IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Développeur freelance : quitter Paris ?


Sujet :

Emploi

  1. #1
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Mai 2016
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2016
    Messages : 71
    Points : 96
    Points
    96
    Par défaut Développeur freelance : quitter Paris ?
    Hello à tous,

    Actuellement développeur web en CDI sur Paris, j'ai deux projets à court-moyen terme : passer freelance, et quitter Paris.

    Le problème : je n'ai pas l'impression que ces deux choses soient réellement compatibles. Je ne souhaite pas quitter la France, et il est clair et net qu'hors d'Île-de-France, les possibilités de carrière sont très restreintes. Garder un travail basé à Paris sera donc nécessaire, mais le full remote semble malheureusement assez rare, même quand on est dév.

    Concrètement, quand on est en CDI, il y a toujours la possibilité de trouver LE bon poste (perle rare en province ou coup de chance en full remote), et d'y rester. Mais quand on est freelance, et qu'on change de mission tous les 6 mois / 1 an, c'est tout de suite beaucoup plus compliqué. La seule solution me semble être de trouver un bon compromis, du style : s'installer en province à 1h30 de Paris max, ce qui est envisageable pour faire 1 à 3 jours de présentiel par semaine.

    Je voudrais savoir ce que vous en pensez, quelles solutions peuvent être envisagées ? Quel est l'état actuel du télétravail en France en 2024 et l'avenir auquel on peut s'attendre ?

    Et, surtout, la question ultime : est-il envisageable de bosser en télétravail, mais pour des boîtes étrangères ? Les pays anglo-saxons par exemple, acceptent-ils plus facilement de recruter pour des missions en full remote ?

    Merci à vous pour vos avis !

  2. #2
    Membre éprouvé Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
    Homme Profil pro
    db@
    Inscrit en
    Septembre 2021
    Messages
    426
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : db@

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2021
    Messages : 426
    Points : 1 233
    Points
    1 233
    Par défaut
    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    Et, surtout, la question ultime : est-il envisageable de bosser en télétravail, mais pour des boîtes étrangères ? Les pays anglo-saxons par exemple, acceptent-ils plus facilement de recruter pour des missions en full remote ?
    Déjà les pays anglo-saxons, c'est très vague, entre l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande, les USA, le Canada et le Royaume-Unis (...), tout un tas de cultures et de contextes socio-économiques différents.
    Pour ce qui est de Montréal qui est un peu anglophone, surtout pour la business, il y a encore une pénurie de ressource et ça embauche à l'étranger, j'ai des collègues qui sont en télétravail dans d'autres pays.
    Cependant, le travail au bureau revient tranquillement mais sûrement (je suis rendu à un jour par semaine obligatoire ) et oblige à s'installer au pays.
    Et l'économie commence à souffrir sérieusement de la crise économique, Ubisoft a licencié ces derniers jours et ça ne va pas aller en s'améliorant.
    Aux ÉU, c'est pire ces derniers mois, ça dégraisse sévèrement.


    Mais voici ma réponse en en chanson :


  3. #3
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Mai 2016
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2016
    Messages : 71
    Points : 96
    Points
    96
    Par défaut
    Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
    Déjà les pays anglo-saxons, c'est très vague, entre l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande, les USA, le Canada et le Royaume-Unis (...), tout un tas de cultures et de contextes socio-économiques différents.
    Pour ce qui est de Montréal qui est un peu anglophone, surtout pour la business, il y a encore une pénurie de ressource et ça embauche à l'étranger, j'ai des collègues qui sont en télétravail dans d'autres pays.
    Cependant, le travail au bureau revient tranquillement mais sûrement (je suis rendu à un jour par semaine obligatoire ) et oblige à s'installer au pays.
    Et l'économie commence à souffrir sérieusement de la crise économique, Ubisoft a licencié ces derniers jours et ça ne va pas aller en s'améliorant.
    Aux ÉU, c'est pire ces derniers mois, ça dégraisse sévèrement.
    Merci pour ta réponse.

    Après, j'imagine que les obligations de s'installer au pays, et tout ce qui va avec, ça concerne surtout les CDI et équivalents / permanent contracts. J'aurais imaginé qu'il en serait autrement pour les missions en freelance, pour lesquelles on ne fera certainement pas déménager la personne.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    et il est clair et net qu'hors d'Île-de-France, les possibilités de carrière sont très restreintes.
    la réponse est quasiment contenue dans le questionnement
    Faut pas perdre de vue que
    1) la majorité des sièges sociaux donc dest DSI des grandes entreprises sont concentrés sur Paris et région
    2) que les budgets pour des projets informatiques sont conséquents en Ile-de-France.
    Par exemple 800 millions d'euros pour la banque en ligne d'Orange c'est confortable pour embaucher du monde comme qui dirait l'autre.
    Et que par conséquent les budgets sont moindres en province; la plupart des éditeurs en province sont des PME dont le chiffre d'affaire ne dépasse pas les 50 millions d'euros.
    Je conseille de candidater pour ces entreprises


    Donc un recruteur dans une ESN ou un éditeur en province ,il s'y prend plusieurs fois avant de recruter quelqu'un.
    3) les entreprises ont une préférence pour le présentiel pour des questions de propriété intellectuelle

    Ceci dit bonne chance.

  5. #5
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Mai 2016
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2016
    Messages : 71
    Points : 96
    Points
    96
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    la réponse est quasiment contenue dans le questionnement
    Faut pas perdre de vue que
    1) la majorité des sièges sociaux donc dest DSI des grandes entreprises sont concentrés sur Paris et région
    2) que les budgets pour des projets informatiques sont conséquents en Ile-de-France.
    Par exemple 800 millions d'euros pour la banque en ligne d'Orange c'est confortable pour embaucher du monde comme qui dirait l'autre.
    Et que par conséquent les budgets sont moindres en province; la plupart des éditeurs en province sont des PME dont le chiffre d'affaire ne dépasse pas les 50 millions d'euros.
    Je conseille de candidater pour ces entreprises


    Donc un recruteur dans une ESN ou un éditeur en province ,il s'y prend plusieurs fois avant de recruter quelqu'un.
    3) les entreprises ont une préférence pour le présentiel pour des questions de propriété intellectuelle

    Ceci dit bonne chance.
    Oui effectivement, ça explique le problème de centralisation, et ça n'est pas prêt de changer apparemment.

    Après, tout ça concerne essentiellement les embauches en CDI j'ai l'impression. Du coup, le sujet du topic, est surtout de savoir comment aborder cette problématique en étant freelance, car j'imagine qu'il y a pas mal de règles qui changent quand on sort du circuit classique.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    Du coup, le sujet du topic, est surtout de savoir comment aborder cette problématique en étant freelance, car j'imagine qu'il y a pas mal de règles qui changent quand on sort du circuit classique.
    on ne le répètera jamais assez mais si vous voulez être freelance il faut faire une étude de marché tout comme le commercial dans une entreprise lambda.
    Avez-vous regardé la liste que j'ai mis en lien ?
    Il faut cibler les entreprises importantes et candidater comme freelance, faire du démarchage téléphonique au besoin.
    Sinon les missions ne viendront quasiment jamais à vous.

    Sinon il y a la possibilité de s'inscrire sur Malt et autres mais le problème de Malt c'est qu'on devient passif donc qu'il faut attendre que des opportunités de mission viennent à vous.
    Le rôle commercial dans une entreprise c'est l'inverse c'est qu'il faut être actif et surtout développer son réseau de contacts.
    C'est pas du tout comme le salarié lambda en CDI qui arrive en entreprise il met les pieds sous la table il bosse et arrivé 18h00 "ah il est heure de s'en aller".
    Etre freelance ça demande plus que ça.

  7. #7
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Mai 2016
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2016
    Messages : 71
    Points : 96
    Points
    96
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    on ne le répètera jamais assez mais si vous voulez être freelance il faut faire une étude de marché tout comme le commercial dans une entreprise lambda.
    Avez-vous regardé la liste que j'ai mis en lien ?
    Il faut cibler les entreprises importantes et candidater comme freelance, faire du démarchage téléphonique au besoin.
    Sinon les missions ne viendront quasiment jamais à vous.

    Sinon il y a la possibilité de s'inscrire sur Malt et autres mais le problème de Malt c'est qu'on devient passif donc qu'il faut attendre que des opportunités de mission viennent à vous.
    Le rôle commercial dans une entreprise c'est l'inverse c'est qu'il faut être actif et surtout développer son réseau de contacts.
    C'est pas du tout comme le salarié lambda en CDI qui arrive en entreprise il met les pieds sous la table il bosse et arrivé 18h00 "ah il est heure de s'en aller".
    Etre freelance ça demande plus que ça.
    Oui bien sûr j'ai regardé la liste, bon, pour moi c'est un peu le top classique des meilleurs entreprises, tel qu'on le voit un peu partout (même si d'habitude c'est plutôt sous la forme du "top des SSII" et non "éditeurs", mais on retrouve grosso modo les mêmes noms).

    Par contre je ne savais pas qu'il était recommandé de faire du démarchage et courir après les missions comme un acharné. A la rigueur, le freelance qui veut bosser dans son coin pour créer des sites ou des applis pour des particuliers, pourquoi pas. Mais pour faire le même type de boulot qu'en CDI, dans les mêmes entreprise, je n'aurais pas du tout pensé. Au contraire, même. Déjà qu'il m'a fallu du temps avant de réaliser la perte de temps que ça représente, pour trouver un CDI, de postuler à des dizaines d'offres en ligne, et qu'en réalité le gros du marché intéressant se trouve sur Linkedin et via le bouche-à-oreilles (la plupart des devs compétents avec un peu d'xp ne postulent plus nulle part). J'aurais justement pensé (peut-être à tort ?) que c'était encore plus le cas en tant que freelance.

    Donc oui, pour reprendre le terme employé, j'aurais pensé que le but était de se mettre en situation où "les missions viennent à nous", en se créant d'abord un réseau en CDI, et en commençant sur Malt au besoin. Mais une fois que la machine est lancée, plus vraiment besoin d'y revenir, si ce n'est remettre un petit coup de temps en temps.

    Mais bon, je pense qu'on s'éloigne un peu du sujet principal.

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    Juillet 2013
    Messages
    4 612
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2013
    Messages : 4 612
    Points : 10 519
    Points
    10 519
    Par défaut
    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    même si d'habitude c'est plutôt sous la forme du "top des SSII" et non "éditeurs"
    Je pense que c'est la colonne "EFFECTIF R&D" … et pour chaque "éditeur" cela ne représente presque rien (au grand maximum 50%)
    Sopra Steria en 2022: 1300 R&D sur 49690

    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    Déjà qu'il m'a fallu du temps avant de réaliser la perte de temps que ça représente, pour trouver un CDI, de postuler à des dizaines d'offres en ligne, et qu'en réalité le gros du marché intéressant se trouve sur Linkedin et via le bouche-à-oreilles (la plupart des devs compétents avec un peu d'xp ne postulent plus nulle part).
    pour l'emploi, il y a 2 marchés:
    • marché public/ ouvert: en gros ce sont toutes les offres publiées (sur Internet, sur les sites carrière/ entreprise, journaux-magazines-..., boulangerie-lavomatique-...)
    • maché caché: en gros c'est le réseau professionnel (réseautage, les sites LinkedIn et Viadeo), recommandations, bouche-à-oreille … le pistonnage LOUL


    Et d'après France Travail/ Pôle Emploi, 70% de l'emploi provient du marché caché (7 emplois sur 10)

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    Oui bien sûr j'ai regardé la liste, bon, pour moi c'est un peu le top classique des meilleurs entreprises, tel qu'on le voit un peu partout (même si d'habitude c'est
    plutôt sous la forme du "top des SSII" et non "éditeurs", mais on retrouve grosso modo les mêmes noms).
    c''est une suggestion mais faudrait pas faire la fine bouche non plus car la conjoncture n'est pas trop favorable.
    Par exemple ici
    Avez-vous déjà envoyé des CV aux entreprises dans la liste ?
    Pour ce qui est d'une liste de ESN ça se trouve également.

    Citation Envoyé par Eln89 Voir le message
    Par contre je ne savais pas qu'il était recommandé de faire du démarchage et courir après les missions comme un acharné. A la rigueur
    Comment fait le commercial d'un ESN ou d'un éditeur pour trouver des missions pour les consultants ?
    Les commerciaux dans une ESN ils sont aussi sous pression faut qu'ils rapportent des contrats...

    Je vous conseille de prendre des cours de gestion d'entreprise pour les auto-entrepreneurs.Souvent les Chambres de Commerce et d'Industrie ou autres font des formations courtes.
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Et d'après France Travail/ Pôle Emploi, 70% de l'emploi provient du marché caché (7 emplois sur 10)
    d'où l'intérêt de cibler des entreprises et d'envoyer des candidatures spontanées

  10. #10
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 346
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 346
    Points : 5 366
    Points
    5 366
    Par défaut
    Je pense qu'a Lyon on trouve beaucoup d'opportunités qu'a paris pour le dev. Mais entre lyon et paris, je vois pas trop de différence, l’immobilier et les charges comment a être similaire.

    Cependant je doute que freelance ce soit le bon moment, honnêtement les boites en Amériques licencient massivement et en France les embauches sont geler, dans ma boite on embauche plus, et les externes des ssii ne sont pas renouvelé, alors un freelance même pas envisageable.

    pour le full remote, la aussi c'est finito depuis un moment, la norme maintenant c'est 2-3 jours max.

    Comme la mode des USA ca arrive 6 mois/1ans après en europe, on peut s'attendre a des licenciements dans les boites avant la fin de l'année.
    la crise économique ne fait que commencer et ca accélère, sauf dans l'armement.

    devient salarié dans une boite qui fabrique des armes c'est je pense la meilleur option, l'arment et souvent en province en plus.

  11. #11
    Membre expert
    Profil pro
    Dév
    Inscrit en
    Juin 2007
    Messages
    1 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Dév

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2007
    Messages : 1 154
    Points : 3 667
    Points
    3 667
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Je pense qu'a Lyon on trouve beaucoup d'opportunités qu'a paris pour le dev. Mais entre lyon et paris, je vois pas trop de différence, l’immobilier et les charges comment a être similaire.

    Cependant je doute que freelance ce soit le bon moment, honnêtement les boites en Amériques licencient massivement et en France les embauches sont geler, dans ma boite on embauche plus, et les externes des ssii ne sont pas renouvelé, alors un freelance même pas envisageable.

    pour le full remote, la aussi c'est finito depuis un moment, la norme maintenant c'est 2-3 jours max.

    Comme la mode des USA ca arrive 6 mois/1ans après en europe, on peut s'attendre a des licenciements dans les boites avant la fin de l'année.
    la crise économique ne fait que commencer et ca accélère, sauf dans l'armement.

    devient salarié dans une boite qui fabrique des armes c'est je pense la meilleur option, l'arment et souvent en province en plus.
    J'habite à Lyon, pour le dev, il y a bcp moins de boulot qu'à Paris. Et le salaire c'est souvent -30% . Je dirais même qu'il y a moins de boulot qu'à Bordeaux pour ma techno. C'est un peu vieux mais on peut voir que l'IDF prend quasiment la moitié des jobs en informatique.

    Nom : bmo-web-2017.jpg
Affichages : 111
Taille : 61,1 Ko

Discussions similaires

  1. Réponses: 51
    Dernier message: 06/08/2020, 13h13
  2. Réponses: 31
    Dernier message: 27/04/2020, 15h06

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo