IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 534
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 534
    Points : 199 227
    Points
    199 227
    Par défaut Alibaba va se diviser en six groupes commerciaux distincts, parmi lesquels Cloud Intelligence Group
    Alibaba va se diviser en six groupes commerciaux distincts, s'articulant autour de ses priorités stratégiques comme le Cloud.
    Chacun d'eux aura son propre PDG ainsi que son conseil d'administration

    Alibaba se divise en six groupes commerciaux alors que la société chinoise de commerce électronique tente de devenir plus agile pour réagir aux changements du marché et d'augmenter la valeur de ces unités. Alibaba a déclaré dans un communiqué que cette décision est « conçue pour libérer la valeur actionnariale et favoriser la compétitivité du marché ».

    Les actions d'Alibaba ont bondi et se sont clôturées de plus de 14 % en hausse aux États-Unis.

    Cette décision intervient après quelques années difficiles pour Alibaba, qui a dû faire face à un ralentissement de la croissance économique dans son pays et à une réglementation plus stricte de Pékin, ce qui a entraîné la perte de milliards de dollars de son cours de bourse. Alibaba a connu des difficultés de croissance au cours des derniers trimestres. Alibaba cherche maintenant à redynamiser la croissance avec cette réorganisation.


    Alibaba a annoncé mardi son intention de diviser ses activités en six unités distinctes, dans une démarche qui promet de remodeler radicalement la tentaculaire entreprise chinoise de commerce électronique que Jack Ma a fondée il y a près de 25 ans. Les groupes d'affaires s'articuleront autour de ses priorités stratégiques. Dans un dossier réglementaire, l'entreprise a annoncé que les six nouveaux groupes seront composés de :
    • Cloud Intelligence Group : le PDG d'Alibaba, Daniel Zhang, sera à la tête de cette entreprise qui regroupera les activités cloud et d'intelligence artificielle de l'entreprise. DingTalk va également faire partie de ce groupe. Il s'agit d'une plateforme de communication et de collaboration d'entreprise développée par Alibaba Group. Elle a été fondée en 2014 et a son siège social à Hangzhou)
    • Taobao Tmall Commerce Group : celui-ci couvrira les plateformes d'achat en ligne de l'entreprise, y compris Taobao et Tmall.
    • Groupe de services locaux*: Yu Yongfu sera le PDG et l'entreprise couvrira le service de livraison de nourriture Ele.me d'Alibaba ainsi que sa cartographie.
    • Cainiao Smart Logistics : Wan Lin continuera en tant que PDG de cette entreprise qui abrite le service logistique d'Alibaba.
    • Groupe mondial du commerce numérique : Jiang Fan occupera le poste de PDG. Cette unité comprend les activités internationales de commerce électronique d'Alibaba, notamment AliExpress, Trendyol, Daraz et Lazada. Bien entendu, Alibaba.com en fait également partie.
    • Groupe des médias numériques et du divertissement : Fan Luyuan sera le PDG de l'unité qui comprend les activités de streaming et de cinéma d'Alibaba. Youku et Alibaba Pictures en feront partie.

    Chaque nouvelle unité commerciale sera supervisée par son propre directeur général et son conseil d'administration, a indiqué la société. Cinq des nouveaux groupes commerciaux « auront également la possibilité de lever des capitaux extérieurs et potentiellement de chercher leur propre introduction en bourse », selon un communiqué de la société mardi. L'exception serait Taobao Tmall Commerce Group qui gère les activités commerciales en Chine et restera une unité détenue à 100% par Alibaba Group.

    Alibaba a fait face à une concurrence accrue de la part de plateformes de vidéos courtes telles que Douyin et Kuaishou, qui proposent également des services de commerce électronique sur leurs plateformes. Son action cotée aux États-Unis est également en baisse depuis une répression réglementaire de l'industrie technologique en novembre 2020 qui a vu les régulateurs suspendre l'introduction en bourse de sa branche financière Ant Group et sévir contre les pratiques anticoncurrentielles dans l'industrie technologique.

    600 milliards de dollars de capitalisation boursière évaporés

    La restructuration majeure de l'une des entreprises les plus emblématiques de Chine intervient un jour après que Ma a fait une rare apparition publique dans le pays et que Pékin a signalé que sa pression réglementaire sur l'industrie Internet pourrait toucher à sa fin. Ma, autrefois l'homme le plus riche du pays et reconnu pour son franc-parler, a gardé un profil très bas depuis que le gouvernement chinois a lancé une répression féroce du secteur technologique il y a plus de deux ans.

    En novembre 2020, Ant Group, une filiale financière d'Alibaba également fondée par Ma, a été contraint de retirer son introduction en bourse de 37 milliards de dollars à la dernière minute à la suite d'un discours de Ma dans lequel il critiquait les banques et les régulateurs financiers chinois. L'année suivante, Alibaba a été frappé d'une amende record par les régulateurs antitrust chinois. Les actions d'Alibaba ont subi une forte baisse au cours de cette période, la société perdant environ 75 % de sa valeur marchande entre son pic d'octobre 2020 et le même mois deux ans plus tard. En somme, environ 600 milliards de dollars de valeur ont été anéantis depuis le pic du cours de l'action d'Alibaba en octobre 2020.

    Le gouvernement chinois a cherché à renforcer la confiance dans le secteur privé après que la répression réglementaire sur la technologie, l'éducation, les jeux en ligne et les sociétés financières, ainsi que les sévères restrictions COVID-19 ont ralenti l'économie.

    Ma a démissionné de son poste de président d'Alibaba en 2019, affirmant qu'il espérait se concentrer sur la philanthropie. En janvier, il a cédé le contrôle d'Ant, la société de technologie financière, dans le cadre d'une refonte de sa structure d'actionnariat.

    Nom : alibaba.png
Affichages : 1992
Taille : 847,1 Ko

    La réaction des analystes et des investisseurs

    Les analystes ont déclaré que la rupture pourrait faciliter l'examen du géant de la technologie dont les activités tentaculaires sont la cible des régulateurs depuis des années. « L'intention initiale et l'objectif fondamental de cette réforme sont de rendre notre organisation plus agile, de raccourcir les liens de prise de décision et de réagir plus rapidement », a déclaré le directeur général Daniel Zhang dans une lettre au personnel.

    Chaque groupe d'entreprises, a-t-il dit, devait faire face aux changements rapides du marché et chaque employé d'Alibaba devait « revenir à l'état d'esprit d'un entrepreneur ».

    Zhang continuera en tant que président-directeur général d'Alibaba Group, qui suivra un modèle de gestion de société holding, et occupera également le poste de PDG de Cloud Intelligence Group.

    Les investisseurs ont déclaré que la scission signalait la disparition des inquiétudes réglementaires et dissipait les inquiétudes selon lesquelles Alibaba avait perdu son potentiel de croissance.

    La décision pourrait également être en partie une retombée de l'examen par les États-Unis des entreprises technologiques chinoises qui ont soulevé des problèmes de sécurité nationale concernant TikTok et sa société mère ByteDance, a déclaré Tara Hariharan du fonds spéculatif des marchés émergents NWI Management. « En ouvrant la voie à l'inscription des différentes nouvelles unités d'Alibaba, le gouvernement chinois pourrait signaler moins d'hostilité envers ses géants de la technologie comme un message apaisant aux investisseurs américains et internationaux », a déclaré Hariharan, directeur général de la recherche macroéconomique mondiale.

    Conclusion

    La restructuration est l'une des plus importantes initiatives d'entreprise d'une grande entreprise technologique chinoise ces dernières années, alors que l'industrie s'est effondrée sous une surveillance réglementaire plus stricte, entraînant un tarissement des transactions et une diminution de l'appétit pour le risque des entreprises.

    Dernièrement, les autorités ont adouci leur ton envers le secteur privé alors que les dirigeants tentent de consolider une économie en berne suite à trois ans de restrictions strictes du COVID-19.

    Les entreprises, cependant, ont été hésitantes, soulignant en privé le manque de nouvelles politiques de soutien et le nouveau cadre réglementaire.

    Les actions d'Alibaba avaient reçu un coup de pouce lundi après le retour du fondateur Ma en Chine, son séjour à l'étranger étant considéré par l'industrie comme le reflet de l'humeur sobre de ses entreprises privées.

    Le nouveau Premier ministre chinois, Li Qiang, a reconnu que le retour de Ma sur le continent pourrait aider à renforcer la confiance des entrepreneurs et depuis la fin de l'année dernière, il a commencé à lui demander de revenir, ont déclaré cinq sources connaissant le sujet. « Cela ressemble à une coïncidence que cela se produise au moment même où Ma semble à l'aise de revenir. Pour moi, cela suggère quelque chose qu'Alibaba voulait faire depuis un certain temps, mais attendait l'occasion », a déclaré Stuart Cole, responsable de la macroéconomie chez le courtier Equiti Capital.

    La restructuration « injecte un élément de flexibilité et d'adaptabilité dans l'entreprise, qui est actuellement en quelque sorte un mastodonte », a-t-il déclaré.

    Source : Alibaba

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette stratégie ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    1 067
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 1 067
    Points : 74 264
    Points
    74 264
    Par défaut Les actions d'Alibaba bondissent après que le fondateur Jack Ma a fait l'éloge des "transformations"
    Les actions d'Alibaba bondissent après que le fondateur Jack Ma a fait l'éloge des "transformations" du géant chinois, il avait disparu de la vie publique en 2020 suite à une crise.

    Le fondateur d'Alibaba, Jack Ma, a salué la réorganisation et les changements opérés par l'entreprise au cours de la tumultueuse année écoulée. Alibaba a fait l'objet d'une refonte historique et de changements radicaux dans sa gestion afin de ramener le géant chinois de la technologie sur la voie de la croissance.

    Alibaba.com est un site internet chinois de commerce électronique. Il est le plus important site de vente en ligne à destination des entreprises au niveau mondial. La société est cotée à la bourse de Hong Kong et est détenue à 71,5 % par Alibaba Group, lui non coté et détenu à 7,4 % par son fondateur Jack Ma et sa famille, et à plus de 24 % par Yahoo!.

    Le fondateur d'Alibaba, Jack Ma, a fait l'éloge de la réorganisation et du changement de l'entreprise au cours de l'année écoulée, marquant ainsi la deuxième déclaration publique majeure du milliardaire à ses employés en quelques mois seulement. Jack Ma a pratiquement disparu de la vie publique à la fin de l'année 2020, après que les autorités de régulation chinoises ont mis fin à la cotation massive de la filiale financière du fondateur, Ant Group, déclenchant ainsi une vague de répression à l'encontre de son empire.

    Au cours de l'année écoulée, Alibaba a fait l'objet d'une refonte historique et de changements radicaux au niveau de la direction afin de ramener le géant chinois de la technologie sur la voie de la croissance. "Au cours de l'année écoulée, malgré les doutes et les pressions externes et internes, j'ai assisté à la naissance d'une équipe Alibaba forte et courageuse", a écrit M. Ma dans un mémo interne adressé aux employés.

    Les actions d'Alibaba cotées en bourse aux États-Unis étaient en hausse de près de 2 % dans la matinée de l'annonce.


    Alibaba, dont les activités s'étendent du commerce électronique à l'informatique en nuage, a vu sa valeur diminuer de plusieurs milliards de dollars au cours des dernières années, en raison du durcissement de la réglementation par Pékin et de la concurrence croissante de rivaux tels que PDD et ByteDance, propriétaire de TiKTok.

    L'année dernière, Alibaba a procédé à la plus grande restructuration de son histoire, en divisant l'entreprise en six groupes d'activités afin de rendre chaque unité plus agile. Cette restructuration s'est accompagnée de changements radicaux au niveau de la direction. Daniel Zhang, PDG de longue date d'Alibaba Group, a démissionné de manière inattendue, puis a quitté son poste de PDG de l'unité "cloud" de l'entreprise. Eddie Yongming Wu, vétéran d'Alibaba, a pris le poste de PDG, tandis que Joe Tsai est devenu président du conseil d'administration en septembre. Depuis, Alibaba a renoncé à l'introduction en bourse de sa division "cloud" et de Cainiao, son unité logistique.

    M. Ma réapparaît à un moment où les employés d'Alibaba ont probablement besoin d'un regain de moral. Il a fait l'éloge de Tsai et de Wu pour leurs "transformations orientées vers l'avenir". Le fondateur d'Alibaba a également déclaré qu'Alibaba devait réfléchir à ce que sera le commerce électronique dans trois ans, en particulier depuis l'arrivée de l'intelligence artificielle.

    Et vous ?

    Pensez-vous que les déclarations de Jack Ma sont crédibles ou pertinentes ?
    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Alibaba va se diviser en six groupes commerciaux distincts, s'articulant autour de ses priorités stratégiques comme le Cloud. Chacun d'eux aura son propre PDG ainsi que son conseil d'administration

    La dernière IA d'Alibaba, Qwen 1.5, bat GPT-3.5 et Claude dans plusieurs tests d'évaluation des performances. Des critiques exigent une analyse approfondie de la méthodologie employée

    Alibaba frappée par une amende record de 2,33 Mds € pour avoir enfreint les réglementations antitrust chinoises et abusé de sa position dominante sur le marché
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 10/04/2021, 17h02
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 20/04/2020, 17h56
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 26/07/2012, 09h47
  4. [AC-2003] Diviser ma base de données en groupes grâce à un bouton
    Par Flashpoint dans le forum IHM
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/08/2010, 10h01

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo