IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Droit du travail Discussion :

L'employeur ne veut pas changer un logiciel bugué et obsolète


Sujet :

Droit du travail

  1. #1
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut L'employeur ne veut pas changer un logiciel bugué et obsolète
    Bonjour,

    Une société utilise un logiciel de plus de 20 ans crée en VB6 obsolète et qui plante 3 à 4 fois par jour pour chaque personne, ce qui engendre un mal-être et un stress.

    L'employeur ne veut pas faire évoluer ce logiciel vers un ERP adapté et sans bug.

    L'employeur n'a t-il pas une obligation de fournir du matériel adapté (dans ce cas est-ce que le logiciel est un matériel) et en bonne état de fonctionnement ?

    L'employeur n'a t-il pas une obligation de limiter les risques psychosociaux ?

    Merci de vos retours et expériences.

    ONTAYG

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    bonjour je pense que la solution c'est de réunir les utilisateurs du logiciel et de leur demander de démarrer un recours collectif en justice (ou "class action"),info ici.
    Ainsi l'éditeur du logiciel sera contraint de payer des pénalités aux utilisateurs.
    Ce qui le poussera a redévelopper le logiciel avec des technos plus récentes.
    Pour ce qui est des risques psychosociaux là ça relève plutôt du pacte de Responsabilité Sociale de l'Entreprise ou RSE voir si l'entreprise qui édite le logiciel a ratifié ce genre de pacte

  3. #3
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Janvier 2004
    Messages
    451
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2004
    Messages : 451
    Points : 1 752
    Points
    1 752
    Par défaut
    salut,
    Sans savoir exactement de quoi tu parles c'est compliqué de répondre. Il y a une différence entre un bug qui crée réellement un risque et un bug qui fait juste perdre du temps en forçant à ressaisir. Vu que tu parles d'ERP, ça semble plus être la 2eme catégorie.

    Pour la 1ere question, je dirais que non. Par contre, est ce que le temps perdu suite aux plantages est reproché par la direction aux employés? Là, il y aurait un truc à faire mais sinon je vois pas trop.
    Et c'est pareil un peu partout. Je ne suis passé que par des boites ayant au moins un logiciel antidaté que tout le monde craignait d'utiliser

    L'existence d'un autre logiciel c'est bien mais :
    - combien il coute ? Y a t-il une licence générale ou au nombre d'utilisateurs? La santé financière de la boite le permet il?
    - historique à garder de la version vb6? Le mettre dans les standards du nouveau logiciel coute combien?
    - temps de formation au nouveau logiciel?
    - Le parc informatique est il compatible avec le nouveau logiciel? J'ai souvenir d'un logiciel acheté et jamais utilisé car il n'était pas compatible avec la version de Windows déployée ( GG le service achat)




    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    bonjour je pense que la solution c'est de réunir les utilisateurs du logiciel et de leur demander de démarrer un recours collectif en justice (ou "class action"),info ici.
    Heu tu veux que les employés attaquent leur employeur ? sans rien savoir du problème, ça me semble un peu extrême

  4. #4
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut
    Bon, je vais être un peu plus précis.

    Ce logiciel à été crée en interne en VB6 il y a donc une vingtaine d'annéeS, il est très mal conçu et il est hors de question de le débugué (donc pas de recours en justice et le développeur n'est plus là depuis longtemps)

    Il y a 2 incidences :

    1 - Il stress la dizaine de personnes qui l'utilisent et donc sont souvent obligé de recommencer leurs saisies quand il plante.

    2 - Il y a une incidence du fait qu'il ne reflète pas la saisie à 100 % en fait les tables, les clés et les relations sont très mal foutu, et donc tu peux te retrouver à sortir des fiches de prod avec les éléments d'un autre dossier. Donc il faut supprimer les 2 dossiers et recommencer toutes les saisies.

    Et la direction ne leur reproche rien, car cela vient de l'outil et ils le savent et ils ne veulent rien faire (la société marche très bien donc pas de soucis financiers).

    Ce que l'on souhaite c'est sur les 2 point évoqués :

    L'employeur n'a t-il pas une obligation de fournir du matériel adapté (dans ce cas est-ce que le logiciel est un matériel) et en bon état de fonctionnement ?

    L'employeur n'a t-il pas une obligation de limiter les risques psychosociaux ?


    Merci déjà d'avoir lu le premier message

    ONTAYG

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    Citation Envoyé par ONTAYG Voir le message
    1 - Il stress la dizaine de personnes qui l'utilisent et donc sont souvent obligé de recommencer leurs saisies quand il plante.
    A part saisir l'employeur devant les prud'hommes je ne vois pas.
    Il fallait préciser au premier message que c'était un problème interne.


    Citation Envoyé par behe Voir le message
    Heu tu veux que les employés attaquent leur employeur ? sans rien savoir du problème, ça me semble un peu extrême
    bonjour sans doute je me suis mal exprimé non je voulais parler du cas où un éditeur de logiciel vend des produits buggés mettons Oracle,Microsoft,Salesforces bref tout ce que vous voulez.
    Dans ce cas-là des utilisateurs peuvent faire un procès à l'éditeur

  6. #6
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    bonjour sans doute je me suis mal exprimé non je voulais parler du cas où un éditeur de logiciel vend des produits buggués mettons Oracle,Microsoft,Salesforces bref tout ce que vous voulez.
    Dans ce cas-là des utilisateurs peuvent faire un procès à l'éditeur
    Oui, on n'est pas sur la même problématique, mais je pense que cela aurait été plus simple

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    j'ai modifié mon message entre temps: je pense qu'il faut saisir les prud'hommes.
    Citation Envoyé par ONTAYG Voir le message
    Et la direction ne leur reproche rien, car cela vient de l'outil et ils le savent et ils ne veulent rien faire (la société marche très bien donc pas de soucis financiers).
    c'est bien pour cela que je parle d'action en justice pour faire pression sur la direction qui oui ne veut rien entendre.
    Faut pas perdre de vue que sil le logiciel écrit en VB6 enregistre des données fausses votre responsabilité peut être engagée

  8. #8
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    j'ai modifié mon message entre temps: je pense qu'il faut saisir les prud'hommes.
    Je voudrais éviter cette alternative, je suis le secrétaire du CSE, mais il y a de grandes chances que je quitte la société dans les 3 mois et je ne pourrais plus suivre l'affaire.

    Ce que je souhaite sait d'avoir des billes lors de la prochaine réunion, et si rien n'est fait voir avec l'inspection du travail.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    Citation Envoyé par ONTAYG Voir le message
    mais il y a de grandes chances que je quitte la société dans les 3 mois et je ne pourrais plus suivre l'affaire.
    eh bien si vous quittez l'entreprise dans les 3 mois c'est pas votre problème alors et si la boite fait faillite non plus.
    Par contre si vous voulez vous affirmer en entreprise eh bien vous appelez la direction et vous leur demander "c'est quoi ce bordel ?" plutôt que de passer par des solutions un pue extrêmes.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    eh bien si vous quittez l'entreprise dans les 3 mois c'est pas votre problème alors et si la boite fait faillite non plus.
    Je suis secrétaire du CSE, et même jusqu'au bout je me battrais pour mes collègues pour leur assuré un meilleur cadre de travail, d'autant plus que je continuerai à les côtoyer à l'extérieur.

    Par contre si vous voulez vous affirmer en entreprise eh bien vous appelez la direction et vous leur demander "c'est quoi ce bordel ?" plutôt que de passer par des solutions un pue extrêmes.
    cela a été fait mainte et mainte fois, c'est pour cela que je cherche une argumentation un peu plus réglementaire.

  11. #11
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Janvier 2007
    Messages
    10 184
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2007
    Messages : 10 184
    Points : 28 037
    Points
    28 037
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    bonjour je pense que la solution c'est de réunir les utilisateurs du logiciel et de leur demander de démarrer un recours collectif en justice (ou "class action"),info ici.
    Ainsi l'éditeur du logiciel sera contraint de payer des pénalités aux utilisateurs.
    Ce qui le poussera a redévelopper le logiciel avec des technos plus récentes.
    Là, tu peux toujours rêver.
    Rien n'oblige un éditeur à mettre à jour son logiciel, si ce n'est la loi du marché et les concurrents qui viennent lui piquer ses clients.
    Sinon, il y aurait bien longtemps que ces vieux dinosaures n'existeraient plus. (je maintiens actuellement un des ces vieux dinosaures en VB6, et pour un certain nombres d'années encore)
    Sauf cas très très spécifiques, rien n'oblige les clients à utiliser ce logiciel-là. Il y a très certainement des logiciels concurrents sur le marché.


    Citation Envoyé par ONTAYG Voir le message
    L'employeur n'a t-il pas une obligation de fournir du matériel adapté (dans ce cas est-ce que le logiciel est un matériel) et en bon état de fonctionnement ?
    Oui !
    Mais je ne pense pas que les logiciels rentrent dans ce cadre-là
    Il faudrait vérfier dans les jurisprudences de jugements si des cas similaires se sont présentés et comment ils ont été jugés.

    Citation Envoyé par ONTAYG Voir le message
    L'employeur n'a t-il pas une obligation de limiter les risques psychosociaux ?
    Oui, encore !
    Mais l'utilisation particulière d'un logiciel ne doit pas faire partie (pas encore, mais les choses évoluent) des cas de risques psychosociaux.

    Malheureusement, je ne pense pas que tu es une quelconque solution, à part faire pression, d'une manière ou d'une autre sur l'employeur. Avec l'aide du CSE peut-être.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 338
    Points : 20 318
    Points
    20 318
    Par défaut
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Là, tu peux toujours rêver.
    Rien n'oblige un éditeur à mettre à jour son logiciele...
    d'accord mais dans ma logique si une majorité d'utilisateurs face à des logiciels bugués attaquent les éditeurs eh bien ces éditeurs seront contraints, enfin, de faire de la qualité logicielle et ça va entrainer plus d'embauche de développeurs
    parce que moi je veux bien que les entreprises fassent du bricolage sur leurs projets informatiques mais est-ce que ça va perdurer ?

  13. #13
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Janvier 2007
    Messages
    10 184
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2007
    Messages : 10 184
    Points : 28 037
    Points
    28 037
    Par défaut
    Ils ne seront contraints à rien, la qualité n'est pas une obligation légale. Tant que le logiciel ne fait que des choses légales, tant que ne met pas en danger autrui, l'éditeur fait ce qu'il veut avec son logiciel, il en est le maitre.

    Quant aux utilisateurs qui attaqueraient, toujours pareil, s'il n'y a pas d'illégalité, s'il n'y a pas de mise en danger, leur plainte ne sera tout simplement pas recevable. Et la réponse qui leur sera faite c'est "Il existe d'autres logiciels sur le marché, vous êtes libre d'aller voir les concurrents si vous n'êtes pas content.

    C'est comme toi, si tu trouve que Leclerc te vend des oranges pas assez mures, ou des salades un peu trop flétries, tu ne vas pas attaquer M.E.L. en justice, tu vas juste traverser la rue pour aller voir chez Carrefour ou Auchan. C'est exactement la même chose, c'est la loi du marché.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  14. #14
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Mais je ne pense pas que les logiciels rentrent dans ce cadre-là
    Il faudrait vérfier dans les jurisprudences de jugements si des cas similaires se sont présentés et comment ils ont été jugés.
    Je n'ai rien trouvé sur le sujet.


    Oui, encore !
    Mais l'utilisation particulière d'un logiciel ne doit pas faire partie (pas encore, mais les choses évoluent) des cas de risques psychosociaux.
    L'utilisation d'un logiciel buggué qui t'oblige à recommencer tes saisies est source de stress et donc pas conséquence est facteur de risques psychosociaux.

    Malheureusement, je ne pense pas que tu es une quelconque solution, à part faire pression, d'une manière ou d'une autre sur l'employeur. Avec l'aide du CSE peut-être.
    Pour information je suis le secrétaire du CSE, membre e du SSCT et le référent harcèlement. Je me bats pour mes collègues et je cherche les moyens légaux pour influencer notre direction sans avoir à passer par l'inspection du travail et la médecine du travail.

    ONTAYG

  15. #15
    Membre actif Avatar de straasha
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    Juillet 2004
    Messages
    148
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2004
    Messages : 148
    Points : 291
    Points
    291
    Par défaut
    Est ce que vous avez chiffré le temps perdu à cause de ce logiciel ?

    Dans mon équipe on avait 2 bancs de tests pour 12 développeurs ce qui fait qu'on attendait parfois 2 à 3 heures dans la même journée qu'un banc se libère.
    Pendant des semaines on a remonté le fait que 2 bancs de tests ce n'était pas suffisant au vu de la taille de notre équipe (chacun passe en moyenne un peu moins de 50% du temps sur les bancs de tests) et la réponse était toujours la même : "oui, oui, on va en commander".
    Bizarrement, quand j'ai commencé a envoyer des mails du style : "Bonjour, aujourd'hui j'ai perdu X heures a attendre un banc et on était jusqu'à N en file d'attente" des bancs de tests sont apparus.

    Je pense que le coût d'un banc de test est devenu beaucoup plus acceptable quand ils l'ont comparé aux heures perdues multiplié par le salaire moyen.

    Tant que tu dis "on perd du temps", le manager se dit "il peut bien attendre 5 min, ca coutera pas grand chose".
    Mais dès que tu donnes des chiffres précis, il prend alors la mesure de ce que cette attente lui coute réellement.
    il parait que la plume est plus forte que l'épée, heureusement j'ai une hache

  16. #16
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur .net - Office - Quadiant
    Inscrit en
    Février 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .net - Office - Quadiant
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2020
    Messages : 558
    Points : 1 029
    Points
    1 029
    Par défaut
    Merci de ton retour.

    Bien sûr que c'est une perte de temps et une source de stress.

    On a un système de ticket et à chaque plantage un ticket est fait, j'attends d'avoir le retour pour mettre des billes sur la fréquence des plantages ce qui me donnera une estimation de temps.

    ONTAYG

  17. #17
    Membre éprouvé Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
    Homme Profil pro
    db@
    Inscrit en
    Septembre 2021
    Messages
    426
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : db@

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2021
    Messages : 426
    Points : 1 233
    Points
    1 233
    Par défaut
    D'un autre côté, c'est la responsabilité de l'employeur de payer du monde à perdre du temps sur un logiciel pas efficace.
    Et perso, une boîte qui a des pratique de merde, je n'y fais pas de vieux os.

    Mais pour faire bouger les choses, je mettrais des chiffres pour argumenter, ça parle bien plus à la direction (sauf si c'est dans le public) :
    20 personnes perdent 1 heures par jours à cause des bugs : 20 * 1 * 5 : 100 h/semaine
    avec un taux horaire de 30 euros / h => 50 * 30 = 3 500 euros / semaine => * 52 = 156 000 euros / an
    À comparer avec une refonte du système à 250 000 euros.
    J'invente des chiffres, mais c'est le genre de données qui fait ouvrir des «consciences»

    Le bien-être du monde en entreprise, on s'en préoccupe essentiellement sur papier ou quand une tierce partie met son nez dedans...
    Ma blonde est dans une procédure de harcèlement contre un supérieur et si elle avait su comment c'est usant pour potentiellement rapporter trois fois rien, si elle gagne, elle ne se serait jamais lancée la-dedans !

Discussions similaires

  1. [AC-2003] Un contrôle image ne veut pas changer la source de l'image
    Par Hamadokh dans le forum IHM
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/01/2010, 10h09
  2. [Cookies] Cookie qui ne veut pas être changer
    Par Dark Cid dans le forum Langage
    Réponses: 8
    Dernier message: 15/04/2009, 18h13
  3. souris qui ne veut pas changer de forme
    Par Lady dans le forum AWT/Swing
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/07/2007, 15h45
  4. java web start qui veut pas se lancer
    Par calvin dans le forum JWS
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2004, 12h42
  5. [Kylix] Un programme compilé ne veut pas se lancer
    Par LightBeam dans le forum EDI
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/08/2003, 11h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo