88 % des professionnels de la cybersécurité estiment que l'IA aura un impact significatif sur leur travail, aujourd'hui ou dans un avenir proche, selon une enquête de l'ISC2.

Les professionnels de la cybersécurité estiment que l'IA aura un impact significatif sur leur travail. Avec les réponses de plus de 1 100 professionnels de la cybersécurité, une nouvelle étude révèle que 88 % des personnes interrogées pensent que l'IA aura un impact significatif sur leur travail, aujourd'hui ou dans un avenir proche.

L'étude de l'ISC2 montre que 35 % d'entre eux ont déjà été témoins de ses effets. Toutefois, les avis sont partagés sur les implications exactes de l'IA. 82 % des personnes interrogées se disent optimistes quant à l'amélioration de l'efficacité de leur travail grâce à l'IA. 56 % affirment que l'IA rendra certaines activités de leur travail inutiles, libérant ainsi du temps pour des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Nom : Slide1.JPG
Affichages : 5574
Taille : 51,8 Ko

75 % des personnes interrogées sont modérément à extrêmement préoccupées par l'utilisation de l'IA pour des cyberattaques ou d'autres activités malveillantes, les trois principales préoccupations des cyberprofessionnels étant les deepfakes, la désinformation et l'ingénierie sociale.

Alors que 60 % des répondants sont confiants dans leur capacité à diriger l'adoption sécurisée de l'IA par leur organisation, 41 % des participants n'ont que peu ou pas d'expertise en matière de sécurisation de l'IA et de la technologie d'apprentissage automatique (ML). 82 % estiment qu'il est nécessaire de mettre en place des réglementations complètes et spécifiques régissant l'utilisation sûre et éthique de l'IA.

Mais malgré ces préoccupations, seuls 27 % des participants déclarent que leur organisation a mis en place des politiques formelles régissant l'utilisation sûre et éthique de l'IA, 39 % déclarant que leur organisation discute actuellement d'une politique formelle. À la question "Qui devrait réglementer l'utilisation sûre et éthique de l'IA ?", l'étude révèle que les professionnels de la cybersécurité espèrent une coordination mondiale entre les gouvernements nationaux et un consortium d'experts de l'IA.

Nom : Slide8.JPG
Affichages : 674
Taille : 45,6 Ko

"Les professionnels de la cybersécurité anticipent à la fois les opportunités et les défis que présente l'IA, et s'inquiètent du fait que leurs organisations manquent d'expertise et de sensibilisation pour introduire l'IA dans leurs opérations en toute sécurité", déclare Clar Rosso, PDG de l'ISC2. "Cela crée une formidable opportunité pour les professionnels de la cybersécurité de prendre les devants, en appliquant leur expertise en matière de technologies sécurisées et en garantissant leur utilisation sûre et éthique. En fait, l'ISC2 a développé des ateliers sur l'IA afin de favoriser la collaboration entre experts dont le personnel de la cybersécurité a besoin pour relever ce défi."

Source : ISC2

Et vous ?

Pensez-vous que cette enquête est crédible ou pertinente ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Les entreprises recherchent désespérément des professionnels qualifiés pour lutter contre la montée de la cybercriminalité, elles se plaignent aussi que les travailleurs actuels sont peu qualifiés

64 % des chefs d'entreprise estiment que l'IA générative posera des problèmes de cybersécurité, mais il semble que les avantages l'emportent sur les inconvénients, selon une enquête de PwC

L'intelligence artificielle générative va révolutionner l'efficacité au travail : 72 % des répondants déclarent qu'elle améliorera la productivité de manière significative, d'après une enquête de KPMG