IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 520
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 520
    Points : 199 048
    Points
    199 048
    Par défaut Trolldi : apporter des gâteaux au bureau devrait être considéré comme du tabagisme passif
    Trolldi : apporter des gâteaux au bureau devrait être considéré comme du tabagisme passif,
    déclare la patronne de la surveillance alimentaire britannique

    Le professeur Susan Jebb pense que les gens ne peuvent pas compter uniquement sur leur volonté personnelle lorsque la société nous bombarde constamment de malbouffe. S'adressant au Times à titre personnel, et non au nom de l'organisme de réglementation qu'elle dirige, Jebb a déclaré: « Nous aimons tous penser que nous sommes des gens rationnels, intelligents et éduqués qui font des choix éclairés tout le temps et nous sous-estimons l'impact de notre environnement. Si personne n'apportait de gâteaux au bureau, je ne mangerais pas de gâteaux dans la journée, mais parce que les gens apportent des gâteaux, je les mange. Maintenant, OK, j'ai fait un choix, mais les gens ont fait le choix d'aller dans un pub enfumé. »

    Elle a fait valoir que nous savons maintenant que le tabagisme passif est nocif pour les autres « et qu'il en va de même pour la nourriture ».


    Apporter du gâteau au bureau devrait être considéré comme nocif pour vos collègues au même titre que le tabagisme passif, a déclaré l'un des plus grands experts britanniques en matière d'alimentation et de santé.

    La professeure Susan Jebb, présidente de la Food Standards Agency, s'exprimant personnellement et non au nom de l'agence, a également exprimé sa frustration face à la décision des ministres de retarder un tournant télévisé pour la publicité sur la malbouffe, qui, selon elle, a conduit à un « échec complet du marché » qui a marginalisé les produits sains.

    Elle a exhorté les médecins à être plus disposés à aborder le sujet du poids des patients et à proposer une aide diététique, affirmant qu'il était mauvais pour la santé de la nation que les médecins « l'ignorent pour la plupart ».

    Jebb, professeur d'alimentation et de santé de la population à l'Université d'Oxford et membre de la Times Health Commission, a déclaré qu'il ne suffisait pas de s'appuyer sur les « efforts extraordinaires » de la volonté personnelle nécessaires pour éviter de trop manger dans une société qui bombarde constamment les gens avec de la nourriture.

    Tout en disant que les deux problèmes n'étaient pas identiques, Jebb a fait valoir que le tabagisme passif infligeait des dommages aux autres « et il en va exactement de même pour la nourriture ». Elle a soutenu : « Avec le tabagisme, après une très longue période, nous en sommes arrivés à un point où nous comprenons que les individus doivent faire des efforts, mais que nous pouvons rendre leurs efforts plus efficaces en ayant un environnement favorable. Mais nous ne ressentons toujours pas cela à propos de la nourriture ».

    Bien que certains de nos amis Britanniques aiment pointer du doigt et se moquer des Américains parce qu'ils sont obèses, qu'ils mangent des hamburgers ou qu'ils font du scooter, en réalité, le Royaume-Uni n'est pas un exemple. Aux États-Unis, près d'un adulte sur trois est simplement en surpoids et deux sur cinq sont obèses. De l'autre côté de l'Atlantique, deux adultes sur trois sont juste en surpoids et un sur quatre est obèse (une proportion qui est le double de ce qu'elle était il y a 30 ans). Au moment où ils commencent l'école, un cinquième des enfants sont déjà en surpoids, la plupart des Britanniques étant désormais trop lourds à l'âge de 25 ans.

    Nom : obesity.png
Affichages : 7370
Taille : 16,5 Ko

    Jebb a également critiqué le gouvernement pour avoir retardé les plans d'interdiction de la publicité sur la malbouffe à la télévision avant 21h00, inspiré par le contact avec la mort de l'ancien Premier ministre Boris Johnson lorsqu'il a attrapé COVID-19, qu'il a attribué à un « gros surpoids ». Elle a déclaré au Times que la publicité pour la malbouffe « sapait le libre arbitre des gens » et a insisté sur le fait que procéder à des restrictions ne transformerait pas le pays en un « état nounou ».

    Elle a déclaré: « La publicité signifie que les entreprises les plus riches ont la plus grande influence sur le comportement des gens. Ce n'est pas juste. Pour le moment, nous autorisons la publicité à des fins commerciales sans aucun contrôle sanitaire et nous nous sommes retrouvés avec un échec total du marché parce que ce que vous obtenez de la publicité est du chocolat et non du chou-fleur ».

    Source : The Times

    Et vous ?

    Êtes-vous d'accord avec son analogie avec le tabagisme passif ?
    Êtes-vous le « fumeur » (celui qui apporte les gâteaux, pizzas et autres au bureau) ou celui qui subit ?
    Que pensez-vous de sa remarque concernant les publicités relatives à la nourriture à la télé ? Constatez-vous plus de pubs pour la malbouffe au détriment de la nourriture saine ?
    L’État devrait-il intervenir, comme elle le suggère, pour réglementer la diffusion de publicité de malbouffe ?
    Cela est-il susceptible d'avoir un impact conséquent ? Dans quelle mesure ?
    La France meilleure élève que la Grande-Bretagne sur le sujet dans son ensemble ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    912
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 912
    Points : 2 824
    Points
    2 824
    Par défaut
    Sur le principe, elle est loin d'avoir entièrement tort.

    Cet été, on avait plus notre chocolat/café + viennoiserie car le service était fermé dans la boite. Du coup on a mis de l'argent et quelqu'un achetait ça pour nous le matin. Résultat, on mangeait plus car fallait bien finir les viennoiseries non consommé etc, du coup on a arrêté avant même de pouvoir redescendre en chercher

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Responsable Données
    Inscrit en
    Janvier 2009
    Messages
    5 206
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable Données

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2009
    Messages : 5 206
    Points : 12 787
    Points
    12 787
    Par défaut
    De temps en temps une personne ici amène de quoi fêter [mettre ici un événement/prétexte quelconque].
    Pourquoi pas, mais c'est pains au chocolat, pains au raisins, brioche au sucre ou à la praline, et autres joyeusetés du même genre. Bref un bon gros mélange de gras et de sucre.
    Et je ne parle pas des "midi pizza" !

    Effectivement, c'est un travail de volonté pour certains de "résister", mais surtout on te colle rapidement un étiquette si tu refuses systématiquement de participer au "festin".
    Surtout dans mon cas, vu que je ne mange pas le midi, et que je fais en sorte de manger équilibré...

    Tatayo.

  4. #4
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    260
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 260
    Points : 908
    Points
    908
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Êtes-vous d'accord avec son analogie avec le tabagisme passif ?
    Absolument pas. Le tabagisme passif est causé par l'impossibilité de respirer dans un espace (généralement clos) sans inhaler de la fumée.
    Le jour où vous ne faites pas exprès de manger quelque chose, il faudra consulter.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Êtes-vous le « fumeur » (celui qui apporte les gâteaux, pizzas et autres au bureau) ou celui qui subit ?
    Je "subis" (du haut de mes 60kg) les méchancetés de mes collègues qui amènent impunément divers croissants, pains au chocolat et autres armes de restauration massive. Plaignez-moi.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous de sa remarque concernant les publicités relatives à la nourriture à la télé ? Constatez-vous plus de pubs pour la malbouffe au détriment de la nourriture saine ?
    Je ne regarde pas suffisamment la télé et j'ai beaucoup de mal avec le MacDonalds et autres BKs, donc difficile a dire. Mais on interdit bien les pubs pour l'alcool et les cigarettes, donc c'est déjà étonnant que la malbouffe soit autorisée, non ?

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    L’État devrait-il intervenir, comme elle le suggère, pour réglementer la diffusion de publicité de malbouffe ?
    Probablement, l'Etat devrait surtout réglementer la diffusion des publicités en général; après c'est déjà pas mal le cas, mais on voit clairement un laxisme coté télévision qu'il n'y a pas coté internet.

  5. #5
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 280
    Points : 4 139
    Points
    4 139
    Par défaut
    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    Absolument pas. Le tabagisme passif est causé par l'impossibilité de respirer dans un espace (généralement clos) sans inhaler de la fumée.
    Le jour où vous ne faites pas exprès de manger quelque chose, il faudra consulter.
    Ou un plaisantin aura mis des raisins à la place de pépites de chocolat

    Sinon, je suis d'accord sur la définition de Prox_13 sur le tabagisme passif. Respirer l'odeur des viennoiseries n'est pas mauvais pour la santé.

    Que pensez-vous de sa remarque concernant les publicités relatives à la nourriture à la télé ? Constatez-vous plus de pubs pour la malbouffe au détriment de la nourriture saine ?
    Le gouvernement aurait un gros travail à faire. Si je ne dis pas de bêtise, le Chili et le Mexique (et peut être d'autre pays) ont interdit les publicité pour les éléments qui on un nutriscore faible (c'est un système de pastilles noires : une pour le trop gras, une pour le trop salé, une pour le trop sucré). Et le système de pastilles est enseigné à l'école. Les enfants éduquent donc aussi les parents à mieux manger.

  6. #6
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 080
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 080
    Points : 2 902
    Points
    2 902
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Ou un plaisantin aura mis des raisins à la place de pépites de chocolat

    Sinon, je suis d'accord sur la définition de Prox_13 sur le tabagisme passif. Respirer l'odeur des viennoiseries n'est pas mauvais pour la santé.

    Que pensez-vous de sa remarque concernant les publicités relatives à la nourriture à la télé ? Constatez-vous plus de pubs pour la malbouffe au détriment de la nourriture saine ?
    Le gouvernement aurait un gros travail à faire. Si je ne dis pas de bêtise, le Chili et le Mexique (et peut être d'autre pays) ont interdit les publicité pour les éléments qui on un nutriscore faible (c'est un système de pastilles noires : une pour le trop gras, une pour le trop salé, une pour le trop sucré). Et le système de pastilles est enseigné à l'école. Les enfants éduquent donc aussi les parents à mieux manger.
    Le problème, c'est que le Nutri-score est absurde pour les produits de bases ; par exemple, une motte de beurre, un paquet de sucre, une bouteille d'huile ou une salière sera toujours notée E, sauf que c'est précisément les produits de bases qui sont le signe d'une bonne alimentation.
    Les produits sur lequel le Nutri-score s'applique correctement sont les produits transformés ; or souvent (très très souvent même), un produit transformé et mauvais pour l'organisme sur le long terme. Avec un bon Nutri-score, c'est juste "moins pire".
    Si (comme c'est mon cas), on consomme très majoritairement des produits de base, ostraciser les produits notés D ou E revient à s'exposer a de graves carences, notamment en graisse et en sel (pour le sucre, c'est moins grave, car le sucre est présent des les céréales, les légumineuses et les fruits).

  7. #7
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 280
    Points : 4 139
    Points
    4 139
    Par défaut
    Je suis d'accord que les produits de base (sel, beurre, lait, ...) devrait être exclus ou avoir un symbole attestant que c'est un produit de base exemptant du nutriscore ou un système similaire.

    Des produits transformés, ça dépanne mais aujourd'hui, je trouve qu'il y en a trop. Certains ne doivent manger que ça au quotidien !
    Je pense qu'il faudrait en proposer moins afin d'aider les gens à se mettre à faire un peu de cuisine (même rapide) : faire un croc monsieur c'est simple et rapide par exemple.
    En revanche, je trouve ça pratique d'avoir des "préparations intermédiaires" (pâte brisée/feuilleté/pizza, coulis de tomate, épinard +/- hachés, ...).

    Certains n'aiment pas faire la cuisine ou n'ont pas le temps mais ça devient un problème de santé publique vu le nombre de gens qui mangent mal et ceux en surpoids.

  8. #8
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 573
    Points
    3 573
    Par défaut
    Je trouve cet article assez intéressant, il y a de ça 8 ans, mon médecin du travail m'a suggérer de faire attention à mon poids. Nous étions un vendredi aprèm, je lui ai proposé de venir m'accompagner pour mon tour de 7h de vélo du lendemain.
    Je mangeais relativement bien (je n'achetais quasiment que des produits non transformés) et je faisais entre 25 et 30h de vélo par semaine, pourtant je restais gros.

    J'ai toujours été gros et je le serais probablement tout le temps. Il n'empêche que depuis une dizaines d'années je suis plus en forme que la majorité de ceux à qui on ne dit jamais rien.

    Je n'ai jamais trouvé compliqué de gérer mon alimentation pendant les chocopartys au boulot, ceci dit je ne penses pas qu'on ai dépassé 1 fois par semaine (quand il y a plusieurs anniversaires en même temps les gens s'organisent pour le faire ensemble).

  9. #9
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    Février 2011
    Messages
    428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information

    Informations forums :
    Inscription : Février 2011
    Messages : 428
    Points : 1 528
    Points
    1 528
    Par défaut
    C'est dommage que ce soit défini comme un trolldi. Le sujet est vachement intéressant pourtant

    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    J'ai toujours été gros et je le serais probablement tout le temps. Il n'empêche que depuis une dizaines d'années je suis plus en forme que la majorité de ceux à qui on ne dit jamais rien.
    Chez les médecins, le terme "fat but fit" commence à venir de plus en plus. Attention, je ne parle pas ici d'obésité excessive, juste d'être un peu plus rond.

    Même si le fait d'être "moins gros" donne souvent l'impression d'être en bonne santé, plusieurs études montrent que ce n'est pas forcément le cas.
    Etre en bonne santé, c'est avoir un organisme fonctionnel sur plusieurs valeurs maintenant éprouvée: taux de sel et de sucre dans l'organisme, taux de graisse dans le corps (sur les muscles, principalement le coeur), taux de graisse dans le foie, etc.

    Etre plus ou moins gros dépend de quelques facteurs:
    - Physiologique (capacité à emmagasiner facilement les graisses, capacité à créer rapidement du muscle, etc.): cela dépend malheureusement pour certains de la génétique (et non, les "gros os" ou "os lourds" ça reste quand même de la foutaise...)
    - Environnemental (y.c. consommation): comme dit plus haut, bien cuisiner, peu de produits transformés
    - Activité: énergie ingérée - énergie dépensée = énergie latente stockée. La façon dont c'est stocké dépend beaucoup des facteurs ci-dessus. Faire du sport régulièrement sera bon pour la santé et permettra d'équilibrer les choses.

    Le problème c'est qu'on ne prend presque jamais en compte le premier facteur, alors que c'est le prépondérant et que les 2 autres sont plus synonymes d'une santé saine.

    Pour rejoindre le post initial, je ne suis pas d'accord avec le fait qu'on peut le comparer à du tabagisme passif.
    C'est une question de volonté. Et le côté social peut aisément être corrigé en changeant quelques habitude:
    - Ils font de temps en temps une sortie pizza à midi ? Rien n'empêche de prendre autre chose... Et les pizzeria ont également des pizza plus "simples" et moins mauvaises pour l'organisme. Il faut communiquer...
    - De la boulangerie au beurre et chocolatée tous les jours ? Peut-être en parler pour avoir plus de choix ou proposer d'apporter des choses moins grasses aussi. A nouveau, communiquer...

    Pour le reste c'est une question de volonté...

    Là où je rejoint complètement le message initial et les avis ci-dessus concerne les produits transformés et la publicité qui est faite. Il y a clairement des choses à faire. On a vu ce qu'on donné les "taxes sucres": rien du tout... Juste une diminution des quantités par bouteille pour le même prix (principalement 5dl à 4.5dl et 3.3dl à 3dl), donc complètement invisible pour les consommateurs...

    Diminuer voire interdire la pub (et pas qu'à la TV) pour les produits transformés et mauvais nutritivement parlant, serait déjà un très grand pas.
    Promouvoir la cuisine saine (qui pourtant ne prends pas forcément bcp de temps) et surtout lutter contre de nombreux préjugés serait également bien (notamment les préjugés concernant les produits surgelés qui sont souvent bien plus sains qu'on peut le penser, parfois même plus sain que les produits frais).

Discussions similaires

  1. Réponses: 28
    Dernier message: 11/04/2024, 23h09
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2019, 07h44
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 19/08/2017, 12h14
  4. Réponses: 13
    Dernier message: 17/07/2016, 16h48
  5. HTML5 ne devrait pas être considéré comme un langage pour créer une page web
    Par Stéphane le calme dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/05/2013, 18h26

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo