Le constructeur américain General Motors étudie la possibilité d'intégrer ChatGPT dans ses véhicules, un projet qui s'inscrit dans le cadre d'un partenariat élargi avec Microsoft

General Motors Co (GM) étudie les possibilités d'utilisation de ChatGPT dans le cadre de sa collaboration plus large avec Microsoft Corp, a déclaré un cadre de l'entreprise.

"ChatGPT sera présent dans tous les véhicules", a déclaré Scott Miller, vice-président de GM, lors d'une interview la semaine dernière.

Le chatbot pourrait être utilisé pour accéder à des informations sur l'utilisation des fonctions d'un véhicule que l'on trouve normalement dans un manuel du propriétaire, pour programmer des fonctions telles que le code d'une porte de garage ou pour intégrer des horaires à partir d'un calendrier, a déclaré M. Miller.

"Ce changement ne concerne pas seulement une capacité unique comme l'évolution des commandes vocales, mais signifie plutôt que les clients peuvent s'attendre à ce que leurs futurs véhicules soient beaucoup plus capables et novateurs en ce qui concerne les technologies émergentes", a déclaré un porte-parole de GM vendredi.

Nom : general motors chatgpt.jpg
Affichages : 335
Taille : 32,5 Ko

La nouvelle a d'abord été rapportée par le site web Semafor, qui a déclaré que le constructeur automobile américain travaillait sur un assistant personnel virtuel qui utilise les modèles d'IA derrière ChatGPT.

Au début de l'année, Microsoft a annoncé un investissement de plusieurs milliards de dollars dans OpenAI, propriétaire de ChatGPT, et a déclaré vouloir intégrer la technologie du chatbot dans tous ses produits.

Microsoft, comme d'autres grandes entreprises technologiques, a intensifié ses efforts pour intégrer davantage de technologies dans les véhicules, des systèmes d'infodivertissement à la conduite automatisée en passant par les systèmes d'exploitation qui contrôlent les performances de la batterie et de nombreuses autres fonctions d'un véhicule.

En 2021, GM s'est associé à Microsoft pour accélérer la commercialisation de véhicules sans conducteur.

Les actions de GM ont baissé d'environ 2 % vendredi, dans un contexte de baisse générale.


Source : Scott Miller, vice-président de General Motors

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Selon vous, l'intégration des modèles d'IA générative dans les moyens de transport est-elle une bonne idée, vu le niveau actuel de la technologie ?

Voir aussi :

Est-il temps d'admettre que les voitures autonomes ne sont pas prêtes d'arriver ? Au regard des dernières avancées, l'on serait tenté de dire que peu de gens croient encore à ce projet

L'unité de conduite autonome de General Motors voudrait déployer des véhicules sans volant, rétroviseurs ou pédales en 2023. Elle a déposé une demande auprès du régulateur NHTSA

« L'intelligence artificielle n'existe pas et la voiture autonome n'existera jamais », selon un expert en IA