IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

La dernière version de Windows Recall reste piratable, d'après un récent rapport

  1. #21
    Responsable 2D/3D/Jeux


    Avatar de LittleWhite
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Mai 2008
    Messages
    26 881
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2008
    Messages : 26 881
    Points : 219 325
    Points
    219 325
    Billets dans le blog
    123
    Par défaut
    Bonjour,

    Moi, j'estime même que tout Windows, disons depuis Windows 10 et la télémétrie, puis Windows 11 et les pubs, c'était déjà un oeil de Sauron .
    Et en plus, ce spyware est payant
    -> Il est temps d'abandonner Windows
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  2. #22
    Membre éprouvé Avatar de AndMax
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Mai 2017
    Messages
    233
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2017
    Messages : 233
    Points : 1 027
    Points
    1 027
    Par défaut
    Que pensez-vous de la fonctionnalité Microsoft Recall pour Windows 11 ? Les aspects négatifs mis en avant par les chercheurs de sécurité sont-ils pertinents ?
    Oui c'est pertinent et important: concentrer de nombreuses données personnelles dans une zone du disque local attirera tous ceux qui voudront l'exploiter, à commencer par Microsoft qui en profitera pour tout pomper, tôt ou tard, entre 2 "Windows Update", et en toute discrétion comme ils l'ont déjà fait (via de la mise à jour ou réactivation de "télémétrie") sans vous prévenir.

    Certes c'est un sujet très important, mais pourquoi ne parle-t-on que de sécurité ? Il y a d'autres problèmes:
    - Usure du SSD pour écrire de nombreuses captures d'écrans que personne ne demande. Le nombre de cycles d'écriture est limité sur la majorité des supports de stockage. Le fait de consacrer plusieurs centaines de Go à ce traitement privera aussi les utilisateurs d'un espace qui pourrait mieux leur servir.
    - Chaleur supplémentaire dégagée par le CPU pour les traitements OCR et l'analyse de toutes ces données. Ce sont des ventilateurs qui vont tourner plus souvent et des climatiseurs qui auront davantage de travail, le tout généralement pour rien.
    - Énergie supplémentaire consommée pour un OS déjà extrêmement gourmand. A l'échelle de la planète c'est de la pure folie. Combien faudra-t-il de centrales électriques en plus, juste pour le parc des millions de machines Windows 11 ?
    - Usure des batteries et/ou autonomie qui diminue pour les ordinateurs portables.

    Comment, dans un tel contexte, expliquer que des alternatives à Windows comme Linux continuent à évoluer dans l'ombre dans la filière des ordinateurs de bureau ?
    Les habitudes et contrats, ça ne se change pas du jour au lendemain, et certains tiennent à des logiciels ou jeux qui ne sont pas encore bien supportés sur d'autres plateformes. Ce sont des menottes numériques et une bonne dose de syndrome de Stockholm, et donc les migrations vers d'autres OS vont continuer, mais très lentement comme toujours.

  3. #23
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 674
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 674
    Points : 201 956
    Points
    201 956
    Par défaut Un dev prouve que Windows Recall n'a pas besoin d'un PC Copilot+ équipé d’un matériel NPU pour fonctionner
    Un développeur prouve que la fonctionnalité d'IA Windows Recall n'a pas besoin d'un PC Copilot+ équipé d’un matériel NPU pour fonctionner,
    malgré les recommandations systèmes de Microsoft

    Lors de son récent événement de lancement, Microsoft a dévoilé Windows Recall, une fonctionnalité qui stocke des instantanés de l’écran de l’utilisateur toutes les quelques secondes et permet à l’utilisateur d’effectuer des recherches dans leur historique à l’aide de requêtes en langage naturel. Cependant, la controverse entourant cette fonctionnalité, qualifiée par certains de « cauchemar pour la vie privée », a menacé de faire de l’ombre au matériel lancé simultanément.

    Il y a quelques jours, Microsoft a dévoilé ses nouveaux PC « Copilot+ » dotés d'une intelligence artificielle, dont le lancement est prévu pour cet été. Ces appareils, équipés de fonctions d'IA de nouvelle génération, devront répondre à de nouvelles exigences matérielles pour accéder à toutes les fonctions d'IA, comme l'inclusion d'un NPU d'une puissance d'au moins 45 TOPS, les puces Snapdragon X Series de Qualcomm étant les premières à répondre à cette exigence.

    Ces PC Copilot+ offriront une nouvelle fonction d'IA appelée « Recall », qui permet essentiellement aux utilisateurs de rechercher des activités passées dans n'importe quelle application à l'aide de requêtes en langage naturel, ainsi qu'une interface Timeline qui permet aux utilisateurs de faire défiler des instantanés capturés par Windows en fonction de leurs critères de recherche.

    La future fonction Recall de Windows 11 peut « se souvenir » des applications et des contenus auxquels un utilisateur a accédé sur son PC il y a plusieurs semaines, voire plusieurs mois, en l'aidant par exemple à retrouver un chat Discord où il discutait de vêtements qu'il envisageait d'acheter. Les utilisateurs peuvent utiliser la chronologie de Recall pour faire « défiler » ce sur quoi ils travaillaient récemment et explorer des fichiers tels que des présentations PowerPoint pour faire remonter des informations potentiellement pertinentes pour leurs recherches.

    Microsoft affirme que Recall peut créer des associations entre des couleurs, des images et d'autres éléments pour permettre aux utilisateurs de rechercher pratiquement n'importe quoi sur leur PC en langage naturel (ce qui n'est pas sans rappeler la technologie de la startup Rewind). L'entreprise affirme que toutes les données des utilisateurs associées à Recall restent privées et conservées sur l'appareil - et qu'elles ne sont pas utilisées pour entraîner des modèles d'intelligence artificielle, ce qui est important.


    Pas besoin de ce matériel pour fonctionner

    Windows Recall est la dernière tentative de Microsoft pour persuader les utilisateurs qu'ils doivent vraiment mettre à niveau leur matériel pour profiter de la magie de l'IA locale. Il stocke un instantané de l'écran de l'utilisateur toutes les quelques secondes et permet à l'utilisateur d'utiliser des requêtes en langage naturel pour remonter dans sa chronologie.

    Selon les spécifications système de Microsoft, Windows Recall nécessite 16 Go de RAM et un PC Copilot+ équipé d’un matériel NPU (unité de traitement neuronal). Cependant, un bidouilleur Windows du nom d’Albacore a réussi à faire fonctionner Recall sur un chipset Snapdragon 7c+ Gen3 avec seulement 3,4 Go de RAM et sans NPU en vue. L’ingénieur Windows, célèbre pour ses critiques envers Microsoft, a déclaré : « C’est étonnamment bon même sur un matériel aussi peu performant ».

    Nom : albacore.png
Affichages : 7793
Taille : 117,1 Ko

    L'ingénieur a également publié des vidéos sur X montrant la fonctionnalité en marche. Les utilisateurs qui s'inquiètent du risque d'ingurgitation de données seront soulagés d'apprendre que, d'après ce qu'a découvert Albacore, tout le traitement et le stockage s'effectuent sans recours au cloud de Microsoft : « Je suis en mesure d'enregistrer des instantanés, d'en faire l'OCR, d'accéder à la chronologie et d'y effectuer des recherches textuelles et visuelles, le tout hors ligne ».

    Si l'exécution de Recall sur du matériel ne figurant pas dans la liste des exigences de Microsoft est amusante et sera familière aux utilisateurs qui esquivent les exigences strictes de l'entreprise pour Windows 11, la fonctionnalité elle-même reste controversée. Bien qu'elle soit encore en avant-première, les experts en cybersécurité et les régulateurs ont réagi avec inquiétude à cette fonctionnalité.

    Le chercheur en cybersécurité Kevin Beaumont a noté qu'il avait également réussi à faire fonctionner Recall sur un PC non-Copilot+ sans NPU.

    Beaumont a écrit sur Mastodon :

    « Si vous voulez savoir où en sont les entreprises technologiques en matière de sécurité de l'IA, sachez que Microsoft Recall n'enregistrera pas de captures d'écran de films protégés par DRM... mais enregistrera des captures d'écran de vos dossiers financiers et de vos messages WhatsApp, car les intérêts de l'entreprise ont été privilégiés par rapport à la sécurité de l'utilisateur. Et il est activé par défaut. »

    Nom : kevin.png
Affichages : 1664
Taille : 25,5 Ko

    Microsoft fait l'objet d'une enquête sur la nouvelle fonction d'IA

    Imaginez en tant qu’utilisateur de Windows 11 que tout ce que vous avez fait au cours des trois derniers mois soit enregistré. C’est le genre de possibilités qu’offre la nouvelle fonctionnalité Microsoft Recall qui enregistre et maintient une chronologie des activités informatiques de l’utilisateur du système d’exploitation et lui permet de localiser instantanément le contenu sur lequel il a travaillé. Microsoft Recall effectue des captures d’écran à une certaine fréquence et les stocke sur l’appareil. C’est la raison pour laquelle les autorités britanniques ont décidé d’y voir plus clair au travers d’une investigation.

    « Nous attendons des organisations qu'elles soient transparentes avec les utilisateurs sur la manière dont leurs données sont utilisées et qu'elles ne traitent les données personnelles que dans la mesure où cela est nécessaire pour atteindre un objectif spécifique. L'industrie doit prendre en compte la protection des données dès le départ et évaluer et atténuer rigoureusement les risques pour les droits et libertés des personnes avant de mettre des produits sur le marché.

    Nous nous renseignons auprès de Microsoft pour comprendre les garanties mises en place pour protéger la vie privée des utilisateurs », écrit l'ICO (« Information Commissioner's Office ») – l'autorité en charge du respect de la règlementation applicable aux données personnelles au Royaume Uni.

    Nom : transparent.png
Affichages : 1664
Taille : 12,1 Ko

    Quels sont les risques potentiels auxquels Microsoft Recall expose les utilisateurs de Windows 11 ?
    • Vous utilisez un ordinateur public : disons que vous faites des achats ou des opérations bancaires en ligne sur un ordinateur de la bibliothèque. Vous n'avez pas réalisé que Recall était actif. Cela permettrait à la personne qui utilise l'ordinateur après vous vient d'aller dans les archives de Recall pour récupérer toutes vos coordonnées bancaires, votre adresse et vos mots de passe. C'est comme remettre les clés de votre maison à un cambrioleur avant de lui dire que vous partez en vacances pour la semaine.
    • Vous utilisez un ordinateur portable professionnel : Votre patron, votre équipe informatique et toute personne ayant accès à votre appareil pourront voir quel usage vous faites de l’appareil. Ils peuvent s'en servir pour suivre votre rendement au travail et même lire les messages privés que vous envoyez à d'autres personnes.
    • Vous utilisez un PC familial : si vous utilisez l'ordinateur familial et que vous n'avez pas de profil protégé par un mot de passe, n'importe qui peut entrer et ouvrir votre historique de rappel. Si vous avez fait quelque chose de peu recommandable, cela va se voir, même si vous avez supprimé l'historique de vos recherches
    • Vous êtes victime d'un piratage ou votre ordinateur portable est volé : si quelqu'un vole votre ordinateur portable et que vous ne disposez pas d'un mot de passe fort pour le verrouiller, un cybercriminel peut utiliser Microsoft Recall pour entrer en possession de vos données et informations personnelles.

    Pourquoi ces risques sont-ils de l’ordre du plausible ?

    Parce que Microsoft souligne dans la Foire Aux Questions relative à cette fonctionnalité que « Recall n'effectue pas de modération de contenu. Il ne cache pas les informations telles que les mots de passe ou les numéros de comptes financiers. Ces données peuvent se trouver dans des instantanés stockés sur votre appareil, en particulier lorsque les sites ne respectent pas les protocoles Internet standard tels que la dissimulation de la saisie du mot de passe. »

    En d’autres termes, Microsoft Recall est un outil qui stocke vos mots de passe, vos informations, les détails de votre compte, etc. et qui est visible par tous les utilisateurs de votre profil. Si vous n'avez qu'un seul profil pour votre appareil, cela signifie que toutes les personnes ayant accès à ce PC pourront voir vos données Recall.

    Sources : recommandations systèmes de Recall, Albacore, Kevin Beaumont

    Et vous ?

    Pensez-vous que le stockage d’instantanés d’écran toutes les quelques secondes est une atteinte à la vie privée ?
    Comment évaluez-vous le compromis entre la commodité de rechercher dans l’historique et la protection de vos données personnelles ?
    Quels sont les risques potentiels liés à la collecte et au stockage local d’informations sensibles ?
    Comment Microsoft pourrait-il renforcer la sécurité de cette fonctionnalité pour éviter les abus ?
    Devrions-nous laisser les utilisateurs décider s’ils “peuvent” utiliser une fonctionnalité, même si cela va à l’encontre des recommandations du fabricant ?
    Pensez-vous que Windows Recall est une innovation utile ou simplement un gadget ?
    Quelles autres applications pourriez-vous imaginer pour cette technologie de capture d’instantanés ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #24
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    Avril 2011
    Messages
    4 439
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2011
    Messages : 4 439
    Points : 9 990
    Points
    9 990
    Par défaut
    Je pense, pour ma part, que Recall sera un super outil, à partir du moment ou on pourra le désactiver à l'installation et définitivement...
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  5. #25
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    Juin 2002
    Messages
    606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2002
    Messages : 606
    Points : 2 061
    Points
    2 061
    Par défaut
    Vous utilisez un ordinateur public : disons que vous faites des achats ou des opérations bancaires en ligne sur un ordinateur de la bibliothèque. Vous n'avez pas réalisé que Recall était actif.....
    Parce que vous trouvez qu'il est sain d'entrer des données bancaire sur un ordinateur public aujourd'hui ?
    Comment savoir quelle saleté un utilisateur précédent n'y aura pas introduit ?
    Cela est et a toujours été une folie.
    A part surfer et regarder Google News, il n'y a pas grand chose que je ferais sur un ordinateur public, à moins de booter sur ma propre clé USB.
    --
    vanquish

  6. #26
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 990
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 990
    Points : 54 678
    Points
    54 678
    Par défaut Recall de Windows 11 donne la possibilité à des tiers de voler tout ce que vous avez tapé ou regardé sur PC
    Recall de Windows 11 donne la possibilité à des tiers de voler tout ce que vous avez tapé ou regardé sur votre PC
    D’après les tests effectués par un chercheur en sécurité

    Imaginez en tant qu’utilisateur de Windows 11 que tout ce que vous avez fait au cours des trois derniers mois soit enregistré. C’est le genre de possibilités qu’offre la nouvelle fonctionnalité Microsoft Recall qui enregistre et maintient une chronologie des activités informatiques de l’utilisateur du système d’exploitation et lui permet de localiser instantanément le contenu sur lequel il a travaillé. Microsoft Recall effectue des captures d’écran à une certaine fréquence et les stocke sur l’appareil. Un chercheur en sécurité démonte plusieurs éléments de la communication de Microsoft à propos de cette fonctionnalité et selon lesquels la sécurité des données enregistrée est garantie.

    Le rapport résumé des failles de Recall pour Windows 11

    • Des captures d’écran sont effectuées à une certaine fréquence. Celles-ci sont automatiquement analysées par Azure AI, qui fonctionne sur l’ordinateur, et enregistrées dans une base de données SQLite au sein du dossier utilisateur.
    • Seul l’utilisateur d’un compte donné peut avoir accès à cette base de données, d’après Microsoft, mais les tests ont révélé qu’un utilisateur d’un autre compte sur le même PC peut y avoir accès. Il suffit pour cela que ce dernier accède depuis son compte au dossier CoreAIPlatform sous AppData.
    • La base de données est accessible à distance et ce, sans que l’attaquant n’ait besoin de disposer de droits d’administrateur.
    • Le niveau de compression de la base de données est tel que l’archive occupe un espace disque de l’ordre de centaines de kilooctets pour plusieurs jours de captures d’écran. Elle est donc extractible en quelques secondes par des tiers malveillants.


    « J'ai automatisé l'exfiltration et créé un site web où l'on peut télécharger une base de données et y faire des recherches instantanées. Je garde délibérément les détails techniques pour moi jusqu'à ce que Microsoft livre la fonctionnalité, car je veux leur laisser le temps de faire quelque chose. En fait, j'ai tout un tas de choses à montrer et je pense que la cybercommunauté au sens large s'amusera beaucoup avec cette fonction lorsqu'elle sera disponible... mais je pense aussi que c'est vraiment triste, car il en résultera des dommages dans le monde réel », commente le chercheur en sécurité derrière ces révélations à propos de la fonctionnalité Recall sous Windows 11.

    « Il s'agit simplement d'une base de données SQLite, dont les fonctionnalités seront disponibles dans quelques semaines. J’ai déjà développé un Infostealer qui cible cette dernière et je l’ai hébergé sur le Github de Microsoft (quelques lignes de code). Microsoft va délibérément faire reculer la cybersécurité d'une décennie et mettre en danger ses clients en donnant du pouvoir à des criminels de bas étage », ajoute-t-il.

    Des explications qui confirment des risques auxquels les utilisateurs de Recall pour Windows 11 sont exposés

    • Vous utilisez un ordinateur public : disons que vous faites des achats ou des opérations bancaires en ligne sur un ordinateur de la bibliothèque. Vous n'avez pas réalisé que Recall était actif. Cela permettrait à la personne qui utilise l'ordinateur après vous vient d'aller dans les archives de Recall pour récupérer toutes vos coordonnées bancaires, votre adresse et vos mots de passe. C'est comme remettre les clés de votre maison à un cambrioleur avant de lui dire que vous partez en vacances pour la semaine.
    • Vous utilisez un ordinateur portable professionnel : Votre patron, votre équipe informatique et toute personne ayant accès à votre appareil pourront voir quel usage vous faites de l’appareil. Ils peuvent s'en servir pour suivre votre rendement au travail et même lire les messages privés que vous envoyez à d'autres personnes.
    • Vous utilisez un PC familial : si vous utilisez l'ordinateur familial et que vous n'avez pas de profil protégé par un mot de passe, n'importe qui peut entrer et ouvrir votre historique de rappel. Si vous avez fait quelque chose de peu recommandable, cela va se voir, même si vous avez supprimé l'historique de vos recherches
    • Vous êtes victime d'un piratage ou votre ordinateur portable est volé : si quelqu'un vole votre ordinateur portable et que vous ne disposez pas d'un mot de passe fort pour le verrouiller, un cybercriminel peut utiliser Microsoft Recall pour entrer en possession de vos données et informations personnelles.


    Microsoft fait déjà l'objet d'une enquête sur la nouvelle fonction d'IA

    « Nous attendons des organisations qu'elles soient transparentes avec les utilisateurs sur la manière dont leurs données sont utilisées et qu'elles ne traitent les données personnelles que dans la mesure où cela est nécessaire pour atteindre un objectif spécifique. L'industrie doit prendre en compte la protection des données dès le départ et évaluer et atténuer rigoureusement les risques pour les droits et libertés des personnes avant de mettre des produits sur le marché.

    Nous nous renseignons auprès de Microsoft pour comprendre les garanties mises en place pour protéger la vie privée des utilisateurs », écrit l'ICO (« Information Commissioner's Office ») – l'autorité en charge du respect de la règlementation applicable aux données personnelles au Royaume Uni.

    Nom : 0.png
Affichages : 34806
Taille : 12,1 Ko

    Source: Kevin Beaumont

    Et vous ?

    Pensez-vous que le stockage d’instantanés d’écran toutes les quelques secondes est une atteinte à la vie privée ?
    Comment évaluez-vous le compromis entre la commodité de rechercher dans l’historique et la protection de vos données personnelles ?
    Quels sont les risques potentiels liés à la collecte et au stockage local d’informations sensibles ?
    Comment Microsoft pourrait-il renforcer la sécurité de cette fonctionnalité pour éviter les abus ?
    Pensez-vous que Windows Recall est une innovation utile ou simplement un gadget ?
    Quelles autres applications pourriez-vous imaginer pour cette technologie de capture d’instantanés ?

    Voir aussi :

    Microsoft lance de nouveaux PC Copilot+ alimentés par l'IA, qui suivent et recherchent toutes vos activités. L'entreprise précise que de nombreuses tâches d'IA fonctionnent sans faire appel au cloud

    L'ère de l'assistance IA omniprésente : Microsoft envisage de greffer Copilot directement sur l'explorateur de fichiers de Windows 11, vous permettant entre autres de résumer directement vos documents

    Microsoft enrichit Windows 11 de nouvelles fonctionnalités basées sur l'intelligence artificielle, dont l'OCR, la suppression d'objets dans Photos et l'intégration de l'IA générative dans Paint
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #27
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 897
    Points : 6 016
    Points
    6 016
    Par défaut
    Pourquoi est-ce que chaque fois que je lis une news en provenance de Microsoft, j'ai de plus en plus envie de mettre son OS à la poubelle?

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Je pense, pour ma part, que Recall sera un super outil, à partir du moment ou on pourra le désactiver à l'installation et définitivement...
    A part que Win11 te laisse plus bloquer les mise à jour alors cela m'étonnerait beaucoup que ces conn* te laisseront désactiver leur nouvel outil d'espionnage massif!

  8. #28
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Je suis plus étonné de voir un truc d'insider déjà publié au tout public.

  9. #29
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 216
    Points : 740
    Points
    740
    Par défaut
    C'est pas activé par défaut via une mise à jour, vu qu'il faut un PC avec puce "Copilot+", donc certains PC vendus dans quelques mois.
    Après vu la place que prend le truc, autant le désactiver : "L’espace minimum requis pour exécuter Retrouver (Recall) est de 256 Go, dont 50 Go doivent être disponibles"

  10. #30
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 897
    Points : 6 016
    Points
    6 016
    Par défaut
    Citation Envoyé par Leruas Voir le message
    C'est pas activé par défaut via une mise à jour, vu qu'il faut un PC avec puce "Copilot+"
    Apparemment vous n'avez pas lu la news précédente sur ce même fil de discussion dont le titre est...

    Un développeur prouve que la fonctionnalité d'IA Windows Recall n'a pas besoin d'un PC Copilot+ équipé d’un matériel NPU pour fonctionner,
    malgré les recommandations systèmes de Microsoft "
    Quand il s'agit d'espionner ses clients, Microsoft sait faire l'effort d'être compatible avec tous les PC!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. #31
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 216
    Points : 740
    Points
    740
    Par défaut
    C'est un contournement en allant bidouiller REGEDIT, ce n'est pas activé par défaut sur les PC non-Copilot+

  12. #32
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 121
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Pourquoi est-ce que chaque fois que je lis une news en provenance de Microsoft, j'ai de plus en plus envie de mettre son OS à la poubelle?

    A part que Win11 te laisse plus bloquer les mise à jour alors cela m'étonnerait beaucoup que ces conn* te laisseront désactiver leur nouvel outil d'espionnage massif!
    C'est mal connaître Windows de dire cela. Jusqu'à présent, il n'y a qu'un seul truc d'espionnage qui ne peut pas être contourné (sauf avec l'aide d'un routeur) : certains noms de domaine Microsoft utilisés pour la télémétrie sont codés en dur, ce qui empêche l'utilisation du pare-feu.
    Pour le reste, tout est désactivable.

    Et dans l'ensemble, chaque dernier gadget Windows que personne n'utilise est désactivable facilement.

  13. #33
    Membre habitué Avatar de dragonofmercy
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Mars 2019
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2019
    Messages : 37
    Points : 139
    Points
    139
    Par défaut
    Il y a pas de quoi s'inquéter il y a de forte chance que Recall devienne une app standalone.
    Regardez dans le dernier patch notes de windows 11 (Beta) :

    Starting from this build, Copilot in Windows works as a standalone web-based application, instead of being accessed through an anchored sidebar or a separate window based on Microsoft Edge. This change was firstly announced during the Microsoft Build 2024 conference.
    Si l'app copilote devient standalone il y a de forte chance que Recall aussi.

  14. #34
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 897
    Points : 6 016
    Points
    6 016
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    C'est mal connaître Windows de dire cela. Jusqu'à présent, il n'y a qu'un seul truc d'espionnage qui ne peut pas être contourné (sauf avec l'aide d'un routeur) : certains noms de domaine Microsoft utilisés pour la télémétrie sont codés en dur, ce qui empêche l'utilisation du pare-feu.
    Pour le reste, tout est désactivable.

    Et dans l'ensemble, chaque dernier gadget Windows que personne n'utilise est désactivable facilement.
    Plutôt que d'écrire des affirmations fausses, vous devriez faire l'exercice suivant:

    1. Vous désactivez tous les "gadgets" Windows et éléments de tracabilité sur votre PC

    2. Vous installez sur votre PC un logiciel d'analyse des données échangées (comme l'excellent WireShark entièrement gratuit)

    3. Et vous analysez les données échangées alors que vous ne faites strictement rien avec votre PC


    Vous aurez la surprise de constater que des donnée sont échangées entre votre PC et des adresses IP inconnues... Et si vous cherchez le propriétaire des ces adresses IP inconnues, vous trouverez... Microsoft!!!!!!!!!!!!!!

  15. #35
    Expert confirmé Avatar de sergio_is_back
    Homme Profil pro
    Consultant informatique industrielle, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique industrielle, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 126
    Points : 5 805
    Points
    5 805
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Pourquoi est-ce que chaque fois que je lis une news en provenance de Microsoft, j'ai de plus en plus envie de mettre son OS à la poubelle?

    A part que Win11 te laisse plus bloquer les mise à jour alors cela m'étonnerait beaucoup que ces conn* te laisseront désactiver leur nouvel outil d'espionnage massif!
    Ayant récemment quitté ma dernière entreprise pour me lancer en Freelance c'est fait !!!
    Plus de windows (sauf VM pour le développement chez clients), le reste du taf c'est 100% linux, bureau KDE, libreoffice, nextcould pour la collaboration... J'ai l'impression de revivre...

    Coté Microsoft, que dire de la dernière d'Outlook qui ne permet plus de consulter ses mails en local, sans connexion ? C'est pratique, pour chercher dans ses archives, quand on est au fin fond de la Dordogne ou de la creuse avec une connexion 4G intermittente !!

  16. #36
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 121
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Plutôt que d'écrire des affirmations fausses, vous devriez faire l'exercice suivant:

    1. Vous désactivez tous les "gadgets" Windows et éléments de tracabilité sur votre PC

    2. Vous installez sur votre PC un logiciel d'analyse des données échangées (comme l'excellent WireShark entièrement gratuit)

    3. Et vous analysez les données échangées alors que vous ne faites strictement rien avec votre PC

    Vous aurez la surprise de constater que des donnée sont échangées entre votre PC et des adresses IP inconnues... Et si vous cherchez le propriétaire des ces adresses IP inconnues, vous trouverez... Microsoft!!!!!!!!!!!!!!
    Sauf que vous ne précisez pas par quel moyen vous désactivez les gadgets. Là je parle de blocage avec le pare-feu. Et je n'ai pas dit que tout est désactivable :

    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Jusqu'à présent, il n'y a qu'un seul truc d'espionnage qui ne peut pas être contourné (sauf avec l'aide d'un routeur) : certains noms de domaine Microsoft utilisés pour la télémétrie sont codés en dur, ce qui empêche l'utilisation du pare-feu.
    Les adresses IP en question sont peut-être celles codées en dur.

    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Ayant récemment quitté ma dernière entreprise pour me lancer en Freelance c'est fait !!!
    Plus de windows (sauf VM pour le développement chez clients), le reste du taf c'est 100% linux, bureau KDE, libreoffice, nextcould pour la collaboration... J'ai l'impression de revivre...

    Coté Microsoft, que dire de la dernière d'Outlook qui ne permet plus de consulter ses mails en local, sans connexion ? C'est pratique, pour chercher dans ses archives, quand on est au fin fond de la Dordogne ou de la creuse avec une connexion 4G intermittente !!
    C'est tout à fait possible d'utiliser Windows avec libreoffice et nextcould pour la collaboration...
    Quand à l'interface, j'arrive à un point ou la plupart des gens ne savent pas quel OS j'utilise.

    Je ne prend absolument pas la défense de Microsoft, car justement, je n'utilise presque aucun service Microsoft. J'utilise Windows sans aucun truc Microsoft moderne : et dans la licence, rien n'interdit ça, Windows reste un produit de Microsoft

    Pour clarifier ma position, il y a des raisons qui pourrait me décider à envoyer Windows par la fenêtre () :
    - Si Windows devient un abonnement, et qu'il n'y a plus aucune version perpétuel (ni support standard ni LTSC)
    - Si le noyau n'est plus fondé sur l'architecture actuel (Windows NT). Car la structure actuelle empêche Microsoft d'apporter des restrictions à l'utilisateur (par exemple pour l'empêcher de personnaliser son système ou de supprimer des trucs inutiles ou pompeur de données personnels).
    - Si j'ai encore un PC en état de marche, mais où plus aucun Windows à jour n'est compatible (je ne parle pas de restriction artificiel facilement désactivable genre TPM 2.0, mais de vrai incompatibilités matériel).

  17. #37
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mars 2005
    Messages
    1 620
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2005
    Messages : 1 620
    Points : 7 549
    Points
    7 549
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    C'est tout à fait possible d'utiliser Windows avec libreoffice et nextcould pour la collaboration...
    Quand à l'interface, j'arrive à un point ou la plupart des gens ne savent pas quel OS j'utilise.

    Je ne prend absolument pas la défense de Microsoft, car justement, je n'utilise presque aucun service Microsoft. J'utilise Windows sans aucun truc Microsoft moderne : et dans la licence, rien n'interdit ça, Windows reste un produit de Microsoft

    Pour clarifier ma position, il y a des raisons qui pourrait me décider à envoyer Windows par la fenêtre () :
    - Si Windows devient un abonnement, et qu'il n'y a plus aucune version perpétuel (ni support standard ni LTSC)
    - Si le noyau n'est plus fondé sur l'architecture actuel (Windows NT). Car la structure actuelle empêche Microsoft d'apporter des restrictions à l'utilisateur (par exemple pour l'empêcher de personnaliser son système ou de supprimer des trucs inutiles ou pompeur de données personnels).
    - Si j'ai encore un PC en état de marche, mais où plus aucun Windows à jour n'est compatible (je ne parle pas de restriction artificiel facilement désactivable genre TPM 2.0, mais de vrai incompatibilités matériel).
    Mouais... Là on parle quand-même d'une fonctionnalité qui collecte toutes les données pour les stocker dans une DB SQLite, donc plus besoin de se fouler à écrire des keyloggers: il suffit aux programmes infectés de collecter les données. Il paraîtrait, selon un chercheur en sécurité de Microsoft (le gars est chez eux depuis 2020), que le truc est tellement bien compressé que quelques jours de données tiennent sur moins de 10kB. Du coup, c'est rapide d'exfiltrer de la donnée.

    Il dit d'ailleurs des trucs assez dingues sur ses posts, comme le fait que le seul moyen de ne pas avoir ses données scrapées par cette fonctionnalité ce mouchard, est de passer par le mode incognito de Edge (et pas par celui de Chrome, hein).

    Bref, pour ma part, Microsoft me donne du boulot en entreprise, avec ce genre d'inepties, mais ça va vite devenir un cauchemar pour la vie privée des utilisateurs. S'ils laissent cette fonctionnalité (et je parle de la laisser, pas juste de la désactiver par défaut, la rendant ainsi disponible lors d'une mise à jour ultérieure ou lors d'une infection par un malware), alors on va voir des fuites de données de plus en plus importantes, puisqu'il suffira de s'attaquer au PC des clients, plutôt qu'aux bases de données des services qui leur sont fournis.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  18. #38
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 121
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
    Mouais... Là on parle quand-même d'une fonctionnalité qui collecte toutes les données pour les stocker dans une DB SQLite, donc plus besoin de se fouler à écrire des keyloggers: il suffit aux programmes infectés de collecter les données. Il paraîtrait, selon un chercheur en sécurité de Microsoft (le gars est chez eux depuis 2020), que le truc est tellement bien compressé que quelques jours de données tiennent sur moins de 10kB. Du coup, c'est rapide d'exfiltrer de la donnée.

    Il dit d'ailleurs des trucs assez dingues sur ses posts, comme le fait que le seul moyen de ne pas avoir ses données scrapées par cette fonctionnalité ce mouchard, est de passer par le mode incognito de Edge (et pas par celui de Chrome, hein).

    Bref, pour ma part, Microsoft me donne du boulot en entreprise, avec ce genre d'inepties, mais ça va vite devenir un cauchemar pour la vie privée des utilisateurs. S'ils laissent cette fonctionnalité (et je parle de la laisser, pas juste de la désactiver par défaut, la rendant ainsi disponible lors d'une mise à jour ultérieure ou lors d'une infection par un malware), alors on va voir des fuites de données de plus en plus importantes, puisqu'il suffira de s'attaquer au PC des clients, plutôt qu'aux bases de données des services qui leur sont fournis.
    Je suis d'accord ; mon propos portait sur une utilisation personnel, pas sur la totalité des utilisateurs.

  19. #39
    Expert confirmé Avatar de sergio_is_back
    Homme Profil pro
    Consultant informatique industrielle, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique industrielle, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 126
    Points : 5 805
    Points
    5 805
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message

    C'est tout à fait possible d'utiliser Windows avec libreoffice et nextcould pour la collaboration...
    Alors oui c'est possible et je l'ai déjà fait mais franchement je préfère m'en passer.
    Les dernières versions de l'environnement KDE sont parfaitement productives, réactives, bref tout est nickel
    Mon PC démarre en trois secondes, 2 secondes de plus pour ouvrir la session et on est parti
    L'ensemble est plus réactif que tout ce que j'ai pu avoir avant

    De plus je n'ai pas à me soucier de tous les bloatwares et compagnie... et de toutes tentatives d'atteinte à la vie privée au sien même de mon système d'exploitation
    Il faut dire que j'avais des serveurs sous Linux depuis de nombreuses années (depuis presque 20 ans) et que je n'ai pas de mal à retrouver mes billes

  20. #40
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 897
    Points : 6 016
    Points
    6 016
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Sauf que vous ne précisez pas par quel moyen vous désactivez les gadgets. Là je parle de blocage avec le pare-feu. Et je n'ai pas dit que tout est désactivable :
    Votre commentaire ne fait que confirmer ce que j'ai écrit précédemment: Si vous ne voulez pas partager votre intimité avec Microsoft, la seule solution est d’utiliser l''OS de Microsoft sur un ordinateur sans aucune connexion avec internet et attention dépêchez-vous d'installer l'OS parce que même cela Microsoft veut vous l'interdire, ils sont en train de modifier la séquence de mise en service de l'OS pour que vous ne puissiez l'activer que si vous êtes connecté à internet!!!

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 22/07/2022, 17h18
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2017, 19h34
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 25/10/2010, 10h20
  4. [VS2005] Comment ajouter une nouvelle tache ?
    Par scifire dans le forum Visual Studio
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/08/2006, 16h13
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 06/07/2006, 13h09

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo