Le PDG de Raspberry Pi, Eben Upton, parle des améliorations du stock et des priorités de l'industrie
les modèles Pi Zero, Pi 3 et Pi 3B devraient être disponibles à nouveau à partir de ce trimestre

Eben Upton, co-créateur du Raspberry Pi et PDG de l'entreprise, a récemment donné une interview dans laquelle il aborde les pénuries de stocks qui affectent le populaire microcontrôleur et les plans de l'entreprise. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les nouvelles sont bonnes pour ceux qui sont impatients de voir les stocks revenir à la normale. Il a annoncé que d'ici le troisième trimestre 2023, des centaines de milliers d'unités de Pi grand public devraient être disponibles, avec des unités du Pi Zero, des modèles Pi 3 et Pi 3B, et le Pi 4. L'entreprise prévoit d'écouler 2 millions de cartes Pi au deuxième trimestre, puis sans aucune contrainte aux troisième et quatrième trimestres 2023.

Le Raspberry Pi est un nano-ordinateur monocarte à processeur ARM de la taille d'une carte de crédit conçu par des professeurs du département informatique de l'université de Cambridge dans le cadre de la fondation Raspberry Pi. Le but est de démocratiser l'accès aux ordinateurs et au digital making. Il permet l'exécution de plusieurs variantes du système d'exploitation libre GNU/Linux, notamment Debian, et des logiciels compatibles. Il fonctionne également avec le système d'exploitation Microsoft Windows : Windows 10 IoT Core6, Windows 10 on ARM, celui de Google Android Pi7 et même une version de l'OS/MVT d'IBM accompagnée du système APL\3602.


La pénurie de Raspberry Pi touche actuellement toute l'industrie, ce qui est décevant pour tous ceux qui souhaitent acheter des Raspberry Pi ces jours-ci. « Comme vous l'aurez remarqué, il peut être difficile d'acheter une unité de Raspberry Pi en stock en ce moment. La demande de produits Raspberry Pi a fortement augmenté depuis le début de l'année 2021, et les contraintes d'approvisionnement nous ont empêchés de nous adapter pour répondre à cette demande », affirme Upton, dans un billet de blogue publié le 4 avril 2022. Les facteurs contribuant aux problèmes de stock du Raspberry Pi sont à la fois nombreux et complexes, notamment :

  • la pénurie mondiale de puces et de semiconducteurs l'a alimentée : la pandémie de la Covid-19 a réduit les possibilités d'emploi, les problèmes de main-d'œuvre et même les incertitudes géopolitiques telles que la guerre des puces entre les États-Unis et la Chine, autant de facteurs qui ont donné le coup d'envoi à la pénurie de puces et de semiconducteurs. Les composants électroniques nécessaires sont stockés en faible quantité, ce qui rend la production des cartes Pi encore plus difficile ;
  • l'interruption de la chaîne d'approvisionnement ne permet pas de répondre à la demande : en raison de l'affaiblissement de l'environnement économique provoqué par la Covid-19, la main-d'œuvre dans le secteur de l'électronique a subi d'importantes réductions, et chaque maillon de la chaîne d'approvisionnement mondiale a été extrêmement perturbé. Les commandes de Raspberry Pi augmentent considérablement, mais les stocks de Raspberry Pi à faible volume ne peuvent pas répondre aux demandes de tous les clients, ce qui crée un écart important entre l'offre et la demande, qu'il convient de combler ;
  • l'impossibilité pour les particuliers d'acheter des modèles Raspberry Pi peut en outre s'expliquer par le fait que la préférence est donnée aux utilisateurs commerciaux et industriels. Malheureusement, pour le consommateur moyen de produits Pi qui souhaite réaliser des projets domestiques, Upton estime que l'entreprise privilégie les clients commerciaux et industriels.


En novembre 2022, Upton a fait des prévisions selon lesquelles les deuxième et troisième trimestres de 2023 verraient une amélioration des niveaux de stock. Il estimait qu'à partir du quatrième trimestre, les stocks reviendraient aux niveaux d'avant la pandémie. Lors d'une interview au début du mois avec le youtubeur Jeff Geerling, le PDG de Raspberry Pi a eu l'occasion de faire un état des lieux de la situation et de réajuster ses prévisions. Comme beaucoup de rapports l'ont signalé depuis le début de l'année, Upton a reconnu que le premier trimestre de cette année (2023) a été le pire trimestre de l'entreprise en matière de production et d'expédition.

« Cela s'explique en partie par le fait que nous avons concentré une grande partie de la production sur la période de Noël, parce que nous voulions préparer un Noël raisonnablement bon. Le premier trimestre de cette année (2023) a été notre trimestre de production le plus bas, je pense depuis le troisième trimestre 2015. Nous avons produit entre 750 000 et 800 000 unités au premier trimestre 2023 », a déclaré Upton. Il a ajouté que l'entreprise avait produit 750 000 à 800 000 unités de cartes Pi en raison du décalage de la production pour la période de Noël. Mais il continue en disant que de réels progrès sont déjà en train d'être réalisés.

Nom : polkj.png
Affichages : 44057
Taille : 254,9 Ko

Upton prévoit d'écouler 2*millions de cartes Pi au deuxième trimestre, puis sans aucune discontinuité aux troisième et quatrième trimestres de 2023. « Le Pi 3A+ est en stock de manière continue depuis des mois. Les modèles Zero et Zero 2 devraient commencer à revenir, et les acheteurs devraient commencer à voir une reprise substantielle des modèles 3, 3B+ et 4 vers la fin de ce deuxième trimestre », a-t-il déclaré. Il s'agit d'un revirement notable par rapport à sa dernière interview avec Geerling il y a sept mois. Upton expliquait que son entreprise était soumise aux mêmes contraintes d'approvisionnement que les autres fabricants d'appareils.

Il avait déclaré à l'époque que la plupart des unités devaient être vendues aux entreprises qui avaient des commandes permanentes. Revenant sur les trois dernières années dans cette nouvelle interview, Upton a déclaré que s'il avait eu la clairvoyance de voir venir ce que personne d'autre ne voyait, il aurait peut-être stocké les puces BCM2835 sur lesquelles reposent de nombreux modèles de Pi. Selon Upton, le fait d'accuser un léger retard dans les commandes a un effet cumulatif : « une fois qu'il y a une perception de pénurie, les consommateurs peuvent adopter des comportements de stockage, et le cycle de pénurie se poursuit ».

C'est ce qui a conduit l'entreprise à donner la priorité à leurs clients commerciaux au plus fort de la pandémie, qui seraient généralement, des "boutiques familiales" de 5 à 10 employés, construisant des appareils avec un Pi en leur centre. « Je pense que beaucoup de gens reconnaissent que nous avons fait le bon choix ou sont prêts à nous accorder le bénéfice du doute. Nous avons fait preuve de discernement. Je me réjouis de ne plus avoir à le faire », a déclaré Upton à Geerling. Certains membres de la communauté ont fait part de leur déception quant au niveau des stocks, certains déclarant même qu'ils abandonnaient le Raspberry Pi.


Upton a déclaré que la colère est tout à fait compréhensible : « il s'agit de la décision la plus difficile que j'ai jamais eu à prendre dans ma carrière professionnelle. Il est extrêmement difficile de décider, lorsque vous êtes un amateur, comme je le suis, et que vous avez construit cette chose (le Raspberry Pi) pour les amateurs et l'éducation, de donner la priorité à un marché différent (les clients industriels) ». Selon certains analystes, il semble que les prévisions d'Upton soient en grande partie justes, et les consommateurs devraient bientôt voir plus de cartes Raspberry Pi en stock chez leurs revendeurs préférés.

Le site rpilocator indique que ces dernières semaines, les niveaux de stock se sont améliorés dans le monde entier. Les données du site montrent que le Pi Zero W est en stock dans toute l'Europe, tout comme le Raspberry Pi 3A+. Lors de l'interview, Upton a abordé brièvement les plans futurs de Raspberry Pi, les architectures RISC-V et ARM, l'investissement de Sony. Geerling a en outre poussé Upton à réagir à l'idée d'une carte Pi ayant une capacité de bus PCI Express suffisante pour supporter une carte graphique RTX 3070. Enfin, il ne devrait pas y avoir de Pi 5 en 2023. Il semble que l'entreprise veuille d'abord surmonter les difficultés existantes.

« N'attendez pas un Pi 5 l'année prochaine [2023] », déclare Upton en décembre dernier. Il développe ensuite et explique que 2023 est une « année de reprise ». L'année de reprise est là pour aider Raspberry Pi et l'industrie technologique à se remettre du double coup de poing d'une pandémie et d'une pénurie mondiale de puces qui a provoqué un ralentissement dans le monde entier.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des prévisions du PDG de Raspberry Pi ?

Voir aussi

La Fondation Raspberry Pi lance une sonde de débogage pour trouver et analyser les erreurs dans le code exécuté sur le Pi Pico et d'autres microcontrôleurs basés sur la technologie Arm

Raspberry Pi : « vous ne pouvez pas acheter un Raspberry Pi maintenant, pas sans beaucoup de patience ou un gros portefeuille », en raison des pénuries

Le nouveau nano-ordinateur Orange Pi 5 peut-il être une alternative viable aux Raspberry Pi 4 en rupture de stock ? Orange Pi 5 affiche des performances boostées et une prise en charge de 32 Go