matière de performances et de fonctionnalités. Cependant, cela marque également la fin d'une ère pour les composants légendaires comme le Z80.

    Cette transition vers de nouvelles technologies reflète la nature dynamique de l'industrie de la micro-informatique, où l'innovation constante et l'adaptation aux nouveaux défis sont essentielles pour rester pertinent. Bien que la fin de la production des Z80 autonomes puisse susciter une certaine nostalgie parmi ceux qui ont grandi avec ces processeurs emblématiques, elle ouvre par ailleurs la voie à de nouvelles opportunités et à de nouveaux développements dans le domaine de la micro-informatique.

    Source : Zilog

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Comment cette cessation de production affectera-t-elle les industries qui dépendent encore des microprocesseurs Z80, notamment dans le domaine des jeux vidéo et des systèmes embarqués ?

    Voir aussi :

    La Chine cesse d'exporter deux minéraux rares dont les fabricants de microprocesseurs du monde entier ont besoin, elle a mis en place des restrictions pour des raisons de sécurité nationale

    Des scientifiques japonais dévoilent un nouveau microprocesseur supraconducteur pour une efficacité accrue, il pourrait permettre de réduire considérablement la consommation d'énergie des datacenters
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    415
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 415
    Points : 1 816
    Points
    1 816
    Par défaut
    J'espère que les passionnés continuerons de bidouiller des machines maison avec cette famille de processeur, j'adore regarder des vidéos ou des articles sur ces projets on apprend tellement de chose ! Même si je n’ai pas connu cette époque, j’en reste admiratif.

    Effectivement c'est la fin d'une ère... Quelqu'un parmi vous ici à fait des montages douteux à partir de ça ? Je n'ai pas encore le niveau mais pendant mes congés de noël je me suis fait le projet Picomite qui est un interpréteur BASIC qui tourne sur le Raspberry pi pico avec une sortie VGA, une prise clavier et une carte mémoire, sur bread board puis sur un circuit DIY, c'est fou ce que ça me détend !!

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Avatar de JML19
    Homme Profil pro
    Retraité : Electrotechnicien Electronicien Informaticien de la SNCF
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    14 959
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Corrèze (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité : Electrotechnicien Electronicien Informaticien de la SNCF
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 14 959
    Points : 23 283
    Points
    23 283
    Billets dans le blog
    10
    Par défaut
    Bonjour

    Dans les postes d'aiguillage de la SNCF tournent encore les processeurs Intel 8086, Motorola 68000 et Zilog Z80.

    J'ai beaucoup travaillé avec ces types de processeur en informatique industrielle.
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

  4. #4
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 517
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 517
    Points : 43 363
    Points
    43 363
    Par défaut
    Je savais pas que c'était encore produit.

    ce processeur a équipé des ordinateurs personnels (avant les PC), des consoles, a servi de coprocesseur sur des ordis et consoles et bornes d’arcade.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #5
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Avril 2024
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2024
    Messages : 1
    Points : 9
    Points
    9
    Par défaut TRS-80
    Mon premier micro-ordinateur était un TRS-80, à base de Z80. 16 ko de RAM. Mémoire de masse sur cassette audio. Écran 16 lignes de 64 caractères ASCII seulement, ou semi-graphique 128x48. Tout l'ordi était dans le clavier, on branchait l'écran et le lecteur de cassette audio dessus. Je l'avais acheté d'occase une petite fortune (je venais de passer mon bac et j'étais en prépa) fin 1980 ou début 1981 je sais plus, mon père trouvait que je jetais mon argent par la fenêtre. Bah en fait non, c'est un peu ce qui a fait le métier que je fais encore aujourd'hui. Je connaissais à peu près par cœur le jeu d'instructions y compris leur code hexa. Par exemple, je me souviens encore de CD = CALL, et C9 = RET... On faisait plein de choses avec 16k de mémoire ! J'avais fait un programme de type base de données pour mon père, évidemment il fallait passer 3 ou 4 min de lecture de bande pour charger la base en mémoire ou enregistrer à la fin... Pour programmer en assembleur il fallait soigneusement planifier l'utilisation des registres, le truc était de jouer avec les registres au maximum sans accès mémoire, chaque octet d'instruction et chaque accès mémoire comptait. Ah oui parce que les sauts relatifs c'était à +/- 128 octets de l'adresse de départ qui était celle de l'instruction suivante. Un très bon processeur 8 bits.

    Après en école d'ingé je gagnais un peu d'argent j'ai pu acheter un Apple ][ (avec lecteur de disquettes !) à base de Motorola 6502, et j'y avais mis une carte d'extension... Z80. Un bi-processeur perso en 1983... Du coup j'avais CP/M sur mon Apple. Le truc rigolo était le passage de témoin entre les 2 processeurs, il ne fallait pas se planter dans les E/S sinon c'était mort (-> reboot).

    C'est donc fini pour le Z80, j'aurais pas cru qu'ils en faisaient encore !

  6. #6
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Back-End
    Inscrit en
    Août 2021
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Back-End
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2021
    Messages : 44
    Points : 102
    Points
    102
    Par défaut
    Je savais pas que c'était encore produit.
    48 ans et toutes ses dents ...

  7. #7
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Robotique
    Inscrit en
    Août 2007
    Messages
    643
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Robotique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2007
    Messages : 643
    Points : 1 322
    Points
    1 322
    Par défaut
    Le Z80, toute une histoire !
    J'en ai tapé du code machine sur ce proco.
    Et un jour à force de fouiner sur le net j'ai découvert son jeu d'instructions cachées, c'était fin aussi çà !

    memories >.<

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    web a11y
    Inscrit en
    Avril 2014
    Messages
    158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : web a11y
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2014
    Messages : 158
    Points : 720
    Points
    720
    Par défaut
    Ohhh, et la carte Z80 pour //e, ou comment avoir sont CP/M sur l'Apple… deux mondes au même endroit !

    Ce n'est pas que quand les gamin(e)s / neveux / nièces changent de niveau scolaire, passent leur dernier diplôme, et autres évènements de la vie, que l'on se prend un coup de vieux… Et là, c'est une belle claque !

  9. #9
    doc
    doc est déconnecté
    Membre averti

    Profil pro
    Inscrit en
    Août 2002
    Messages
    87
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Août 2002
    Messages : 87
    Points : 417
    Points
    417
    Par défaut
    Citation Envoyé par mikabcdef Voir le message
    Mon premier micro-ordinateur était un TRS-80, à base de Z80. 16 ko de RAM.
    moi également, TRS-80 de Tandy
    N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    Juillet 2013
    Messages
    4 636
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2013
    Messages : 4 636
    Points : 10 580
    Points
    10 580
    Par défaut
    Je pense que la majorité des personnes ont utilisé le Z80 avec la GameBoy
    • GameBoy/ GameBoy Color : custom 8-bit Sharp LR35902 (based on modified 8080 and Z80) @ 4.19 MHz
    • Master System : Zilog Z80A @ 3.58 MHz (NTSC)
    • Amstrad GX4000 : Zilog Z80 @ 4 MHz

    informations d'après Wikipédia, il y a d'autres consoles (mais peu et que je ne connais pas ) Z80-based video game consoles (<- lien en anglais Wikipédia)

  11. #11
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Robotique
    Inscrit en
    Août 2007
    Messages
    643
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Robotique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2007
    Messages : 643
    Points : 1 322
    Points
    1 322
    Par défaut
    Bah, et le sinclair ??
    Sinon l'amstrad aussi
    Ce bon vieux CPC 6128 que j'ai eu, avec CP/M.
    Il y avait la bible du CPC qui était une mine d'or, ou comment finir avec deux lecteurs 3" 1/2 externe ^^"
    Sans compter la possibilité d'avoir des ROMs d'extension truffées de TSR.


  12. #12
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    1 067
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 1 067
    Points : 74 264
    Points
    74 264
    Par défaut Une communauté se mobilise pour créer un clone moderne et open source de Zilog Z80
    Après l'annonce de fin de vie du Zilog Z80, l'un des processeurs 8 bits les plus célèbres de tous les temps, une communauté se mobilise pour créer un clone moderne et open source

    Le 15 avril 2024, Zilog a annoncé la fin de vie du Z80, l'un des CPU 8 bits les plus célèbres de tous les temps. C'est le moment pour la communauté du logiciel open source et de la préservation du matériel d'intervenir avec un Silicium Libre et Open Source (FOSS) pour remplacer le Zilog Z80. La première fabrication du Z80 FOSS est prévue pour juin 2024 !

    FOSS Z80 est en voie de devenir un clone de silicium éprouvé, compatible avec les broches, remplaçant le Zilog Z80 classique. FOSS Z80 utilise le flux OpenROAD et le PDK Skywater 130 nm de FOSS pour synthétiser un silicium prêt à la production. L'infrastructure Tiny Tapeout est utilisée pour tester et mettre en commun la conception avec beaucoup d'autres afin de réduire le coût de la fabrication physique des puces chez Skywater Foundries.

    La première itération est développée avec Tiny Tapeout 07 en utilisant le procédé 130 nm et tient sur une surface de 0,064 mm2. La première fabrication est prévue pour juin 2024 dans le cadre de la navette CI 2406.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 5099
Taille : 40,4 Ko

    L'implémentation est basée sur le noyau Verilog TV80 de Guy Hutchison.

    Ci-dessous se trouve l'image de la disposition du circuit intégré GDSII pour FOSS Z80. C'est le résultat du flux de placement et de routage automatique dans OpenROAD utilisant des éléments logiques « gates » de 130 nm.

    Nom : 2.jpg
Affichages : 933
Taille : 100,3 Ko

    Plan ultérieur / Tâches à faire

    • Ajouter des tests d'exécution d'instructions complètes (y compris « illégales ») ZEXALL au banc d'essai.
    • Comparer les différentes implémentations : Verilog core A-Z80, Netlist based Z80Explorer
    • Tapeout avec ChipIgnite en boîtier QFN44
    • Tapeout avec un boîtier DIP40
    • Créez des configurations au niveau des portes qui ressembleraient à la configuration originale du Z80. Zilog a conçu le Z80 en plaçant manuellement chaque transistor.



    Source : Github

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    La fin d'une ère : Zilog met fin au microprocesseur autonome Z80 après 48 ans d'impact sur les PC et les consoles de jeux. L'entreprise continuera à fabriquer la famille de microcontrôleurs eZ80

    Des scientifiques japonais dévoilent un nouveau microprocesseur supraconducteur pour une efficacité accrue, il pourrait permettre de réduire considérablement la consommation d'énergie des datacenters
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #13
    Expert confirmé

    Inscrit en
    Août 2006
    Messages
    3 943
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Août 2006
    Messages : 3 943
    Points : 5 655
    Points
    5 655
    Par défaut
    Bonjour,

    Après si longtemps, je ne pensais pas qu'il était encore en production !
    Si les cons volaient, il ferait nuit à midi.

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 06/02/2008, 18h19
  2. Execution après phase ou à la fin du pom.
    Par cedseat dans le forum Maven
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/01/2008, 12h05
  3. salaire d'un développeur aprés 7 ans d'expérience
    Par oumpahay dans le forum Salaires
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/12/2007, 17h10
  4. Faire du développement après 35 ans ?
    Par Filippo dans le forum Emploi
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/05/2007, 16h48
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 13/04/2007, 11h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo