IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Développement 2D, 3D et Jeux Discussion :

Vladimir Poutine ordonne la création de consoles de jeux vidéo, de services de cloud gaming et d’OS souverains


Sujet :

Développement 2D, 3D et Jeux

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 837
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 837
    Points : 51 397
    Points
    51 397
    Par défaut Vladimir Poutine ordonne la création de consoles de jeux vidéo, de services de cloud gaming et d’OS souverains
    Vladimir Poutine ordonne la création de consoles de jeux vidéo, de services de cloud gaming et d’OS souverains
    Suite au sevrage des entreprises russes des services en nuage des GAFAM

    Vladimir Poutine veut que la Russie créé des consoles de jeux vidéo, des services de gaming en nuage et des systèmes d’exploitation souverains. Le gouvernement a la charge d’étudier les besoins en matière de production nationale de consoles de jeux fixes et portable, de services de cloud gaming et d’OS souverains. Le Premier ministre est responsable de la supervision de ces tâches qui doivent déboucher sur une planification attendue à mi-parcours du mois de juin à venir. L’initiative s’inscrit dans le contexte des sanctions contre la Russie en raison de l’invasion militaire de l’Ukraine. Grosso modo, le débat tourne autour de la question de savoir si les sanctions contre la Russie paralyseront l’industrie technologique russe ou accéléreront son indépendance vis-à-vis des pays occidentaux.

    Vladimir Poutine a chargé le gouvernement d’organiser la production nationale de console de jeux vidéo, de services de gaming en nuage et de systèmes d’exploitations souverains. Le gouvernement est susceptible de confier les aspects logiciels de l’initiative à la société russe VK derrière le lancement du magasin d’applications RuStore en réponse au retrait des alternatives occidentales. L’industriel GS Group spécialiste en production des systèmes électroniques est pressenti comme chargé de la fabrication en sous-traitance des appareils dans le cadre de ce projet de création de consoles de jeux vidéo, de services de gaming en nuage et de systèmes d’exploitations souverains.

    Nom : 1.png
Affichages : 7016
Taille : 27,6 Ko

    La décision des autorités russes fait suite au sevrage des entreprises russes des services en nuage des GAFAM. La mesure a pris effet dès le 20 mars dernier : Amazon, Microsoft et Google empêchent les entreprises russes de faire usage de leurs services d’informatique en nuage.

    Le gouvernement multiplie les initiatives visant à s’extirper de la dépendance aux technologies occidentales comme en témoigne son Internet souverain

    L’une des idées derrière l’Internet souverain russe est de permettre à Moscou de se doter d’un poste de commandement unique à partir duquel les autorités peuvent gérer les flux d’informations dans le cyberespace russe (alias Runet) ; cela inclut la surveillance, la limitation ou le blocage de ces flux sur toute ou partie de l’étendue du cyberespace russe. Ce dernier s’appuie donc sur son propre système de noms de domaine pour lui permettre de continuer à fonctionner, ce, même s'il était coupé du web mondial. L'objectif, selon les autorités russes, est de « garantir un Internet stable, sûr et transparent. »

    D’un point de vue technique, le Runet est architecturé autour de dispositifs spéciaux qui intègrent un logiciel de surveillance des milliers de points d’échange entre la Russie et le Web au sens large. Ces derniers sont chargés d’alimenter le centre névralgique d’analyse en temps réel des volumes et les types de trafic installé au sein du Roskomnadzor – le régulateur russe en matière de télécommunications.

    D’après les retours des autorités russes, le premier test en 2019 s’est passé avec succès. « Il s'est avéré qu'en général, tant les autorités que les opérateurs de télécommunications sont prêts à répondre efficacement aux risques et menaces éventuels et à assurer le fonctionnement de l'Internet et du réseau unifié de télécommunications en Russie », a déclaré Alexei Sokolov – directeur adjoint du ministère du Développement numérique, des communications et des médias lors de la conférence dédiée.


    Des doutes subsistent sur la capacité de la filière microélectronique du pays à soutenir ses ambitions de souveraineté technologique

    Il n'existe pas en Russie de fabricants de puces sous contrat capables de traiter des plaquettes avec des technologies de fabrication de classe 28 nm. C’est ce qui laisse penser que Baikal utilise une fonderie chinoise pour fabriquer ses processeurs. Depuis 2021, l'entreprise expérimente la localisation de l'emballage des puces chez GS Group à Kaliningrad. Mais la transition vers l'emballage local ne s'est pas faite sans heurts.

    Le processus est complexe et coûteux, ce qui entraîne un taux élevé de défauts. Selon les initiés de l'industrie, plus de la moitié des lots de puces finissent par être défectueux en raison de problèmes d'étalonnage de l'équipement et du manque de personnel qualifié. Il s'avère que GS Group ne peut pas répondre aux exigences de Baikal, qui a fait appel à Milandr et Mikron pour l'aider à emballer les puces et ce, sans grand succès.

    « La Russie peut emballer un petit nombre de processeurs, mais lorsqu'il s'agit d'une série, de nombreux défauts apparaissent », explique l'une des sources du journal. Les fabricants ne peuvent pas maintenir un niveau élevé constant pour tous les produits.

    Le taux élevé de défauts n'est pas l'apanage des entreprises d'emballage russes, bien entendu. Les entreprises taïwanaises produisent des volumes beaucoup plus importants et ont mis en place des processus de tri, ce qui atténue considérablement l'impact des défauts, tant en ce qui concerne le silicium que l'emballage. En théorie, en se concentrant sur l'amélioration des processus de tri et du contrôle de la qualité, les entreprises russes seront en mesure de réduire progressivement le taux de défauts et d'évoluer vers l'autonomie en matière de production de puces, une étape cruciale pour l'industrie microélectronique russe.

    Fondamentalement, cependant, les fabricants russes ne peuvent pas produire de puces sur des nœuds avancés. L'amélioration des compétences en matière d'emballage ne résoudra pas le principal problème de l'industrie microélectronique locale : le manque de silicium sophistiqué fabriqué dans le pays.

    Cette situation met en lumière plusieurs défis auxquels est confrontée l'industrie microélectronique russe. Tout d'abord, le problème des défauts dans les processeurs est préoccupant, car il compromet la qualité et la fiabilité des produits finaux, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur les utilisateurs et les applications pour lesquelles ces puces sont destinées. De plus, la dépendance de la Russie à l'égard des partenaires étrangers pour la fabrication et l'emballage des puces expose l'économie russe à des risques géopolitiques et commerciaux, comme cela a été mis en évidence par les restrictions imposées après l'invasion de l'Ukraine.

    La décision de Baikal Electronics d'élargir ses partenariats avec des entreprises d'emballage locales est compréhensible, mais elle met également en évidence les lacunes dans l'infrastructure et les compétences disponibles sur le marché russe. Le fait que les défauts persistent malgré ces partenariats suggère que le problème est profondément enraciné et nécessite des efforts soutenus pour être résolu.


    En outre, le manque de capacités de fabrication avancées en silicium en Russie représente un obstacle majeur à long terme pour l'industrie microélectronique du pays. Sans une capacité nationale de production de puces de haute qualité, la Russie risque de rester dépendante des fournisseurs étrangers, ce qui compromet son autonomie technologique et sa compétitivité sur le marché mondial.

    Source : Kremlin

    Et vous ?

    Les sanctions contre la Russie vont-elles paralyser définitivement son industrie technologique ou au contraire entraîner l’accélération de son indépendance vis-à-vis de l’Occident ?

    Voir aussi :

    Le Royaume-Uni pratique des cyberattaques qui pourraient couper l'électricité à Moscou pour réprimer la Russie sans recourir à une attaque nucléaire
    Les cyberattaques de représailles sont le seul moyen pour arrêter le cyberespionnage de la Chine selon un ancien directeur du FBI
    Cyberguerre : les États-Unis préparent leur arsenal pour riposter aux attaques, 6200 personnes seront recrutées pour répliquer
    La France annonce la création d'un cyber-commandement soutenu par 3 200 combattants numériques et 4 400 réservistes de cyberdéfense d'ici 2019
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 434
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 434
    Points : 43 065
    Points
    43 065
    Par défaut
    Vladimir Poutine ordonne la création de consoles de jeux vidéo
    Les russes n'auront plus que Tetris pour jouer.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Cadre administratif retraité
    Inscrit en
    Novembre 2014
    Messages
    17
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 78
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Cadre administratif retraité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2014
    Messages : 17
    Points : 37
    Points
    37
    Par défaut L'europe devrait en faire autant !
    Vu le risque que nous risquons déjà prochainement avec les élections aux USA, il serait sage, il me semble de commencer à nous dégager de cette dépendance. La venue d'un dirigeant très nationaliste aurait dû nous alerter depuis fort longtemps. Mais " l'Europe, l'Europe, l'Europe " , comme disait le Général, risque de plus en plus d'être une illusion sans projet commun _ _ _ .

  4. #4
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 434
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 434
    Points : 43 065
    Points
    43 065
    Par défaut
    Pour être un peu plus sérieux, oui l'Europe devrait en faire autant, mais encore faut il fournir des services au même niveau, ce qui n'est actuellement pas le cas.

    Ce n'est pas un problème de compétences. On est pas si mauvais en France :

    - Laurent Moreno : inventeur de la carte à puces.
    - VLC : créé à CentraleSupélec
    - Qemu, et FFMepg créé par Fabrice bellard
    - SIRI co-crée par Luc Julia un pnte de l'IA
    - pour les jeux vidéos Ubisioft : origine française
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #5
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    806
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 806
    Points : 2 307
    Points
    2 307
    Par défaut
    Ce n'est pas un problème de compétences. On est pas si mauvais en France
    Sauf les charges qui plombent un peu non (faut bien payer la Sécu et tant mieux) ? et le fait que la technique n'est que peu récompensée en France, il vaut mieux être commercial cela paye plus. Ce qui fait que les gens partent ailleurs.

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 783
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 783
    Points : 5 727
    Points
    5 727
    Par défaut
    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Pour être un peu plus sérieux, oui l'Europe devrait en faire autant, mais encore faut il fournir des services au même niveau, ce qui n'est actuellement pas le cas.

    Ce n'est pas un problème de compétences. On est pas si mauvais en France :
    Ce n'est pas un problème de compétence mais de stratégie et d'état d'esprit: Les pays européens se complaisent depuis longtemps comme des colonies du grand frère américain: Que cela soit artistique, culturel, sociétal, technologique, financier, politique, tout nous est imposé par les USA!!!

    Et attention, nous avons toujours eu la liberté de faire autrement, mais finalement être le tapis sur lequel les ricains essuient leur semelles nous ravit!

    On bouffe du film hollywoodien, de la chanteuse à la Swift, de la techno à la Musk, du service à la Google ou la Meta jusqu'à l'overdose, on reprend même les délires wookistes (pensée émue pour la loi qui va reconnaître la discrimination capillaire comme étant une critère de racisme condamnable judiciairement).

    C'est pas demain que cela va changer...

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 19/12/2019, 15h20
  2. Vladimir Poutine ordonne l’émission du cryptorouble
    Par Patrick Ruiz dans le forum Actualités
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/10/2017, 19h51
  3. Internet est un projet de la CIA selon Vladimir Poutine
    Par Francis Walter dans le forum Sécurité
    Réponses: 18
    Dernier message: 01/05/2014, 10h43
  4. Réponses: 13
    Dernier message: 17/09/2009, 11h00
  5. Les chiffres des meilleures ventes de consoles et jeux
    Par raptor70 dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/01/2009, 20h35

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo