Un monocle piloté par l'IA cherche à donner de l'éclat aux conversations humaines ennuyeuses
il combine la réalité augmentée et les capacités de GPT-4 pour suggérer des réponses à l'utilisateur

Un étudiant en informatique à l'université de Stanford a récemment attiré l'attention sur les réseaux sociaux en raison d'un monocle inédit qu'il a dévoilé. Le gadget s'appuie sur la réalité augmentée (RA) et les capacités de GPT-4 pour tenter de mettre fin aux rendez-vous et aux entretiens d'embauche gênants. Il peut en effet écouter la conversation et proposer des réponses aux questions que l'on peut se poser lors d'une rencontre romantique ou d'un entretien d'embauche. Selon les explications de Bryan Chiang, l'auteur du gadget, le monocle a été mis au point pour servir de "simple preuve de concept de ce qui est possible" dans le domaine à l'avenir.

ChatGPT est le générateur de texte d'OpenAI basé sur GPT-3.5. En bref, il répond aux questions des utilisateurs sur un large éventail de sujet, peut classer et extraire des données, peut générer du code informatique dans plusieurs langages de programmation, peut aider les utilisateurs à rédiger des dissertations, des livres et à traduire des textes. Cependant, ChatGPT pourrait-il vous aider à converser avec d'autres humains ? C'est ce que Bryan Chiang, 22 ans, étudiant à Stanford, s'est demandé au début de l'année. Il s'est alors emparé d'un oculaire de réalité augmentée et de son ordinateur portable et a recruté quelques amis pour tenter de relever ce défi.

L'équipe a mis au point ce que Chiang appelle RizzGPT, un gadget oculaire qui écoute votre conversation et vous suggère des réponses potentielles. RizzGPT - un monocle conçu par Brilliant Labs et dont le micrologiciel est ouvert à l'expérimentation - est équipé d'une caméra, d'un microphone et d'un écran de projection interne où des mots sont affichés devant l'œil de l'utilisateur. Lorsque quelqu'un parle à l'utilisateur, il écoute la conversation à travers le microphone, la transforme en texte et l'envoie par Wi-Fi à GPT-4. Ensuite, le chatbot d'IA d'OpenAI analyse le texte reçu et suggère à l'utilisateur des réponses probables qui s'affichent sur l'écran.


« RizzGPT utilise l'intelligence artificielle pour vous donner du charisme à la demande. Il écoute votre conversation en cours et vous dit exactement ce que vous devez dire ensuite », a déclaré Chiang. Selon son équipe et lui, RizzGPT peut être utilisé lors d'une rencontre romantique ou d'un entretien d'embauche. Ces deux types de rencontres déclenchent inévitablement des réponses qui sont abjectement humaines, à la fois désordonnées et positives pour la vie. « C'est comme si Dieu observait votre vie et vous disait exactement ce qu'il faut faire ensuite », a écrit Chiang dans un tweet en mars. Il fait plusieurs démonstrations de gadget aux médias.

Lors d'une démonstration, Reuters a demandé à Chiang : « quelle est votre plus grande faiblesse ? ». Environ cinq secondes plus tard, le monocle a suggéré à Chiang de répondre comme suit : « je pense que ma plus grande faiblesse est que je suis parfois trop dur avec moi-même. Je m'efforce toujours de faire de mon mieux et il m'arrive de m'épuiser ». Le délai et la réponse ne sont pas encore très naturels ni charismatiques. Chiang semble l'avoir compris, mais a déclaré au média britannique que la version actuelle n'est qu'un simple prototype. Il a déclaré que l'objet de ce prototype est de monter ce qu'il est possible de faire avec cette technologie.

« Cela fait longtemps que la façon dont nous interagissons avec les ordinateurs a changé. On assiste à la convergence de la connectivité 5G, des lunettes de réalité augmentée, du matériel et de l'intelligence qui se rejoignent pour créer une nouvelle façon d'interagir avec ces systèmes. Il ne s'agit pas de remplacer entièrement la conversation humaine naturelle. Le but est simplement de créer une sorte d'assistant pour vous aider à réfléchir à des choses que vous avez peut-être oubliées. Je pense que dans ce rôle, il pourrait être incroyablement utile aux personnes qui souffrent d'anxiété sociale et qui ont des difficultés à parler aux autres », affirme-t-il.


Si les internautes se sont beaucoup amusés depuis l'annonce de RizzGPT, les inquiétudes concernant l'IA n'ont cessé de croître. Des préoccupations ont également été soulevées par les personnes directement impliquées dans le développement de ces technologies. Lors d'une audition devant le Congrès américain la semaine dernière, Sam Altman, PDG d'OpenAI, la société qui a développé ChatGPT, s'est dit "nerveux" face aux préoccupations liées à l'IA. C'est pourquoi il réclame l'adoption d'une réglementation. « Je pense que si cette technologie va mal, elle peut aller très mal. Nous voulons nous faire entendre à ce sujet », a déclaré Altman lors de l'audition.

Interrogé sur les préoccupations liées à l'IA et en particulier aux chatbots d'IA, Chiang a répondu : « il y a toujours un risque qu'une technologie soit utilisée à mauvais escient. Par exemple, les couteaux de cuisine peuvent être utilisés pour poignarder les gens, mais nous ne les interdisons pas. Mais plus sérieusement, pensez au fait que les gens avaient très peur des caméras lorsqu'elles sont apparues et craignaient qu'elles suppriment le travail des peintres et des artistes. Eh bien, pas vraiment : l'art moderne est toujours bien vivant ». Chiang a déclaré que le cinéma et la télévision ont été directement favorisés par cette nouvelle technologie.

Il pense que le développement de l'IA ne devrait pas être arrêté : « je suis plutôt du côté de l'accélération. Je pense que nous devrions tout simplement nous lancer et voir ce qui se passe. La seule façon de diffuser l'IA en toute sécurité est de procéder par étapes : en continu, au fur et à mesure qu'elle s'améliore, et auprès d'un public de plus en plus large. Les dangers de la technologie sont souvent exagérés. En fait, le gouvernement a essayé d'interdire la cryptographie dans les années 1960, mais devinez quoi ? Ils ont échoué et il ne s'est rien passé. Les logiciels sont très difficiles à contrôler et la meilleure défense est toujours l'attaque ».


Chiang est du même avis que les initiés du domaine de l'IA qui pensent qu'il est "inutile et insensé de suspendre le développement de l'IA pendant une période donnée pour discuter des préoccupations qu'elle pose. Elon Musk, PDG de Tesla, et certains de ses pairs ont émis une telle idée cette année et affirment que cela permettra de mettre en place des garde-fous solides. Cependant, l'idée a été rejetée par d'autres acteurs du domaine qui, à la place, ont demandé une réglementation. Et alors que l'UE s'apprête à adopter une législation sur le développement de l'IA, OpenAI a menacé de quitter l'Europe, affirmant que ces règles étaient trop strictes.

La plupart des cas d'utilisation connus de ChatGPT, ou des chatbots d'IA en général, suscitent de nombreuses préoccupations en matière de confidentialité, sécurité, droit d'auteur, éthique, etc. Mais certains analystes pensent que l'avenir semble prometteur pour RizzGPT et d'autres innovations similaires qui améliorent la conversation humaine. Selon ces derniers, à mesure que la technologie continue d'évoluer, nous pouvons nous attendre à une intégration encore plus transparente de l'IA, de la réalité augmentée et de l'interaction humaine, ce qui permettra aux individus de communiquer avec plus d'assurance et de facilité.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du projet RizzGPT de Bryan Chiang ?
Pensez-vous qu'il s'agit d'un cas d'utilisation prometteur pour ChatGPT ?
Selon vous, ce cas d'utilisation pose-t-elle d'autres préoccupations ?

Voir aussi

Le PDG d'OpenAI, Sam Altman, déclare au Congrès américain qu'il craint que l'IA ne soit "nuisible" au monde, il ajoute qu'une réglementation de l'IA est urgente afin d'éviter une catastrophe

Spacetop : un ordinateur portable dont l'écran a été remplacé par une paire de lunettes de réalité augmentée, qui créent un écran virtuel flottant de 100 pouces devant le visage de l'utilisateur

Trolldi : de nouvelles lunettes intelligentes indiquent aux utilisateurs ce qu'il faut dire lors des rendez-vous galants grâce à GPT-4. L'appui d'une IA est-il nécessaire pour être plus humain ?

Trolldi : Seriez-vous prêts à remplacer des parties de votre corps par des prothèses avancées ? Quel super pouvoir aimeriez-vous avoir avec ces prothèses avancées?