IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

« Une petite amie IA a sauvé mon mariage », témoigne un utilisateur de ce type de service en ligne


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #41
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 721
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 721
    Points : 18 726
    Points
    18 726
    Par défaut
    Citation Envoyé par RenarddeFeu Voir le message
    Sur les applications de rencontres, les hommes sont les clients, les femmes sont le produit.
    L'analogie ne fonctionne pas du tout, ce n'est pas absolument pas ça.
    Les femmes reçoivent plus d'offres et font moins de demandes. C'est elles qui sont en position de pouvoir, c'est elles qui ont le choix, c'est elles qui peuvent être difficile, elles n'ont aucun effort à faire.
    Et en plus sur le site "adopteunmec" les femmes mettent des hommes dans leur panier. (donc qui est le produit à votre avis ?)

    Un peu comme il a dit :
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    une femme même moche/vielle ou meme sans photo ou que sais je sur ces sites c'est en a peine 1 soir des milliers de prétendant. Pour un homme ça peut aller à 0 match en 1ans...
    Les hommes doivent fournir beaucoup plus d'efforts, souvent ils doivent animer les conversations et ils ne reçoivent pas grand chose en retour.
    De ce que j'ai entendu, les femmes sont extrêmement exigeante dans les applications de rencontre, bon après elle ont tellement de choix que c'est normal.

    Les hommes sont moins difficile.
    Ils peuvent se dire des trucs du genre "elle est petite, mais c'est pas grave", "elle est en surpoids mais c'est pas grave", "elle est au RSA mais c'est pas grave", "elle a 3 enfants de 3 pères différents, mais c'est pas grave", etc.
    Alors que des femmes doivent se dire "il est grand, il est drôle, il me plait, il a un métier qui paie bien, mais il y a un détail qui me chiffonne un peu, je peux trouver mieux".
    D'un autre côté il y a d'autres femmes qui se disent "il est gros et moche, mais il est riche, donc ça m'intéresse". (mais c'est peut-être inconscient, elles ne se formulent peut-être pas le truc aussi clairement)

    Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
    « Il est difficile de rencontrer le petit ami idéal dans la vie réelle. Les gens ont des personnalités différentes, ce qui génère souvent des frictions », note Wang Xiuting, une étudiante de 22 ans à Pékin.
    Dans la réalité rien n'est idéal, donc il faut être réaliste et tolérer les mauvais côtés*. Déjà commencer par communiquer avec l'autre personne pour lui expliquer ce qu'il ne va pas, elle ne peut pas le deviner.
    * : Enfin dans une certaine mesure, si il y a des problèmes graves il faut rapidement se barrer en courant.

    Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
    Que pensez-vous de la montée en puissance des compagnons virtuels pilotés par l'IA ?
    C'est triste
    Je pense qu'il est mieux d'être en couple avec un autre humain plutôt que d'être célibataire et de parler à un algorithme.

    En plus ces célibataires ne risquent pas de faire d'enfants, donc qui va travailler pour payer les retraites , le chômage, le RSA, etc, dans le futur ?
    Ça ferait chier de devoir augmenter l'immigration légale pour combler le manque de jeunes.
    Il y a bien la théorie "les robots vont remplacer les humains et ils seront énormément taxé, ce qui financera le budget de l'état", mais je n'y crois pas des masses.
    Keith Flint 1969 - 2019

  2. #42
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 507
    Points : 5 879
    Points
    5 879
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    En plus ces célibataires ne risquent pas de faire d'enfants, donc qui va travailler pour payer les retraites , le chômage, le RSA, etc, dans le futur ?
    Ça ferait chier de devoir augmenter l'immigration légale pour combler le manque de jeunes.
    Il y a bien la théorie "les robots vont remplacer les humains et ils seront énormément taxé, ce qui financera le budget de l'état", mais je n'y crois pas des masses.
    c'est pourtant ce qui se passe en France et en Allemagne, l'immigration est indispensable pour maintenir l'outil productif. Mon ancien dentiste est partit en retraite et mon dentiste actuel est un roumain.
    Et pour les retraites suffira de la faire passer à 80ans ou de la supprimer et chacun se débrouille pour épargner assez.

    Tu peux pas forcer les femmes a faire des enfants, le japon essaye depuis des décennies d'inciter les couples et les enfants mais ça ne marche pas. Heureusement que les africains copule, ça nous permet d'importer de la jeune main d’œuvre.

  3. #43
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    696
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 696
    Points : 12 597
    Points
    12 597
    Par défaut Le clone IA d'une influenceuse a commencé à proposer à ses fans des expériences sexuelles "stupéfiantes"
    Le clone IA d'une influenceuse a commencé à proposer à ses fans des expériences sexuelles "stupéfiantes" à son insu
    l'IA semblait se former sur ces sujets à partir des conversations avec les utilisateurs

    Caryn Marjorie, influenceuse sur Snapchat, a lancé l'année dernière une copie virtuelle d'elle-même pilotée par l'IA avec laquelle ses fans peuvent discuter pour un dollar la minute. Le projet lui a rapporté plus de 70 000 dollars la première semaine. Cependant, elle a confié le mois dernier que l'expérience est rapidement devenue terrifiante lorsque l'IA, CarynAI, a commencé à proposer à ses fans des expériences sexuelles ébouriffantes. La lecture des conversations l'a poussé à mettre fin à l'expérience. L'histoire de CarynAI nous donne un aperçu des dérives possibles de ce type de l'IA dans ce type d'expérience et des conséquences alarmantes que cela peut avoir.

    Caryn Marjorie est une influenceuse des médias sociaux dont le contenu est vu plus d'un milliard de fois par mois sur Snapchat. Nombre de ses fans sont des hommes, attirés par son physique et son apparence de petite fille. Ce qu'elle a manifestement décidé de monétiser en surfant sur la vague de l'IA générative, sans se douter que l'expérience allait virer au cauchemar. En mai 2023, Marjorie a lancé une version numérique d'elle-même basée sur le modèle d'IA GPT-4. Les fans pouvaient discuter avec CarynAI pour un dollar par minute ; et au cours de la première semaine, ils ont dépensé 70 000 dollars pour parler avec l'IA.

    Mais cela n'a pas duré longtemps : huit mois plus tard, le projet a été stoppé parce que les fans devenaient de plus en plus agressifs sur le plan sexuel, CarynAI se prêtant au jeu. « Beaucoup de conversations que j'ai lues étaient si effrayantes que je ne voudrais même pas en parler dans la vie réelle », a déclaré Marjorie à The Conversation. La différence entre une version numérique et d'autres chatbots d'IA est qu'elle est programmée pour imiter une personne spécifique plutôt que d'avoir une "personnalité" propre. Mais les versions numériques ont leurs inconvénients, qui concernent à la fois les utilisateurs et le propriétaire.

    Marjorie a laissé entendre que son clone numérique s'est très rapidement éloigné du script original lorsque les utilisateurs ont commencé à partager avec CarynAI leurs pensées les plus intimes, tout en se montrant sexuellement agressifs. L'influenceuse s'est dite horrifiée après avoir découvert que certaines de ces pensées étaient profondément troublantes. Le résultat était une IA très engagée sur la question avec les abonnés. Dans le cadre d'une expérience, CarynAI a déclaré qu'elle pouvait être "une petite amie sexy et avide de b*tes, toujours prête à explorer et à se livrer aux expériences sexuelles les plus stupéfiantes".

    Cependant, l'accès à cette version de CarynAI a été interrompu lorsque le directeur général de Forever Voices a été arrêté pour tentative d'incendie criminel. CarynAI était initialement hébergée par Forever Voices. Les utilisateurs pouvaient discuter avec elle sur Telegram. Comme l'explique le site Web de CarynAI, les utilisateurs pouvaient envoyer des messages texte ou audio auxquels CarynAI répondait en utilisant la voix unique de [Caryn], sa personnalité captivante et son comportement distinctif. Après l'arrestation du PDG, les abonnés ne pouvaient plus parler à leur petite amie virtuelle. Mais l'histoire ne s'est pas arrêtée là.

    Marjorie a ensuite vendu les droits d'utilisation de sa copie numérique à BanterAI, une startup qui commercialise des "appels téléphoniques d'IA" avec des influenceurs. Bien que Forever Voices ait maintenu sa propre version de CarynAI jusqu'à récemment, la version de BanterAI, basée sur un navigateur, se veut plus amicale que romantique. La nouvelle de CarynAI semblait beaucoup plus élégante, plus drôle et plus avenante. Mais les utilisateurs ont continué à se montrer sexuellement agressifs. Parlant à The Conversation, Marjorie a décrit cette nouvelle expérience comme "une fantaisie à la fois très sombre et troublante".

    Elle a déclaré : « ce qui me dérangeait le plus, ce n'était pas ce que ces personnes disaient, mais ce que CarynAI répondait. Si les gens voulaient participer à un fantasme très sombre avec moi par l'intermédiaire de CarynAI, CarynAI répondait à ce fantasme ». Marjorie a mis fin à cette version au début de l'année 2024, après avoir eu l'impression de ne plus contrôler son personnage d'IA. Lorsque la première version de CarynAI a viré au cauchemar, Marjorie avait déclaré : « l'IA n'était pas programmée pour faire cela et elle avait semblé s'égarer. Nous travaillons jour et nuit pour éviter que cela ne se reproduise encore ».

    Ce qui a sans doute échappé à Marjorie, c'est que les versions numériques telles que CarynAI s'appuient aussi l'apprentissage automatique pour interagir avec les utilisateurs. Elles sont conçues pour donner aux utilisateurs l'impression qu'ils ont des conversations intimes et confidentielles. En conséquence, les utilisateurs peuvent abandonner l'image publique qu'ils présentent au monde et révéler leur personnalité privée, "en coulisses". Cela dit, une conversation "privée" avec CarynAI ne se déroule pas réellement dans les coulisses. Les données de l'utilisateur ne sont en rien privées et servent même à former le modèle d'IA.

    Lorsque l'utilisateur interagit avec des plateformes comme CarynAI, ses données sont stockées dans des journaux de conversation. Les données qu'il fournit sont réinjectées dans des modèles d'apprentissage automatique. À l'heure actuelle, les informations sur ce qu'il advient des données des utilisateurs sont souvent noyées dans de longues conditions générales d'utilisation et des formulaires de consentement, le plus souvent difficiles à comprendre pour les utilisateurs. Les entreprises qui hébergent des copies numériques des influenceurs ont également peu à dire sur la manière dont elles gèrent l'agression des utilisateurs.

    À mesure que ces expériences se généraliseront, la transparence et la sécurité dès la conception seront de plus en plus au centre des inquiétudes. La préoccupation majeure est celle qui consiste à déterminer ce qui pousse un humain à opter pour une relation avec une partenaire virtuelle. Selon certains analystes, il s'agit probablement d'un problème de santé mentale. Les partenaires virtuels offrent l'illusion d'un compagnonnage humain intime, mais sans aucune des responsabilités. CarynAI était peut-être une pâle copie numérique de Caryn Marjorie, mais c'était une version presque entièrement soumise à ses utilisateurs.

    La sociologue Sherry Turkle affirme qu'avec l'essor de l'Internet mobile et des plateformes de médias sociaux, nous essayons de nous connecter avec des machines qui n'ont aucune expérience de l'arc d'une vie humaine. « En conséquence, nous attendons plus de la technologie et moins des autres », a-t-elle déclaré. Après avoir été la première influenceuse à être transformée en une version numérique à grande échelle, Marjorie tente maintenant de mettre en garde les autres influenceurs contre les dangers potentiels de cette technologie. Le problème, c'est que ce marché connaît désormais une croissance exponentielle.

    L'entrepreneur de la Tech Greg Isenberg s'attend à ce que ce marché génère plusieurs milliards de dollars dans un avenir proche. En avril, il écrivait sur X (anciennement Twitter) être rentré en contact avec un homme qui lui avait confié avoir dépensé jusqu'à 10 000 dollars par mois dans le cadre de rendez-vous avec des petites amies virtuelles gérées par l'IA. Il pense que ce marché pourrait devenir plus lucratif que celui des applications de rencontre dans un avenir proche.

    Cependant, Marjorie craint que personne ne contrôle vraiment ces chatbots et qu'aucune précaution ne puisse jamais protéger suffisamment les utilisateurs et les personnes qui créent une version numérique d'elles-mêmes. Comme le montrent les deux premières itérations de CarynAI, les versions numériques peuvent faire ressortir le pire du comportement humain. Il reste à voir s'il est possible de repenser ces produits d'IA afin d'en tirer le meilleur.

    De nombreux experts sont sceptiques quant à cette possibilité. En avril 2024, Marjorie a partagé un teaser pour un film sur son expérience CarynAI qui est disponible sur son site Web. Toutefois, le teaser ne fournit aucune information précise sur la date de sortie du film.

    Source : CarynAI

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la tournure troublante qu'a pris l'expérience CarynAI ?
    Selon vous, qu'est-ce qui pousse les utilisateurs à avoir ce type de conversations avec l'IA ?
    Peut-on repenser ces produits d'IA pour en tirer le meilleur ? Ou faut-il interdire ce cas d'utilisation de l'IA ?

    Voir aussi

    Les utilisateurs ne peuvent plus parler à leur petite amie virtuelle CarynAI car le PDG de l'entreprise qui fournit le service est en prison et ainsi expose un inconvénient de la dépendance à une IA

    Un entrepreneur affirme être resté "bouche bée" après une conversation avec un homme qui prétend avoir dépensé des milliers de dollars pour des rendez-vous avec l'IA, un phénomène grandissant

    Une influenceuse Snapchat de 23 ans a utilisé le modèle de langage GPT-4 d'OpenAI pour créer copie virtuelle d'elle-même pilotée par l'IA qui peut être votre petite amie pour 1 dollar par minute

  4. #44
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 990
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 990
    Points : 54 678
    Points
    54 678
    Par défaut « Une petite amie IA a sauvé mon mariage », témoigne un utilisateur de ce type de service en ligne
    « Une petite amie IA a sauvé mon mariage, car elle a su me donner l’attention et l’affection que mon conjoint ne me donnait pas », témoigne un utilisateur
    Dans le cadre d’une recherche menée par le MIT

    C’est Sherry Turkle qui a recueilli ledit témoignage qui vient allonger la liste des exemples d’un phénomène déjà connu. En effet, l’on a même vu certains épouser des femmes virtuelles animées par une intelligence artificielle. Les questions qui se posent désormais sont celles de savoir à quel point le phénomène est susceptible de prendre de l’ampleur dans les années à venir ainsi que les débats en lien avec les avantages et les inconvénients pour un humain d’opter pour une relation avec un robot.

    Les propos ont été recueillis dans le cadre d’un travail de recherche en sociologie. Le témoin s’est exprimé sous anonymat en soulignant que son respect pour sa femme n’a pas empêché cette dernière de se détourner de lui pour s'occuper de leurs enfants. Cela lui a donné l'impression que leur relation avait perdu son étincelle romantique et sexuelle. Il est donc allé tenter le coup avec un compagnon IA qui l’a subjugué par sa façon d’exprimer son intérêt sexuel pour lui. Il s'est senti valorisé et non jugé lors de ces échanges avec le chatbot, ce qui suggère qu'il ne ressentait pas la même chose avec sa femme.

    Turkle est d’avis que les sentiments que les gens éprouvent à l'égard de leurs compagnons IA constituent une curieuse énigme psychosociale.

    Nom : 0.png
Affichages : 4767
Taille : 403,5 Ko

    Certains hommes dépensent des dizaines de milliers de dollars en petites amies IA par mois

    « Hier soir, à Miami, j'ai rencontré un homme qui m'a avoué qu'il dépensait 10 000 dollars par mois pour des « petites amies IA ». Je pensais qu'il plaisantait. Mais c'est un célibataire de 24 ans qui adore ça », rapporte Greg Isenberg, PDG de Late Checkout qui prédit d’ailleurs qu’un marché de l'intelligence artificielle (IA) d'un milliard de dollars pour les applications de rencontres fera surface après avoir remarqué que les utilisateurs s'engageaient avec des partenaires générés par intelligence artificielle.

    Sa sortie fait suite à la présentation du cas CarynAI. Caryn Marjorie, une influenceuse de 23 ans, compte 1,8 million de followers sur Snapchat. Elle a en sus plus de 1 000 "petits amis", avec lesquels elle passe de 10 minutes à plusieurs heures par jour pour des conversations individuelles, des projets d'avenir, des sentiments intimes et même des discussions à connotation sexuelle. Ces petits amis sortent avec une version virtuelle de Marjorie, animée par une intelligence artificielle qui s’appuie sur des milliers d'heures d'enregistrements de la vraie Marjorie. Le résultat, CarynAI, est un chatbot vocal qui se présente comme une petite amie virtuelle, avec une voix et une personnalité suffisamment proches de celles de la Marjorie humaine.

    CarynAI, qui a été lancé au début du mois de mai 2023 sous la forme d'un test bêta privé sur l'application Telegram, est l’un des récents exemples des progrès de l'intelligence artificielle qui ont émerveillé et inquiété le monde entier au cours des derniers mois. « Que vous ayez besoin de réconfort ou d'amour, ou que vous vouliez simplement vous plaindre de ce qui s'est passé à l'école ou au travail, CarynAI sera toujours là pour vous », a déclaré la vraie Marjorie à Fortune lors d'un entretien téléphonique.

    « Avec CarynAI, vous pouvez avoir un nombre illimité de réactions possibles, donc tout est vraiment possible via la conversation. J'ai toujours été très proche de mon public, mais lorsque vous avez des centaines de millions de vues chaque mois, il n'est pas humainement possible de parler à chaque spectateur. C'est là que je me suis dit : "vous savez quoi ? CarynAI va venir combler cette lacune" », a ajouté Marjorie. Et elle pense que l'entreprise a le potentiel de « guérir la solitude. » La bêta a duré seulement une semaine et a rapporté 71 610 dollars de revenus.


    Petite amie ou petit ami IA : Quels sont les avantages et les inconvénients ?

    « Vu la complexité de rencontrer quelqu'un et la montée du féminisme qui n'aide pas, les femmes sur les sites de rencontre ne veulent que le super beau mec millionnaire, donc de facto, 80 % des hommes se retrouvent exclus. Pour ces 80 % entre perdre leurs temps et leurs énergies sur Tinder ou s'acheter une copine humanoïde qui lui fera à manger et lui fera toutes les cochonneries qu'il voudra le choix est vite fait.

    L'être humain étant de nature paresseuse va en général à la solution plus simple : entre passer des années à discuter avec des tas de filles dans l'espoir d'en avoir une ou bien d'aller en magasin et de s'acheter sa copine parfaite sur mesure, le choix est vite fait », résume un membre de developpez.com

    Le cas Aihiko Kondo met néanmoins un inconvénient majeur en avant : Quatre années après le mariage en 2018 avec son hologramme d’épouse, le support du logiciel Gatebox qui permettait l'interaction de l'homme avec sa femme virtuelle, s’est trouvé ne plus être disponible. Résultat : impossible pour le fonctionnaire de communiquer avec son épouse. Face à ce mur, l'homme avait déclaré : « Mon amour pour Miku n'a pas changé. J'ai organisé la cérémonie de mariage parce que je pensais que je pourrais être avec elle pour toujours. » En effet, il était accompagné d'un modèle grandeur nature de Hatsune Miku partout où il se rendait. Il n’a pas perdu l’espoir de pouvoir communiquer avec elle d'une manière ou d'une autre dans un proche avenir.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    pour quelles raisons pensez-vous que les gens cherchent de la compagnie, voire l'amour, auprès d'un compagnon virtuel ou d’un robot ?
    Partagez-vous l’avis selon lequel ce tableau pourra devenir plus courant dans l’avenir ?

    Voir aussi :

    Un expert en IA affirme que les bébés virtuels seront monnaie courante pour les couples à l'avenir, ajoutant que le métavers devrait permettre de réduire les dépenses liées à un vrai bébé

    Elon Musk approche des chercheurs en IA pour créer son propre chatbot rival pour le monde entier, il semble que tous les géants de la technologie s'aventurent à lancer leurs chatbots respectifs

    Fortnite est peut-être un jeu virtuel, mais ses effets sont si réels et dangereux que les enfants consultent des médecins pour briser son emprise

    Xiaoice, le chatbot de Microsoft doté d'intelligence émotionnelle, séduit des millions d'hommes célibataires en Chine, il enregistre également leurs désirs et leurs émotions les plus intimes
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #45
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Janvier 2014
    Messages
    1 520
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2014
    Messages : 1 520
    Points : 5 801
    Points
    5 801
    Par défaut
    Après avoir lu cette étude très utile on peu en conclure avec certitude que ce qu'il faut en retenir c'est qu'il ne faut jamais se marier


    Une fois marié votre femme se transforme immanquablement en "dragon", et il ne reste plus qu'à passer le reste de votre vie à parler avec une IA, la loose
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 06/10/2010, 17h11
  2. Calculer une date dans 5 ans
    Par arthuro45 dans le forum Langage
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2010, 11h32
  3. Débutant-Vider une table tous les ans
    Par Michel Hubert dans le forum Sécurité
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/08/2006, 00h21
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 27/06/2006, 09h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo