48 % des responsables informatiques des entreprises prévoient de réduire leurs dépenses liées au cloud en 2023, 75 % d'entre eux viseraient une réduction de 10 à 50 %, selon une étude de Vega Cloud

Une nouvelle étude de Vega Cloud sur l'utilisation des logiciels et services cloud par les responsables informatiques des entreprises montre que 48 % d'entre eux prévoient de réduire légèrement ou fortement leurs dépenses informatiques en 2023.

En outre, 65 % déclarent que la réduction de leurs dépenses en matière de cloud sera un objectif pour cette année, tandis que les trois quarts des responsables informatiques interrogés déclarent qu'ils prévoient de réduire les coûts liés au cloud de 10 à 50 % en 2023.

Cela s'explique en partie par les inquiétudes concernant l'économie en général, 56 % des personnes interrogées déclarant qu'il s'agit d'une préoccupation et 95 % que ces inquiétudes ont, au moins en partie, eu un impact sur leur stratégie informatique.

Nom : cloud cost reduction 1.PNG
Affichages : 1145
Taille : 26,2 Ko

Le suivi des dépenses est également un problème : 45 % des personnes interrogées déclarent avoir été surprises par leurs factures de cloud computing "un certain nombre de fois" au cours des 12 derniers mois, et 70 % déclarent que des surprises se sont produites au moins une demi-douzaine de fois au cours de l'année écoulée. Le dépassement des coûts des bases de données est la surprise la plus fréquente, suivie par le coût de la bande passante, du stockage et de l'informatique. 40 % déclarent avoir dépassé un budget mensuel ou annuel plusieurs fois au cours de l'année écoulée, et 38 % disent avoir dû modifier leur budget prévisionnel pour les dépenses liées à l'informatique dématérialisée plusieurs fois au cours des 12 derniers mois.

"Les données révélées par notre enquête correspondent à ce que nous entendons de la part de nos clients", déclare Kris Bliesner, PDG de Vega Cloud. "Les responsables informatiques sont sous pression pour réduire les coûts et le cloud est l'un des domaines sur la sellette. La question est de savoir où chercher les économies et comment les réaliser afin de maintenir l'efficacité, l'innovation et les autres avantages que le cloud est bien connu pour offrir."

En ce qui concerne l'optimisation des coûts, 40 % des responsables informatiques déclarent que la meilleure façon de réduire les coûts du cloud est d'être mieux informés sur ce qu'ils dépensent, et 33 % déclarent que la meilleure approche est d'optimiser de façon cohérente l'utilisation des ressources du cloud. 61 % pensent que les instances réservées et les plans d'économies sont le meilleur moyen d'optimiser l'utilisation du cloud, tandis que 55 % citent l'élimination du gaspillage et 54 % le redimensionnement.

Source : Rapport de Vega Cloud

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Trouvez-vous que les résultats de ce rapport de Vega Cloud sont pertinents ?

Votre entreprise a-t-elle été confrontée à des factures surprises ou à des dépenses excessives pour des services cloud au cours de l'année écoulée ? Quelle est votre opinion à ce sujet ?

Selon vous, quel est le meilleur moyen pour les responsables informatiques d'optimiser les coûts des services dématérialisés tout en conservant leurs avantages ?

Voir aussi

Les dépenses mondiales en services d'infrastructure cloud ont augmenté de 21 % pour atteindre plus de 61 Mds de $ au Q4 2022, Microsoft a enregistré la plus forte hausse avec 23 % des parts de marché

Les dépenses mondiales en services de cloud computing devraient augmenter de 23 % en 2023, d'après un récent rapport de Canalys

Les coûts du cloud pour les entreprises ont augmenté de 93 % en moyenne au cours de l'année écoulée, les PME font état d'une augmentation moyenne de 48 %, soit 5 600 $ par mois, selon Civo

Les prix du cloud public devraient augmenter aux États-Unis et en Europe l'année prochaine, en raison de l'inflation et de la hausse des coûts de l'énergie