Le marché mondial des smartphones a connu un cinquième trimestre consécutif de baisse, reculant de 12% en glissement annuel au Q1 2023, Samsung est revenu à la première place, suivi d'Apple et de Xiaomi

Le marché mondial des smartphones a connu un cinquième trimestre consécutif de baisse, reculant de 12% en glissement annuel au 1er trimestre 2023. Malgré des améliorations limitées dans les principaux facteurs macro défavorables, le marché doit encore se redresser.

Samsung a été le seul fournisseur principal à se redresser d'un trimestre à l'autre et à revenir à la première place avec une part de marché de 22 %. Pendant ce temps, Apple est passé à la deuxième place avec une part de marché de 21 %, réduisant l'écart entre lui et Samsung, grâce à une forte demande pour sa série iPhone 14 Pro au premier trimestre 2023. Xiaomi s'est maintenu à la troisième place avec une part de marché de 11 %, aidé par le lancement de nouveaux produits vers la fin du trimestre, tandis que l'ajustement des stocks s'est poursuivi. OPPO et vivo ont renforcé leurs positions dans la région Asie-Pacifique et sur leurs marchés nationaux, représentant respectivement 10 % et 8 % des parts de marché.

Nom : 92~TCm3cwi6uZZo4FvZ6c61C_GaOlh2R.jpg
Affichages : 1533
Taille : 40,8 Ko
Marché mondial des smartphones-Q1-2023

"Le déclin du marché des smartphones au premier trimestre 2023 était conforme aux attentes de l'ensemble du secteur", a déclaré Sanyam Chaurasia, analyste chez Canalys.

"Les conditions macroéconomiques locales ont continué à entraver les investissements et les opérations des vendeurs sur plusieurs marchés. Malgré les baisses de prix et les promotions importantes des vendeurs, la demande des consommateurs est restée faible, en particulier dans le segment bas de gamme, en raison de l'inflation élevée qui affecte la confiance et les dépenses des consommateurs. En outre, l'atonie persistante de la demande des utilisateurs finaux a déclenché une importante vague de déstockage tout au long de la chaîne d'approvisionnement, les chaînes réduisant leurs niveaux de stocks afin de sécuriser leurs opérations. Pour maintenir un faible volume de ventes, les fournisseurs ont continué à utiliser des techniques de production prudentes, ce qui a eu un impact négatif à long terme sur les performances opérationnelles de la chaîne d'approvisionnement en composants".

Nom : CAu~M7D08vXk9XiZa7TLrdelhO5D1pdw.jpg
Affichages : 944
Taille : 31,9 Ko

"Toutefois, nous avons remarqué quelques signes de modération dans ce déclin continu", a commenté Toby Zhu, analyste chez Canalys.

"Il y a eu des améliorations dans la demande pour certains produits de smartphones et certaines tranches de prix. En outre, certains vendeurs de smartphones deviennent plus actifs dans la planification de la production et la commande de composants. Canalys prévoit que les stocks de l'industrie du smartphone, indépendamment du canal ou du vendeur, peuvent atteindre un niveau relativement sain d'ici la fin du deuxième trimestre 2023. Il est encore trop tôt pour prédire la reprise de la demande globale des consommateurs. Toutefois, le volume des ventes du marché mondial des smartphones devrait s'améliorer en raison de la réduction des stocks au cours des prochains trimestres. En outre, les fournisseurs se sont davantage concentrés sur les innovations et l'amélioration de l'efficacité de la production et des canaux de distribution après une série de fluctuations, passant d'une croissance axée sur les volumes et les parts à une croissance axée sur la qualité. La popularisation de la 5G et les téléphones pliables sont également en train de devenir les nouvelles forces motrices de l'industrie."

Nom : canalys.png
Affichages : 932
Taille : 16,3 Ko

Source : Canalys

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

iOS 17 pourrait être la première version de l'OS d'Apple à autoriser le téléchargement d'applications sans passer par l'App Store, pour se conformer à la nouvelle réglementation européenne

Samsung envisage de faire de Bing le moteur de recherche par défaut sur Galaxy, provoquant la panique chez Google, qui voit en ce Bing ChatGPT la menace la plus sérieuse pour son activité en 25 ans

Il y a aujourd'hui plus d'abonnements à la téléphonie mobile que d'habitants dans le monde, soit environ 8,5 Mds de souscriptions, selon un rapport de l'Union Internationale des Télécommunications