IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 707
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 707
    Points : 202 639
    Points
    202 639
    Par défaut Tesla rappelle à nouveau les Cybertruck, le quatrième rappel en l'espace de quelques mois
    Tesla rappelle à nouveau les Cybertruck, le quatrième rappel en l'espace de quelques mois
    Tesla a déclaré que son personnel avait remarqué les premiers problèmes liés aux essuie-glaces en février

    Tesla a récemment lancé le troisième et quatrième rappel de la Cybertruck depuis son lancement à la fin de l’année 2023. La société affirme que le moteur d’essuie-glace peut griller, laissant les conducteurs avec une vue obstruée. Pendant la réparation, Tesla s’assurera également que certaines parties du pick-up sont vérifiées.

    Le rappel concerne tous les modèles de Cybertruck fabriqués entre le 13 novembre 2023 et le 6 juin 2024. Le contrôleur du moteur d’essuie-glace avant peut cesser de fonctionner en raison d’une surtension électrique du composant du pilote de porte. Un essuie-glace défectueux peut réduire la visibilité dans certaines conditions de conduite, augmentant ainsi le risque de collision.

    Nom : un.png
Affichages : 5087
Taille : 33,6 Ko

    Heureusement, Tesla n’a signalé aucun accident, blessure ou décès lié à ce problème. Cependant, les propriétaires de Cybertruck devront se rendre dans un centre de service Tesla pour faire remplacer le moteur d’essuie-glace. Le problème de la taille inhabituelle de l’essuie-glace avait déjà suscité des discussions avant le lancement de la voiture, et il semble que ses jours de perturbation ne soient pas encore terminés.

    En plus du problème d’essuie-glace, Tesla a également émis un autre rappel pour un élément de garniture le long du lit du camion, qui peut se détacher et tomber. Ce composant devra également être remplacé ou réattaché pour éviter de le perdre. Il s’agit du quatrième rappel de la Cybertruck depuis sa mise en vente, et contrairement à de nombreux autres rappels de Tesla, ceux-ci nécessitent une visite dans un centre de service.

    Nom : deux.png
Affichages : 1000
Taille : 33,4 Ko

    Dans les deux cas, Tesla effectuera les réparations gratuitement et les propriétaires seront informés avant le 18 août.

    Ces deux derniers rappels sont apparus discrètement sur le site de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) la semaine dernière, et ne sont signalés que maintenant. Tesla a indiqué que 11 383 Cybertrucks étaient rappelés en raison de garnitures qui se détachent d'elles-mêmes, et que 11 688 étaient rappelés pour un problème bien plus grave : un moteur d'essuie-glace avant qui pourrait soudainement s'arrêter de fonctionner.

    De nombreux véhicules concernés par ces rappels se chevauchent, puisque les deux couvrent tous les Cybertrucks 2024 fabriqués entre le 13 novembre et la fin du mois de mai.

    Tesla a indiqué dans le rappel des essuie-glaces qu'elle avait connaissance de défaillances précoces du moteur d'essuie-glace dès le mois de février et qu'elle a découvert par la suite que « le composant rappelé est un moteur d'essuie-glace dont le pilote de porte peut avoir été endommagé en raison d'une surcharge électrique pendant les tests de fonctionnement », selon l'avis de rappel.

    « Les fournisseurs de niveau 1 (Valeo) et de niveau 2 (USI) ont découvert que le circuit imprimé (pilote de grille 12U2) avait été endommagé à la suite d'un test fonctionnel effectué par le fournisseur de niveau 2, qui avait appliqué un courant excessif au composant », indique l'avis de rappel. « Le fournisseur de niveau 1 a mis en œuvre une action corrective visant à éliminer le test fonctionnel initial et à adopter un nouveau test fonctionnel utilisant un courant plus faible ».

    Il n'est pas certain que Tesla réévalue ses relations avec USI à la suite de cet incident.

    Les problèmes liés aux essuie-glaces Cybertruck sont bien documentés en ligne, avec de nombreux fils de discussion sur les réseaux sociaux et plusieurs messages sur les forums liés à Tesla consacrés à ce problème. Certains propriétaires de Cybertruck déclarent attendre depuis des semaines, voire des mois, de nouveaux moteurs d'essuie-glace, tandis que d'autres affirment que leur concessionnaire local n'a plus de composants de remplacement.

    L'essuie-glace est un élément essentiel des dispositifs de sécurité d'un véhicule. Pire encore, il s'agit du deuxième problème lié au Cybertruck qui aurait pu entraîner des blessures graves ou un décès, mais Tesla a déclaré qu'il ne pensait pas que cela s'était produit.


    Quatre rappels depuis la sortie du Cybertruck

    Avec les dernières déclarations, l'entreprise de voitures électriques a émis un total de quatre rappels pour le Cybertruck. Tesla est également connue pour ses rappels "over-the-air" via des mises à jour logicielles afin de résoudre des problèmes de performance des véhicules. Fin mai, Tesla a annoncé un rappel de ce type pour plus de 125 000 véhicules aux États-Unis afin de corriger un défaut dans le système d'avertissement des ceintures de sécurité.

    En février, Tesla a rappelé près de 2,2 millions de véhicules, soit la quasi-totalité des voitures vendues aux États-Unis, parce que la taille des caractères était trop petite pour être lue sur le tableau de bord pour les voyants d'avertissement des systèmes de freinage, de stationnement et d'antiblocage des roues, ce qui augmentait le risque d'accident.

    En avril, Tesla a dû rappeler 3 878 Cybertrucks en raison d'un couvercle défectueux de la pédale d'accélérateur qui pouvait se détacher, ce qui risquait de coincer la pédale contre la garniture intérieure lorsqu'elle était enfoncée. « Si le coussin de la pédale d'accélérateur se coince dans la garniture intérieure située au-dessus de la pédale, les performances et le fonctionnement de la pédale seront affectés, ce qui peut augmenter le risque de collision », écrit la NHTSA dans son avis de rappel.

    Tesla a déclaré ne pas avoir connaissance de blessures ou de décès liés à ce défaut de sécurité.

    Musk a personnellement décrit le Cybertruck, qui utilise un châssis en acier inoxydable, comme « un produit extrêmement difficile à construire » : « Je pense qu'il s'agit du meilleur produit que nous ayons jamais conçu, mais c'est un produit extrêmement difficile à construire. Nous sommes en terrain inconnu, car il ne ressemble à rien d'autre ».

    Le véhicule a fait l'objet de moqueries en ligne pour son design bizarre, certains critiques le comparant à un réfrigérateur sur roues ou à un bloc de Lego.

    Des conditions drastiques

    La société a ajouté une section intitulée « Pour le Cybertruck uniquement » à son contrat de commande de véhicules à moteur, qui énonce les nouvelles règles suivantes : « vous comprenez et reconnaissez que le Cybertruck sera d'abord commercialisé en quantité limitée. Vous acceptez de ne pas vendre ou tenter de vendre le véhicule pensant la première année suivant la date de livraison du véhicule ». Il est clair que plusieurs clients enthousiastes du Cybertruck ne se soucieront pas de cette clause qui semble très contraignante dans une situation urgente. Et si, pour une raison ou une autre, ils doivent le revendre, Tesla décrit une façon correcte de procéder.

    Tesla affirme qu'il doit être le premier acheteur potentiel du Cybertruck : « si vous devez vendre le véhicule au cours de la première année suivant sa date de livraison pour une raison imprévue, et que Tesla convient que votre raison justifie une exception à sa politique d'interdiction de revente, vous acceptez d'en informer Tesla par écrit et de donner à Tesla un délai raisonnable pour vous acheter véhicule à sa seule discrétion et au prix d'achat indiqué sur votre fiche de prix final moins 0,25 $ par mille parcouru, l'usure raisonnable et le coût de réparation du véhicule selon les normes cosmétiques et mécaniques de Tesla pour les véhicules d'occasion ».

    Si Tesla refuse de racheter le véhicule à son propriétaire, il ne pourra le revendre à un tiers qu'après avoir reçu le consentement écrit de l'entreprise. En revanche, si le propriétaire néglige ou oublie toutes ces conditions, il s'expose à de nombreux risques. « Vous acceptez qu'en cas de violation de cette clause, ou si Tesla a des raisons de croire que vous êtes sur le point de violer cette clause, Tesla peut demander une injonction afin d'empêcher le transfert du titre de propriété du véhicule ou exiger de vous des dommages-intérêts d'un montant de 50 000 $ ou de la valeur reçue en contrepartie de la vente ou du transfert, le montant le plus élevé étant retenu ».

    Si cela ne suffisait pas à décourager quelqu'un de revendre au cours de la première année sans autorisation, il y a une autre menace à prendre en compte : « Tesla peut également refuser de vous vendre tout véhicule futur ».

    Nom : rad.png
Affichages : 987
Taille : 440,9 Ko

    Les restrictions de revente de Tesla laissent les acheteurs frustrés

    Blaine Raddon, propriétaire d’un Cybertruck, a récemment découvert que son nouveau véhicule ne s’intégrait pas confortablement dans son nouvel appartement. Malheureusement, la concession Tesla a refusé de racheter le véhicule ou de lui permettre de le revendre. La raison ? Ce contrat spécifique au Cybertruck stipule qu’il ne peut pas être revendu pendant un an après l’achat.

    Le 22 mai, Raddon a contacté par courriel le directeur de la concession Tesla de Salt Lake City et lui a dit qu'il voulait rendre le camion. Certains média ont pu examiner l'échange de courriels pour en confirmer l'authenticité.

    La demande écrite ne contenait pas de détails sur son changement de situation, mais faisait référence à une conversation qui s'était déroulée en personne avec le directeur de la concession Tesla. Raddon a déclaré avoir dit directement au directeur que le Cybertruck était plus grand que prévu et lui avoir demandé l'une des quatre solutions suivantes : annuler la transaction, échanger le Cybertruck contre une nouvelle berline, le revendre à Tesla ou l'autoriser à le vendre sans profit ni majoration.

    Le directeur de la concession Tesla a envoyé une réponse le 23 mai, contestant le fait que le raisonnement de M. Raddon « justifie une circonstance imprévue qui déclencherait l'achat par Tesla » de son Cybertruck. Il a également déclaré que M. Raddon était lié par l'interdiction de vendre son Cybertruck à titre privé pendant un an.

    Le directeur a cité l'accord de commande de véhicules à moteur et la politique d'interdiction de revente de Tesla pour le Cybertruck. Bien que le contrat stipule que Tesla peut faire une exception si une situation inattendue oblige un propriétaire à le vendre au cours de cette année, cela ne peut se produire que si Tesla accorde la permission après avoir accepté la demande écrite du propriétaire.

    En cas d'accord, le propriétaire recevra le montant du prix d'achat initial moins une déduction de 25 cents par kilomètre parcouru, les coûts d'usure raisonnables et toutes les réparations nécessaires pour répondre aux normes de Tesla en matière de véhicules d'occasion.

    Source : NHTSA (1, 2)

    Avez-vous déjà eu des problèmes avec les essuie-glaces de votre véhicule ? Comment cela a-t-il affecté votre conduite ?
    Pensez-vous que les rappels fréquents de la Cybertruck nuisent à la réputation de Tesla en matière de qualité et de fiabilité ?
    Quelles autres fonctionnalités ou composants de la Cybertruck devraient être surveillés de près pour éviter d’autres rappels ?
    En tant que propriétaire potentiel d’une Cybertruck, seriez-vous prêt à accepter ces rappels fréquents en échange des avantages de la technologie électrique et de la performance du véhicule ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #22
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mars 2005
    Messages
    1 622
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2005
    Messages : 1 622
    Points : 7 563
    Points
    7 563
    Par défaut
    C'est bien, ça va faire de la place dans le garage de l'autre blaireau
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #23
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 696
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 696
    Points : 1 420
    Points
    1 420
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
    Quand est-ce que les ingénieurs et les designers vont se poser la problème du poids pour les véhicules électriques ?
    C'est déjà les cas des ingénieurs civils responsable des pont publiques. Et sur les routes nordiques, les VE sont de véritables plaies.

  4. #24
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 507
    Points : 2 152
    Points
    2 152
    Par défaut
    Si le coussin de la pédale d'accélérateur se coince dans la garniture intérieure située au-dessus de la pédale, les performances et le fonctionnement de la pédale seront affectés, ce qui peut augmenter le risque de collision
    Tesla, une entreprise honnête, transparente et éthique.

Discussions similaires

  1. Réponses: 36
    Dernier message: 22/11/2023, 11h53
  2. Réponses: 47
    Dernier message: 04/05/2023, 16h12
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 24/05/2020, 15h25
  4. Réponses: 12
    Dernier message: 30/04/2020, 20h41
  5. Réponses: 9
    Dernier message: 02/12/2019, 16h02

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo