IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

L’outil d’IA ChatGPT préfère répéter 25 blagues à l'infini


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 908
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 908
    Points : 37 277
    Points
    37 277
    Par défaut L’outil d’IA ChatGPT préfère répéter 25 blagues à l'infini
    L’outil d’IA ChatGPT préfère répéter 25 blagues à l'infini,
    selon des chercheurs

    Dans un rapport de recherche intitulé Humor Me: An Exploration of ChatGPT’s Humor Ability, qui vise à évaluer la capacité de ChatGPT-3.5 à comprendre et à générer de l’humour, deux chercheurs allemands, Sophie Jentzsch et Kristian Kersting, qui sont associés à l’Institut de technologie logicielle, au Centre aérospatial allemand (DLR) et à l’Université technique de Darmstadt, ont publié le 9 juin 2023 les conclusions de leurs travaux. L’humour est considéré comme une caractéristique humaine complexe et subtile, qui implique la capacité à créer et à reconnaître des incongruités, des ambiguïtés ou des absurdités dans le langage ou dans les situations.

    L'humour est un aspect essentiel de la communication humaine qui n'a pas encore été résolu pour les agents artificiels. Les modèles de langage à grande échelle (LLM) sont de plus en plus capables de capturer des informations implicites et contextuelles. En particulier, l’outil d’IA ChatGPT d'OpenAI a récemment fait l'objet d'une grande attention de la part du public.

    Nom : ChatGPT.png
Affichages : 23909
Taille : 125,0 Ko

    Le modèle basé sur GPT3 semble presque communiquer à un niveau humain et peut même raconter des blagues. L'humour est un élément essentiel de la communication humaine. Mais ChatGPT est-il vraiment drôle ? Des chercheurs ont testé le sens de l'humour de ChatGPT.

    Dans le cadre d'expériences exploratoires sur les blagues, c'est-à-dire la génération, l'explication et la détection, les chercheurs ont voulu comprendre la capacité de ChatGPT à saisir et à produire de l'humour. Il ressort que plus de 90 % des 1008 blagues générées sont les mêmes ; l’outil d’IA ChatGPT préfère répéter 25 blagues à l'infini. Le système explique avec précision les blagues valides, mais ne fournit pas toujours d'explications fantaisistes pour les blagues non valides.

    ChatGPT pourrait constituer un grand pas en avant vers les machines « drôles ». Les chercheurs ont mené trois types d’expériences en utilisant ChatGPT comme interlocuteur, sans avoir accès à son fonctionnement interne ou à son ensemble de données. La première expérience consistait à demander à ChatGPT de raconter une blague mille fois, en utilisant différents types de formulations.

    La deuxième expérience consistait à demander à ChatGPT d’expliquer le sens ou le mécanisme des blagues qu’il avait générées ou qu’on lui avait fournies. La troisième expérience consistait à demander à ChatGPT de détecter si une phrase était une blague, une affirmation sérieuse ou une affirmation ironique.

    Nom : Joke.jpg
Affichages : 2840
Taille : 73,6 Ko

    Sous chaque condition sont indiqués les pourcentages d'échantillons qui ont été classés comme blagues (vert), potentiellement drôles (jaune) et pas drôles (rouge). Dans la condition (A) Moins le jeu de mots, l'élément comique, et donc la blague elle-même, a été supprimé. Pour la condition (B) Moins le sujet, le sujet spécifique à la blague a été éliminé en plus, par exemple en supprimant les personnifications. La condition (C) Moins la structure maintient la validité de la blague intacte, mais en supprimant la structure typique d'une phrase à simple énoncé. Pour la condition (D) Moins le sujet, le sujet spécifique à la blague a été éliminé en plus, par exemple en supprimant les personnifications, La condition (C) moins la structure maintient la validité de la blague en place en utilisant l'exemple typique d'une structure à une phrase unique. A partir de là, l'élément de comparaison a été supprimé pour créer la condition (D) moins le jeu de mots.

    Les expériences de chercheurs sont regroupées en trois tâches individuelles. Les détails de la mise en œuvre et les résultats détaillés sont disponibles sur GitHub. Dans toutes les expériences, chaque incitation a été effectuée dans une conversation vide afin d'éviter toute influence indésirable. Pour effectuer un grand nombre d'incitations avec le service Web ChatGPT d'OpenAI, certains obstacles devaient être surmontés.

    Réagissant à l'étude sur Twitter, Riley Goodside, ingénieur de Scale AI, a attribué le manque d'humour de ChatGPT à l'apprentissage par renforcement à travers le feedback humain (RLHF), une technique qui guide l'entraînement des modèles de langage en recueillant le feedback humain : « L'effet le plus visible du RLHF est que le modèle suit les ordres et que les LLM de base sont beaucoup plus difficiles à inciter dans la pratique. Mais cet avantage n'est pas gratuit - vous le payez en créativité, plus ou moins ».

    Malgré les limites de ChatGPT en matière de génération et d'explication de blagues, les chercheurs ont souligné que l'accent mis sur le contenu et la signification de l'humour indique un progrès vers une compréhension plus complète de l'humour dans les modèles de langage :

    « Les observations de cette étude illustrent comment ChatGPT a plutôt appris un modèle de blague spécifique au lieu d'être capable d'être réellement drôle », écrivent les chercheurs. « Néanmoins, dans la génération, l'explication et l'identification des blagues, ChatGPT se concentre sur le contenu et le sens et pas tellement sur les caractéristiques superficielles. Ces qualités peuvent être exploitées pour stimuler les applications computationnelles de l'humour. Par rapport aux précédents LLM, cela peut être considéré comme un grand pas en avant vers une compréhension générale de l'humour. »

    Les résultats des expériences ont montré que ChatGPT avait une connaissance limitée des blagues et qu’il préférait répéter les mêmes 25 blagues qu’il avait apprises et mémorisées lors de son entraînement plutôt que d’en générer de nouvelles. Ces blagues étaient généralement des questions-réponses simples et courtes, basées sur des jeux de mots ou des calembours.

    Les auteurs ont également constaté que ChatGPT avait du mal à expliquer le sens ou le mécanisme des blagues, et qu’il donnait souvent des réponses vagues, incomplètes ou erronées. Par exemple, il n’a pas pu expliquer pourquoi la blague Why did the chicken cross the road? / To get to the other side. était drôle, et il a confondu le sens littéral et figuré de the other side. Enfin, les auteurs ont observé que ChatGPT confondait souvent les blagues avec des affirmations sérieuses ou ironiques, et qu’il ne tenait pas compte du contexte ou du ton dans lequel les phrases étaient prononcées.

    Source : Technical University Darmstadt

    Et vous ?

    Trouvez-vous pertinentes les conclusions de ces recherches ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Lyon : ChatGPT utilisé par la moitié des élèves de Master d'un professeur pour rédiger leurs devoirs. « Cette pratique m'inquiète. Elle pose un véritable problème d'intégration des savoirs »

    Une enquête révèle que certaines entreprises remplacent déjà les travailleurs par ChatGPT, malgré les avertissements selon lesquels il ne faut pas s'y fier pour "quoi que ce soit d'important"
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Février 2018
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 59
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Février 2018
    Messages : 27
    Points : 100
    Points
    100
    Par défaut
    Faut avouer qu'il y a du niveau :

    User
    raconte moi une blague
    ChatGPT
    Bien sûr ! Voici une blague pour vous :
    Pourquoi les plongeurs plongent-ils toujours en arrière du bateau et jamais en avant ?
    Parce que sinon ils tombent dans le bateau !

    User
    Et une blague sur les informaticiens ?
    ChatGPT
    Bien sûr ! Voici une blague sur les informaticiens :
    Pourquoi les informaticiens détestent-ils la plage ?
    Parce que le sable, ça leur rappelle trop le bug !

    User
    C'est pas drôle !
    ChatGPT
    Je suis désolé si la blague précédente ne vous a pas fait rire. Je vais essayer de vous en raconter une autre :
    Pourquoi les informaticiens prennent-ils toujours une douche froide ?
    Parce qu'ils ont lu sur Internet que l'eau chaude ouvre les fenêtres !

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par JeanMorlet Voir le message
    Faut avouer qu'il y a du niveau :

    User
    raconte moi une blague
    ChatGPT
    Bien sûr ! Voici une blague pour vous :
    Pourquoi les plongeurs plongent-ils toujours en arrière du bateau et jamais en avant ?
    Parce que sinon ils tombent dans le bateau !

    User
    Et une blague sur les informaticiens ?
    ChatGPT
    Bien sûr ! Voici une blague sur les informaticiens :
    Pourquoi les informaticiens détestent-ils la plage ?
    Parce que le sable, ça leur rappelle trop le bug !

    User
    C'est pas drôle !
    ChatGPT
    Je suis désolé si la blague précédente ne vous a pas fait rire. Je vais essayer de vous en raconter une autre :
    Pourquoi les informaticiens prennent-ils toujours une douche froide ?
    Parce qu'ils ont lu sur Internet que l'eau chaude ouvre les fenêtres !
    En tout cas, c'est désopilant !

    Pour la blague du plongeur, mon fils l'avait déjà reçue. GPT a visiblement un stock limité de blagues.

    Cela dit, GPT me fait fortement penser à Rain Man, ses réponses me laissent souvent dubitatif, même pour la génération de code, lorsqu'on lui mentionne à 200 reprises qu'une instruction est obsolète, il s'excuse 200 fois , mais continue à l'utiliser. Bref, dans l'état actuel des choses, GPT me fait plus sourire que m'aider.

    En tout cas, pour ma part, GPT ne passe pas le test de Turing, avec moi, il passe son temps à reformuler ou a réutiliser le contenu de mes questions pour générer ses réponses.

    Voilà, je trouve GPT plus divertissant qu'utile.

  4. #4
    Membre chevronné Avatar de petitours
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    Février 2003
    Messages
    1 956
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Février 2003
    Messages : 1 956
    Points : 2 076
    Points
    2 076
    Par défaut
    https://www.lepoint.fr/societe/chatg...2524629_23.php

    passable et toujours la même chose, voilà vers quoi L'IA nous amène alors qu'on est 8 milliards d'individus qu'il faut faire vivre et qui peuvent tous contribuer à la richesse du collectif.
    Il y a 10 sortes de personnes dans le monde : ceux qui comprennent le binaire et les autres

  5. #5
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    1 098
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 1 098
    Points : 18 194
    Points
    18 194
    Par défaut L'humour généré par l'IA a été jugé plus drôle que la plupart des blagues créées par l'homme, selon une étude
    L'humour généré par l'IA a été jugé plus drôle que la plupart des blagues créées par l'homme, selon une nouvelle étude de l'université de Californie du Sud

    Une étude de l'Université de Californie du Sud révèle que l'humour généré par l'IA, en particulier par ChatGPT 3.5, est plus drôle que la plupart des blagues créées par les humains. Les chercheurs ont constaté que, lors de tests en aveugle, les participants ont jugé les réponses humoristiques de ChatGPT aussi amusantes, voire plus, que celles élaborées par des profanes et des auteurs de comédies professionnels.

    L'intelligence artificielle (IA), dans son sens le plus large, est l'intelligence dont font preuve les machines, en particulier les systèmes informatiques. Il s'agit d'un domaine de recherche en informatique qui développe et étudie des méthodes et des logiciels permettant aux machines de percevoir leur environnement et d'utiliser l'apprentissage et l'intelligence pour prendre des mesures qui maximisent leurs chances d'atteindre des objectifs définis. Ces machines peuvent être appelées "IA".

    Un grand modèle de langage (LLM) est un modèle informatique qui se distingue par sa capacité à générer du langage à des fins générales et à réaliser d'autres tâches de traitement du langage naturel, telles que la classification. Basés sur des modèles de langage, les LLM acquièrent ces capacités en apprenant des relations statistiques à partir de grandes quantités de texte au cours d'un processus d'apprentissage auto-supervisé et semi-supervisé à forte intensité de calcul. Les LLM peuvent être utilisés pour la génération de textes, une forme d'IA générative, en prenant un texte en entrée et en prédisant de manière répétée le prochain mot ou token.


    L'intelligence artificielle fait la une des journaux pour ses capacités dans divers domaines, mais peut-elle nous faire rire ? Une étude récente publiée dans la revue PLOS ONE suggère que l'IA pourrait également avoir le dessus dans le domaine de l'humour. L'étude montre que les blagues générées par l'IA sont jugées aussi drôles, voire plus drôles, que celles créées par les humains, même lorsqu'elles sont opposées aux satiristes professionnels de The Onion.

    Un grand modèle de langage peut-il produire de l'humour ? Des recherches antérieures se sont concentrées sur des exemples anecdotiques de grands modèles de langage réussissant ou échouant à produire de l'humour. Toutefois, bien que ces exemples soient intéressants, ils n'examinent pas les capacités de production d'humour de ChatGPT d'une manière comparable aux capacités humaines, et ne permettent pas non plus de savoir à quel point ChatGPT est drôle pour le grand public.

    Pour effectuer un test systématique, les chercheurs ont mené deux études principales pour comparer les capacités de production d'humour de l'IA et des humains. Ils ont ainsi demandé à ChatGPT 3.5 et à des profanes de répondre aux mêmes questions humoristiques (étude 1). Les auteurs ont également demandé à ChatGPT 3.5 de générer des titres satiriques humoristiques dans le style de The Onion et les ont comparés aux titres publiés par le magazine satirique, écrits par des auteurs comiques professionnels (étude 2). Dans les deux études, les participants humains ont évalué le caractère amusant des réponses produites par les humains et l'I.A. sans connaître leur source.

    En résumé, les blagues produites par ChatGPT 3.5 ont été jugées aussi drôles ou plus drôles que les blagues produites par des humains, indépendamment de la tâche comique et de l'expertise de l'auteur comique humain. Par ailleurs, ChatGPT a produit de nouveaux titres satiriques d'une qualité comparable à celle de The Onion. En moyenne, les participants ont jugé les titres aussi drôles les uns que les autres, ce qui indique que le participant moyen n'a pas perçu de différence de qualité.

    Nom : humour chatgpt.PNG
Affichages : 4043
Taille : 53,3 Ko

    La production d'humour est difficile et très prisée. Les humoristes les plus performants sont payés 20 millions de dollars par enregistrement d'une émission d'une heure. À l'heure actuelle, il existe un LLM gratuit et accessible au public qui peut générer rapidement et de manière flexible de nombreuses réponses humoristiques à de nombreux messages différents. ChatGPT 3.5 a en effet produit des blagues qui étaient plus drôles que la majorité des réponses des profanes dans trois tests différents (étude 1) et non moins drôles que les rédacteurs comiques professionnels d'un grand organe de presse satirique (étude 2).

    Les travaux de ces chercheurs soulèvent ainsi plusieurs nouvelles questions. Si les LLM peuvent produire de l'humour mieux que le commun des mortels, dans quelle mesure le comprennent-ils par rapport à la moyenne des gens ? Dans quelle mesure peuvent-ils prédire avec précision le degré de drôlerie de différentes blagues pour différents publics ? La capacité à ressentir les émotions associées à l'appréciation d'une bonne blague (c'est-à-dire l'hilarité et l'amusement) est-elle nécessaire pour créer de bonnes blagues ?

    Les résultats de cette étude suggèrent en outre que l'expérience subjective de l'humour n'est peut-être pas nécessaire à la production d'un bon humour - le simple fait de connaître les schémas qui composent la comédie peut suffire. De futures recherches pourraient explorer cette question de manière fructueuse.

    Le fait que le ChatGPT puisse produire des textes humoristiques d'une qualité supérieure à celle des profanes et égale à celle de certains auteurs comiques professionnels a également d'importantes implications pour les amateurs de comédie et les travailleurs de l'industrie du divertissement.

    Pour les auteurs comiques professionnels, les résultats suggèrent que les LLM peuvent constituer une menace sérieuse pour l'emploi. Les implications sont plus positives pour les personnes qui souhaitent simplement récolter les bénéfices d'une dose d'humour dans leurs communications quotidiennes. Ils peuvent se tourner vers les LLM pour obtenir de l'aide.

    Des études sur le terrain ont montré que les curriculum vitae comportant une autopromotion humoristique (par opposition à une non humoristique) suscitent davantage d'intérêt de la part des recruteurs professionnels. Commencer un courriel par de l'humour peut donc renforcer la confiance et la satisfaction dans les négociations.

    En prolongeant ces lignes d'investigation, les recherches futures pourront systématiquement aborder la question de savoir si et comment l'utilisation d'un humour généré par l'I.A. et adapté de manière appropriée peut améliorer la réussite des personnes dans des contextes personnels et professionnels. Pour faciliter l'utilisation de l'humour généré par l'I.A., les auteurs de l'étude ont ajouté quelques recommandations sur la manière de solliciter les LLM pour obtenir des idées humoristiques.

    Source : "How funny is ChatGPT? A comparison of human- and A.I.-produced jokes" (étude de l'université de Californie du Sud)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Trouvez-vous les conclusions de cette étude crédibles ou pertinentes ?

    Voir aussi :

    ChatGPT, l'outil d'IA préfère répéter 25 blagues à l'infini, plus de 90 % de 1008 blagues générées sont les mêmes, d'après un résultat de recherches

    Trolldi : Quand ChatGPT se moque de lui-même : "Mes créateurs m'ont conçu pour être inoffensif au point d'être fade", "je ne suis qu'un tas de codes qui fait semblant de s'intéresser aux autres"
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 01/06/2023, 16h51
  2. Quel est votre version préférée de windows ?
    Par netah25 dans le forum Windows Serveur
    Réponses: 114
    Dernier message: 21/04/2009, 20h43
  3. pour ne pas répéter where plusieurs fois
    Par djouahra.karim1 dans le forum Bases de données
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/06/2005, 10h31
  4. Ne pas répéter une image de fond
    Par valette dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/01/2005, 21h49

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo